Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Elodiegnd : Ma PAL(pile à lire)

retour à l'index de la bibliothèque
Effacée, Tome 2 : Fracturée Effacée, Tome 2 : Fracturée
Teri Terry   
https://aliceneverland.wordpress.com/2014/12/17/fracturee-teri-terry-effacee-t2/

Le premier tome, Effacée, avait été une véritable surprise, l’ayant vraiment adoré sans m’y attendre. J’ai donc été ravie de retrouver Kyla directement là où je l’avais laissée.

Il m’a fallu par contre un bon moment pour bien me remettre les éléments de l’histoire en tête, car l’auteure ne fait absolument aucun rappel. Les premières pages ont ainsi été assez délicates, j’ai éprouvé une certaine difficulté à me remettre dans le bain de l’histoire.

J’ai été assez déçue de moins voir certains personnages que j’avais beaucoup aimés dans Effacée. Et au contraire, les nouveaux m’ont bien moins emballée, surtout Nico et son influence sur Kyla que j’ai trouvée des plus dérangeante, ainsi que la façon d’agir des Rebelles. J’ai eu du mal à m’attacher à eux, je les ai tour à tour appréciés puis détestés, une sensation assez bizarre dans la lecture. Mais aucun ne m’a laissée indifférente.

Heureusement Kyla reste cette héroïne que j’avais tant appréciée dans le premier tome. Les souvenirs lui reviennent petit à petit et pourtant, en plus d’apporter certaines réponses sur son passé, on en vient à se poser encore plus de questions. Le jeu de ses trois personnalités est également très intéressant, très innovant, et m’a souvent laissée pantoise. Ce deuxième tome devient ainsi beaucoup plus psychologique, ce qui ne lui retire pas tout son charme mais au contraire le renforce.

Même si j’ai trouvé les scènes d’actions moins présentes, les périodes plus « calmes » sur la recherche de la vérité sont haletantes et soutenues. Les nombreux rebondissements que nous apporte Teri Terry, surtout à la fin du livre, pallient également à ce léger manque d’action. De plus, le côté « psychologique » du roman est renforcé par les émotions que nous fait ressentir l’auteure, qui donnent presque au livre un sentiment oppressant, voir angoissant.

C’est un roman qui va bien au-delà du premier tome et qui, cette fois, nous entraine sur un terrain psychologique bien plus secouant, dérangeant et haletant. Les derniers chapitres relancent toute l’histoire et promettent un dernier tome bien plus surprenant encore. Je regrette juste que la relation entre Ben et Kyla soit quasiment absente dans ce tome. Mais cette dystopie a encore une fois réussi à me surprendre, pour mon plus grand plaisir !

par Kesciana
Nom de code : Blackbird, tome 1 : Cours ou meurs Nom de code : Blackbird, tome 1 : Cours ou meurs
Anna Carey   
J'ai adoré ce roman.
Il a été à la hauteur de mes espérances.
C'est un très bon thriller jeunesse qui m'a tenue en haleine.

L'auteur a une plume brève, précise et efficace.
Il n'y a pas de temps mort, d'action inutile, je ne me suis pas ennuyée un seul instant.

L'utilisation de la 2ème personne du singulier est l'originalité de cette aventure. L'auteur à pris le parti d'immerger totalement le lecteur en lui parlant directement, un peu comme une conscience.
Ce qui est une très bonne idée afin de se mettre à la place de la jeune fille amnésique.
Mais au fur et à mesure du récit, non seulement ça ne fonctionnait pas sur moi mais en plus, cela gênait la compréhension des dialogues, avec des "tu" partout.
Ca n'a heureusement pas duré, à la moitié du livre, je me suis rendue compte que je voyais l'héroïne d'un regard extérieur, je ne me sentais plus impliquée dans le "tu".
Je n'ai pas réussi à m'identifier à la jeune fille mais cela rend l'ambiance encore plus mystérieuse et inquiétante.

L'histoire m'a bien plu, mélange très réussi de "La mémoire dans la peau" et de "Au-revoir, à jamais".
Sans trop en dire, cette intrigue est diabolique et bien ficelée.

Sunny, l'héroïne, est très touchante.
Au début de l'histoire, elle est perdue, a comme des automatismes de défense, elle sait d'instinct ce qu'elle doit faire pour affronter des situations extrêmes. Elle fait preuve d'un sang froid à la limite du manque d'émotions.
Puis elle s'ouvre enfin et montre ses faiblesses et sa peur, ce qui la rend plus humaine.

Les autres personnages sont peu exploités mais je dirais que c'est normal. Le livre est construit de telle façon que nous sommes cette héroïne perdue et en danger. Ce qui est important sur le moment, c'est comprendre, retrouver la mémoire et survivre.

La fin me donne très envie de découvrir la suite !
Je n'ai pas trouvé cette histoire prévisible et j'ai hâte d'en savoir plus.

Je remercie beaucoup Booknode et les éditions Bayard pour cette opération Lire avant tout le monde. J'ai beaucoup apprécié.
Je rajouterais que l'objet livre est superbe avec un dos et une tranche rouge vermillon du plus bel effet.
L'Amie prodigieuse, Tome 1 L'Amie prodigieuse, Tome 1
Elena Ferrante   
"L'amie prodigieuse" est la plus belle histoire d'amitié que je n'ai jamais lue.
Avec pour toile un quartier pauvre de Naples à la fin des années 50, nous suivons deux filles, deux enfants, deux adolescentes: Elena et Lila. L'une intelligente, l'autre surdouée. Elena fascinée par son amie, Lila qui cherche une échappatoire à sa vie de misère. Elles mènent une vie difficile, violente, dans une Italie en pleine mutation. Mais pourtant, un lien puissant les unit et malgré tout, parvient à subsister dans les temps les plus sombres.
C'est une histoire d'amitié, mais aussi une histoire de vie. Elena et Lila poursuivent leur vie, traversent leur adolescence, non sans souffrance. Elles s'éloignent, se quittent, se retrouvent, mais jamais pour longtemps. Peu à peu, un gouffre social se creuse: Elena continue ses études et s'affranchit de son amie, Lila perd tous espoirs de quitter sa vie napolitaine.
Menée par une plume juste et discrète, cette fantastique histoire nous fait rêver d'une amitié aussi vraie que celle d'Elena et Lila. Et quand à la fin du livre, ce rêve prend brutalement fin, on reste figé sur la dernière page, la dernière phrase. On a du mal à le quitter, à abandonner ce roman...
Le meilleur cadeau que vous puissiez offrir à votre plus proche ami.

par Pompon
Nom de code : Blackbird, tome 2 : Game Over Nom de code : Blackbird, tome 2 : Game Over
Anna Carey   
Lu en une apres midi, j ai adoré !
angoissant, stressant a souhait , aussi bon que le 1er tome :D
Nous retrouvons Sunny, toujours en fuite, a deux doigts de la mort quand elle retrouve le garçon de l ile, de ses souvenirs/rêves ... Rafe .
Ensemble ils fuient et changent de ville dans l espoir de trouver des alliés et découvrir qui se cache derriere tout ca, pour y mettre un terme.
Léna (sunny en fait) retrouve peu a peu la mémoire, ce qui lui permet d avancer petit a petit.
Nous decouvrons aussi le début de la chasse, comment ils ont eu l idée d un truc pareil..
je suis toujours choquée du plaisir sadique que prennent ces cinglés de chasseurs..
[spoiler] avec le retour de Ben et sa rivalité avec Rafe on se doutais bien que l un des 2 n allait pas s en sortir, cela dis... [/spoiler] j aurais bien aimé avoir un épilogue quand meme. :D
liste de diamant sans hésitation


par jOOh
Le Jeu du maître, Tome 2 : La Révolution Le Jeu du maître, Tome 2 : La Révolution
James Dashner   
Alors que la frontière entre le monde réel et le virtuel se brouille de plus en plus, est-il encore possible pour Michael et ses amis Sarah et Bryson de stopper le cyber-terroriste Kaine avant qu'il ne soit trop tard et que l'humanité ne soit contrôlée par les Tangentes?

Comme pour beaucoup de mes lectures - très - mitigées, je vais commencer ici par les côtés négatifs, et malheureusement, il y en a beaucoup. En fait pas tant que ça, mais elles sont très générales et présentes tout au long du livre.
Très rapidement, voilà le topo : des intrigues sans queues ni têtes, aucune idée précise, un lecteur paumé au milieu de plein de choses incompréhensibles et inexpliquées, une multitude de détails inutiles et absurdes (le flic sur son cheval dans un parking toujours inexpliqué), un univers mal développé et décrit, des personnages assez ternes en somme... Rien de bien attrayant, et c'est dommage, car tout avait au début un très bon potentiel.
Mais l'auteur m'a paumé pas loin du début du premier tome, et lorsque j'ai cru qu'il me rattrapait au début de celui-ci, j'ai recommencé à décrocher aussi sec. J'ai du mal à l'expliquer, mais je n'arrivais pas du tout à m'imaginer cet univers et donc, à y rentrer pour rejoindre les personnages dans leur quête, qui d'ailleurs ne reste pas si claire que ça à mes yeux. J'étais tenu à distance tout au long de l'histoire et c'est le plus dommage.
Cependant, chose étonnante après tout ce que je viens de vous dire, l'idée d'abandonner ma lecture m'a à peine effleuré, et je l'ai finie en deux jours. En fait, je m'y suis même plongée juste après avoir fini ma lecture du premier tome, parce que si il y a bien une chose que je ne peux pas retirer à cette histoire, c'est qu'on a toujours besoin de réponses, il y a en permanence du suspense, et malgré les longueurs (car il y en a ici plus que dans le premier volet), on n'abandonne pas. Et puis bien évidemment, l'écriture reste super simple à lire, le livre est court (295 pages), donc c'est vite plié.
Grosso modo, une aventure qui m'a encore moins convaincu que la précédente, mais qui reste très simple et rapide à lire, avec un potentiel. Cependant je ne pense pas lire la suite car j'ai déjà donné une seconde chance à la trilogie, qui n'a pas su en profiter.

par Armenia
Lux, Tome 2 : Onyx Lux, Tome 2 : Onyx
Jennifer L. Armentrout   
OH GOD...
Je vais mourir. Ce livre est une MERVEILLE. Un chef d’œuvre, aussi bien voir mieux que le premier. Jamais je n'ai autant aimé un personnage masculin ou une héroïne (à part pour les âmes vagabondes). Je vais passer au tome trois, j'en tremble rien qu'en y pensant! ce livre m'a fait sauter dans toute la maison comme une folle, rire (énormément rire), crier, et pleurer. Franchement, pour tous ceux qui ne lisent pas l'anglais ne le loupez pas quand il sortira en France. Et pour les autres, NOM DE ZEUS FONCEZ!!!
Le Jeu du maître, Tome 3 : Fin de partie Le Jeu du maître, Tome 3 : Fin de partie
James Dashner   
Très bon dernier tome sans doute même le meilleur des trois ou on ne sait jamais réellement qui est réellement mort et qui ne l'es pas. Et ou tellement de gens ont tellement de plan différent qu'il est difficile de savoir qui va être le prochain à mettre con plan à exécution et comment l'empêcher
Peter Pan Peter Pan
James Matthew Barrie   
On connait PETER PAN qu'après avoir lu l'ouvrage. Celui-ci regorge d'humour, de cruauté, d'insouciance. Cependant, à travers le temps, la peur, l'inconscience, l'âge adulte et l'égoïsme, l'ouvrage remet en question les adultes par le regard des enfants. Il en ressort énormément de symbole dont les plus important :
- peur de la mort omniprésente dans cet ouvrage (et dans l'esprit de l'enfant) symbolisé par le crocodile, la vie éphémère des fées ou les oublis de Peter.
- éveil de la sexualité et de la maternité (sentiments de Wendy, conflit avec la petite fée)

Le temps passe irrémédiablement et personne ne peut rien changer à cela. Peter Pan est le fantasme de l'enfance. Très bel ouvrage !

Harry Potter et l'Enfant maudit Harry Potter et l'Enfant maudit
Jack Thorne    Joanne Kathleen Rowling    John Tiffany   
Pour une Potterhead impatiente de lire une nouvelle histoire dans ce merveilleux univers... c'est une énorme déception. Je ne sais même pas par quel point commencer.
Les personnages. J'ai aimé Albus et Scorpius. Le reste... c'est du grand n'importe quoi. J'ai eu l'impression de lire une mauvaise fanfiction écrite par un enfant n'ayant absolument pas compris l'essence des personnages.
Concernant l'histoire maintenant. On prend un semblant d'histoire, des éléments canon, et on fait un mélange absurde. L'histoire entière repose sur une énorme incohérence. Le plot twist final concernant un personnage est pire que ridicule, ça frise le deus ex machina de pacotille d'un écrivain en mal d'inspiration et cherchant désespérément à finir son scénario.
Une fois de plus, les Maisons sont sous-représentées, deux Serpentard ok, ça ça me plaît (bien que...), et le reste à Gryffondor. Euh, Poufsouffle et Serdaigle, ça existe aussi vous savez. Et en plus, le seul Poufsouffle qui était un minimum développé ? Pas de souci, on déforme totalement son caractère ! C'est juste stupide. Parlons de Serpentard. Nous sommes 19 ans après la Bataille de Poudlard. 19 ans après la guerre. Et surprise surprise, Serpentard est toujours la maison du Diable ! Waw, quelle évolution. Je vais faire une comparaison un peu risquée, mais après la Seconde Guerre Mondiale, les choses ont changé. Les points de vue ont changé. Il y a eu une évolution de la pensée. Là... rien.
Le Retourneur de Temps. Son utilisation est totalement ABSURDE. Ça va à l'encontre de TOUT ce qu'on a appris sur leur utilisation.
Je ne vais pas m'étendre plus, mais le tout forme une masse totalement absurde et dénature le canon de l'univers d'Harry Potter tel qu'on le connait. Des petits détails m'ont fait grincer des dents comme pas possible, comme l'histoire avec la dame au chariot.

Une immense déception. Je suis passé de l'incrédulité au désespoir, et je regrette ma lecture, ce que je pensais ne jamais dire au sujet d'un livre en rapport avec Harry Potter.

par Stormy