Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Elodia : Je suis en train de lire

retour à l'index de la bibliothèque
Les Annales du Disque-Monde, tome 35 : Déraillé Les Annales du Disque-Monde, tome 35 : Déraillé
Terry Pratchett   
Sir Terry, mon amour, nous allons malheureusement nous séparer après ce tome. Vous me faites rire depuis exactement douze ans et je pense qu'il est temps pour moi de dire au revoir au Disque-Monde.

Déjà, les derniers tomes du Disque, sans parler de Roublard, avait pour moi un goût amer. Une sensation de déjà-vu, un humour qui perd en légèreté...
Ce tome-ci est une véritable catastrophe.

Adieu la subtilité et bonjour les incohérences.

Commençons par le pire du pire : Havelock Vétérini. Ce dernier :
- sera incapable de voir le potentiel du chemin de fer...
- n'acceptera de le faire que pour aller fricoter avec son amante en Uberwald...
- aura le droit à une scène stupide de crise de nerfs à cause d'une grille de mots croisés...
- finira par aller se déguiser et se battre à coups de pelle...
Mais le pire sera quand, très rapidement dans le récit, Sa Seigneurie dira "Euh...". Oui. Parfaitement. Si vous êtes un fan de la série, vous avez déjà tourné de l'oeil.

Quant à Moite, ce splendide arnaqueur et charmeur se change en berserk après absorption d'une potion traquera et tuera, pratiquement à mains nues, trois meurtriers.
La réaction du Guet ? Vimaire va lui serrer la main.

Le pauvre Moite qui d'ailleurs se retrouvera embarqué dans l'histoire sur un obscure prétexter de "Vous savez convaincre les gens !". Il est donc tout à fait normal que le ministre des Postes et directeur de plusieurs institutions importantes parte tout seul sur les routes pour rencontrer des propriétaires terriens.

Parlons ensuite des méchants. Le thème de ce tome est le fanatisme religieux, déjà abordés dans plusieurs Pratchett, mais ici sous l'angle du terrorisme. Quand je vous parlais de subtilité...
Les terroristes seront ici incarnés par des Nains (pratique, ils ont déjà la barbe) qui estiment que tout est mal en dehors de la mine.

Pourquoi pas, hein. Sauf qu'arrivé à la moitié du livre, l'intrigue commence à peine à décoller. Les gentils parlent de leur côté, les méchants parlent de leur côté. On s'ennuie.

Je suis déçue et, avouons-le, triste.

Au revoir, Disque-Monde. Tu resteras quand même ma série préférée.
 Le Livre des Martyrs, Tome 1 : Les Jardins de la Lune Le Livre des Martyrs, Tome 1 : Les Jardins de la Lune
Steven Erikson   
Sérieusement j'ai rien compris à ce livre, certains le trouvent génial moi j'ai pas du tout réussi à rentrer dedans, c'est trop descriptif, et concrètement il ne se passe pas grand chose, je n'ai pas du tout aimé personnellement !

par Selwyn
Ma cousine Rachel Ma cousine Rachel
Daphné Du Maurier   
Si j'avais adoré "Rebecca" du même auteur, "Ma cousine Rachel" m'a en revanche un peu laissée sur ma faim... Il y a un vrai suspense, on a envie de savoir la suite, mais... j'ai eu du mal à accrocher avec le personnage principal qui est aussi le narrateur. Il est assez naïf, souvent agaçant, prend rarement la bonne décision. Bref, je ne l'ai pas beaucoup apprécié.
Quant à la mystérieuse cousine Rachel, [spoiler]on a du mal à savoir que penser d'elle, mais c'est bien le but de l'auteur ! Mais ça me frustre, voilà tout.[/spoiler]
Le style de Daphné du Maurier est sinon fluide, agréable à lire, presque addictif aussi ! Bref, un roman que je conseille aux fans de cette auteure !