Livres
533 970
Membres
558 967

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Bibliothèque de Elodia : Je suis en train de lire

Une histoire des Fils-des-Brumes, Tome 3 : Les Bracelets des larmes Une histoire des Fils-des-Brumes, Tome 3 : Les Bracelets des larmes
Brandon Sanderson   
Un Kandra sous couverture à découvert une localisation possible des Bands of Mourning, qui sont les bracelets légendaires du Seigneur Maître, ceux que les héros de l'époque n'ont jamais retrouvé lors de sa mort.
Malheureusement lors de son retour sur Elendel il a été attaqué et a perdu ou on lui a volé une de ses spikes (désolée ça fait tellement longtemps que je lis cette série en VO que je ne me souviens plus du tout de la traduction française de ce mot). Il a donc perdu l'essentiel de sa mémoire et de ses souvenirs de l'événement, jusqu'à ce qu'on la retrouve. Dans le peu qu'il lui reste on trouve un élément qui va forcer Wax à mener l'enquête malgré son ressentiment et le fait qu'il n'a pas l'intention de pardonner à Harmony et aux Kandra : une photo de son oncle et de sa sœur.
Il part donc avec Wayne, Marasi, Steris et MeLaan, chacun avec sa tache, dans une aventure qui va les mener bien plus loin qu'ils n'auraient imaginer au départ ...


Ce livre est le troisième de la série des Wax et Wayne, l'avant dernier tome.
Après mon coup de cœur sur Shadows of Self sorti en fin d'année dernière, j'étais vraiment super enthousiaste et j'ai lu ce lire juste quelques jours après sa sortie.
Plus les tomes avancent plus on rentre dans la mythologie du monde, on a de plus en plus d'indices et de faits "oubliés". Je trouve que cette trilogie est vraiment indispensable au final pour comprendre vraiment l'univers de Mistborn (Fils-des-brumes).
On va vraiment de révélations en révélation et on découvre toute une partie du monde dont on n'avait plus du tout entendu parlé à la suite de la première partie.

Les personnages aussi prennent de l'ampleur, Wayne par exemple dans le premier tome n'existait quasiment que pour faire parler Wax, et maintenant il a clairement sa place dans le livre, on le comprend mieux, et c'est devenu un de mes personnages préférés !
De même avec Steris qui commence comme une simple excuse sans grand intérêt, ne servant qu'a nous faire apprécier Marasi en contraste et qui fini en personnage fondamental à l’équilibre du récit (et de Wax). Elle sera surement un des personnages que je regretterais le plus une fois cette partie finie. En fait elle est tellement tout ce que ne sont pas en général les femmes dans les histoires que ça en fait un personne vraiment à part.
De son coté Marasi justement, se transforme encore et toujours, elle prend vraiment son indépendance, passant de "love interest" (potentiel partenaire amoureuse de Wax) à un personnage vraiment à part se détachant de tout ce qu'on aurait pu penser lors du premier tome.
Elle a une façon bien à elle de se battre, au contraire de par exemple Vin qui était une guerrière, Marasi est une décisionnaire dans le sens ou elle est très intelligente et trouve toujours un truc dont personne n'aurais pensé pour faire pencher la balance de son coté, jamais de façon brute ou combative, mais toujours bien pensé !
Sanderson à bien fait son coup, il a réussi à faire entrer deux personnages féminin dans son récit, tout en les différenciant énormément de tout ce qu'il a déjà écrit avant, finalement j'aime beaucoup le fait que Marasi ne soit pas juste une Vin -bis.

J'ai bien aimé aussi que toute l'intrigue ne se passe pas pour une fois à Elendel, on sors enfin des limites de LA Ville, on explore le monde un peu plus.
Je peux difficilement vous dire ce que j'ai vraiment aimé de la suite de l'histoire car ça serait un total spoiler. Par contre je dois avouer que j'ai un peu moins aimé ce tome ci, en comparaison avec le précédent. Peut être justement parce que je m'attendais a ce qu'il ai son lot de révélation, et l'effet de surprise m'a un peu manqué. Ceci dit l'intrigue est bien pensée, C'est un épisode à part et j'ai vraiment envie de savoir ce qui va se passer ensuite ^^

Comme toujours pour moi les deux fondamentaux qui me font adorer cette série, en dehors du fait qu'on explore les fondamentaux de l'univers de Sanderson, sont l'humour et les différents métaux et leurs utilisation.
L'humour dans ce tome est au top, il y a des scènes qui m'ont fait m’étouffer de rire (notamment celle de l’hôtel), encore mieux que dans le premier car il y a maintenant 4 protagonistes qui se répondent et plus juste deux, Steris apportant un gros plus aux échanges, un vrai bonheur !
Pour le second point c'est la continuité de tout ce que j'ai déjà expliqué sur les deux précédents volumes, on en sais de plus en plus sur les différentes possibilités, et en plus cette fois ci on a l'arrivée de la technologie contrôlée par la magie, un gros plus qui élargit les possibilités de façon totalement énorme qu'on qu'on a un peu de mal à voir ou ça peut mener ensuite tellement elles deviennent nombreuses.


En résumé un grand tome dans la série, toujours avec autant d'humour et de révélations que le précédent, le tout avec des personnages qui prennent vraiment de l'ampleur et dont je me suis totalement attaché !
Un réussite !

18/20

par lianne80
La Trilogie de la Poussière, Tome 2 : La Communauté des esprits La Trilogie de la Poussière, Tome 2 : La Communauté des esprits
Philip Pullman   
A la recherche du daemon perdu. La guerre des roses. La cité de la Lune. Voici des titres qui auraient pu être ceux de ce deuxième tome de la Trilogie de la Poussière.
On retrouve Lyra étudiante, 8 ans après la fin du tome 3 d’A la croisée des mondes, mais on c’est bien l’intrigue initiée dans La Belle Sauvage qui se poursuit, avec une guerre larvée entre les autorités religieuses et une société secrète.
Lyra et Pantalaimon ont bien évolué, ce ne sont pas les mêmes personnages que lorsqu’ils étaient enfants ! Lyra est devenue très réfléchie et sceptique et Pan voudrait la voir retrouver sa curiosité et sa fraicheur…

Ce n’est pas un coup de cœur, mais rien que retrouver cet univers cher à mon cœur me ravit. Peut-être manque-t-il un peu de magie et de nature : dans ce roman, Lyra fuit de ville en ville jusqu’au Moyen-Orient, on est dans une atmosphère très urbaine et un peu inquiétante.

Je regrette un peu que la deuxième partie se concentre intégralement sur Lyra, alors qu’on alternait au début entre différents personnages (Pan, Alice, Malcolm, le camp adverse…). Ça donne un rythme un peu déséquilibré et une sensation d’inachevé, comme si certains personnages étaient laissés totalement en plan au milieu de l’histoire !

Ça n’en reste pas une lecture que j’ai dévorée et j’en avais bien besoin !

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode