Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de ElleyaneFantasy : Ma PAL(pile à lire)

retour à l'index de la bibliothèque
Red Queen, tome 3 : King's Cage Red Queen, tome 3 : King's Cage
Victoria Aveyard   
Put**n. C'est le seul de la série Red Queen que j'ai lu en VO, et c'est celui que j'ai le plus aimé. La traduction VF a-t-elle quelque chose à voir avec ça? Réponse dans 2 mois, je compte bien lire la version française également.
Alooooors. Déjà, sachez que y a trois points de vue différents dans ce bouquin, un gros plus, [spoiler]du moins pour les chapitres d'Evangeline, franchement pour Cameron, que ça soit elle ou un autre, ça n'aurait pas changé grand-chose[/spoiler] cependant Mare est toujours le pdv principal. Et heureusement, parce que les autres c'est pas la joie (enfin encore moins que Mare dépressive). On a donc Mare, prisonnière de Maven.
Et toute cette première partie est géniale. J'ai adoré Maven (oui je sais que je devrais le détester, mais c'est pas possible quoi), en savoir plus sur lui, son obsession sur Mare, ce que sa mère a provoqué etc. Ce "méchant" est l'un des meilleurs au monde, sérieux. Chaque scène où il est présent est super intense.
Mare se reprend vachement par rapport à Glass Sword, où elle était in-su-por-table. Sa psychologie est intéressante et bien développée.
Ensuite, Cal est légèrement moins ennuyeux (mais toujours transparent, franchement, sauf à la fin, mais juste parce que c'est centré totalement sur lui). Ce mec est un bloc de tous les clichés à lui tout seul, ça m'énerve, surtout qu'il n'a vraiment pas de personnalité définie [spoiler]ce qui cause quelques petits problèmes, cf la fin "Cal follows orders, but he can't make choices" biiiim [/spoiler]
Farley est un coup de coeur dans ce tome (et déjà celui d'avant même), tout comme Evangeline [spoiler]et sa relation avec Elane, boooooum[/spoiler]. Oui oui.
Jusqu'aux deux tiers du livre, où y a des scènes absolument géniales, on est bien. Ça retombe un peu façon soufflé au fromage juste après (selon moi), mais après on s'en prend plein la gueule pour un final MAGNIFIQUE. [spoiler]même si tout le monde ne sera pas d'accord, y a des gens qui aiment bien Cal, ce que je ne comprends toujours pas (Maven est tellement plus captivant, sans mauvais jeu de mots) Et oui, c'est vrai que malheureusement, ça ne laisse pas non plus la place à Maven mais l'espoir est toujours là, on sait jamais. Même si ça a l'air parti pour un "c'est tous des connards, j'ai pas besoin de gars pour vivre, laissez moi en paix, libre et vieille fille" [/spoiler]
Et par contre, elle aime bien passé trois heures sur la même scène, Victoria Aveyard, parce que je sais pas si c'est à cause de l'anglais ou quoi, mais ça m'a semblé vachement plus décrit que d'habitude (ce qui est plutôt bien).
Bref, tome trèèèèès cool, qui laisse un suspens de ouf comme d'habitude. J'ai hâte de le relire en français cette fois, et aussi d'avoir la SUITE.

par Y555
La Sélection : La Reine La Sélection : La Reine
Kiera Cass   
J'ai passé un agréable moment avec cette nouvelle qui fait à peu près 90 pages. LA REINE m'a bien plu, bien que de toutes les nouvelles que comporte LA SÉLECTION, ce n'est pas ma préférée.
Découvrir Amberly jeune a été un pur plaisir.
C'est une Quatre qui n'a pas vraiment confiance en elle mais qui espère malgré tout devenir princesse à la fin de la compétition et épouser Clarkson.
Elle est douce, agréable, un peu naïve sur les bords, elle croit en ses rêves et elle est éperdument amoureuse de Clarkson depuis son enfance. Elle l'accepte et l'aime tel qu'il est et elle ferait énormément pour lui.
Je l'ai bien aimé.
Quant à Clarkson un peu moins. C'est peut-être l'homme qu'il est devenu et qu'on a pu découvrir dans la sélection de Maxon et America qui a influencé mon jugement sur ce personnage ou pas mais en tout cas, je ne l'ai pas aimé des masses.
C'est un jeune homme puissant et beau et qui en a conscience. Il m'a souvent paru froid, brusque aussi. Et je n'ai pas vraiment aimé le fait qu'il ait l'air si sûr de lui dans ses paroles et la façon dont il pouvait s'adresse aux autres personnages. Il n'est pas spécialement méchant. Je ne saurais pas comment l'expliquer... [spoiler]Par exemple quand il dit qu'il n'aime pas spécialement les enfants à Amberly qui veut des enfants mais qu'au pire, c'est les nourrices qui s'en occupent donc ce n'est pas gênant. Ou quand il donne des ordres. C'est peut-être le fait que je n'aime pas quand on donne des ordres à quelqu'un mais ça m'a dérangé.
Enfin, c'est mon point de vue, bien-sûr.[/spoiler] De mon point de vue, il soumet quelque peu Amberly mais elle est tellement amoureuse de lui qu'elle ne s'en rend pas compte. Et aussi, il l'aime même s'il n'use pas de la meilleure manière pour le lui prouver. Enfin... je suis perplexe face à ce personnage qui n'est pas vraiment.... facile ?
En tout cas, je ne suis pas une grande fan de cet homme.
Les autres Sélectionnées sont sympathiques à découvrir aussi. Elles ne sont franchement pas mal.
La reine et le roi ne sont pas mal à découvrir non plus d'ailleurs. J'ai bien aimé leur façon de se parler; ils ne se supportent pas vraiment et ils ne s'en cachent pas. Tout du moins quand ils sont seuls.
Bien-sûr, on savait dès le début comment cette nouvelle allait se terminer puisqu'ayant lu les tomes de LA SÉLECTION, on sait que Clarkson épousera Amberly mais il n'empêche que ça a été super de découvrir leur sélection, la façon dont leur histoire est née...
C'était donc une très bonne lecture, que je conseille aux fans de LA SÉLECTION. :)

par Sheo
Seuls contre tous Seuls contre tous
Lucy Connors   
Ce livre est juste un de mes préférés! Il allie à la perfection douceur et violence, amour et rivalités. Un Roméo et Juliette moderne bien revisité. Un histoire d'amour mêlée à un touche d'action. Perfection.
Juste 3 mots: LISEZ LE
Une fille parfaite Une fille parfaite
Mary Kubica   
La narration est peu commune et pourra peut-être en agacer plus d'un : l'on suit trois personnages (Eve - la maman de Mia -, Gabe - l'enquêteur - et Colin - l'homme du bar -) sur l'"après" et le "précédemment" de la disparition de la jeune fille. Du coup, l'on change sans cesse de point de vue et d'époque : bien que ça ne m'est pas spécialement dérangée, je dois dire que ça m'a un peu ralenti dans ma compréhension de l'histoire : j'ai mis un peu plus de temps que d'habitude pour résoudre le mystère !
La fin est surprenante : même si j'y avais pensé, je ne m'attendais pas du tout à une telle chute. Bizarrement, elle remet beaucoup de choses en questions notamment sur nos "sentiments" envers certains personnages. Certains sont beaucoup moins réglo' que ce qu'ils essayaient de nous faire croire (les petits cachotiers !).

Mon avis complet
[spoiler]http://lunazione.over-blog.com/2015/04/une-fille-parfaite-mary-kubica.html[/spoiler]

par LunaZione
Endgame, Tome 3 : Les Règles du jeu Endgame, Tome 3 : Les Règles du jeu
Nils Johnson-Shelton    James Frey   
Endgame est une trilogie, dont le tome 1 est parue en France en octobre 2014, qui m'aura tenue en haleine jusqu’à la fin. L'aventure c'est clôturée, pour moi, il y'a quelques semaines avec la lecture du tome 3 et je dois dire que j'eu grand mal a me remettre de la fin de la saga. Mais revenons en a la base. Chaque livre, en plus d’être magnifiquement conçut, vous offre un récit addictif rythmé par une action débordante, des mystères haletants et des personnages haut en couleur. Devant la grande palette des protagonistes proposés, chacun d''origine, de caractère ou de croyances différentes, vous en trouverez forcément un susceptible de vous plaire. ( Bon si votre petit préféré, c'est le jeune psychopathe de 13 ans, faudrait peut etre voir a en parler a quelqu'un. Perso, je les préfère grand, brun, un peu moins désaxé, mais chacun son truc. :D )

Dans ce grand nombre de personnages, qui est a la fois la force et la grande lacune de ce récit, j'ai réussie a me faire moi meme mes petits chouchous. J'ai regrettée néanmoins certaines facilités scénaristiques au niveau d'un triangle ou le manque d’approfondissement de certaines choses. Ce dernier point résultant justement du grand nombre des héros / héroïnes. L'on passe parfois bien trop peu de temps avec certains d'entre eux et un sentiment un peu creux peut parfois s'en faire ressentir. Ce qui s'avère dommage au vu de la richesse des différentes histoires mises en place. Petite mise en garde, d'un point de vue personnel il peut etre assez dérangeant de se retrouver dans la tete d'un meurtrier sans remords de 13 ans, ( Oui, revoilà le psychopathe :D ), donc âmes sensibles s'abstenir, morts, mutilations et autres joyeusetés du genre ne sont pas en reste dans cette trilogie.

Coté intrigues, les histoires de chacun s’imbriquent avec brio dans une intrigue, rudement bien ficelée, qui ira crescendo d'un tome a l'autre. La mythologie développée est originale, bien construite, touffue sans en devenir indigeste. Il faut dire que l'auteur ne m'avait déjà pas déçue en ce domaine avec sa formidable saga " Numéro quatre. " ( Hey oui James Frey, c'est aussi Pitacus Lore pour ceux qui l'ignoreraient encore. ) Si l'action est clairement dominante dans les trois tomes, des notes de romances et d'humour ne sont pourtant pas en restent. Se glissant au fil de l'histoire avec fluidité et cohérence. Néanmoins toute aussi pleine de qualité que le soit cette saga, elle n'est pas sans défauts.

Dans le premier tome par exemple, il y'a pas mal de coquilles assez désagréables et j'avoue que les nombres a rallonge a répétition rendent parfois le récit un peu lourd, ce qui fait que j'en suis venue a survoler les lignes dont le héros était un numéro sans fin. :D A coté de ses petits détails, de moindre importance, le gros bémol de cette fabuleuse saga reste son dernier tome. Attention cela n'en ôte rien a sa qualité. Comme les autres, il est addictif, les pages se tournent a une vitesse folle. Les auteurs vous livrent une fois de plus une intrigue haletante et cette fois les réponses sont au rendez vous, mais pas que. Vient aussi un souffle de mort encore plus important que dans les 2 premiers. Cela donne bien entendu un réalisme cru et froid a cette saga, tout peut arriver, a n'importe quel personnage. La mort vous guette dans l'ombre d'une page et toujours de façon brutale. Oui, mais il y'a brutal et brutal.

Non, mais qu'est ce qu'elle raconte celle la ? Ok, rembobinons, je vous explique. Je ne parle pas du mot brutal au sens strict, c'est a dire violent, sanguinolent ou autre. Je l'emploie pour vous parler d'une mort rapide, brève ( Trop brève .. Genre elle est sadique la fille. :D ). Alors oui ça fait sens car dans la vie quand on est mort, on est mort. ( Sans blague. :D ) Mais dans une saga, vous vous attachez a des personnages, vous vivez un certain temps avec eux et quand on vous les arrache, vous vous attendez a ressentir d'intenses émotions, a les pleurer, a pouvoir faire votre deuil. Sauf que quand la mort de deux personnages emblématiques se joue en une ligne ( Que en passant vous êtes obliger de relire pour etre sure d'avoir compris ce que vous croyez avoir compris. ) et qu'après fini, rideau ... Euh comment vous dire que vous êtes désappointer et passablement en colère.

Je ne peux pas retirée aux auteurs le fait que cela soit audacieux et surtout reflet de réalisme, mais pour le coup MINCE OU EST L’ÉMOTION ? OU SONT LES LARMES ? ( Oui, je m'emporte pardon, mais ce manque m'a collé une panne de lecture de 10 jours ... Ce qui pour moi était inédit et absolument énorme ! ) Bref, je vais pas épiloguée la dessus des heures, vous l'aurez compris il y'a certaines morts qui ne passent pas, ou plutôt la manière dont elles furent exploitées ou plutôt non exploitées. :D Malheureusement, la n'est pas le seul motif de ma déception face a cette conclusion. J'ai trouvée la fin trop courte, trop rapide, pas assez approfondie. Tout s’enchaîne a une vitesse folle, laissant un sentiment de " Aller les gars, c'est plier, on remballe. " J'aurais espérée d'avantage de développement, en apprendre plus sur la suite, sur l’après. Ce qu'il advient du monde et des quelques rares survivants. Mais c'est a peine si l'on nous en donne des miettes, des bribes et ça c'est mon grand regret, car après une saga aussi époustouflante, je m'attendais a une fin me laissant littéralement sur le Q et pas a cette impression de trop peu, de non aboutie.

J'ai envie de vous dire que je l'avais vue venir bien avant ma lecture, voir meme bien avant la sortie. Un grand coupable, le nombre de pages de ce dernier tome. Vous vous attendez toujours a ce que le dernier soit le plus gros, ah bah la nous sommes loin du compte .. Faut le voir, a coté des autres, tout maigrichon a vous en faire pitié. ( Il serait humain, vous trouveriez un MCDO vite fait pour le gaver de Hamburger. ) Au résultat, nous passons donc bien trop peu de temps avec les divers personnages, alors que c'est la les derniers moments qui nous sont accordés en leur compagnie. Ils y perdent en profondeur, les scènes y perdent en émotion et l'on a ce sentiment d'un récit un peu bâclé de par son rythme effréné. Si dans le reste de la saga c'était une bonne chose, car bien développé, la sur un si court nombre de pages c'est l'effet inverse qui se produit et c'est avec tristesse que l'on conclut le récit avec une impression de coquille vide que l'on ne saura jamais comblé.

En bref: La saga Endgame, malgré un tome 3 un peu décevant par certains aspects, reste une trilogie addictif, prenante, originale qui vous malmènera de bien des façons et ouvrira votre esprit a bien des questionnements. Vous y découvrirez des personnages intéressants, dont aucun ne ressemble a un autre. Vous voyagerez par delà le monde, visitant, de par la plume des auteurs, des lieux chargés a la fois d'histoire et de mysticisme. Action, drame, mythologie, science fiction, romance, amitié, psychopathe ( :D ) se mêlent avec brio a une intrigue divertissante et rudement bien menée. Petit plus non négligeable, les livres sont superbes, tant par leurs couvertures que par les divers croquis, dessins, schémas et autres que vous trouverez au fil des pages. Une lecture que je recommande a tout les fans de récits musclés, de complots et de mystères.

http://luminadark.blogspot.fr/
La croisée des chemins, Tome 2 : Fraction de seconde La croisée des chemins, Tome 2 : Fraction de seconde
Kasie West   
C'est une suite à la hauteur du premier! très bien, j'aimerais même qu'il y en ai un troisième. Ca parle de complot, l'oasis se transforme peu à peu en enfer, l'amitié est à toute épreuve, l'amour devient plus fort que tout.
C'est un super livre, bien écrit où l'on ne voit pas vraiment les choses arrivés, on est souvent étonné.

par ninon64
Perdue et retrouvée Perdue et retrouvée
Cat Clarke   
5/5 ♥

Ok. Alors je viens de finir PERDUE ET RETROUVÉE et je ne sais pas, une fois de plus, si je dois détester Cat Clarke parce qu'elle rend l'écriture de mes chroniques vraiment hyper compliquée à chaque roman qu'elle écrit ou alors devenir encore plus fou amoureux d'elle pour cela. Cette lecture est un joli coup de cœur, une histoire à la fois troublante, anxiogène et vraiment, vraiment passionnante. C'est bien la toute première fois de ma vie que je lis un livre en ayant une boule dans l'estomac du début à la fin. Dès que nous entamons ce récit, et comme nous parlons ici de Cat Clarke, nous savons pertinemment que tout peut basculer d'une page à l'autre et qu'un évènement imprévisible risque de se manifester pour faire valser nos convictions. PERDUE ET RETROUVÉE et l'exemple-même de ce don de l'auteure. J'ai vraiment été stressé et paniqué à l'idée de découvrir le fin mot de cette histoire tout en étant ultra curieux et captivé par ce qui se passait. Ce récit nous rend complètement paranoïaque et sadomasochiste : on en veut constamment plus alors qu'on sait que la chute va être horriblement traumatisante. J'avais oublié à quel point c'était jouissif d'être un peu fou. Merci Cat Clarke de me l'avoir rappelé. ♥

SUITE : http://wandering-world.skyrock.com/3250298942-PERDUE-ET-RETROUVEE.html

par Jordan
L'Infini + un L'Infini + un
Amy Harmon   
http://wandering-world.skyrock.com/3264715576-L-INFINI-UN.html

Autant aller directement droit au but : L’INFINI + UN est un énorme, énorme coup de cœur. Cette histoire m’a fait vivre de véritables montagnes russes émotionnelles. Moi qui ai habituellement beaucoup de mal avec les romances, je me surprends à être complètement et irrémédiablement tombé amoureux de celle-ci. Amy Harmon nous livre ici un récit spectaculaire et bouleversant. Je crois que L’INFINI + UN est responsable des cernes que j’ai affiché ces derniers jours à la fac tant il m’était impossible de lâcher le roman une fois que j’y replongeais avant d’aller dormir. J’ai adoré Bonnie et Finn, leur aventure, l’écriture de l’auteure et toutes ces histoires de théorèmes et de paradoxes mathématiques. L’INFINI + UN est définitivement une magnifique découverte et un livre hors-du-commun.

La force de cette histoire réside évidemment dans ses deux principaux héros : Bonnie et Finn. Je peux certifier qu’en l’espace d’une soirée et de quelques chapitres, j’étais déjà inexorablement attaché à eux et dépendants de leur personnalité. Ils sont tous les deux tellement humains, tellement écorchés et tellement passionnés qu’ils m’ont tout simplement touché en plein cœur. J’ai adoré découvrir, au fil de l’histoire, leurs souvenirs, leurs fissures, leurs expériences, leurs douleurs et leurs projets. Bonnie et Finn possèdent quelque chose de rare et d’hyper saisissant en eux. A mes yeux, ils n’étaient pas que de simples personnages de papier ou des mots imprimés à l’encre noire, loin de là. Pour moi, ils étaient physiquement présents à mes côtés. J’assistais visuellement à leur aventure. Vraiment. C’est quelque chose de très compliqué à définir et à retranscrire tant c’est une expérience sensorielle et purement émotionnelle. Séparément, Bonnie et Finn sont extrêmement renversants et fascinants. Ils sont à la fois très différents et inséparables. Nous sommes liés à l’un et à l’autre mais pour des raisons variées. L’auteure possède vraiment un don pour conférer à ses personnages des traits de caractère réalistes et auxquels on croit sans hésiter une seconde. Néanmoins, s’ils sont déjà irrésistibles lorsqu’ils progressent séparément, ensemble ils deviennent tout simplement dévastateurs.

En effet, le rapprochement Bonnie/Finn sur le plan sentimental prend un peu de temps (chose que j’ai trouvé parfaite, tout ne se fait pas d’une seconde à l’autre et n’est pas mielleux ou niais). Une fois que le duo a pris ses marques, L’INFINI + UN gagne en intensité. J’ai complètement craqué pour la manière dont Finn et Bonnie se raccrochent l’un à l’autre pour garder la tête hors de l’eau. La connexion qui s’établit et s’épanouit entre eux prend littéralement vie sous nos yeux. De plus, l’aspect road-trip du roman m’a totalement pris au dépourvu et m’en a fait voir de toutes les couleurs. J’ai adoré parcourir les différents états de l’Amérique à leurs côtés. Bonnie et Finn se livrent à nous petit à petit, on découvre vraiment les différentes facettes de leur personnalité graduellement et j’ai trouvé que cela apportait une vraie consistance au récit. L’INFINI + UN est avant tout l’histoire de deux êtres perdus et brisés qui veulent se reconstruire et, fatalement, j’ai été époustouflé et pris aux tripes par cette idée de la première à la dernière page.

Le petit plus de ce roman se cache dans toutes les réflexions qu’il recèle et dans son caractère hyper addictif. Je ne saurais pas vraiment expliquer pourquoi mais ce récit m’a véritablement envoûté. L’écriture d’Amy Harmon est vraiment parfaite, sans aucun défaut, juste, précise et saisissante. Par ailleurs, l’auteure a décidé – à juste titre étant donné la personnalité de Finn – d’intégrer, dans cette histoire, de nombreuses explications au sujet de certains théorèmes et paradoxes mathématiques. J’ai tellement, tellement aimé ça. Croyez-le ou non mais je me suis retrouvé à regarder des vidéos sur Youtube à propos de certains de ces paradoxes tant j’ai adoré les concepts exposés par l’auteure. On sent bien qu’il y a tout un travail de réflexion et de préparation derrière ce roman. Tout est parfaitement bien orchestré et minutieusement prévu. Les surprises s’enchaînent avec un rythme sans fausse note et, jusqu’à la fin, tout est mis en place pour nous couper le souffle. Les dernières pages, à l’instar du livre entier, m’ont complètement satisfait. L’INFINI + UN ne possède donc, à mes yeux, aucun point noir.

En conclusion, L’INFINI + UN est une lecture époustouflante et un coup de cœur que je n’avais absolument pas vu venir. Faire la rencontre de Bonnie et Finn a été un véritable honneur et je dois bien reconnaître que ce duo embrasé et embrasant me manque déjà énormément. Amy Harmon est parvenue à les rendre terriblement humains, touchants et lumineux, ce qui fait d’eux des protagonistes rares et prodigieux. Du début à la fin, ce road-trip m’a complètement renversé et m’a fait oublier comment respirer. Un récit enfiévré et foudroyant sur lequel je vous conseille de vous jeter sans plus attendre !

par Jordan
Moi, Christiane F., 13 ans, droguée, prostituée... Moi, Christiane F., 13 ans, droguée, prostituée...
Kai Hermann    Christiane Felscherinow   
J'ai lu ce livre à l'adolescence et c'est vrai qu'il m'a bouleversé, après toutes ces années, j'ai encore en mémoire des scènes très dures et crues de vérité!!!
Ma fille à son tour et bien des années plus tard l'a lu, nos échanges sur ce livre ont été constructifs et sa vision malgré nos différences d'ages a été très proche de la mienne, donc je rejoins "mabiblio1988" pour affirmer!! oui beaucoup devrait le lire !!! Il n'a pas pris une ride!!!

par rachl
Never Sky, Tome 1 Never Sky, Tome 1
Veronica Rossi   
WHAOU, WHAOU, WHAOU ? C'est assez expressif nan ? Ce livre est juste à coupé le souffle, parfait ! C'est un énorme coup de coeur !
Une dystopie pas comme les autres, un mélange de technologie et de vie sauvage, un mélange absolument délicieux d'ailleurs !
Never Sky est un livre ou dans l'histoire la Terre (on ne sait où exactement) est frappé par l'Ether, des tempêtes d'éclair bleu, depuis, des gens pour y échapper vivent dans des Capsules, d'autres dans la vie Sauvage, en formant des tribus.
Tout commence par un incendie, un sauvetage, un enlèvement, une accusation à tort et deux bannissement mais dans deux milieux différents. Deux personnes qui n'ont rien en commun et viennent de monde différent et qui pourtant vont devoir s'entraider pour finir leur quête : ils sont tout les deux à la recherche d'une personne qu'ils aiment. Commence alors une aventure fabuleuse, avec comme on pourrait dire, deux mondes ou plutôt deux espèces, mode de vie qui s'entrechoquent. Au fils des pages ont en apprend un peu plus sur La Capsule et sur la vie Sauvage et c'est totalement fascinant ! On apprend en même tant que nos deux héros à les connaître, on suit leur relation qui évolue de jours en jours, même si des fois quand ils font un pas en avant dans leur entente, le jour suivant ils en font deux en arrière. Puis ensuite, ce suit des nouvelles rencontres, de nouveaux sentiments, des combats, des évènements auxquels ont ne s'attend pas et tout sa écrit avec une plume merveilleuse. L'auteure à altéré les point de vue de Perry et Aria en fonction des chapitres mais en restant dans la narration externe, ce qui nous permet d'être proche de tout les personnages. Et elle manipule la narration externe avec brio car d'habitude quand il y a ce genre de narration, le lecteur sait des choses en avance mais l'auteure n'a rien laisser filé donc ont est vraiment surpris, surtout que ce sont pas des choses facile à deviner.
L'univers qui est sombre mais avec des éclats et le décor du livre sont fascinant, ont l'imagine sans mal et ont est tout de suite emporté, il n'y a aucune longueur, chaque passage est intéressant et apporte toujours quelque chose à l'histoire.
Concernant les personnages, Aria est une sédentaire, elle a 17 ans et quand elle est exclu dans "l'Usine de la Mort" puis quand elle rencontre Perry, ont apprend avec elle à connaître Perry et à s'habitué à son nouvelle environnement. C'est vraiment une héroïne parfaite, mature, avec un fort caractère mais tout en étant douce, curieuse, elle pose toujours un tas de questions, elle est réfléchie et ne se conduit jamais en gourde, elle pense vraiment comme une personne censé, et c'est très agréable. Sa l'a rend plus réel, plus humaine, malgré ses spécialités...
Peregrine appeler Perry quand à lui et tout aussi agréable, c'est un Sauvage, de 18 ans, chassé de sa tribu et il est près à tout pour retrouver la personne qu'il aime. Il est un Olfile et un Vigile (je ne vous dit pas ce que c'est, je vous laisse le découvrir en lisant le livre...) des dons qui se révèlent passionnant, surtout pour le lecteur. Le voir géré la situation avec Aria est vraiment superbe, on évolue en même temps que lui, on est spectateur de l'évolution de son jugement. Lui aussi est mature et réfléchie mais il est aussi courageux et surtout plein de ressource, il est un peu plus difficile à décrire que Aria.
Quant aux autres personnages : Talon, Lumina, Cinder, Marron, Vale et Roar, ceux sont aussi des personnages super, ils apportent un plus à l'histoire, ils aide l'histoire à ce construire, les relations. Roar est le personnage secondaire que j'ai le plus aimée.
En ce qui concerne l'histoire d'amour, elle est fascinante, merveilleuse, envoûtante. Elle se fait petit à petit, lentement mais surement. Un pure délice.
Et pour finir parlons de la fin, des dernières révélations, rempli de trahison, de souffrance, de compromis, de nouvelles rencontres et surtout d'une nouvelle quête... La dernière page, le dernier pasage est juste troublant et nous donne qu'une envie, découvrir la suite !
En résumé aller acheter Never Sky, de suite ! Sinon vous ratez un des meilleurs livre dystopique !
PS : Je veux lire le tome 2, now !

par Megane84