Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Elsa-12 : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
Les Amours de Lara Jean, Tome 1 : À tous les garçons que j'ai aimés... Les Amours de Lara Jean, Tome 1 : À tous les garçons que j'ai aimés...
Jenny Han   
Je n'ai pas pu me passer de ce livre ! On devient addict. Le scénario est très bien construit et original. Ce livre fait partit de mes préférés ! Je l'ai littéralement dévoré ! J'ai hâté de voir la suite. Je recommande ce livre !

par Jessica02
Starlight Starlight
Cristina Chiperi   
J’avoue avoir été attirée par la couverture que je trouve très belle et le résumé m’a donné envie. Cependant, je n’ai pas vraiment accroché avec le personnage de Daisy. Je la trouve un peu immature et (trop) bornée. J’ai bien aimé le personnage d’Ethan. Je trouve que l’histoire de la « trahison » est trop poussée en longueur, il me semble qu’à 18 ans on est assez grand pour discuter du passé, surtout qu’ils ont eu plusieurs occasions de le faire mais Daisy n’écoute rien. J’ai bien aimé le personnage d’Ale également. Il y avait quelques bons passages je l’avoue, et je voulais quand même savoir comment cela allait se dérouler. La partie astronomie est intéressante, la partie philosophie l’est aussi mais Daisy a un petit air de « madame je sais tout » qui m’a parfois agacé. J’ai lu énormément d’histoire d’amour, je suis donc habituée à ce genre d’histoire un peu cliché mais là je crois que la personnalité de Daisy a fait que je n’ai pas totalement accroché à l’histoire même si j’ai bien aimé quelques passages. Je pense également qu’on ressent trop le format « Wattpad » et cela m’a un peu dérangé. Quand je lis un livre c’est pour lire une « véritable histoire ». Là j’avais plus l’impression de lire une histoire d’amour écrite par une jeune fille de 16/17 ans. C’est bien, mais pour le format WattPad pas le format livre papier (désolée si je suis un peu dure). [spoiler]Je ne m’attendais pas du tout à une suite, j’avoue que le fait que Tommy revienne m’intrigue malgré tout et peut-être redonnerais-je une chance à cette histoire en lisant la suite quand le tome 2 sortira.[/spoiler] Je ne trouve pas que c’est un mauvais roman juste que je suis un peu déçue car je m’attendais à mieux. Peut-être aussi ne suis-je pas le publique visé (j’ai 20 ans), même si je consomme toujours avec plaisir ce genre de livre (Did I Mention I Love You est ma trilogie préférée).
My dilemma is you, Tome 1 My dilemma is you, Tome 1
Cristina Chiperi   
https://aliceneverland.com/2017/05/09/my-dilemma-is-you-tome-1-cristina-chiperi/

On trouve de plus en plus de livres young adult publiés en premier lieu sur Wattpad, où ils fédèrent des millions de lecteurs. Mais je ressors très souvent assez déçue de ces lectures. Pourtant, à chaque fois, je suis séduite par le résumé qui m’intrigue et m’intéresse grandement. Et je me dis que c’est toujours l’occasion pour découvrir enfin la perle rare dans ces publications qui foisonnent actuellement en librairies.

Malheureusement, ce ne sera pas ce livre. Sincèrement, j’ai senti, dès les premières pages, que ça n’allait pas le faire, mais alors pas du tout. Comme si j’étais « trop jeune » alors que le YA, c’est mon dada. Je ne comprends donc pas vraiment pourquoi j’ai autant de difficultés avec les auteurs Wattpad… Est-ce parce que ces auteurs sont trop jeunes ?

En effet, j’avais l’impression que l’auteur fantasmait complètement une improbable vie de lycéens, entre l’héroïne qui copine avec la bande ultra populaire sans trop savoir comment, héroïne devant qui, d’ailleurs, les mecs tombent en pâmoison alors qu’elle est d’une banalité affligeante, ou encore un « héros » complètement lunatique, cliché du beau gosse mais capricieux comme pas possible. Sans oublier également le cliché de la porte du cagibi qui se bloque (comme par hasard) ou encore le fantastique jeu de la bouteille qui voit s’embrasser un certain duo (comme par hasard – et deux fois s’il vous plaît)… Bref, au bout de dix minutes à peine, j’en arrivais à lever les yeux au ciel à chaque paragraphe.

De plus, l’écriture très enfantine dessert complètement le roman. L’emploi du présent fait penser à une simple succession d’événements sans aucune liaison. C’est limite du « Je me lève – je suis en retard – je cherche quoi mettre – je m’habille – je pars en courant – j’arrive à l’école en retard ». Sans compter les rebondissements à la truelle qui surviennent. L’héroïne en devient encore plus horripilante. Je n’ai ainsi pas cru une seule seconde à ses ressentis ; c’était trop pré-fabriqué, sans aucun naturel, et elle m’a royalement agacée tout au long de ce livre.

Pourtant, j’ai persisté. De un, parce que j’espérais voir une évolution des personnages, de deux, parce que j’avais déjà pu voir, à travers la série D.I.M.I.L.Y, une évolution également au niveau de l’écriture. Sauf que cela ne s’est jamais produit. Alors, est-ce que c’était vraiment trop jeune pour moi ? Je ne sais pas, car je suis généralement peu exigeante sur les YA. Mais ce fut une torture de finir ce livre, à un tel point que je n’arrive même pas à trouver de points positifs pour contrebalancer cet avis. Dans tous les cas, une chose est sûre : je n’en lirai pas la suite.

par Kesciana
Reborn, Tome 3 : Shame Reborn, Tome 3 : Shame
Rachel Van Dyken   
Je termine cette trilogie. En ayant adoré les deux premier tomes. Ce troisième tome est sur le même fond. Les thèmes principaux autour de secret et de la culpabilité. C’est toujours aussi mystérieux dans leur passé respectifs.


Le premier personnage, Lisa, amie de Gabe. Elle culpabilise d’avoir tué Taylor, son petit ami et sur le fait d’avoir donné la mauvaise réponde avant qu’il saute du pont. Lisa a fui avec Gabe. Mais elle finit par comprendre que son passé la suivra où qu’elle aille. Elle voulait juste oublier cette période. Mais malheureusement, la distance ne fait jamais disparaître ce sentiment.
De plus, une menace apparaît par les lettres anonymes qui lui parviennent à l’université. Il y a du mystère derrière ces lettres. J’ai vraiment adoré tout le cheminement de l’auteur pour nous faire languir afin de savoir qui est derrière ces lettres de menaces.
Le passé de Lisa est très sombre. Est-ce lié à Taylor ? Qui veut lui faire mal ? Qui se cache derrière ces agressions et les lettre anonymes ?

Au milieu du livre, je me suis demandé si ce ne serait pas Jack, son partenaire du cours de psychologie. Il est toujours là où on ne s’y attend pas comme s’il la suivait.
De plus, Elle fait la connaissance de Tristan, professeur à l’université jeune, beau et riche. Fils d’un secrétaire d’état des états unis. Il se trouve être une connaissance de Wes. Des sentiments vont naitre assez rapidement entre Lisa et Tristan. Mais lui aussi cache un secret.

Tristan a un préjugé au sujet de Lisa à cause du journal intime qui possède. Il est lié avec Taylor et il veut se venger ou comprendre. Pourquoi Taylor s’est suicidé ? Le suspense est entier jusqu’au bout.
Tristan a rencontré Lisa et a appris à la connaitre. Il se sent compte que la description faite par Taylor est complément erronée. Après avoir surpassé son préjugé, il va tomber amoureux de cette femme. Cette romance est très belle.

Le personnage de Taylor est extrêmement complexe par son comportement et sa personnalité. On apprend à la connaitre à travers les passages de son journal intime. Le mystère se lève peu à peu sur ce que Lisa a vécu auprès de Taylor atteint de sociopathie. Même dans le journal, Taylor a manipulé les lecteurs des deux journaux intimes.





Selon le dictionnaire Larousse, la sociopathie : « Trouble de la personnalité caractérisé par le mépris des normes sociales, une difficulté à ressentir des émotions, un manque d'empathie et une grande impulsivité. »

C’est vrai que les lectures du journal intime de Taylor. Les symptômes de la sociopathie sont très présents : il a fait seulement manipuler Lisa sans aucun remords ni aucune empathie. Lisa n’a pas eu des contacts très sains auprès de Taylor ce qui la détruit émotionnellement. Je comprends pourquoi elle a fui et changer d’identité pour tenter de se reconstruire.

Le côté un peu négatif, est sur la compréhension d’un passage où Lisa lors d’une rencontre fortuite où elle rencontre Tristan, qui a une ressemblance troublante à Taylor. Elle a eu peur et prend la fuite. Et lorsqu’elle le croise en salle de cours. Cela ne la perturbe plus du tout et elle ne se pose pas plus de question. Cela m’a paru un peu contradictoire.

Vers la fin du livre, alors là, je suis restée scotchés, quand ils ont arrêtés Jack je me suis dit ça, enfin, ils ont le coupable. Elle va enfin pouvoir vivre sans peur. Et, ben non, Taylor sort de nulle part alors là je ne m’y attendais pas du tout. A aucun moment, je n’ai pensé qu’il pouvait être derrière tout ça. Je le pensais vraiment mort. Ce final est vraiment surréalistes tout même. Ce personnage est vraiment un psychopathe. Il a manipulé tout son monde sans aucun ressentiment jusqu’au bout.

Après avoir fini les trois livres. Pour ma part, c’est le meilleur des trois tomes. J’ai vraiment passé un bon moment avec tout ce suspense. Je le recommande. Merci Rachel.
Off-campus, Tome 3 : The Score Off-campus, Tome 3 : The Score
Elle Kennedy   
J'avais déjà exprimer mon amour envers Elle Kennedy & sa merveilleuse plume après l'avoir découvert avec The Deal & puis j'ai continuer avec The Mistake qui était tout aussi bon. Alors imaginer combien j'étais heureuse de me lancer dans The Score qui est l'histoire de Dean que l'on a vue dans les tomes précédents & D'Allie que l'on appercue dans The Deal puisqu'elle est la meilleure amie d'Hannah. J'étais littéralement impatiente pour sa sortie et je me suis jeter dedans tête première. Et WOW coup de cœur. Ce livre est parfait j'ai été totalement happer par l'histoire.

C'était une lecture complètement addictive, agréable, drôle & à la fois émouvante. J'avais une vision de Dean dans les romans précédents et en avançant dans ma lecture je me suis rendue compte à quel point Dean est plus qu'un Ladies man. Oui le gars aime définitivement le sexe mais il est juste tellement plus. Il est heureux, libre d'esprit, intelligent, malgré sa richesse il a les pied sur terre. Il est drôle, amusant, sexy comme pas permi & c'est une vrai bête de sexe. Je veux dire le gars m'a vraiment surprise. J'ai adoré son personnage. Allie aussi est géniale, vraiment géniale en fait. Elle est belle, forte, amusante, drôle & agréable. Les deux sont supers mais ensemble ils sont phénoménal selon moi.

Leur histoire commence par un coup d'un soir mais très vite Dean qui ne fait pas dans la répétition se rend compte qu'il veut encore Allie. Et de là l'histoire commence et c'est un vrai régale c'est deux là sont juste parfait. L'alchimie entre les deux personnages est juste immense & tout au long de ma lecture j'appréciais vraiment beaucoup leur moments ensemble, leur complicités, leur discutions, leur chaude séance de sexe et je vous assure que c'est chaud à souhait et la chimie entre eux est super. J'ai découvert un Dean différent de ce que je pensais et tout au long du roman il évolue ainsi qu'Allie. Les deux sont parfaits l'un pour l'autre. L'auteur à fait un travail génial en créant deux personnages aussi bien assortie. Leur romance m'a vraiment beaucoup plus, sans gna gna ou artifice juste vrai & beau. J'ai vraiment eu un immense coup de coeur pour Dean. Il m'a surprise, m'a fait rire et j'ai adoré chaque minute de ma lecture.

C'est aussi agréable de retrouver les autres personnages principaux des autre livres. Hannah, Garret, Logan & Grace ainsi que Tucker. J'ai adoré la sœur de Dean qui est à mourir, elle est drôle & pétillante. Bref le tout était un gros coup de cœur j'ai vraiment adoré les tomes précédents mais j'ai un immense coup de cœur pour celui-ci. The Score était définitivement à la hauteur de toute mes attentes et même plus. Et je dois dire que le talent de Elle Kennedy y est pour beaucoup. Elle a un dont pour créer un univers et de nous plonger dedans et ici l'univers du campus est très bien métriser. Sa plume est belle, fluide & agréable & tout ses personnages sont bien construis avec de belles personnalités bien à eux. Je suis vendue et j'adore cette série. Je suis donc plus qu'heureuse de savoir que Tucker aura sa propre histoire vue comment l'auteur nous laisse dans The Score. Can't wait :)

par Marieno89
Friends, Tome 1 Friends, Tome 1
Marie-Charlotte François   
Franchement je n'ai apprécié que la fin de ce livre.
La meuf est trop jeune et sans expérience. Déjà c'est quoi ça, une fille qui reste 3ans avec son copain sans coucher et qui accepte que le gars la trompe pour se soulager. La grosse blague là.
Ensuite ce Cameron c'est vraiment le bad boy par excellence. Avec la copine superficielle de ouf.
Leur relation de chat et souris m'a soulé.
Jade toujours à repenser à son ex, complètement débile cette fille.
Puis quand elle a pas donner sa chance à Louis, pourtant sympa avec elle. PFFFF.
Seule la fin de ce livre avec la déclaration de Cameron et la révélation sur son passé est intéressante.
Mais je ne sais pas si je lirai la suite, si c'est pour encore tourner en rond sans arrêt non merci!!
Ennemis, Tome 2 : Les Trépassés Ennemis, Tome 2 : Les Trépassés
Charlie Higson   

Encore une fois harponnée

J'ai tellement attendu cette suite que j'aurais voulu étrangler l'auteur quand je me suis rendue compte que le tome 2 se déroulait 1 an avant, et ne concernait pas les personnages du tome 1 (enfin presque pas ^^). Quelle déception ! Du coup j'ai eu beaucoup de mal à me replonger dans l'histoire d'autres enfants, toujours en fuite devant les adultes avides de chair humaine. Mais c'était sans compter sur l'incroyable capacité de l'auteur à capter son lecteur. Alors que page après page je perdais tout espoir de voir apparaître à chaque coin de rue, Blue et Maxie, ou encore P'tit Sam et le Kid, je m'attachais de plus en plus à Bam, Ed et Jack, à Wiki et la Grenouille (même si au final ils sont moins attachants que ceux du tome 1). Une fois la déception passée, le puzzle prend forme sous nos yeux, les éléments se recoupent et on commence à comprendre où l'auteur veut nous emmener avec son incroyable talent de conteur. L'émotion est encore une fois très présente et il devient alors très difficile de lâcher le livre. La fin, parfaitement huilée, nous promet des tomes 3 et 4 toujours aussi passionnants.

La vie (moins) compliquée de Maude M. Bérubé La vie (moins) compliquée de Maude M. Bérubé
Catherine Girard-Audet   
Super bon livre. Pour ceux qui aime la serie Léa Olivier c'est parfais pour vous.
Hopeless, Tome 2 : Losing Hope Hopeless, Tome 2 : Losing Hope
Colleen Hoover   
Pas vraiment une suite, je dirai plus un complément !!
Le point de vue de Holder, l'explication de ses réactions, ses sentiments, son vécu en bref !!!
Tout aussi magnifique que le premier si ce n'est pas plus (Je craque généralement pour les livres écrits du point de vue du garçon :D)
Au crépuscule Au crépuscule
Anthony Combrexelle   
Quelle joie de retrouver la plume d’Anthony Yno Combrexelle dans son nouveau livre ! Il n’y a rien de mieux pour apprécier le style d’écriture d’un auteur que de suivre son travail sur la durée. Au crépuscule confirme que sa plume est aussi précise qu’elle est élégante. J’avais énormément apprécié la richesse du langage employé dans Presque Minuit, et j’ai retrouvé ce même plaisir ici.

Le roman est séparé en quatre parties bien équilibrées, j’entends par là que chaque axe comporte un rythme, un climax et un bouleversement spécifique, ce qui permet de réactualiser le suspens en continu.

Il est évident que l’auteur a le souci du détail concernant le côté historique de son récit. Entre l’ambiance décrite, la manière de parler des personnages, les décors et autres descriptions architecturales qui viennent nourrir l’histoire, je n’ai eu aucun mal à me sentir transporté à Paris en 1893. Cette attention particulière est très judicieuse, car cela permet de donner à la fois un plus grand effet de réel, mais également une grande profondeur à l’histoire, si bien qu’il est plus facile de rester connecté à celle-ci du début jusqu’à la fin. Personnellement, j’ai souvent du mal avec les univers steampunk, SF ou fantasy pure par exemple. Quand le monde est trop éloigné de la réalité, cela m’ennuie profondément et j’ai du mal à y croire ou à me plonger dans l’univers que l’écrivain tente de me dépeindre. Pour gagner le chemin de mon cœur de lectrice, il me faut absolument un lien concret avec la réalité et c’est ce qu’a réussi à faire avec justesse Anthony Yno Combrexelle.

L’autre point fort de ce livre est le fait que l’on ne puisse pas se dire que puisque Untel est un héros, il ne peut rien lui arriver. Les personnages sont mis à rude épreuve tout au long du récit et leurs développements sont suffisamment imprédictibles pour le lecteur, pour que l’on craigne pour leurs vies et que l’on se presse de tourner les pages ! À travers quelques-uns d’entre eux, l’auteur explore la noirceur de l’être humain, ses failles et ses démons, tout en conservant l’idée que la rédemption est possible pour tous. C’est cet équilibre fragile entre lumière et ténèbres, entre le bon et le mauvais, qui s’affrontent en chacun de nous et que l’on retrouve à différents niveaux de lecture tout au long du roman, qui m’a touché.

En conclusion : Un second roman parfaitement exécuté, si vous aviez aimé Presque Minuit, foncez ! Et si vous ne connaissez pas encore cet auteur et que vous aimez le steampunk, le fantastique et les univers un peu sombres, foncez aussi !

par Earendile