Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Ellea : Je suis en train de lire

retour à l'index de la bibliothèque
Sorceleur, Tome 2 : L'Épée de la providence Sorceleur, Tome 2 : L'Épée de la providence
Andrzej Sapkowski   
Pour l'instant j'accroche toujours autant à l'univers proposé par l'auteur.
On continue à en apprendre plus sur Geralt et sur son entourage grâce au format particulier du livre. Cela permet également à l'histoire de garder un rythme assez soutenu car on reste essentiellement dans l'action. Les personnages sont complexes mais ils ne nous délivrent pas encore tous leurs secrets. Je ne sais pas si toute la série est écrite sous forme de nouvelles mais j'apprécierais d'avoir un récit plus romancé justement pour approfondir les personnages.
Je pense que je vais vite me lancer dans le tome 3 histoire d'avoir terminé les livres avant que la série Netflix ne sorte.

par Fo0stine
Sorceleur, Tome 3 : Le Sang des elfes Sorceleur, Tome 3 : Le Sang des elfes
Andrzej Sapkowski   
Quel plaisir de lire ce volume! Je l'ai lu d'une traite. Les personnages sont vraiment attachants [spoiler](il y a juste Triss qui m'a tapé sur les nerfs pendant toute l'histoire!)[/spoiler] : Geralt de Riv est un personnage incroyable, le fait qu'il ne soit pas beau, qu'il ait des défauts, que ce soit un mutant le rend attachant (aussi bizarre que cela puisse être!) et puis il y a Ciri, toute l'intrigue tourne autour d'elle mais ce n'est pas non plus la fille parfaite, bien cliché! Certes, c'est l'élément clé de l'intrigue mais c'est une fille comme tout le monde, à qui on peut s'identifier bien qu'elle soit un mutant.
Il y a aussi Yen, qui est à la fois détestable, énervante, mais géniale! Elle, par contre, est une femme magnifique mais tout de même bourré de défauts!
Pour finir il y a le barde, Jaskier, est génial! Il ajoute un peu d'humour dans ce sombre livre.
A part ça il y a du suspense jusqu'au bout, on ne peut pas lâcher le livre une seconde, les pages se tournent toute seule et il y a tout ce dont on a besoin dans ce genre de livre : amour, combat, etc.
Bonne lecture

par Kyriaan
Sorceleur, Tome 4 : Le Temps du mépris Sorceleur, Tome 4 : Le Temps du mépris
Andrzej Sapkowski   
J'étais impatiente de lire ce livre (d'ailleurs j'ai eu beaucoup de mal à le trouver). Je trouve que ce tome Ciri est un peu plus mature mais garde quand même son côté "garce". Après Geralt est un peu en retrait dans l'histoire ce qui est un peu dommage. Cependant j'ai quand même apprécié ce livre et je suis pressée de lire la suite !

par _shadow_C
Sorceleur, Tome 5 : Le Baptême du feu Sorceleur, Tome 5 : Le Baptême du feu
Andrzej Sapkowski   
J'ai adoré ce cinquième tome ! Je l'ai trouvé vraiment prenant avec un bon rythme. On découvre plein de nouveaux personnages que j'ai beaucoup aimé

par Luciole40
Sorceleur, Tome 6 : La Tour de l'hirondelle Sorceleur, Tome 6 : La Tour de l'hirondelle
Andrzej Sapkowski   
Encore un livre excellent de cette magnifique saga! Sorceleur n'a pas fini d'epater, et laisse desirer le dernier tome, que je vais m'empresser d'entamer! A tout hasard, la critique qui suis concerne la version originale (polonaise donc), je me permettrai donc plusieurs eloges quant au style, dont je ne certifie pas l'exactitude dans la version francaise.

Bref. On se retrouve avec un schema tout a fait nouveau des aventures de Geralt, Ciri, Yen, Triss, Rience et de tous ces autres personnages originaux et attachants de l'univers "Jamais-jamais" de Sapkowski. En effet, les peripeties sont racontees par les personnages: n'y voyez rien de lourd! Au contraire! L'histoire gagne en piment, vous reconstruisez petit a petit le scenario. Les 100 dernieres pages, vos doigts saignent tellement vous essayez de les tourner vite!
Pour le langage, c'est toujours le meme compliment- dans la VO, on a une espece de melange de vieux polonais, d'argot et de familier: en somme, on ne lit pas un recit vulgaire, mais on note toutefois les "putain" qui peuvent tomber dans les pires moments, ou en parlant a des nains.
On se delecte aussi de toute la philosophie trainee dans les actions; les evolutions des morales, des pensees des personnages; les moments ou le bien et le mal ne sont plus si claires et faciles a distinguer; les phrases purement reflective (" Ne confond pas les etoiles avec leurs reflets sur le lac", en trad. approximative)

En somme, un bouquin excellent, une passerelle pour la "Mature dark fantasy", comme un ami aime le dire. N'y cherchez pas le reconfort d'une vie pas toujours facile: ce livre ne fera que vous convaincre de son horreur.

par Foxi1309
Sorceleur, Tome 7 : La Dame du lac Sorceleur, Tome 7 : La Dame du lac
Andrzej Sapkowski   
Ça y est, c'est déjà terminé. Le Sorceleur a été une série que j'ai adoré lire bien que certains tomes sont un peu inégaux. En effet, j'ai préféré le tome 3 du début à la fin. Quant aux autres tomes, il y avait certains passages qui traînaient en longueur. Néanmoins, globalement c'est une très bonne saga et la fin m'a un peu émue notamment avec [spoiler]la mort de Milva, Angoulême, Régis et Cahir (même si je ne l'appréciais pas trop) [/spoiler]. Bref je relirais sûrement ces livres dans quelques années !

par _shadow_C
Sorceleur : La Saison des orages Sorceleur : La Saison des orages
Andrzej Sapkowski   
Encore une nouvelle aventure du sorceleur Geralt de Riv et que dire de cette histoire...

Tout d'abord il faut savoir que ce roman est chronologiquement le premier puisque les événements se déroulent avant ceux du premier tome (Le dernier vœu).

Alors je ne vais pas raconté l'histoire, je vais me contenter de dire que j'ai aimé. Il n'est pas parfait, certains passages sont selon moi un peu long mais on peut pas reprocher un manque d'intérêt, c'est vraiment le genre d'histoire ou chaque détails comptent.

Comme dans les précédents tome on y retrouve un univers sombre et sans pitié, dévasté par la guerre, les trahisons, la corruption, les ravages causés par les monstres. Cependant cela n'arrête pas notre héros qui quoi qu'il arrive à une tâche à accomplir (protéger les humains du mal). Ce roman nous permet de découvrir une facette de Geralt qui n'a pas vraiment été évoqué dans les autres tome (enfin ceux que j'ai lu ^^), à savoir est-ce les armes ou l'homme qui font le sorceleur.

De plus ce qui fais vraiment le charme de ce récit est la simplicité de l'histoire (c'est juste partit d'un vol d'épées), ce qui montre qu'il n'est pas nécessaire de trop en faire pour avoir une bonne histoire.

Que dire d'autre, c'est brutal, violent, bourrin et terriblement épique. L'écriture est comme toujours hyper chouette.

Pour conclure, c'est une sacrée aventure qui mériterait de devenir un pilier de la Dark Fantasy. En clair, à lire absolument pour les fans et âmes sensibles s'abstenir.
À la dérive À la dérive
Jane Devreaux   
Je n’ai pas eu l’occasion de relire un roman de Jane Devreaux depuis qu’elle est publiée chez Hugo Roman, mais j’avais beaucoup apprécié Sinder donc à la lecture de la quatrième de couverture, j’avais très envie de replonger dans une histoire de l’auteure. En refermant ce livre, je suis ravie de l’évolution de la plume de l’auteure et la qualité de l’intrigue qui oscille entre ombre et lumière.

Léa a tout perdu en l’espace de quelques mois, sa famille, son insouciance et son foyer. Aujourd’hui sa vie n’a plus rien à voir et malgré les difficultés elle tente de maintenir la tête hors de l’eau. Désormais elle n’a plus rien de l’étudiante paisible, et elle exerce un travail qui lui permet tant bien que mal de subvenir à ses besoins. Adam est tout ce qu’il lui reste, mais son état léthargique le force à des soins constants dans un hôpital psychiatrique. Prête à tout pour retrouver le jeune homme, Léa participe à un programme de bénévolat lui permettant d’être en contact avec les patients. Persuadée de toucher au but, elle se retrouve face à Axel un homme fragile qui malgré ses blessures parvient à la toucher. Tant par son sarcasme, que par le désir qu’il lui inspire.

Au delà des thèmes poignants abordés, nous avons un décor particulier puisque l’histoire débute dans un hôpital psychiatrique, on sent immédiatement l’atmosphère pesant et la souffrance des personnages. Nous sommes dans un lieu clos et la promiscuité contribue à un rapprochement sans que ça soit voulu. On décerne les difficultés d’Axel à émerger et l’intérêt que Léa éprouve pour le jeune homme, bien que son but n’est jamais été de se rapprocher de lui, elle va rapidement éprouver une sorte de fascination pour son patient et bien qu’il soit parfois assommé par les médicaments, sa repartie va lui donner envie d’interagir avec lui de manière plus approfondie.

On ressent rapidement qu’un secret plane au dessus de nos héros et personnellement, j’ai commencé à me faire une idée assez clair des révélations à venir retirant l’élément de surprise. C’est peut-être le seul moment où j’ai trouvé que l’histoire perdait en crédibilité, mais à mon sens bien que ça soit un élément important, c’est principalement l’aspect psychologique qui est abordé et le développement de la romance est au centre de l’histoire. Jane Devreaux maîtrise son sujet et on attend avec impatience les interactions entre les personnages. J’ai peut-être été un peu frustrée de certaines ellipses qui m’ont donné l’impression d’être maintenues à distance dans l’évolution de la romance et bien que j’ai adoré ma lecture, ça m’a empêché de totalement adhérer à l’histoire.

En bref, l’auteure nous offre une romance atypique avec un fort potentiel psychologique, et même s’il m’a manqué quelque chose. Jane Devreaux nous embarque avec brio dans une histoire d’amour rempli d’espoir et malgré les souffrances psychologiques que vont subir ses personnages, il est impossible de rester insensible. Sans oublier un panel de personnages secondaires tout aussi attachants. Une bonne lecture qui se lit rapidement.

Ma chronique : https://wp.me/p4u7Dl-4Dm

par Luxnbooks
Sorcery of Thorns Sorcery of Thorns
Margaret Rogerson   
Très bon roman de fantasy, le monde construit est vraiment fascinant et très original avec ces livres doués de personnalité.
Les personnages sont attachants, la seule chose que j'aurais à reprocher au personnage principal - Elizabeth - c'est sa manie de se tourner constamment vers les autres dès qu'il y a un problème, pour voir s'ils peuvent faire quelque chose, avant de penser à ce que ELLE pourrait faire. Je pense notamment à Silas en disant ça ; le pauvre, il a le dos large.
J'ai adoré la fin, c'est vraiment le moment où l'histoire prend tout son potentiel. C'était très créatif, et je ne m'y attendais pas du tout.
En bref, un monde où les pôles centraux sont des librairies magiques, je ne pouvais qu'adorer !
Wicked Fox : Gumiho, Tome 1 Wicked Fox : Gumiho, Tome 1
Kat Cho   
Ayant lu beaucoup de critiques mitigées, je suis partie dans ce livre sans attentes et franchement je suis agréablement surprise. J'ai su passer au dessus des défauts de ce livre et à apprécier ma lecture. J'ai passé un bon moment avec cette histoire!
  • aller en page :
  • 1
  • 2