Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Elphame : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
La Meute Mercure, Tome 3 : Zander Devlin La Meute Mercure, Tome 3 : Zander Devlin
Suzanne Wright   
Je l'ai lu en anglais et je peux vous dire que je suis agréablement surprise. Tout d'abord, je dois dire que je ne lie pas cette série pour son originalité mais bien pour l'univers tout entier, en effet on retrouve à chaque fois les mêmes personnages et on les voit évoluer de leurs côté. Quand j'ai vue que ce tome ci serait sur Zander et une humaine j'ai été un septique. Le loup est très peu explorer dans les tomes précédents (comme jess) mais encore une fois Suzann sait écrire et quelle lecture!. Le fait que la femelle de zander soit humaine ne dérange pas autant que je ne l'aurais cru. Elle a son caractère comme toutes les métamorphes des tomes précédents. Pour résumer, on a un tome de qualité avec des méchants vraiiiiiiiiiiiiiiment méchants et des passages ou on retrouve nos personnages préférés. Cependant, mes tomes préférés restent ceux d'Allie, Taryn et Ronie.
J’espère que le prochain tome sera sur Eli.

par matou83
 La Meute Mercure, Tome 2 : Jesse Dalton La Meute Mercure, Tome 2 : Jesse Dalton
Suzanne Wright   
On change complétement de scénario cette fois là ! Jesse sait ce qu'il veut et honnetement ça ne m'a pas déplu que la romance commence beaucoup plus rapidement.
J'ai adoré l'ensemble de l'intrigue et je me suis bien retrouvée dans le personnage de Harley. En fait il faudrait faire un mix de Harley et Allie !
Cassidy est vraiment trop chou et je ne sais pas si je suis la seule mais j'ai un coup de coeur pour Cain même si c'est apparement un sociopathe. Mais bon, jusqu'à maintenant il a pas fait grand chose qui le prouve. On voit qu'il protège sa famille et qu'il aime les enfants.

par MiruMira
La Meute Mercure, Tome 1 : Derren Hudson La Meute Mercure, Tome 1 : Derren Hudson
Suzanne Wright   
facilement un des mes tomes préférés de la série ! l'histoire Ally/Derren est pas forcément la plus intéressante, il faut l'avouver [spoiler](et je commence à être un peu blasée du coup "oh mon Dieu, nous étions âmes sœurs mais ne l'avons pas remarqué !" il ne serait pas possible aussi de temps en temps d'avoir un couple qui ne fait que s'imprégner ? Voire un couple où l'histoire est exactement celle que tous craignent "je suis imprégnée mais trouve mon âme sœur" ou pire "mon âme sœur est un immonde personnage et la personne dont je suis amoureuse et souhaite m'imprégner essaie de se battre pour moi?" (désolée, je mets tout au féminin par pure habitude..))[/spoiler]
Mais je trouve que l'histoire de fond est vraiment intéressante, il y a toujours plus de métamorphes impliqués, et les intrigues peuvent se compliquer !

par Dae23
Heartless Heartless
Marissa Meyer   
J'aurais jamais cru dire ça un jour mais je préfère la couverture vf à la couverture vo. *_____*

par Sheo
A Good Girl A Good Girl
Amanda K. Morgan   
Ma Chronique : https://fiftyshadesofbooks2017.wordpress.com/2017/10/11/a-good-girl/

Ok…. Je viens de me prendre une claque, et je ne vais sûrement pas dormir cette nuit ! je suis en PLS même et je me demande encore comment je vais pouvoir écrire cette chronique tout en vous vendant du rêve et SANS SPOIL ! Si quelqu’un a lu venez me voir en PV j’ai besoin d’extérioriser tout ça !

Alors, Comme le dit le résumé, Riley est la fille parfaite… Mais quand je vous dit parfaite… Vraiment, on dirait un robot !

Elle est major de sa promo, n’a jamais des notes en dessous de 18/19, a assisté depuis son plus jeune âge dans des associations caritatives, sauve les bébés chiots, aide les personnes âgées, les militaires ! Elle à fait du mannequinat.. Enfin bref vous voyez le tableau ! Elle est chef des pom-pom girl et à toujours été élu reine du bal ! même quand elle est arrivée en seconde ! Riley EST parfaite ! Elle est entourée de ses meilleures amies : Kolbie et Neta qui elles aussi sont intelligentes mais pas des intellos et très belle, elle forme à trois un beau trio ! Je m’attendais donc à découvrir qu’en fait Riley faisait ça pour masquer un profond secret, qu’au fond c’était une peste, qu’elle était méchante.. Mais non… C’est bien plus complexe que ça !

Pour retourner à l’histoire, de fil en aiguille.. Les amies de Riley l’encourage à sortir de son cocon de petite fille modèle et de commencer à s’amuser… Jusque la rien de grave puisque Riley n’arrive pas à se détendre.. Les fêtes alcoolisés remplis de gamins… Ce n’est pas sa tasse de thé.

Tout commence quand Le professeur de français de Riley commence à lui prêter un petit peu pus d’attention (Ok, je vois que j’ai votre attention.. Mais ne sous-estimer pas cette histoire.. Ce n’est pas ce que vous croyez !) Petit à petit, une relation amoureuse naît entre les deux et petit à petit on commence à percevoir la personnalité de Riley, mais trop car ce récit et de son point de vue… Et franchement, qui dirais du mal de lui même !!??

Pendant tout le livre jusqu’à la fin rien de spécial n’arrive et je me demandais OU l’auteur venait nous emmené… Tout ce que je voyais c’est que Riley était toujours.. PARFAITE !

Comment je le sais ? A part le fait qu’elle le dise elle même ?

Et bien, chers amis, à la fin de quelques chapitre, il y a une liste avec les qualités et toutes les bonnes choses que Riley a accompli dans sa vie, une liste à faire pâlir de jalousie n’importe qui, une liste à se sentir minable et à se demander… Mais en fait, je ne fais pas grand chose de ma vie… Ou cette fille trouve-t-elle le temps de faire des brownies, sauver des bébés chiens, participer à 3 œuvres caritatives tout en maintenant sa vie scolaire et sa vie sur le plan social !!! Ça doit cacher quelques choses… Et bien… Jusque la NON ! Tout ce qui est dit … EST VRAI ! Riley est un ange…

« Je suis une fille sage, après tout. »

Je continue donc ma lecture… Entre elle et Alex, une fois ça va, une fois elle se montre jalouse car toutes les filles du lycée lui tourne après, celui ci lui promet de quitter sa femme pour elle… Bref une histoire lambda comme on s’y attend, une sorte de cliché en somme…

Alors, je me demandais.. Mais il est ou le thriller à la fin quoi !!!

Et la… Les dernière pages… LE CHOC ! D’où la position de PLS :

Je vous vois derrière vos écrans trépigner d’impatience, vous demandant MAIS QU’A T-IL PU BIEN SE PASSER POUR QUE JE SOIT COMME CA !

Chers lecteurs.... L’heure est grave car je ne dormirai pas ce soir…

Le pire dans ce livre c’est qu’après avoir tourné la dernière page, on est pas sur d’avoir bien compris l’histoire, on se rend compte que Riley… Cette fille est bizzare ! Je ne dirais pas d’autres mots pour ne pas SPOIL mais… Woah !

Ce livre nous fait tourner en bourrique pendant tous les long et ce n’est qu’au 5 dernière pages que TOUS le récit prend son sens ! Toute la force de ce livre repose dans les dernières pages !

Cette fin nous laisse… Perdu, j’ai même du aller demander sur Insta à des âmes charitable si c’était bien ce que j’avais compris du récit tellement je n’étais pas sur ! Tellement ce livre m’a retourné le cerveau ! Ce livre est mon deuxième thriller… Et vous savez quoi ? Selon la définition de ce mot ! Les conditions sont REMPLIS ! Et je suis désolé moi même de vous en dire sans trop vous en dire, mais si je vous disais réellement ce qui se passait ! Ça gacherait TOUT !

A good girl c’est l’histoire d’une fille parfaitement imparfaite, je dirais !

" Les apparences sont parfois trompeuses "

C’est une histoire normale, une histoire qu’on lit tout en se demandant où est l’action, une histoire ou on a hâte d’en découdre et au final, on ne s’attend pas à cette fin ! Ce livre était vraiment un thriller psychologique car à la fin…. Vous le découvrirez vous même

Je me suis dit que la fin aurait pu être plus développé car j'étais vraiment perdu... Comme si je n'avais pas vraiment compris toute l'histoire.... Je me suis alors demander si justement... C'était volontaire de la part de l'auteur car après tout c'est un thriller psychologique... Et qu'à la fin nos cerveaux en sont tout retourné.. et j'avais raison car quelqu'un viens de m'apporter une info cruciale et je quoi que je me suis mise encore en PLS parce que ce livre.. c'est du pur génie !
Wonder Woman : Warbringer Wonder Woman : Warbringer
Leigh Bardugo   
Ma note: 5/5
Chronique disponible sur mon blog: https://callmeeluh.wordpress.com/2017/09/04/dc-icons-tome-1-wonder-woman-warbringer-de-leigh-bardugo/

“Sisters in battle, I am shield and blade to you. As I breathe, your enemies will know no sanctuary. While I live, your cause is mine.”

Leigh Bardugo étant mon auteure préférée de tous les temps, c’est sans surprise que je me suis jetée sur son dernier livre dès sa sortie (ou plutôt dès que j’avais terminé ma lecture en cours). J’avais à la fois peur et hâte de découvrir ce dont elle était capable en dehors du Grishaverse, et comme il fallait s’y attendre je n’ai pas été déçue!

Diana est une jeune Amazone de 17 ans. Bien qu’elle soit la fille de Hyppolyte, ses sœurs Amazones ne la considère pas comme l’une des leurs puisqu’elle est la seule à être née sur l’île de Themyscira. Elle cherche donc à gagner la reconnaissance des Amazones par tous les moyens.
Un jour elle brave l’interdiction de sauver et ramener un humain sur l’île en sauvant Alia d’un naufrage. Mais Alia n’est pas une humaine comme les autres: elle est une Warbringer, descendante de Hélène, et sème malgré elle la discorde là où elle va.
Elles vont se lancer dans une quête afin de mettre fin à cette longue lignée de Warbringer et sauver le monde d’une guerre sans précédents.

Avant de commencer ce livre j’avoue que j’avais un peu peur. Je suis loin d’être une grande fan de comics (non pas que j’aime pas, mais c’est loin d’être une passion) et j’avais peur de ne pas trop comprendre cet univers, mais Leigh Bardugo est parvenue à rester fidèle à l’univers DC Comics tout en permettant à ceux qui connaissent moins de comprendre l’histoire.

Malgré un début un peu difficile pendant les deux ou trois premiers chapitres, j’ai rapidement été prise dans l’histoire et bientôt je ne savais plus me détacher de ma lecture. La plume de Leigh est toujours aussi magnifique et addictive, et malgré ma relecture de Six of Crows au début de l’été, je me rend compte qu’elle m’avait bien manqué.

“We can’t help the way we’re born. We can’t help what we are, only what life we choose to make for ourselves.”

J’ai adoré chacun des personnages. Que ce soit Diana, Alia, Theo, Nim et même Jason, j’ai trouvé que c’était difficile de ne pas s’attacher à eux. Leigh développe parvient encore une fois à créer des personnages divers et assez large, loins des clichés et surtout tous plus incroyables les uns que les autres.
D’ailleurs, même si l’histoire est de base centrée sur Diana, on se rend rapidement compte que l’auteure met surtout l’accent sur les autres personnages, et même si c’est quelque chose qui m’a surpris j’ai beaucoup aimé. En faisant ça on se rend compte que même si Diana est une Amazone destinée à devenir une héroïne, ces autres personnages, bien qu’étant humains, sont également des héros.

J’ai trouvé l’innocence de Diana tellement adorable. Ayant grandi sur Themyscira, et malgré ses cours sur la civilisation humaine, elle ignore beaucoup de choses sur le monde, ce qui peut l’amener dans certaines situations assez drôles. Heureusement elle pouvait compter sur ses nouveaux amis pour l’aider à s’habituer à ce nouveau monde. Malgré tout elle reste vraiment badass, et j’ai trouvé ça intéressant qu’on découvre en même temps qu’elle se dont elle est capable.

Contrairement à ce que laisse entendre le résumé (en tout cas en français), il y a très peu de romance dans Wonder Woman: Warbringer. Honnêtement je trouve que c’est pas plus mal, ça permet de rester centrer sur l’intrigue principale, même si j‘ai eu un peu l’impression qu’il y avait une romance juste pour en mettre une dans ce livre.

“We cannot spend our lives in hiding, wondering what we might accomplish if given the chance. We have to take that chance ourselves.”

Pour moi ce livre était une vraie bombe: des dialogues géniaux, une bonne dose d’humour, des scènes de combat incroyables, des personnages incroyables, et surtout un plot-twist très surprenant. Bon malheureusement pour moi je savais déjà que ce plot-twist allait arriver (ça m’apprendra à décider de braver la balise ‘spoiler’ de certains sites quand j’ai même pas passé la moitié), mais c’est vrai que si je n’avais pas été au courant, je ne l’aurai pas vu venir.
C’est ce que j’aime le plus dans les livres de Leigh Bardugo: sa capacité à nous surprendre alors que tous les indices qui nous permettent de comprendre ce qu’il va arriver sont là.

Sans surprise, j’ai adoré ma lecture. Après tout, c’est de Leigh Bardugo qu’on parle, j’étais quasi sûre d’adorer ce livre. Elle a prouvé qu’elle était capable d’écrire en dehors du Grishaverse et de faire un travail toujours aussi incroyable, ce qui me donne très envie de lire ses prochains livres qui ne feront pas parti du Grishaverse. Mais d’abord, LISEZ CE LIVRE !!

par Callmeluh
Chamanes, Tome 2 : Traque Chamanes, Tome 2 : Traque
Rachel Dubois   
Pendant bien des années, j’avais cette fâcheuse tendance à enchainer les lectures sans jamais m’accorder de pause pour digérer le livre que je venais de dévorer. J’étais à la limite de la boulimie livresque ! Fort heureusement, les choses ont bien changées depuis l’ouverture du blog. En effet, je me suis rapidement rendue compte que j’étais tout simplement incapable de rédiger une chronique à peine la dernière page tournée (il me faut une bonne nuit de sommeil pour laisser retomber l’émotion et réussir à mettre des mots sur mon ressenti), mais également que je devais attendre d’avoir écrit l’article pour me plonger dans une nouvelle lecture, sinon je me mélange les pinceaux et n’arrive plus à parler du livre précédent. Si je m’accommode désormais parfaitement de cette attente, puisque je me rends compte qu’elle me permet de mieux savourer et assimiler mes lectures, je dois bien avouer avoir eu toutes les peines du monde à me retenir de me jeter sur ce second tome aussitôt le premier achevé ! Le cliffhanger final était tellement affreux qu’attendre a été un vrai supplice, je grognais littéralement de frustration !

Depuis que Greg a été enlevé par les Ombres, Sandra n’est plus la même. Incapable de localiser son âme-sœur, elle met tout en œuvre pour le retrouver et le sauver, quitte à se mettre en danger. Mais la disparition de son Léopard n’est pas son seul souci : entre les manigances des Chefs de meute qui cherchent à récupérer sa Terre, l’équilibre fragile de son Clan atypique et hétéroclite qui ne cesse de s’agrandir et la menace que fait régner la Confrérie européenne des Mages, Sandra n’a pas de répit. Parviendra-t-elle à retrouver celui sans qui son âme n’est plus entière ? Parviendra-t-elle à protéger les siens des attaques extérieures, mais aussi des conflits internes ? Prendra-t-elle les bonnes décisions ? A-t-elle le choix ?

Si le premier tome était finalement plutôt léger et rafraichissant, ce second volume est bien plus sombre et saisissant. Dès les premières pages, on le sent : il est fini, le temps où le lecteur découvrait avec émerveillement et attendrissement l’univers magique et les personnages attachants que nous proposait le premier tome ! Place à la noirceur des Arènes des Ombres, place à l’excitation de la Traque, place à la menace permanente. L’atmosphère est ici bien plus tendue, bien plus sinistre qu’elle ne l’était auparavant, et je dois bien avouer avoir eu des sueurs froides et des frissons à bien des reprises : on s’est tellement attaché à Sandra et aux autres durant le premier volume qu’on craint à chaque page tournée de se les faire arracher. Tout comme Greg attend avec une impatience malsaine le début des combats sanglants au sein de l’Arène afin de pouvoir sentir l’espace de quelques minutes la présence de Sandra, le lecteur attend avec fébrilité ces quelques pages nous montrant qu’il est encore en vie, tandis que grandit l’urgence d’un sauvetage. Que d’angoisse, que d’inquiétude, que d’appréhension !

Il faut dire que le lecteur n’a jamais le temps de souffler, il se passe toujours quelque chose qui vient bouleverser cet équilibre déjà précaire. Le Clan Neve ne cesse de s’agrandir et d’affirmer sa différence en accueillant en son sein des Chamanes de tout horizon, des solitaires attirés par le charisme de Sandra et l’harmonie qui règne au sein du groupe en dépit des disparités. Mais des tensions apparaissent parfois, nées d’un manque de confiance ou de tolérance, nées aussi de cette angoisse permanente qui pèse sur eux. Je suis tombée amoureuse de ce Clan : pris individuellement, les personnages sont déjà complexes et intéressants, mais collectivement, ils sont encore bien plus attachants. On a envie de faire partie de cette étrange famille, qui vit isolée au cœur de la forêt, soudée en dépit de tout. J’aime tout particulièrement Faune, son caractère imprévisible et sa maladresse, ainsi que Lya et son innocence, ce petit rayon de soleil que tous cherchent à préserver. L’union fait la force, voilà ce que montre ce livre !

Plus encore que dans le premier tome, la plume de l’auteur fait des merveilles : la narration est vivante, captivante, envoutante. Sa simplicité-même est la clé qui emprisonne le lecteur au cœur de l’histoire : pas besoin de réfléchir, il suffit de se laisser porter. Et voilà que l’on frémit d’inquiétude aux côtés des personnages, on soupire de soulagement lorsque les choses ne se passent pas trop mal … Oui, vraiment, je n’ai eu aucune difficulté à me plonger dans l’histoire, bien au contraire, c’est en sortir qui était difficile ! Il faut dire que chaque fin de chapitre annonce un nouveau rebondissement, que la tension dramatique monte au fur et à mesure pour exploser à la fin du livre, que le rythme est tout simplement parfaitement bien maitrisé … tous les ingrédients sont là pour tenir le lecteur en haleine ! J’ai vraiment eu le sentiment que l’auteur a pris confiance en elle entre le premier et le second tome, il y a un petit quelque chose en plus dans la narration de ce deuxième volume qui le rend encore meilleur que le premier ! Même les quelques petites coquilles qui se sont glissées ci et là (des lettres inversées, une ponctuation parfois maladroite …) n’ont pas réussies à me gâcher le plaisir de la lecture, et c’est bien la preuve que ce livre est top !

En bref, un second tome riche en rebondissements et en émotions qui a su me captiver ! Une intrigue de plus en plus complexe, des enjeux de plus en plus grands, des conflits de plus en plus palpitants, des coups de théâtre de plus en plus étonnants … Cette saga devient de plus en plus exceptionnelle au fur et à mesure que les pages s’accumulent ! Je suis vraiment ravie d’avoir le troisième tome sous la main pour pouvoir le commencer dès à présent, le suspense est tout simplement insoutenable, l’auteur nous laisse avec une fin atrocement cruelle ! Un petit conseil aux intéressés : attendez d’avoir l’intégralité de la saga à disposition pour vous lancer dans Chamanes, cela vous évitera bien des frustrations …

https://lesmotsetaientlivres.blogspot.fr/2017/12/chamanes-tome-2-traque-rachel-dubois.html

par Aryia
Chamanes, Tome 1 : Héritage Chamanes, Tome 1 : Héritage
Rachel Dubois   
Lorsque j’ai sorti ce livre de la boite aux lettres, je me suis fait la réflexion qu’il arrivait au bon moment : la neige venait de faire son apparition dans les hauteurs, et quelques flocons voletaient déjà autour de la maison. Je n’ai cependant pas pu le dévorer aussitôt reçu, car j’avais d’autres obligations littéraires à honorer (on m’a prêté des livres, et je fais toujours passer les emprunts en priorité pour éviter de les garder trop longtemps puis de les oublier …). Alors, pendant des jours, ce roman et ses deux camarades (messieurs les tomes 2 et 3) m’ont narguée sur le bureau, exhibant leurs jolies couvertures hivernales, exposant leur résumé particulièrement intriguant … Bref, il m’a fallu beaucoup de volonté pour résister à la tentation et ne pas m’enfermer dans un igloo de couverture pour les lire sans attendre !

Aux yeux de tout le monde, Sandra est une adolescente banale. Voire plus que banale, insignifiante. Au collège, nul ne la remarque, hormis Greg et ses deux cousins, Alex et Luc, qui prennent un malin plaisir à empoisonner son existence. Ils feraient sans doute moins les malins s’ils savaient ce qui se cache derrière ces kilos en trop et ce caractère effacé. Car Sandra n’a rien d’une petite humaine timide et sans défense. Sandra est une Chamane, elle est autant Panthère des neiges qu’elle n’est humaine, et elle manipule avec une aisance rare la magie ancestrale de la Terre et de la Lune. Dans quelques mois à peine, Sandra sera considérée majeure par les siens et pourra ainsi revendiquer officiellement la Terre que lui a léguée sa grand-mère. Cette Terre qu’elle protège farouchement envers et contre tout. Aussi, lorsque trois Léopards et un Lion font irruption dans son univers, Sandra est prête à tout pour préserver son héritage ...

Un premier tome d’urban fantasy qui pose les bases d’un univers riche et complexe, mais surtout magique et mystérieux. L’auteur a réussi le pari de mêler métamorphose, magie et mythologie pour proposer quelque chose de finalement très original. Ici, pas de loups garous soumis au cycle lunaire comme on en voit tellement de nos jours, pas de baguettes magiques ou de chaudrons bouillonnants, mais des Chamanes, héritiers des Esprits Animaux, capables de se transformer en volonté en l’animal qui partage leur esprit et de manipuler la magie environnante en fonction de leur affinité avec la Lune, le Soleil ou la Terre. A tout cela s’ajoute une mythologie que j’ai vraiment énormément appréciée car elle s’appuie sur les mythes que nous connaissons bien (l’histoire mythe de la fondation de Rome a toujours fait partis de mes légendes préférées, et la retrouver ici avec cette touche de magie en plus a fait mon bonheur). S’ajoutent également les us et coutumes de ce peuple aussi puissant que discret, qui se cache des humains pour éviter les chasses aux sorcières, ce peuple soumis à des traditions ancestrales et des jeux politiques plus complexes que l’on ne peut le penser au premier abord.

Ce livre est un paradoxe ambulant. D’un côté, il plonge le lecteur au cœur d’une lutte de pouvoirs, d’un combat entre l’Ombre et la Lumière. Il y a du combat, du sang, des larmes, du désespoir, de la mort et de la haine. Rien n’est épargné à Sandra, qui est à la fois si forte et si fragile, qui se cache derrière un masque de froideur et de puissance mais qui n’est au final qu’une adolescente perdue et trop solitaire pour son propre bien. Ce livre, il est dur, violent. Mais d’un autre côté, ce livre est une vraie bouffée d’air frais qui régénère. C’est une belle histoire d’amour, d’amitié et de fraternité. Seule, Sandra ne serait rien. Mais entourée de ses amis, de son Clan, Sandra est capable de tout. L’union fait la force, dit-on, et cela se vérifie bien ici. Ensemble, ils ont l’espoir, la confiance, l’entraide et le soutien. J’aime déjà Sandra, Greg, Luc, Axel, Fabio et Danaë individuellement, mais en groupe, ils sont tout simplement irrésistibles, j’aime vraiment le groupe qu’ils forment. Ce livre, il est aussi léger, revigorant. Et c’est justement ce mélange entre ces deux ambiances qui le rend aussi sympathique.

Car ce livre se lit sans que l’on ne s’en rende vraiment compte, on tourne les pages tranquillement, avec une curiosité croissante mais sans ressentir cette fébrilité qu’entraine certains page-turners. C’est un livre sans prise de tête, un vrai livre-détente qui joue parfaitement son rôle d’évasion et de divertissement. On ne va pas se mentir, ce livre n’a rien d’un Goncourt. Et heureusement ! On a tous besoin de lectures purement distrayantes, faciles à lire, qui viennent soulager notre esprit surchargé par la lourdeur du quotidien. Ce livre est un ami qui vous veut du bien. Il veut tout simplement vous aider à déconnecter un peu, à penser à autre chose. L’écriture est simple et fluide, pas de mots compliqués ou de tournures emberlificotées, la narration est là pour jouer son rôle, décrire l’action et susciter des émotions, sans faire de nœuds au cerveau du lecteur. Même remarque pour l’intrigue : bien qu’elle s’appuie sur des retournements de situation et autres coups de théâtre, elle reste finalement assez simple pour ne pas perdre le lecteur, qui sait où il va. Il y a l’héroïne et ses compagnons, les gentils, et il y a ceux qui veulent nuire à Sandra, les méchants. Pas d’ambiguïté, pas de confusion, ça fait du bien, parfois, une intrigue aussi classique.

En bref, un premier tome qui remplit parfaitement son rôle : il nous présente l’univers dans lequel se place l’histoire, introduit les personnages et les liens qui les unissent, et lance l’intrigue en exposant les enjeux mis en jeu. Et surtout, il nous donne atrocement envie de lire la suite, car la fin est absolument insupportable ! Fort heureusement pour moi, j’ai le tome 2, et même le 3, à ma disposition, merci beaucoup à l’auteur pour cet envoi groupé qui m’évite une attente difficile ! Vous l’aurez compris, je vous recommande chaudement ce livre : les personnages sont très attachants, l’histoire est captivante, la plume est agréable à lire … Si vous aimez la magie, les histoires de famille compliquées, la nature, les mystères, les trahisons et l’humour, ne cherchez plus, vous avez trouvé le livre qu’il vous faut pour vous détendre durant ces longues soirées d’hiver, en compagnie d’un bon chocolat chaud ou d’une tisane, en regardant les flocons danser par la fenêtre …

https://lesmotsetaientlivres.blogspot.fr/2017/12/chamanes-tome-1-heritage-rachel-dubois.html

par Aryia
Immortel, Tome 1 : Immortel Immortel, Tome 1 : Immortel
Claire Wallaert   
http://chroniqueslivresques.eklablog.com/immortel-tome-1-claire-wallaert-a108858466

Ce livre à été lu en lecture commune avec ma copinaute Françoise du blog Book-attitude. Un moment particulier entre nous deux où nous lisons quasiment à la même vitesse, ce qui est plus facile pour dire à l’autre ce que nous pensons de tel ou tel passage.

Il va m’être impossible de ne pas spoiler, mais je vais faire de mon mieux. Par contre je vais être obligé d’en dire un petit peu, pour une fois qu’une 4eme de couverture ne donne que peu d’éléments, je ne vais pas me plaindre. Et en parlant de couverture, je dois dire que j’aime beaucoup celle-ci, sombre avec le visage de la jeune femme en premier plan et en second plan, par contre je dois dire que je ne visualise pas très bien :/, mais qu’importe, j’aime les couvertures sombres donc cela me va très bien mdr.

Nell est une jeune femme qui vit en couple depuis quelques années avec un homme qui me semble charmant – je n’en dirais pas plus pur le moment – ainsi qu’avec leur fille Arwenn qui à dix-huit mois. Tout semble aller pour le mieux, sauf cette impression de déjà vu de la part de Nell un matin qui ne sera pas comme les précédents. Une rencontre va la bouleverser, au point de se poser des questions sur elle, sur ce qu’elle est et sur qui est ce mystérieux homme du prénom de Robby, prétendument être le cousin d’un ami au couple. De cette rencontre, un nouveau monde va s’ouvrir aux yeux de la jeune femme qui ne sera pas de tout repos. Entre une descente de lignée de sorcières puissantes, des vampires végétariens et des « spectres » qui veulent la mort de Nell, tout est bon pour la faire tourner en bourrique et accessoirement attenter à sa vie et celle de tous ses proches.

Malheureusement je n’ai pas accroché à la façon dont l’auteure présente le récit, cela m’a donné cette impression d’avoir un listing, une énumération d’événements les uns à la suite sans avoir de véritables liens entre eux. J'ai eut le sentiment d’avoir un récit haché. Le livre est à la première personne, dont il s’agit de l’héroïne Nell qui parle, mais elle m’a semblé sans émotions dans certaines situations. Mon gros problème dans cette lecture est qu’il me manque des éléments et j’ai trouvé qu’il y avait beaucoup trop d’acceptation de tout ce qui arrive en même temps. Bon ma phrase ne veut rien dire et tout dire à la fois, mais je m’explique de suite.

Concernant les éléments manquants, pour ma part, il y à des lacunes au niveau des descriptions. Par exemple, au sujet des vampires qui sont présents dans le livre, les informations sont au goutte-à-goutte, comme le fait qu’ils soient végétariens (boivent le sang des animaux, même si pour ma part ce n’est pas vraiment être végétariens, juste qu’ils évitent de manger des humains xD). Je ne donnerais pas les détails que j’ai réussis à relever les concernant, mais je trouve dommage de deviner ce qu’ils peuvent faire ou ne pas faire, surtout que Nell à des discussions avec certains personnages vampires et que les questions auraient pu en être découlées de manière fluide. Ce qui fait ressortir beaucoup de interrogations comme dorment-ils ? Peuvent-ils vivre à la lumière ? Sont-ils rapides ? Forts ? Ils existent tellement de vampires dans la littérature fantastique qu’un petit topo dans une discussion aurait été plus sympa que le fait de traquer la moindre info. Oui, oui, traquer, à force j'aurais presque pris un papier crayon pour les noter, histoire d'être sur de n'avoir rien raté. En parlant de cette "espèce", il y à deux scènes qui m’ont fait sourire, car elles m’ont fait penser à deux scènes de Twilight, mais il est clair que la nourriture humaine et les vampires font deux (d’où la ressemblance dans la première scène, la seconde, à vous de la trouver :p) D’autres lacunes au niveau de la lignée de sorcières, dont les pouvoirs ont fait un bond dans le temps en sautant plusieurs générations et là, la mère et la fille seraient très très puissantes. Mais pas de développement de ce coté.

Concernant les acceptations un peu trop facile à mon gout, je dois dire que je suis restée assise lorsque j’ai lu toutes les réactions des personnages humains qui apprennent qu’il existe autre chose que les humains justement. Personnellement, j’adore ce monde fantastique et de magie, mais je me vois mal dire à une amie qui vient me voir en m’expliquant qu’elle est une sorcière, que des vampires gentils sont dans le secteur et qu’une méchante fée morte depuis des siècles vient pour la tuer : Oh magnifique, je peux faire quoi pour t’aider ? Je me poserais des questions, je me dirais faut-il que j’appelle un médecin ou l’asile ? Je n’aurais pas ce genre de réaction, surtout pour tous les personnages. Nell accepte trop vite sa condition et surtout le fait qu’elle hésite entre les deux hommes est arrivé super vite. Sans compter tout le reste comme par exemple le permis de conduire passé en une journée. Euh, oui, comment dire et si elle n’avait pas été capable de l’avoir du premier coup ? Surtout que cela montre une utilisation de pouvoirs qui ne se fait pas dans le sens « bon » du terme, mais plus pour une propre satisfaction. Il y à un manque de crédibilité pour une histoire qui part d’une situation dite normale à une autre fantastique.

A propos des personnages, je pense que Dimitri, soit il est aveugle, surtout lorsque sa femme sort sans cesse avec un autre homme ou qu’elle soit enceinte de plusieurs mois, soit il s’en fiche royalement. Parce qu’il ne voit rien, mais absolument rien ! J’avoue que la maternité ne donne pas forcément un ventre du départ, mais on se pose des questions au bout d’un moment. Dimitri n’est pas jaloux que Robby soit tout le temps fourré chez eux, avec Nell. Aurait-il été hypnotisé ? D’accord, apparemment il travaille énormément, mais leur relation me laisse sceptique, surtout à un moment précis où Nell lui parle de Robby d’une manière qui ne peut tromper personne. En parlant de Robby, je me suis demandé ce qu’il faisait dans l’histoire à part venir foutre la m…e dans le couple, pour au final… Bref, je ne dirais rien, par contre il est prévenant, attentionné et super attentif, trop attentif. C’est un psychopathe en puissance, il avoue qu’il suit Nell depuis des jours et des jours. Bon, la chance qu’il à c’est qu’elle lui rétorque simplement qu’elle comprend mieux cette sensation d’être épiée. Ok, la c’est moi qui suis pas normale, mais un mec qui vous avoue qu’il vous surveille, vos moindres faits et gestes vous dites que c’est gentil ? En fait, le livre m’a fait rire, pas dans le sens méchant, mais dans le sens tout est improbable, donc cela m’a fait bien sourire par moment.

Ok, mon avis pourrait paraitre super négatif, mais je n’ai pas fini, non pas avec ce coté du livre, mais je voudrais finir sur une touche positive justement, en plus de la couverture. Comme je l’ai dit au tout début, l’histoire en elle-même est intéressante, ce mélange de races, d’époque presque au vu des dames qui trainent dans les bois apporte cette envie de savoir ce qui va se passer par la suite pour Nell. J’aime ce coté mythologie/magie celte, au vue des personnages qui sont intégrés, je ne pense pas que la Dame Blanche soit totalement disparue, car si c’est le cas, elle n’a pas duré longtemps pour une femme de si grande puissance. J’aurais aimé un peu plus d’émotions, surtout lors des combats : se prendre un arbre en pleine tête ça fait mal, ça donne pas envie de parler et de réfléchir sur le coup. Sinon les scènes d’intimité m’ont plu, pas de sexe à tire-larigot, pas de crudité à outrances :p, juste deux personnes qui ont envies l’un de l’autre et dont la sensualité suffit largement à combler ces descriptions. Et il y à des personnages que j’ai beaucoup aimé, même si leurs réactions est très étranges concernant les sentiments de l’un et de l’autre. Andrew, le frère de Robby m’a semblé très protecteur envers Aline, l’amie de Nell. Ces deux-là sont attirés tels des aimants, ils se complètent bien. Romain est celui qui sort du lot et qui malheureusement n’est pas assez dans ce tome (j’espère que nous le verrons plus par la suite). Lui à des réactions normales, ou presque et se pose des questions. Il connait Nell depuis longtemps, par contre, j’ai remarqué que Nell ne va le voir que quand il n’y à plus personne. Dommage, il semble plein de bonnes volontés. J'adore la petite Arwenn qui appelle sa "manman" ainsi, c'est adorable. Autre chose, entre le début du livre et la fin, il y à une évolution au niveau de l’écriture qui est voyante, moins de listing, plus de liens entre les phrases et par conséquent plus fluide.

Il y à du bon et du moins bon dans ce livre, comme vous avez pu le lire précédemment. Je sais que je lirais la suite, car un premier livre n’est pas parfait, il y à toujours des éléments qui plaisent ou non. Pour ma part, j’aime beaucoup cet univers de magie, de vampires et autres bestioles. Il s’agit vraiment de la manière de formuler l’histoire ainsi que les réactions qui sont un peu bloquante. Et même si la fin de ce tome est réellement étrange, surtout que je me demande qui à bien pu faire cela à Nell (non, vous ne saurez pas quoi) la suite ne peut qu’être meilleure. Comme je l’entends souvent, nous ne pouvons que nous améliorer et les défauts d’un premier livre sont souvent rattrapés par la suite. Ce qui m’incite à continuer, c’est justement d’en apprendre plus sur tout ce qui va entourer Nell et sa famille/amis. Voir comment cela va se dérouler et puis s’il y à encore un peu plus de sorcellerie, je ne pourrais qu’apprécier encore plus.
Le Clan de la Nuit, Tome 1 : Louve Blanche Le Clan de la Nuit, Tome 1 : Louve Blanche
J.A. Curtol   
Je viens de terminer La Clan de la nuit Tome 1 : Lune Blanche de J.A. Curtol des éditions Sharon Kena. Et j'ai été très surprise par ce tome.

Tout d'abord, abordons la couverture. Je la trouve vraiment belle, elle est simple et le regard de l'homme dégage beaucoup de chaleur et de mystère. Le tout dans des tons sombres ce qui se rapporte très bien au nom de la saga.

En ce qui concerne l'histoire, ça se complique. Les personnages sont assez simple. Lilan est une jeune humaine, qui se plie aux quatres volontés de son frère ; elle travaille dans un bar comme serveuse bien que celui-ci aimerait qu'elle fasse beaucoup plus. Adam est un Nightfallen (je n'en dis pas plus concernant sa race, je laisse au lecteur le soin de le découvrir par lui même) qui tombe amoureux de Lilan. Bien entendu, les deux personnages sont incompatibles et pourtant, tout semble les rapprocher. On apprend également qu'elle est orphéline, elle ne sait pas d'où elle vient, ni ce qu'elle est vraiment. L'action du livre est relativement plat. Je veux dire par là, que celle-ci se situe principalement dans les quelques cinq chapitres avant la fin. On a bien une petite action par-ci, par-là mais ce n'est pas ce qui met le livre en valeur. C'est vraiment la romance des deux protagonistes qui fait tout, comme le précise tous les "Ma douce Lilan", "Sa Lilan" qui sont quand même assez présent tout au long. Tout ceci nous confirme le caractère dominant du personnage d'Adam, il est possessif à l'extrême en ce qui concerne sa femelle.

Pour ma part, j'ai trouvé l'histoire intéréssante mais les personnages ne m'ont pas touché plus que nécessaire. Je pense qu'on aurait pu aller plus loin côté émotion parce que l'air de rien, j'ai besoin de ressentir ce que je lis, ça fait partie de ma personnalité. Tout comme j'ai besoin de vivre aux côtés des personnages, leurs aventures. Et ici, je n'ai rien ressentit de tel et c'est bien dommage.

Dans l'ensemble, je pense qu'on aurait pu faire un peu plus. Je m'explique. Le titre est bien : Louve Blanche ; et pourtant, on en parle réellement que lorsque le personnage subit sa transformation qui survient au chapitre 20 (il y a quand même 23 chapitres, je tiens à préciser). Quel est son Rôle ? on n'en sait pas plus que ce qui est indiqué. Et je trouve que quelque part, le sujet aurait pu être un peu plus dévéloppé. De plus, il y a quelques phrases dans le texte dont je n'ai pas comprit la signification. J'ai eu beau les lire et relire, je n'ai pas comprit. Je pense qu'il y a eu un souci dans les tournures de certaines phrases.

Pour terminer, je dirais que j'ai apprécié ma lecture, mais ce n'est malheureusement pas un coup de coeur. L'auteur a tourefois suscité ma curiosité à la fin du tome, qui me donne envie quand même de connaitre la suite.

Je remercie l'auteur pour l'univers qu'elle a su créée et développée.