Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Elphame : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
Relentless, Tome 4 - Warrior Relentless, Tome 4 - Warrior
Karen Lynch   
L'auteur à dit sur facebook que la traduction était en court et la sortie est prévus pour novembre/décembre :)

par Manon-88
Toi plus que tout Toi plus que tout
Mia Sheridan   
Vous connaissez ce frisson qui vous traverse dès les premières pages ? C’est définitivement ce que j’ai ressenti en commençant cette superbe lecture. Mon petit cœur a ressenti les battements au plus profond de lui et il était indéniable que l’histoire allait me bouleverser. Les émotions sont brutes, pas de faux-semblant et bien que le parcours de nos personnages soit terrible, on ne tombe pas le voyeurisme. C’est simplement l’apprentissage de deux écorchés de la vie, qui s’accorde une chance d’être heureux malgré les traumatismes.

Le récit est porté par deux personnages d’une rare fragilité, Crystal a trop souvent perdu ceux qu’elle aimait, alors dès son plus jeune âge elle s’est toujours empêché d’éprouver la moindre émotion et aujourd’hui, cette carapace est tellement solide qu’elle n’a aucune confiance dans les autres. Dès que son regard croise celui de Gabriel Dalton, elle sait qu’il n’a rien à voir avec les autres hommes, pourtant leur rencontre peu conventionnelle dans un club de strip-tease ne facilite en rien les premiers contacts. C’est définitivement sa proposition assez particulière qui va la mettre dans une position difficile. Dans un premier temps la jeune femme refuse, mais la réalité la rattrape et accepter cette offre va s’avérer être la meilleure chose qui lui soit jamais arrivée.

Gabriel est un héros comme je n’en ai jamais vu, son passé a laissé des traces indélébiles dans sa vie et pourtant malgré les épreuves il a réussi à se relever et profite de chaque instant comme si c’était le dernier. La beauté de ce personnage réside dans sa capacité à voir le meilleur dans autrui et sa proposition m’a littéralement brisé le cœur. Il attire instantanément le regard et dès qu’il ouvre la bouche, c’est un homme qui sait ce qu’il veut, mais qui garde un aspect juvénile causé par sa maladresse. Au contact de Crystal, il va prendre conscience qu’il existe plusieurs manières d’être brisée et bien qu’elle soit le remède idéal à ses maux, il va découvrir que derrière la méfiance et la fragilité se cache une jeune femme avec un grand cœur, qui a tellement à offrir sans même en avoir conscience.

Cette apprentissage va fonctionner dans les deux sens, puisque Crystal va s’avérer être d’un grand secours pour Gabriel. Chacun à leur manière va apporter sa pièce à l’édifice et bien que le chemin soit long, cette relation va fonctionner comme une thérapie. Les insécurités vont progressivement être chassée et même si le doute persiste, Crystal va éclore telle une fleur et abaisser doucement les dernières barrières. Bien que chacun ne gère pas les émotions de la même manière, ils vont pouvoir contacter l’un sur l’autre avec force et courage.

Mia Sheridan transmet toujours des messages forts et celui-ci ne fait pas exception, dès le départ la connexion entre le lecteur et l’auteure est inexplicable, en toute simplicité la magie opère et nous transporte dans l’univers de ces deux êtres exceptionnels qui ont été abîmés par la vie, mais qui à force de détermination parvient à passer au-dessus des jugements. C’est un véritable apprentissage qui conduit nos héros à s’accepter et l’intensité des sentiments amoureux va tout balayer sur son passage. Mia Sheridan détient plusieurs cordes à son arc, ses personnages sont authentiques et c’est toujours avec beaucoup d’émotions que je quitte ses histoires. Indéniablement le lecteur est captivé et la beauté des mots opère grâce à une plume envoûtante.

Ma chronique : https://wp.me/p4u7Dl-47W

par Luxnbooks
Rainbow Rainbow
Belinda Bornsmith   
J'avais adoré Pari risqué et la c'est la catastrophe j'ai détesté ! C'est une grosse déception, je l'ai fini pour avoir le fin mot de l'histoire mais j'ai du me faire violence pour ne pas abandonner. C'est plat, du déjà vu et surtout très mou et trop mièvre !

Ce qui m'a le plus énervé c'est l'héroïne qui est amoureuse après une phrase, qui pleure comme si on lui arrachait le coeur toutes les 2 pages et qui ne sait rien faire par elle-même. Elle est mijaurée, naïve et fleur bleue comme pas possible tout ce que je n'apprécie pas chez un personnage. Et surtout elle ne vit que pour le héros, ne respire que pour lui et ne fait rien sans lui ou que ça ne le concerne c'est insupportable on est au 21è siècles tu n'as pas besoin d'un mec pour réussir ou être accomplie bordel !

Bref pas le livre de l'année je ne le recommande pas

par GwenQ
Le Clan Murray, Tome 1 : La Promesse des Highlands Le Clan Murray, Tome 1 : La Promesse des Highlands
Hannah Howell   
Pas évident de comprendre les motivations de certaines maisons d'édition ces derniers temps! Ici on se demande pourquoi Milady a décidé de publier cette saga de 18 tomes en commençant par le quatrième! Les 3 tomes précédents racontaient l'histoire du père et des oncles d'Elspeth l'héroïne de cet opus, ne pas les avoir lus ne semble avoir aucune incidence sur notre lecture...sauf qu'ils m'auraient sans doute permis de moins pester contre Cormack, sachant que dans cette série les héros se suivent et ne se ressemblent pas!!! En effet, les amateurs de fiers highlanders farouches et protecteurs, fidèles à leur clan risquent être déçus par la personnalité de celui-ci qui, même s'il se bat bien à l'épée est plutôt doux et tendre, voire effacé face à une héroïne plus charismatique!

Dans cette romance point de guerre de clan ni de cadre historique servant de trame à une histoire passionnée, juste un couple qui se retrouve dix ans après leur première rencontre, un homme loyal (Cormac) qui a une dette de sang envers une fillette qui l'a soignée (Elspeth) alors qu'il était blessé et une parole d'honneur qu'il a donné à une femme mangeuse d'hommes( Isabel). La fillette a grandi portant cet homme en son coeur et se refuse à épouser l'odieux Sir Colin qui finit par l'enlever. C'est dans ce contexte qu'ont lieu les retrouvailles des futurs tourtereaux, Cormac vient au secours d'Elspeth et tous les deux prennent la fuite à travers l'Ecosse, épopée durant laquelle la jeune et fière écossaise n'aura de cesse de le conquérir. En bon Saint Bernard elle tentera aussi de savoir ce que cache Isabel la nouvelle Barbe-Bleue en jupons, et ce dans le but de garder son tendre highlander pour elle. Et c'est là que nous faisons la connaissance du père et des oncles de la jeune femme, ouf l'honneur des highlanders est sauf!!!

C'est une histoire sympathique bien que pâlichonne qui plaira sans doute à beaucoup de romantiques mais qui pour moi, n'est pas à la hauteur d'un Monica Mc Carthy ou Pamela Clare, ça manque de fougue, de passion, de frissons, de vibrations intenses, de reconstitution historique, de crédibilité surtout! Hannah Howell n'a pas le sens du détail qui choque son lectorat, ne pas savoir où et quand nous sommes dans ce genre de romance me perturbe. Je n'ai pas choisi ce livre juste pour voir un mâle en tartan sur la couverture et encore moins un mâle qui fait office de carpette sous couvert de l'honneur! En bref, c'est l'héroïne qui porte la culotte et l'homme que j'ai eu envie de secouer, les scènes sensuelles épicent un peu l'ensemble sans réels frémissements cependant, il ne faut pas regarder plus avant. Quant au style de l'auteur, j'espère qu'il ne s'agit que d'une traduction peu rigoureuse car je poursuis ma lecture avec elle!!!

par Seregan
Devil's Night, Tome 2 : Dark Desire Devil's Night, Tome 2 : Dark Desire
Penelope Douglas   
Quel plaisir de retrouver les personnages du premier tome. J'ai beaucoup aimé le perso de Kai. Nouveau perso, nouvelle âme totalement différente de Michael.

C'est addictif.
Hâte de lire le tome 3 qui est prévu en 2018 mais surtout avec le personnage complexe et noir qui est Damon avec celle qui l'a envoyé en prison, Asby winter. On a un aperçu dans un extrait dans la version VO offert par penelope douglas qui tient sacrément en haleine.
Too Late Too Late
Colleen Hoover   
Avant de commencer, il faut absolument que je vous prévienne. Too Late n'est pas à mettre dans toutes les mains. D'ailleurs, même l'auteure a prévenu tout au début du livre.

Vous le savez certainement, je suis fan de Colleen Hoover. c'est d'ailleurs en refermant son roman Maybe Someday que j'ai décidé d'ouvrir mon blog, pour dire à la Terre entière qu'il fallait lire ce roman.. Et tant qu'à faire, je vous conseille aussi Hopeless, Indécent et Ugly Love.. Confess aussi d'ailleurs.. ah et Jamais Plus aussi (même s'il change de ton)

Bref, c'est donc parce que je suis fan de CoHo, que j'étais hyper curieuse de découvrir l'histoire de Sloan. Il faut savoir qu'à la base, l'auteure a écrit cette histoire pour le délirer, et c'est à force que ses lectrices lui demandent de leur montrer, qu'elle en est venue à publier chapitre par chapitre Too Late, sur WattPad.
J'avais donc eu écho très vite de certains détails de ce roman, et j'avoue, j'ai attendu sagement la traduction pour le lire car j'étais assez septique, voire réticente sachant certains points.. mais en même temps c'est Colleen Hoover, donc je me devais de la lire. (Il faut savoir que j'ai actuellement 31 livres de cette auteure dans ma bibliothèque.. En VO, en VF, de différentes Maisons d'édition, bref je suis accro)
C'est donc sans grande attente, et en connaissance de cause de que je me suis lancée hier dans cette lecture. Direct quand il est arrivé dans ma PAL.

La première chose que j'ai envie de dire, c'est que pour une fois je suis HEUREUSE d'avoir été spoliée. Heureusement que j'étais au courant des grandes lignes du bouquin, et heureusement que Colleen Hoover explique comment et pourquoi Too Late a été écrit, puis publié.. Parce que là, autant vous le dire tout de suite.. J'ai la moitié du temps de ma lecture à me dire "non mais WTF !!, t'es sérieuse là, Colleen ??"
L'écriture de CoHo est toujours addictive. Ça, c'est un fait, je ne peux pas lui retirer ça. J'ai dévoré les 350 premières pages (sur 470) .. Je suis passée par plusieurs stades durant ma lecture. Dès les premiers chapitres j'ai senti que je n'allais pas pouvoir m’arrêter de lire, et j'étais donc soulagée.. Puis, plus je tournais les pages, plus je déchantais.. pour ensuite retrouver espoir. Il faut dire que Carter avait tout pour lui au début. Malheureusement, Asa était là, et avait droit, lui aussi à ses chapitres (avec son point de vue). Du coup je suis passée par plein d'émotions. J'étais à fond, puis surprise, blasée, agacée, énervée, pi je reprenais espoir.. Jusqu'à la fin du livre.. enfin, quand je dis fin, c'est plutôt, la fin de l'histoire avant les prologues et épilogues.
Car Il faut le savoir, ce livre a été publié comme il a été écrit, et mis en ligne sur Wattpad.. Du coup, quand on arrive à la fin du livre, et qu'on se dit : ah, c'est bon, j'ai compris l'idée.. Ba Colleen Hoover nous en rajoute une couche.. puis une autre.. et encore une autre.. Franchement, les derniers chapitres là, je les ai lus presqu'en diagonales.

Je suis donc là à rédiger cet avis, et je ne sais toujours pas quelle note donner à ce roman.
Tout à l'heure, j'étais avec ma voisine-amie, et je lui parlais de mes impressions, à chaud (je venais juste de le terminer) et je lui ai sorti un truc du genre "non, mais je pense qu'en fait, l'auteure l'a écrit alors qu'elle faisait une overdose de Coca-Cola.."

En fait je pense qu'on a deux possibilité pour lire ce roman et l'apprécier un tantinet soit peu :
- Soit en ne connaissant pas la plume de l'auteure, et là, on n'en a donc aucune attente, et soit ça passe, soit ça casse.. (faut surtout ne pas trop réfléchir sur les réactions des personnages, car bien souvent je m'disais que ce n'était pas du tout crédible, voire pire, que ce n'était pas du tout plausible ..les histoires de dépôts de plainte, etc.. je veux bien que la justice américaine soit bancale, mais là, hein)
- Soit le prendre comme une grosse blague. Le prendre au 39è degré, et le lire avec humour.

En plus, je n'ai pas du tout réussi à avoir de l'empathie pour les personnages (j'y ai cru au début, mais c'était tellement surdosé, et pas réaliste par moment, ou du moins trop "catastrophisé", sans émotion).. Pire, même, j'étais agacée de voir que l'auteure avait envie de nous faire ressentir de la sympathie pour Asa.. Non franchement, j'avais envie de hurler durant certains passages.. Je n'ai pas du tout retrouvé la plume de l'auteure niveau romance, moments choupinou.. J'veux dire.. Ok, CoHo change totalement de registre, de genre.. mais mince quoi, où est passé ce qui a fait son style à proprement parler? Cette faculté qu'elle avait de nous faire passer des larmes aux rires en 3 paragraphes ?

En résumé, je ne sais pas quoi penser de cette lecture. Franchement, si ce livre avait un autre nom d'auteure sur la couverture (que je trouve bizarre mais qui représente finalement bien l'histoire), je ne m'y serais pas du tout intéressée.. C'est parce qu'il était écrit par Colleen Hoover que je l'ai lu, car comme on le dit souvent (Nos étoiles contraires, le film, ou encore l'introduction de Jay Crownover dans Wild Men 1) , quand on aime une personne, on serait "capable de lire sa liste de courses" tellement on est impatient de replonger dans ses œuvres, d'en découvrir de nouvelles..
Malheureusement, depuis November 9 que j'ai lu en VO, et Jamais plus que j'ai lu en VF, je commence à perdre mon amour pour ses romans. Je veux bien que les auteures ont le droit, et souvent ont besoin de changer de registre.. Mais .. je reste bloquée sur un truc en fait :
Comment peut-on passer de l'écriture de Jamais Plus, avec un message fort, beau, poignant.. à Too Late.. Comment, après avoir écrit Jamais plus, peut-on faire sortir de son imaginations des personnages, et surtout leur faire faire des trucs de ce genre ?
Colleen Hoover explique bien au début de son roman, qu'au départ, elle écrivait pour elle-même et n'avais pas l'intention de publier cette histoire... Bah j'ai envie de dire .. J'aurais peut-être préféré qu'elle le garde secret. Mon cerveau et mon petit cœur n'avait peut-être pas besoin de ça en fait..

En conclusion je dirai que si vous avez le cœur bien accroché, si vous arrivez à vous détacher des histoires précédentes de Colleen Hoover, si vous n'en attendez pas grand chose, et si vous gardez en tête qu'il n'est pas fait pour tout public, alors laissez-vous tenter, il vous plaira peut-être.
En ce qui me concerne, j'espère vite l'oublier. Et je ne le conseillerai pas du tout à ma fille qui est fan de Colleen. Je veux qu'elle garde son amour pour l'auteure intact. Par contre, je le conseillerai à mon amie Christelle, pour avoir son avis ;)
D'ailleurs si vous l'avez lu, je serai heureuse d'avoir votre avis.. pour voir si on a ressenti les même interrogations au fil de notre lecture..
Vampire solitaire - Tome 1 :  Âme retrouvée Vampire solitaire - Tome 1 : Âme retrouvée
Priscilla Llorca   
Ce n'est pas un mauvais livre mais après, ce n'est certainement pas mon livre préféré, encore moins avec des vampires. L'histoire est intéressante, j'aime bien le fait que Nick soit papa, c'est assez bien écrit. Mais voila ! Je lirais certainement la suite un jour. Un bon livre, mais pas fulgurant pour moi.

par LucieP
Nos jeux d'enfants - Un. Deux. Trois. La lune et le soleil Nos jeux d'enfants - Un. Deux. Trois. La lune et le soleil
Clémence Lucas   
Une histoire prenante avec un sujet sensible et qui m'a vraiment chamboulée. Je n'en suis pas ressortie indemne tant je suis passée par toutes les émotions et j'ai bien souvent pleuré. L'auteure nous livre là une magnifique romance avec une belle leçon de vie.

L'histoire commence tel un conte de fée. Clara fête ses 20 ans entourée de ses parents, son frère mais aussi son petit-ami Maxence (qui fût son amour secret pendant des années mais surtout son ami) et leurs amis de toujours Louane, Estéban et Mattéo. A eux 5, ils sont comme les doigts de la main, toujours ensembles malgré le temps qui passe mais surtout toujours là les uns les autres.

Clara c'est un rayon de soleil, celle qui voit toujours le bon côté des choses c'est-à-dire le "verre plein". Alors que Maxence c'est la lune, celui qui est plus timide et plutôt du genre défaitiste voyant toujours le "verre à moitié vide voir parfois vide". Mais ces 2 être se complètent tellement bien que nous nous prenons à rêver de ce couple si beau, fusionnel mais qui aura mis du temps à s'avouer enfin leur amour "secret" qui durait depuis déjà tant d'années.

Alors que tout allait pour le mieux pour eux car ils ont aménagé ensemble malgré leurs jeunes âges et que Maxence a promis à Clara qu'elle deviendrait sa femme "un jour", une terrible nouvelle viendra perturber leur vie et surtout leur bonheur. Clara devra se battre mais heureusement pour elle, elle pourra compter sur l'amour et la force de Maxence, l'aide de sa famille et le soutien de sa bande d'amis.

Après un long combat, le "beau temps" revient et avec lui de beaux projets ainsi que de beaux moments qui s'offrent enfin à eux. Mais malheureusement le "danger" n'est pas loin et cette fois le combat sera plus dur à mener. Alors auront-ils droit à un HAPPY END ? En tout cas on l'espère car malgré le jeune âge de nos personnages ils ne seront pas épargnés par la vie...

En plus de ce superbe couple, nous avons une bande de potes hyper attachants et toujours là les uns pour les autres. Ils sont devenus au fil du temps une sorte de famille de cœur. Il y aura aussi d'autres personnages qui prendront un part importantes dans la vie de certains... Mais je ne vous en dirai pas plus afin de ne pas spoiler l'histoire et surtout pour vous laissez les découvrir par vous-même !

Ce roman est une vraie ode à l'amour plus fort que tout, une belle leçon d'espoir et de vie, une "ouverture" sur l'amitié pure et dure, nous faisant passer par toutes les émotions possibles et inimaginables sans que l'on puisse arrêter notre lecture avant la fin.

La plume de l'auteure Clémence Lucas est fluide, belle, toute en sensibilité, envoûtante et tellement touchante. Elle arrive facilement à nous plonger à corps perdus sans son histoire, nous toucher au plus profond de notre âme et surtout arrive à nous rapprocher de ses personnages tant et si bien que l'on a l'impression de vivre l'histoire à leur côté.

Je vous conseille de découvrir cette merveilleuse histoire même si j'aurai tellement aimé une autre fin mais sans cela ça n'aurait pas été la même chose lol
Stand-Out, Tome 3 : Colin Stand-Out, Tome 3 : Colin
Jane Devreaux   
* Colin, est un jeune homme discret et n'aime pas qu'on le compare à son frère Josh... Il vient de quitter sa petite amie, et veut se sentir à présent libre. Lors de sa première semaine à l'université, son colocataire va décider d'organiser une soirée étudiante. Alors que Colin était dans sa chambre, dans le noir, la silhouette d'une jeune femme apparaît devant lui. Et durant cette soirée, dans sa chambre et toujours dans le noir, cette fille ne lui laissera pas indifférente, et peut être même, qu'elle lui changera sa vie...

* Arava est une jeune femme dont la vie ne l'a pas épargné... Perdre un membre de sa famille, et vivre avec un autre qui sombre et l'a laisse tomber, elle doit apprendre à vivre d'elle même avec les marques de son passé. Alors qu'elle était à une fête, Arava qui aime monter dans les toit des maisons, se retrouvera coincée dans une des pièces de la maison alors qu'elle essayait d'atteindre le toit. Qu'elle surprise de savoir qu'elle se retrouve dans la chambre d'un des colocataires de la maison, et que quelques secondes après, ce retrouver face au propriétaire de la chambre ! Puis de là, elle n’hésitera pas à le provoquer, et lui montrer ses atouts...

Apres cette soirée, auront-ils la chance de se cotoyer ?

Pour moi, ce tome est un peu spécial car il se concentre sur un personnage qui reste dans l'ombre pendant les cinq tomes précédents. Et ce tome qui est donc consacré à Colin, montre une autre facette de ce protagoniste que j'ai adoré suivre tout au long du roman : aimant, doux et à l'écoute, il est toujours là pour ses proches, pour quelque soit la raison.

Découvrir ce nouveau personnage qui est Arava m'a touchée. Car c'est une personne qui malgré la vie dure qu'elle a menée et qu'elle est marqué à vie par une chose qu'elle n'a jamais voulu , elle reste forte même si la vie lui joue encore des tours.

Ces deux protagonistes qui sont si différents, sont-ils là pour se sauver mutuellement ?

L'histoire entre Colin et Arava est juste magnifique, si je n'ai pas l'habitude de donner mon sentiment sur un roman de cette façon, c'est le seul mot qui me vient à l'esprit.
Si c'est une belle histoire, cela reste avant tout une belle leçon de vie : ne jamais renoncer à la personne qu'on aime même si cette personne en question a peur que vous la laisser tomber par sa différence.

Sans oublier que les révélations dans ce tome sont juste incroyables ! Qui aurait dit que ces révélations allait prendre une grande tournure pour certains des personnages ?

Revoir des protagonistes de la première série de l'auteur ainsi que les personnages de cette série et découvrir ce qu'ils sont devenus quelques années plus tard, ça m'a donné ce coté nostalgique de les voir tous ensemble pour la dernière fois.

Ce roman regorge de choix, décisions, sentiments et douceurs qui vous feront totalement adhérer à cette histoire.

https://mademoisellelitteraire.blogspot.ch/2018/04/stand-out-tome-3-colin-de-jane-devreaux.html
Stand-Out, Tome 2 : Diego Stand-Out, Tome 2 : Diego
Jane Devreaux   
L'avis de Galie de Words of love,
https://wordsoflovebooks.jimdo.com/2018/03/24/stand-out-2-diego-jane-devreaux/

Stand out est la série spin off de Close up. Bien qu'il est possible de la lire indépendamment, je pense que vous ratez quelque chose si vous commencez par celle-ci. Ce tome 2 sur Diego et Melanie est un tome que j'attendais car je voulais savoir comment ils s'étaient rencontrés. La particularité de ce roman (si on a lu Close up bien sûr), c'est qu'on connaît la fin! Seulement, on ignore tout de la façon dont tous se retrouvent dans cette chambre d'hôtel le jour J...

 

Quand on voit Diego et Melanie dans le tome 2 de Close up, on ne peut s'imaginer un tel vécu! J'ai toujours vu Melanie comme la jeune femme douce, super gentille mais plutôt lisse...quelle erreur! Quant à Diego, Jane Devreaux ne l'a pas épargné non plus. Encore une fois, elle nous offre des personnages forts au passé trouble mais qui sont d'une grande sensibilité.

La narration est à trois voix et enchevêtrée de flashbacks. Habituellement, je ne suis pas fan des flashbacks car le risque est de perdre en fluidité. Mais là, l'auteure a réussi un exploit. La lecture est hyper fluide et tout est cohérent. En toute franchise, quand j'ai commencé le livre, je n'étais pas du tout disponible psychiquement et j'ai eu un peu de mal à me plonger dedans. Donc j'ai tout arrêté et j'ai repris depuis le début. Et là, je me suis obligée moi-même à fermer le livre en voyant 3h du matin.

Il faut dire aussi que le prologue est très perturbant. Ça m'a travaillé longtemps avant de devenir la raison principale de mon addiction. Même si des doutes se sont insinués dans mon esprit au fil des pages, je voulais le lire noir sur blanc. Et là, de la noirceur, j'en ai eu, croyez-moi! Cela m'a révoltée. J'aurais bien aimé avoir le fin mot également concernant ce qu'a subi Rachel une fois la porte du bureau fermée...ça s'apparente peut-être à du voyeurisme mais j'aurais voulu savoir comment cette être perfide s'y prenait pour imposer son emprise sur elle.

La force de Jane Devreaux est d'avoir réussi à nous faire vivre des histoires totalement différentes, que ce soit celle de Sandre et Josh, de Steve et Marcy, de Boby et Mila et ici de Diego et Melanie, avec chacune leur propre âme, et malgré tout on ressent bien qu'on est toujours dans le même univers, celui que j'aime tant depuis Close-up (et même Sinder en auto-édition). J'aime recroiser les autres personnages sans qu'ils ne prennent jamais le dessus sur nos héros principaux...ils ont déjà eu leur heure de gloire lol. J'ai aimé le petit clin d'oeil au prochain tome sur Colin. Comment? Vous ne l'avez pas vu? Lisez bien le résumé de ce tome 3 alors et un certain prénom devrait vous faire tilt 

Ce tome n'est pas mon préféré même si j'ai beaucoup aimé. Je ne sais pas trop comment me justifier, peut-être juste une question de feeling. Sandre, Steve et Boby étaient si puissants...
Le dernier tome sort le 12 avril. Je sens déjà la nostalgie pointer le bout de son nez. J'aime tellement l'univers de cette bande d'amis de Winsted que j'ai un pincement au cœur à l'idée de savoir qu'après Colin ce sera terminé..mais comme toute bonne chose, il faut qu'il y ait une fin.