Livres
458 172
Membres
411 034

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

« Tu es devenu ma lumière dans ma sombre vie et tu m'as fait me sentir tellement aimé que j'en ai oublié comment respirer. »

Afficher en entier

J'attrape le crayon et je dessine une ligne sur le papier, laissant ma main faire ce qu'elle veut.

- On n'a jamais vraiment discuté de nos passions, toutes les deux. J'ai découvert que tu aimais dessiner, toi aussi, quand j'ai reçu la boîte que ta mère m'a envoyée. Enfin, ce n'est vraiment pas elle qui me l'a envoyée. C'est son avocat. Elle est morte il y a quelque temps. Je ne la connaissais pas, mais je suis quand même triste.

J'arrête de dessiner et je regarde ma page. Un portrait de Micha, le visage à moitié dans l'ombre. Dessous, j'écris "La lumière de mes nuits". Je tourne la page et je dessine autre chose. Lui en train de jouer de la guitare, avec des notes de musique qui l'entourent. Dessous, j'écris "Sa voix réchauffe mon âme". J'en dessine un autre et j'ajoute "Parfois, je me sens tellement aimé que j'en ai du mal à respirer".

Je me mets à dessiner des brides de notre vie : la première nuit que nous avons passée l'un contre l'autre, le grillage qui sépare nos maisons, sa voiture, les concerts, le voyage à la Nouvelle-Orléans, le lac, et même le pont. Tous les dessins ne sont pas parfait, mais ce sont leurs petits défauts qui rendent l'histoire belle et vivante.

Je termine le dernier, qui représente Micha seul. Dessous, j'écris "Mon tout". Je ferme le carnet et je me relève, les fesses paralysées par le froid.

Si je veux faire de ce projet mon portfolio, il va falloir que je passe des heures à l'élaborer... mais la base est là.

Le plus du est fait. A moi d'aller jusqu'au bout, et d'en faire le plus beau projet qui soit.

Afficher en entier

" - Tu as toujours été là pour moi, Micha. Même dans les pires moments.

- Toi aussi. Tu as toujours été là quand j'avais besoin de toi.

- Toi et moi contre le monde entier, dis-je tandis que les larmes dévalent sur mes joues.

- Toi et moi pour toujours, Ella May.

Afficher en entier

-On ne sera jamais trop vieux pour ça, Ella. Je continuerai à te faire des croche-pieds toute ma vie, même à quatre-vingt-dix ans.

Afficher en entier

« Et peu importe ce qui arrive, avec toi ou moi — avec nous — je t'aimerai toujours. »

Afficher en entier

— Peut-être, mais est-ce qu’on aura vraiment envie de fêter notre anniversaire de mariage en même temps que Noël ?

— Tu as raison… Mais souviens-toi que c’est aussi ce jour-là que je t’ai demandée en mariage, il y a tout juste un an. La boucle serait bouclée.

Instinctivement, mon regard se pose sur la bague de fiançailles à mon doigt. La pierre noire étincelle à la lueur du soleil, qui fait ressortir ses rayures et ses imperfections.

— D’accord, mais à une seule condition. Pas de décorations de Noël. Pas de rennes, ni de guirlandes, ni de sapin.

— OK, Ella. Tout ce que je veux, c’est que tu m’épouses. Je me fiche de la déco.

Je lui fais un grand sourire même si, au fond, je suis terrifiée. Nous sortons de la maison pour déposer nos sacs dans sa Chevelle. Il fait demi-tour pour aller chercher les clés, qu’il a oubliées sur la table. De l’autre côté de la rue, un Père Noël gonflable me salue de la main… ou c’est plutôt la brise qui le fait bouger. Il n’y a presque jamais de vent, ici. Rien à voir avec la neige et le froid qui nous attendent à Star Grove…

Star Grove. Ma ville natale. La ville où j’ai perdu pied et où je me suis reconstruite. Celle qui renferme tous mes souvenirs, les plus beaux comme les pires. J’espère que j’ai pris la bonne décision. J’espère que tout va bien se passer. Plus je reste là, les yeux rivés sur ce fichu Père Noël, plus je doute.

Micha me rejoint enfin avec Lila, qui fait rouler sa valise le long de l’allée. Il m’embrasse et soulève la valise pour la mettre dans le coffre.

— Est-ce que tu vas demander à ton père de te conduire à l’autel ? me demande Lila avec enthousiasme.

Je tends mon sac à Micha, qui ne me quitte pas des yeux en me le prenant des mains, curieux d’entendre ma réponse.

— Il n’y aura pas d’autel, Lila. Ni d’allée.

Et je ne veux pas que mon père me donne à Micha. Cela ne me dérange pas qu’il soit présent, mais ce n’est pas lui qui me guidera jusqu’à la ligne d’arrivée alors qu’il était absent pendant la première partie du parcours.

Lila pose ses mains sur ses hanches.

— Bien sûr qu’il y aura une allée !

Micha éclate de rire.

— Je pense que ta copine a une idée derrière la tête, jolie fille.

Afficher en entier

« Parce que je le pense. Je ne me soucie de rien d'autre. Je pourrais perdre n'importe qui d'autre et le surmonter. Mais pas toi, Ella May. Je ne peux pas faire ça sans toi. »

Afficher en entier

- Je te connais, Ella. L'idée de faire la fête ne te plaît pas et je veux savoir pourquoi.

- Il n'y a pas de problème, Micha. C'est juste que...c'est la première fête que l'on va faire ici en tant que couple.

- Et... ?

- Et, si mes souvenirs sont bons, tu as... tu as couché avec une bonne partie des filles de Star Grove.

- Je sais, mais c'est du passé. Ce qui compte, c'est que c'est avec toi que je vais coucher après la fête. Et pas qu'une seule fois. Je compte bien te faire l'amour tous les soirs pour le restant de mes jours.

Afficher en entier

- J'ai toujours eu envie d'être avec toi, Ella. Depuis le jour où tu es sortie de ta maison et où je t'ai vue pour la première fois. Ce jour-là, j'ai décidé que je te voulais dans ma vie. Je ne peux pas dire que c'était le coup de foudre, parce que j'étais trop jeune et que je n'y crois pas, mais je pense qu'il est possible de rencontrer la bonne personne, celle qui rend tout plus beau, plus facile, celle qui donne un sens à notre vie. S'embrasser sur une balançoire, faire la course dans ma Chevelle, partager une glace à l'eau, pleurer ensemble, faire de la musique pendant que tu dessines... Tous ces moments que nous avons passés ensemble, si beaux ou difficiles qu'ils aient été, en valaient largement la peine. C'est grâce à eux que nous en sommes arrivés là, au jour de notre mariage. Tu me rends plus heureux que tout. Je t'aime, Ella May, plus que ma propre vie, et je t'aimerai jusqu'à mon dernier souffle.

Vers la fin, j'ai la voix qui tremble et je suis ému aux larmes en repensant à tout ce qu'on a traversé, Ella et moi. Dans quelques instants, cette fille que j'aime depuis toujours sera ma femme.

Afficher en entier

- Je sais que tu m'aimes, Ella. Je sais que tu es terrifiée mais excitée. et je suis convaincu que tu seras là demain, à mes côtés. Que tu vas remonter l'allée, me lire tes voeux, me dire "oui" , et qu'on va se lancer dans la plus belle aventure qui soit. Notre aventure à nous.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode