Livres
458 404
Membres
411 662

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Elpida, Tome 1 : Omorphi



Description ajoutée par seriallectrice 2015-11-10T19:27:36+01:00

Résumé

Élève de terminale, Michael Sattler mène une vie facile. Il est l'un des athlètes vedettes de son école, il a de très bons amis et des parents qui l'aiment juste comme il est. Ce qui manque à sa vie est un petit ami. C'est un problème parce qu'il n'a avoué son homosexualité qu'à ses parents et à son meilleur ami. Quand il rencontre accidentellement Christy Castle à l'école, sa vie change d'une façon qu'il n'aurait jamais pu imaginer. Christy incarne l'homme idéal pour lui : intelligent, beau, et sexy. Mais rien n'aurait pu préparer Michael aux conséquences que son rôle de petit ami allait entraîner.

Christy a besoin de guérir d'années de violences et d'abus et il sait qu'il a besoin d'aide pour le faire. Après la mort de son célèbre père, il quitte sa Grèce natale et s'installe dans l'État de New York. Seul, apeuré, et pratiquement aphone, Christy cache les myriades cicatrices de ses abus. Il cherche désespérément à être aimé et quand il rencontre Michael, il ose espérer que ce jour est arrivé.

Lorsque l'un des équipiers de Michael devient un ennemi et que l'un des agresseurs du passé de Christy cherche à le ramener à une vie d'esclavage, seules la force combinée de Michael et de Christy et leur détermination inébranlable pourront les sauver de la violence qui menace de détruire leur avenir ensemble.

Afficher en entier

Classement en biblio - 81 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par Sleepwxlker 2018-07-26T15:52:42+02:00

- Hey, crois-tu que Stephen Engel soit gay ?

- Pourquoi demandes-tu ?

- Il m'a remercié de m'être interposé entre Jason et lui et j'ai dit pas de problème, que nous étions dans la même équipe, et il a ajouté : les deux.

- Tu mens.

- Pas du tout.

- Tu lui as dit que tu étais gay ?

- Jamais de la vie.

- Qu'est-ce que tu as dit ?

- Rien. Il m'a fait un clin d'oeil et il est parti.

- Il a fait un clin d'œil ?

- Il a fait un clin d'œil.

- D'accord, il est gay et il sait que tu es gay.

- Comment le saurait-il ?

- Manifestement, son gaydar est meilleur que le tien.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Sabrina47 2019-04-16T03:47:30+02:00
Argent

Beaucoup d'aventures et de rebondissement sur une chronologie si courte mais passé ce détail, l'histoire est entraînante et les personnages attachants.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Erza1600 2018-09-15T04:48:54+02:00
Argent

Déjà, il faut savoir que ce bouquin a un style d'écriture assez particulier, qui est assez déroutant au début mais on s'y fait ( moi en tout cas je m'y suis fait )

J'ai aimé l'histoire et les personnages mais il y a quelques trucs qui font que cette histoire est un peu ... brouillonne je dirais.

-Tout d'abord, le style d'écriture des dialogues. Language trop formel, des répétitions et des révélations à tout go, au mauvais moment.

-Puis, la relation entre Christy et Mike débute très vite et très fort. Je veux bien croire qu'on puisse tomber amoureux rapidement mais faut pas deconner : une discussion, et pouf, ils décident de sortir ensembles !

-Ensuite, trop de répétitions. On peut lire une phrase, descendre un peu et retrouver exactement la même phrase. J'en ai eu ras le bol du mot picoré, j'ai eu l'impression que Mike s'était transformé en poule !

-Y a pas mal d'incohérences dans le personnage de Christy

-L'acharnement de la mère de Mike a tout faire pour tout savoir de la vie sexuelle de son fils est vraiment dérangeante. Serieux, elle lui a demandé cash s'il avait eu des rapports sexuels, et lui a demandé des détails! Perso je trouve ça malsain mais a un niveau...

-L'incompetence de la police et du FBI m'a tout simplement bluffé

-Pour finir j'ai trouvé la fin bâclée. Pendant au moins la moitié de l'histoire on nous glisse des bout de texte nous montrant que le méchant rode tout pres, pour qu'on sache qu'il est la et qu'il va faire un truc moche. Et au final, il apparait a la toute fin, pendant une minute, avec un plan foireux .Mouais, en terme de stratégie on a déjà vu mieux.

Je sais, on dirait que ça fait beaucoup mais j'ai de la chance, quand je lis généralement si j'aime l'histoire alors je suis prise dedans et les défauts me paraissent minim.

Je vous le recommande si vous avez rien a lire, c'est sympa et ça mange pas de pain ( mais bon, c'est un peu long )

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Sleepwxlker 2018-07-26T16:04:10+02:00
Or

Et bien wow. J'ai adoré.

Ce livre traite de thèmes incroyablement durs, et réussit à le faire avec retenue et respect. Il nous montre de pire et le meilleur de l'humanité. C'est une histoire d'amour, de reconstruction et d'adoption, tellement bien écrite.

Michael, si étourdi, qui pourtant prend tellement soin de Christy. Ce personnage est celui qui m'a le plus touché. Il ne manque pas de caractère, n'a pas peur de laisser libre court à ses sentiments, et se montre tellement généreux et attentionné. Il est vraiment fort et mature.

Christy, lui, est bouleversant. On apprend son histoire par petites touches, en même temps que Michael (idée très ingénieuse de ne suivez que le point du vue de ce dernier d'ailleurs), on le voit se reconstruire et apprendre à vivre et à lutter contre son passé. Ça m'a toute retournée.

La relation entre Michael et Jake est incroyable. Cette amitié prend une place très importante dans l'histoire et est magnifique. Jake est vraiment un des personnages secondaires qui m'a le plus marquée. Il est juste génial.

Il y une grande part d'amitié dans ce livre, ils sont plusieurs à tout donner pour sauver l'un des leurs.

J'ai trouvé les adultes (les parents, le coach, Rob, Smitty ...) fantastiques. Ils sont tellement à l'écoute et bienveillants que c'était un bonheur à lire.

C'était vraiment un très bon roman et j'ai hâte de lire la suite.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par virgo76 2018-01-24T15:08:10+01:00
Argent

Voilà un livre que j'avais hâte de lire et pour lequel malheureusement la magie n'a pas opéré, tout est trop au détriment des sentiments, des personnages et de l'action.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par lilylelfe 2018-01-15T16:10:54+01:00
Diamant

Je réalise un double défi en écrivant cette chronique. D’abord, parce que j’ai lu Omorphi en VO (anglais), et qu’il m’est difficile de retranscrire mon vécu en français, pour le coup. Mais je vais tâcher de faire au mieux pour vous décrire l’univers incroyable de Christy et Michael. Ensuite, parce que ce livre est plus qu’un coup de cœur. Je ne crois pas avoir déjà autant aimé un livre de toute ma vie, et pourtant, des coups de cœur, j’en ai eu un paquet. C’est donc pour moi difficile de vous livrer ce qui, dans ce fabuleux roman, m’a tant marquée et bouleversée tout en restant à la hauteur de cette merveilleuse découverte.

Omorphi m’a été très fortement recommandé, et même offert par un ami. Si j’ai déjà lu en anglais auparavant, je n’ai que peu souvent accroché assez pour finir un livre de cette épaisseur sans mal. Pourtant, je sentais qu’il me fallait le découvrir dans la langue de l’auteur, afin de ne rien perdre des nuances que l’on peut retrouver dans une langue natale. En plus je déteste les traductions, à part quelques rares exceptionnels traducteurs, je trouve qu’on sent toujours la langue qui se cache derrière, et moi ça me gêne.

Je ne pourrai donc pas vous conseiller la traduction, parce que je n’ai pas la moindre idée de ce qu’elle vaut, mais je sais une chose : la plume de l’auteur m’a séduite et transportée. Et quel plaisir de profiter de chaque expression, chaque jeu de mots dans la langue de Shakespeare…

Cody sait lier à la fois l’humour et le dramatique, l’amour et l’angoisse. Qu’on se le dise, Omorphi n’est pas un livre drôle, ni léger. Et pourtant, il y a à la fois une bonne dose d’humour et de légèreté au fils des pages. Une balance incroyable et vraiment magique avec les évènements passés et à venir, qui ne pourraient laisser personne de marbre.

Omorphi est un roman dur, violent, à la fois physiquement, et psychiquement. Michael, le héros, dont nous empruntons le point de vue tout du long de ce premier tome, sympathise et tombe amoureux du « pretty Christy », un étudiant qui ne le laisse pas indifférent. Gay, Michael a toujours rêvé d’un petit-ami qui ressemble à Christy. Un petit-ami mignon, un peu féminin, discret mais décidé, séduisant, sensuel et audacieux, mais également retenu et un peu timide. Son grand fantasme ? Un homme-femme modèle dont il rêve depuis bien longtemps. Christy est tout ce qu’il désire, tout ce dont il fantasme. Mais Christy est aussi un jeune homme brisé, qui a subi abus, violences et viols répétés, que nous découvrirons peu à peu, en même temps que Michael.

Dès le départ, le passé de Christy promet d’être terrible : après le prologue qui nous propose de découvrir l’état dans lequel Christy sera retrouvé par la police grecque (puisqu’il est grec), on se centre sur Michael et sa première réelle rencontre avec son futur petit-ami. Si Christy est très entreprenant, il est aussi… peu ou prou muet. Parce qu’il a été étranglé (on ne connait pas encore les circonstances, mais laissez-moi vous dire que lorsqu’on les découvre, on en pleure d’horreur) et que ses cordes vocales sont abîmées. Michael découvre par la même occasion que toucher Christy est extrêmement compliqué, et qu’il va falloir un sacré travail pour lui pour apprivoiser le contact avec son futur petit-ami. Ne parlons même pas du reste du monde, parce que les réactions de Christy lorsqu’il est touché par un autre que Michael sont juste… terriblement violentes (pour lui-même particulièrement). Et voici comment Michael fait un premier pas dans un monde d’ombres mouvantes, dangereux fantômes d’un passé pas si lointain… ni si révolu.

Peu à peu, au fur et à mesure que Michael et Christy se rapprochent et tombent très amoureux l’un de l’autre, on apprend de plus en plus de choses sur Christy et les traumatismes qu’il a subis. Aucun ne peut laisser indifférent. La scène où Christy montre chacune de ses cicatrices à Michael, par exemple, tout en lui expliquant comment il les a reçues, est si douloureuse que je n’ai cessé de pleurer d’un bout à l’autre.

À d’autres moments, quand on perçoit la détresse de Christy, son incapacité à agir comme quelqu’un de « normal » (entendez par là, « qui n’a pas été traumatisé comme il l’a été »), on en a le cœur broyé. Un sentiment d’immense souffrance, pour ce jeune homme si doux, si tendre, si gentil, qui a tant subi (et vous n’imaginez pas tout ce qu’il a subi, sincèrement…), et aussi pour Michael, qui entre dans sa vie et doit apprendre très rapidement à constituer avec. La douleur éprouvée par Michael au fur et à mesure qu’il découvre ce qu’a subi son « pretty Christy » nous prend aux tripes, son désarroi est aussi touchant que les difficultés que traversent Christy dans son processus de guérison. Guérira-t-il jamais tout à fait ? C’est dur à dire, et terriblement bouleversant.

Nos deux héros sont totalement émouvants, chacun à leur manière, séparément ou ensemble. Michael est fort, il se bat, pour lui, pour les autres, et surtout pour Christy, il est prêt à tout pour lui. C’est un protecteur né. S’il est extrêmement intelligent, il est aussi capable de foncer dans le tas sans réfléchir, d’aller plus qu’au bout de lui-même, quitte à utiliser la force ou à dépasser ses propres limites physiques pour que sa promesse de veiller sur Christy ne soit jamais bafouée. Il l’aime, son Christy, il l’aime tellement que c’en est touchant aux larmes. On vit ses émotions avec lui, son amour, sa peine, sa joie, sa détresse, ses incertitudes, sa colère, son désarroi, tout ce qu’il traverse, on le traverse avec lui. Et comme lui, on s’attache à Christy, à un point incroyable. À mes yeux, ce « pretty Christy » a fini par devenir réel, et j’ai eu si souvent envie de le prendre dans mes bras, de le rassurer, de tabasser ceux qui osaient vouloir lui faire du mal, tellement…

Les autres personnages, nombreux, ont tous également un incroyable relief. Jake est génial, il joue à la perfection le rôle du meilleur ami de Michael, et même parfois un peu plus. Cette amitié-là est touchante et met un véritable baume au cœur. Les autres camarades, qui se rapprochent peu à peu, les parents, l’entourage de Christy, tous ensemble forment une fresque vibrante, parfois drôle, parfois effrayante, mais en tout cas, remplie de vie et d’émotions. Personne n’y est parfait, fort heureusement. Et même parmi les « méchants », on sent parfois simplement la détresse qui pointe, et qui nous montre un visage humain derrière certaines figures effrayantes.

Je parle particulièrement de Jason, élément supplémentaire et capital de l’histoire. On n’en avait pas assez avec le passé de Christy qui peu à peu revient à la charge, non. Tant qu’à parler de sujets violents, allons ensemble au fond de l’homophobie, dans tout ce qu’elle peut avoir d’horrible et de terrible. Avec Jason, on est servi, et il ne sera pas le seul à faire du mal à nos héros, et à les angoisser. Les menaces sont nombreuses, et même le lycée devient un lieu incertain, parfois même dangereux…

Tous ces sujets, quels qu’ils soient et particulièrement celui du harcèlement et de l’abus, sont traités avec un brio tel qu’on plonge complètement dans l’histoire et que la souffrance qu’on ressent pour les personnages est réelle. De même que la peur qui monte peu à peu, et nous tend jusqu’à la fin de ce premier opus. Un livre vibrant et difficile, qui m’a fait pleurer et même hurler d’horreur, mais qui m’a aussi touchée, émue et parfois fait rire. Des personnages à qui je me suis tant attachée que j’attends avec impatience de démarrer le tome 2, juste pour les retrouver, et ce même sachant que ce second opus sera, selon mes sources, plus difficile encore que le premier volet…

Je ne peux que vous inviter à plonger dans l’univers douloureux mais touchant, violent et doux, brut et nuancé, de Christy et Michael. C’est un voyage qu’on ne regrette pas. Un voyage qui vous déchirera, mais auquel vous ne pourrez pas renoncer, une fois lancé dans l’histoire.

Aurélie, pour le blog d'Amabooksaddict http://amabooksaddict.blogspot.fr/2017/12/chronique-omorphi-cody-kennedy.html

Afficher en entier
Commentaire ajouté par ilovethehost 2017-08-03T05:11:38+02:00
Argent

J'ai vraiment adoré cette histoire romantique et bouleversante. On suit tous les personnages avec plaisir, autant les principaux que leur entourage.

Michael est tellement bon et généreux, c'est vraiment le garçon qu'il fallait à Christy. Il est tellement ouvert d'esprit et responsable.

Quant à Christy, il m'a fait tellement de peine. Ce par quoi il est passé est tellement atroce et cauchemardesque qu'on ne pas ne pas être fiers et admiratifs devant sa force et son courage. Il ne lâche rien et malgré tous ses problèmes, il continue d'avancer coûte que coûte.

Les parents de Michael et Jake sont supers, les amis aussi.

Spoiler(cliquez pour révéler)Quelques bémols tout de même. Premièrement, c'est quoi ces gardes du corps incapables de protéger quelqu'un dont ils ont la charge d'un lycéen plus bête que ses pieds ? Ou de quoi que ce soit d'autre d'ailleurs. Quant une menace pareille poursuit un de leurs protégés ils sont censés rester proche de la personne pour intervenir, c'est quand même pas sorcier à comprendre.

Ce qui me fait arriver au deuxième bémol : des lycéens de terminale qui sont plus efficaces que les gardes du corps, la police et le FBI pour protéger quelqu'un, négocier une prise d'otage, retrouver une personne kidnappée et même infiltrer un jet privé dans un aéroport AUX ETATS UNIS EN 2017 !

Trop invraisemblable pour moi, j'ai levé les yeux au ciel à de nombreuses reprises.

Bref, malgré tout ça et quelques autres détails, j'ai passé un moment intense et captivant en lisant ce roman que je recommande fortement.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Floreen 2017-06-14T13:01:18+02:00
Argent

Dans l’ensemble, c’est un bon roman. Les thèmes abordés y sont nombreux (acceptation de soi, homophobie, amitié…) et certains durs, voir très dur (esclavage humain, torture, viol…) mais le tout n’est pas trop mal traité. J’ai trouvé les personnages attachants, surtout Christi, même si j’ai parfois eu envie de le secouer un peu. Même certains personnages secondaires ont réussi à capter mon attention et je les ai trouvé vraiment sympa. Seul petit bémol, je trouve qu’il y a une ou deux scènes qui sont un peu exagérées vu le contexte, mais pour le reste, ça tient bien la route et j’attends le second tome car la fin est un peu trop rapide et laisse quelques questions sans réponse.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par lou02 2017-01-28T15:12:19+01:00
Diamant

Quel livre ! MAGNIFIQUE, bouleversant. Ce sont deux sujets très marquants qui sont abordés dans ce livre. Les actes sont cruels mais l’amour triomphe et aide à réparer les douleurs.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Tornadosd 2017-01-21T15:39:56+01:00
Diamant

Un hymne à l’amour

J’ai du mal à écrire cette chronique. En plus de donner mon ressenti, je veux faire passer le maximum de choses que j’ai aimées dans le livre. Mais ici, l’exercice est plus difficile que d’habitude.

Il ne ressemble à rien de tout ce que j’ai pu lire auparavant. Que ce soit les personnages (tous), les situations, les réactions, les sentiments… Je n’ai à aucun moment ressenti de lourdeur, de longueurs, qui auraient pu entacher mon jugement par rapport à l’histoire générale.

Les personnages sont attachants, de sorte qu’aux moments intenses, nous ne pouvons rien faire qu’espérer que rien ne leur arrive. Nous retenons notre souffle pour eux, alors qu’ils se battent pour leurs idées, leurs amours, leurs vies. Tous les personnages ont leur importance. Et pas un n’est mis de côté, de sorte qu’au moment opportun, ils se révèlent et nous éblouissent à leur tour, nous montrant que peu importe les bagages que nous transportons, nous avons tous droit à la reconnaissance, et à l’amour.

Car durant tout le long du livre, c’est bien ce qui est représenté sous toutes ses formes, de la plus vile à la plus pure : l’amour.

C’est une incroyable aventure que ce livre. Une force détruisant tout sur son passage. Une puissance ayant la capacité de révolutionner le monde du MM (oui, je le pense).

Splendide. Ravageur. Une tornade nous secouant de part en part. Nous sommes rivés à ces mots, ces phrases, ne pouvant nous en détacher une seule seconde.

Toutes nos émotions sont misent à l’épreuve. Je me suis donc retrouvée par moment choquée, en colère, triste, bouleversée ; sans parler de ces moments où j’ai été tout simplement effrayée. Bouleversant par moment, retenant notre souffle à d’autres, joyeux et lumineux le plus souvent, où l’espoir et le bonheur nous remplissent le cœur, nous passons par une myriade d’émotions intenses.

C’est stupéfiant, comme cet auteur peut autant nous transporter. Il ne nous accorde aucune pause, aucun temps mort. C’est comme si nous apprenions la vie une deuxième fois, à travers tout un panel multicolore de personnages.

Bien que ce livre parle de choses très dures, il prône avant tout la reconstruction. De sorte que quelle que soit l’horreur décrite, nous trouvons toujours à la fin une note d’espoir, et nous apprenons qu’avec l’amour de nos proches, et la confiance, nous pouvons accomplir des miracles. Une incroyable force de caractère nous est démontrée tout au long de l’histoire.

Nous avons dans ce livre tout le panel représentatif du genre humain. Et il nous rappelle que celui-ci peut être capable du pire, comme du meilleur…

Je vous laisse donc le découvrir, l’apprivoiser comme je l’ai fait, et je n’ai pas besoin de vous dire que j’ai aimé ce livre, comme je n’en ai aimé aucun autre… Non je n’en ai certainement pas besoin.

5/5

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Nanaho 2016-10-02T11:01:29+02:00
Diamant

Ce livre est le premier que je lis de C. Kennedy et je l'attendais depuis un moment (en fait, depuis le premier échange organisé MOR avec lui). Alors, autant vous dire que j'ai sauté dessus dès que je l'ai eu.

Cody a un style d'écriture très fluide et qui m'a emporté dès les premières lignes. Les personnages, que ce soit Christy, Michael ou leurs amis sont à la fois drôles, attachants, pleins de surprises, poignant à cause de leurs passés qui les force – ou non - à avancer malgré tout. L'histoire est émouvante, mais l'auteur a fait en sorte que ce ne le soit pas en continue. On a donc des moments bien bouleversants, avec l'histoire de Christy, mais également des moments de franche rigolade avec le duo Michael et Jake, les inséparables. Il y a aussi des moments de doute, d'angoisse, de joie, d'apprentissage de la vie...

Ce n'est vraiment pas facile de parler de ce livre, car les mots ne sont pas suffisants. Le thème est assez rarement abordé par les auteurs, ou alors il est juste grossièrement survolé. Personnellement ce n'est que le second roman MM que je lis et qui aborde les maltraitances sans rentrer dans les clichés ou le vulgaire.

Vous l'aurez compris, ce livre n'est pas comme les autres et pas seulement parce qu'il traite d'un thème assez rare dans les M/M.

En résumé, un très beau livre, bien poignant sur l'amour, l'acceptation et la reconstruction de soi, même après avoir subi les pires des maltraitances.

Note : 7/6

Afficher en entier

Date de sortie

Elpida, Tome 1 : Omorphi

  • France : 2016-03-01 (Français)

Activité récente

lena24 le place en liste or
2018-04-30T12:08:33+02:00
Mihio l'ajoute dans sa biblio or
2018-04-13T17:20:45+02:00

Les chiffres

Lecteurs 81
Commentaires 17
Extraits 5
Evaluations 21
Note globale 8.62 / 10

Évaluations

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode