Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Elsa-12 : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
La Trilogie des gemmes, Tome 2 : Bleu saphir La Trilogie des gemmes, Tome 2 : Bleu saphir
Kerstin Gier   
Oh mon dieu!!! ce livre m'a couper le souffle, le suspens défile à grande vitesse ! la fin est vraiment très prenante à vous en faire saliver!! Oh la la c'est tellement dure d'attendre!! Je ne demande qu'une chose vite la SUITE!!!

par quartz
Le Crime de l'Orient-Express Le Crime de l'Orient-Express
Agatha Christie   
Un très bon polar à bord du mystérieux train l'Orient express. Un meurtre sur lequel le célèbre détective belge Hercule Poirot va être chargé d'enquêter !
Une très bonne intrigue !
Pour les amateurs de policier je vous le conseil !

par Cyann
Aux délices des anges Aux délices des anges
Cathy Cassidy   
J'ai commencé les filles au chocolat il y a peu de temps et j'ai découvert celui ci. Pour que vous compreniez mon point de vue, il faut que vous sachiez que j'ai 18 ans. Même si l'héroïne est beaucoup plus jeune que moi, l'histoire m'a quand même plu. Il est vraiment délicieux à lire peu importe l'âge que l'on a. Si on veut retourner un peu en enfance, il est sympa.

De plus, les jeunes filles peuvent le lire au premier degrés, découvrir l'état d'esprit d'une jeune de leurs âge qui quitte son pays natal avec sa famille pour rejoindre son père dans un autre pays, les problèmes d'intégration qu'elle rencontre, les différences de culture, les soucis d'ados et de coeur...
Plus les plus âgées, c'est pareil. Mais comparez avec l'actualité du moment et vous verrez les choses différemment.
Bon les problèmes de tout le monde sont assez simple à résoudre quand on est extérieur à l'histoire. Les personnages sont attachants, j'aime beaucoup Kazia, la petite soeur d'Anya.

Une histoire délicieuse et une couverture qui donne faim, il n'y a pas à hésiter ;)

Bonne lecture ;)

par Roxy67
Rose givrée Rose givrée
Cathy Cassidy   
Avec au moins un nouveau titre tous les ans, on ne se lasse décidément pas des romans de Cathy Cassidy. Ce one-shot se consacre à un nouveau personnage, Jude, à qui les parents font un peu honte. Entre son père, ancien membre d'un groupe de musique, fan des Beatles et sosie d'Elvis Presley, sa mère, chanteuse ratée et trop fêtarde et son nouveau compagnon vendeur de glaces, elle préfère se faire petite et discrète au collège, quitte à repousser les autres.

[spoiler]On aurait pu en rester là et avoir l'histoire légère à laquelle on s'attendrait et pourtant, l'auteur va aussi aborder un thème particulièrement difficile, celui de l'alcoolisme chez un parent. Séparée de son père après sa naissance, on voit la mère de Jude sombrer au fil de l'histoire malgré son aide et celle de ses grands-parents. Mère immature, dépressive et pleine de promesses qu'elle ne tient pas, la descente aux enfers de toute la famille est très bien retranscrite ainsi que le rôle d'adulte que doit endosser Jude.[/spoiler]

Autres thèmes forts, un peu moins présents mais aussi importants dans l'histoire, ceux de la famille éclatée et recomposée (comme souvent dans les romans de Cathy Cassidy), de la maladie d'Alzheimer et du premier amour, avec le superbe personnage de Carter.

Tous les éléments étaient réunis pour moi pour faire de ce nouveau titre mon préféré de l'auteur !

http://ocalypso.canalblog.com/archives/2017/06/09/35369388.html

par Linelo
La Belle Étoile La Belle Étoile
Cathy Cassidy   
et hop, un nouveau livre de Cathy Cassidy lu ! Toujours aussi frais, toujours aussi agréable et toujours aussi jeunesse. On suit Dizzy qui retrouve sa mère partie depuis très longtemps. Elle est embarquée dans une tournée des festivals et dans une réalité entre rêves et difficultés. Cathy Cassidy mêle très bien insouciance et thèmes réels et forts. J'ai eu beaucoup de mal avec la mère de Dizzy, dans l'ensemble irresponsable et égoïste (ses machinations se laissent facilement deviner) mais l'auteure a réussi à donner à elle et aux autres personnages une vraie consistance, une vraie personnalité. Sans surprise, les pages se tournent très vite et j'ai apprécié ce petit livre.

par nilale
La Vie compliquée de Léa Olivier, Tome 9 : Résolutions La Vie compliquée de Léa Olivier, Tome 9 : Résolutions
Catherine Girard-Audet   
Le 9ème tome de cette série poursuit sa lancée avec Léa Olivier qui a toujours autant le don de se mettre dans des situations compliquées. J'aime beaucoup le fait que le livre soit écrit sous la forme de messages ou de mails car je trouve ça très original. L'humour et les expressions québécoises nous font découvrir une culture différente de la notre et je trouve ça très enrichissant. Le scénario ne va pas chercher trop loin mais comme c'est le journal d'une adolescente assez gaffeuse le but est plus de nous faire rire que réfléchir. Le tome précédent nous avait laissé sur une note de suspens, j'avais très hâte de lire cette suite.

par LucyYy
Le Projet Starpoint T1 La fille aux cheveux rouges Le Projet Starpoint T1 La fille aux cheveux rouges
Marie Lorna Vaconsin   
Un récit qui commence comme une simple histoire d'adolescent mais qui va très vite prendre un tournant fantasy que j'ai adoré. C'est là qu'il va véritablement trouver son rythme. Soutenu, il tient le lecteur en haleine. Avec des protagonistes principaux, Pythagore et Louise, qui forment un beau duo, très complémentaires. Et puis il y a la fille aux cheveux rouges, Foresta. Cette dernière se dévoile peu. On ne sait même pas l'âge qu'elle a. A la fois présente pour ses nouveaux amis et leur quête, elle reste distante sur ses sentiments.

J'ai adoré l'idée des univers qui se superposent et auxquels on accède selon la fréquence de notre corps. D'un côté une vie d'adolescent sans danger avec les préoccupations qui leurs sont propres. Et de l'autre, un nouvel espace-temps qui recèle de mystères et de dangers. Un monde que l'auteur survole. Il ne nous dévoile que ce qui est nécessaire à cette aventure. Très intriguée, il me tarde d'en savoir plus. J'ai aimé que Pythagore et Louise mènent l'ensemble de front. Très responsables pour leur âge, et alors même qu'ils affrontent de nouveaux dangers et sont prêts à tout pour aider Foresta, ils n'oublient pas leurs devoirs et obligations dans leur propre univers.

Le côté scientifique est très présent dans l'histoire. Simplement par le fait que certains protagonistes portent des noms de théoriciens. Et puis, tout tourne autour de la science par le fait des changements de fréquences, des différences d'atmosphères dans les univers, avec les conséquences sur les corps. Un aspect intéressant et bien travaillé.

Le style de l'auteur est très agréable. Il se complique quelque peu lorsqu'il part dans des explications scientifiques. Je m'y suis parfois un peu perdue. Une aventure avec de bons rebondissements et de l'action juste comme il faut. Des passages où Louise et Pythagore se retrouvent à agir d'une manière dont ils n'auraient jamais cru être capables. Avec beaucoup de maturité, on sent qu'ils vont jusqu'au bout d'eux-mêmes pour mener les choses à bien. Maintenant, ils restent des ados qui font aussi des conneries et qui aspirent à trouver l'amour. Des choses simples de la vie très bien intégrées au reste.

La fin relance l'intrigue. Prometteuse, elle donne envie d'en savoir plus, de découvrir plus encore le monde de Foresta, de savoir comment Pyth et Louise vont s'en sortir.

Un excellent premier opus qui marque de bonnes bases et donne envie de poursuivre l'aventure.

Un dernier mot pour la couverture que j'adore avec son petit côté vintage et très représentative du récit.
Strom -  L'intégral Strom - L'intégral
Benoît De Saint Chamas    Emmanuelle De Saint Chamas   
Un livre à côté duquel il est impossible de passer sans s'arrêter : c'est vraiment un très bel ouvrage !
L'histoire quant à elle est pleine d'Histoire justement, de voyages dans le temps qui nous permettent de traverser ces époques avec facilité sans lourdeurs ...
Les personnages sont bien travaillés et attachants, des premiers rôles aux secondaires. Le suspens est là, jusqu'à la fin ... Difficile de lâcher ce livre, même malgré son épaisseur ...
Un réel plaisir à lire !

par Pegh
Tokyo Ghoul, Tome 2 Tokyo Ghoul, Tome 2
Sui Ishida   
Dans ce deuxième tome on retrouve Ken au café « l'Antique », établissement tenu par des Goules où il essai de s'intégrer tout doucement et d'apprendre à maîtriser son instinct de Goule qui ressort lors de la Faim viscérale qui le tenaille pour de la chair humaine. Kota est chargée de le prendre sous sa coupe, ce qui ne l'enchante pas toujours mais elle s'y applique toujours avec son côté à la fois nonchalant et revêche.
On fait la connaissance aussi de nouveaux personnages. La petite fille Hinami qui devient orpheline et rejoint la communauté des Goules du café. Cette gamine est super touchante et l'histoire avec ses parents est vraiment triste. On voit aussi Yomo, le bras droit du Patron de l'Antique qui « collecte » les cadavres afin de nourrir certains de la communauté qui ne chassent pas comme la petite Hinami et sa mère. Uta l'artisan qui fabrique des masques avec un look que j'adore. Et c'est dans ce tome aussi qu'apparaissent les « Colombes » une sorte de milice qui extermine les Goules. L'inspecteur en chef Kureo Mado s'avère être abjecte et cruel lors de ces chasses mais on découvrira par la suite ce qui a engendré tant de haine. L'inspecteur 1re classe Kotaro Amon est un perso que j'aimai bien dans l'animé.

par Amnesia-x
Forget Tomorrow Forget Tomorrow
Pintip Dunn   
Je remercie les éditions Lumen – et tout particulièrement Emily – pour leur confiance. Avant même de recevoir ce livre, j’étais à peu près sûre d’une chose : j’allais l’aimer. Avec Forget Tomorrow, j’ai été comblée. Aussitôt reçu, aussitôt lu. En moins de 24h, il était englouti, même si j’aurais donné n’importe quoi pour prolonger l’instant ! J’ai clairement frôlé le coup de coeur.

L'histoire prend place dans notre monde, après l'Essor Technologique. À la veille de ses dix-sept ans, Callie trépigne d’impatience. Elle va enfin recevoir son souvenir du futur ; un souvenir décisif, qui déterminera le reste de sa vie. Passionnée de cuisine manuelle, elle espère se découvrir grand chef étoilé et entourée de sa soeur et de sa mère qu’elle aime tant. Mais le jour J arrive et lui dévoile un pan d’avenir terrible qu’elle ne s’explique pas. Ce futur remet en cause toute sa vie et fait d’elle une condamnée de prison. Enfermée dans les Lymbes, Callie se retrouve impuissante. Heureusement, elle recevra de l’aide de son ancien ami d’enfance, Logan, afin de rejoindre un monde où la fatalité n’est plus un frein à l’épanouissement. Malgré cette main secourable, de nombreux mystères planent autour de cette vision qu’elle a eue de son futur et la jeune fille devra mener l’enquête afin de comprendre. Peut-être qu’ainsi, elle parviendra à déjouer le Destin…

Dès les premières pages, j’ai embarqué dans l’univers, j’ai aimé Callie et l’histoire m’a balayé comme un raz de marée. Ça s’est goupillé assez facilement et je pense que le fait de ne pas avoir lu résumé a beaucoup aidé. C’est d’ailleurs la seule critique négative que j’aurais à faire. Je vous déconseille de lire ce synopsis. Mieux vaut découvrir l’intrigue soi-même, c’est encore plus grisant et on se sent aussi confus et surpris que Callie.

Le lecteur est guidé par un seul et unique leitmotiv : en savoir toujours plus. J’ai lu le livre en lui même vitesse grand V. Si ça n'avait tenu qu'à moi, il aurait été terminé en une poignée d’heures tellement j'ai adoré l'univers de Pintip Dunn !

La société qui nous est dépeinte est futuriste et repose sur des principes assez effrayants pour faire dresser les poils des bras. J'ai été choquée de voir à quel point la nature humaine est prompte à juger, voire même à condamner. Certes, Forget Tomorrow est un roman de pure fiction, mais quelque part, on est tenté de s’interroger. Ce qui arrive dans ce livre est susceptible d’arriver dans un futur lointain (si tant est que l’on ait un peu d’imagination). Depuis toujours, l'Homme cherche à avoir la main mise sur l'imprévu. Connaître l'Avenir de chaque individu permet de prévoir ce qui n'était pas prévisible avant. Mais heureusement, rien n'est blanc ou noir, tout peut encore changer...

Ici, le Destin a une valeur immuable et est considéré comme une réalité à laquelle on ne peut pas échapper. C'est bien souvent cruel, ça ôte à l'Homme sa capacité de choisir. Il n’a plus son libre arbitre. Le lecteur ne peut pas s'empêcher de se mettre à la place de Callie, l'héroïne, en se demandant si rester prisonnier de sa propre Destinée n’est pas un cauchemar en soi.

Callie est le personnage central et se révèle très intéressante à apprivoiser. Elle se montre avide de tout, curieuse d'emmagasiner le plus de belles choses possibles avec les yeux. Elle est « nature » et modeste ; elle possède une vision du monde belle dans sa simplicité, et se contente des choses que nous, nous ne prenons bien souvent pas la peine de regarder. Callie, c'est une fille qui ne ressemble à aucune autre, qui dévisage la vie à la manière d'une artiste. Et puis cette petite pointe d'égoïsme n'est pas pour me déplaire, car j'aime particulièrement les héroïnes imparfaites. Je me suis beaucoup attachée à elle, un fait rare quand on sait qu’en général, je préfère les personnages masculins dans les romans.

À mesure que l’intrigue progresse, les choses commencent à se complexifier. Callie se retrouve bien malgré elle au cœur d'un système extrêmement vaste. Difficile de mettre le doigt sur le méchant de l'histoire, car les rouages se soutiennent les uns les autres et forment un ensemble qui fait tourner le monde. Les potentiels « méchants » ne le sont pas tout à fait, car on comprend pourquoi ils agissent de la sorte. On finit par ne plus trop savoir sur quel pied danser. Les principes d'Avenir et de Destin donnent à réfléchir sur le sens de nos propres existences.

À 100 pages de la fin... c'est l'hécatombe, vraiment. Je suis tombée des nues. Je m'attendais à des révélations, c'est sûr, mais pas au point de rester ébahie de cette façon. Je n'avais rien deviné, rien imaginé à ce sujet, et c'était tellement bon que j'aurais aimé ne jamais terminer le livre. La plume de l’auteur, d’une fluidité remarquable, a permis de rendre cela encore plus addictif !

Puis la fin... Parfaite ! L'apothéose. Après nous avoir fait languir, Pintip Dunn nous offre une fin de tome digne de ce nom. Percutante, brillante... Une alternative à laquelle jamais je n'aurais pensé. Un pur délice ! En refermant l’ouvrage, je me suis demandé comment il serait possible de faire mieux avec le tome suivant. Car cette fin… pfffouaaa ! J’ai presque envie de vous la raconter tellement elle m’a laissée sur le popotin, mais je vais m’abstenir...

En résumé, c’est une excellente dystopie qui ne laisse pas tellement de répit. La conclusion m’a laissée comme une boule de nerfs. Tant de suspens, ça devrait être interdit ! Grâce à ses personnages attachants et à son intrigue à donner des frissons, Pintip Dunn signe un premier tome de saga plus que réussi. Je me languis de connaître la suite.

Ma chronique : http://april-the-seven.weebly.com/dystopie/forget-tomorrow-tome-1-pintip-dunn