Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Elsa-24 : Ma PAL(pile à lire)

retour à l'index de la bibliothèque
Le Théorème des Katherine Le Théorème des Katherine
John Green   
J'ai vraiment adoré ce livre ! Au départ, je ne cache pas que j'ai été un peu déçue que le narrateur soit externe (j'aurai préféré un narrateur interne, comme dans "Nos étoiles Contraires") mais j'ai bien vite oublié ce détail: les personnages étaient géniaux, surtout Hassan, le meilleur ami de Collin ! Collin aussi m'a beaucoup plu, comme tous les autres personnages du livre; ils sont chacun travaillés, avec leur propre caractère et personnalité.
Et puis j'ai tellement ri durant toute ma lecture !
J'ai trouvé l'histoire originale, et l'écriture de John Green toujours aussi géniale ! On ne lis pas ce livre, on le dévore !

Bref, j'ai littéralement ADORE ce livre, je pourrai le relire des centaines de fois sans m'en lasser !
Deux par deux, Tome 1 : Ceux qui se cherchent Deux par deux, Tome 1 : Ceux qui se cherchent
Jennifer Echols   
Un avis + détaillé sur : http://wp.me/p6618l-54o

{Jenni} : Avec une couverture me faisant penser aux années lycée, « Ceux qui se cherchent » est le premier tome de la série Deux par deux, qui devrait avoir du succès auprès d’un jeune public. Jennifer Echols nous livre une petite romance légère et mignonne avec des jeunes étudiants et leurs tracas du quotidien.

[...]

Je n’ai pas particulièrement accroché à cette romance. Le livre paraît interminable pourtant ce n’est pas un gros pavé et je dois dire qu’il ne s’y passe pas grand-chose. Entre les longueurs et les nombreux passages que j’ai survolé, les protagonistes ne m’ont pas fait ressentir quoi que ce soit. Will m’a semblé nunuche et Tia, insupportable. Elle est indécise et contrariante tandis que lui est trop gentil et vulnérable.

Impossible pour moi de plonger dans l’histoire et d’accrocher aux personnages, pourtant l’idée de la fanfare était originale. J’ai trouvé cette lecture un brin ennuyante, certainement dû au fait du jeune âge des protagonistes. Par ailleurs, même si je n’ai pas été transportée, la romance reste simple et mignonne. Je pense que ce livre sera parfait pour un public de jeunes adolescents. Tia est une fille étourdie, qui tourne tout à l’humour, et qui est jalouse. Elle fait semblant d’être une bonne à rien à la tête vide, et préfère rester célibataire car elle ne veut pas s’impliquer dans des choses qui nécessitent des efforts. Tia et Will se comprennent un peu trop bien l’un l’autre. Il lui plait plus qu’elle ne voudra bien l’admettre !
T'aimer encore T'aimer encore
Federico Moccia   
Certes un peu long à lire, mais c'est une fin parfaite à l'histoire de Step. Ce troisième volet rattrape parfaitement la déception que j'éprouvais à la fin de ma lecture du second roman. Je ne regrette pas d'avoir tenu jusqu'au bout de la trilogie.

par LilyAsh
La racine carrée de l'été La racine carrée de l'été
Harriet Reuter Hapgood   
http://wandering-world.skyrock.com/3280214272-LA-RACINE-CARREE-DE-L-ETE.html

LA RACINE CARRÉE DE L'ÉTÉ est une très belle lecture, un roman vraiment émouvant qui nous permet de totalement changer d’air. Je me suis énormément attaché à Gottie et me suis également très souvent retrouvé en elle et en son hypersensibilité. Elle ressent tout puissance mille et nous permet par la même occasion, à nous lecteurs, d’explorer intensément une foultitude d’émotions différentes. Harriet Reuter Hapgood nous offre ici, sur fond de mathématiques et de trous noirs, une jolie leçon d’espoir. Un récit sur comment tourner la page après avoir connu un chagrin si puissant qu’il vous a anéanti qui m’a pris aux tripes.

Tout d’abord, Gottie, notre héroïne, est vraiment une jeune femme que j’ai immédiatement appréciée. Elle sait trouver les mots justes et parfaits pour décrire tout ce qui lui traverse le cœur et la tête et c’est une qualité que j’ai énormément aimé chez elle. Elle aime savoir quelle direction elle va prendre et comment les choses vont tourner. Elle est réfléchie, mûre et parfaitement capable d’avancer toute seule. Néanmoins, lorsque d’étranges absences comment à se manifester et au cours desquelles elle perd toute notion du temps, on découvre une adolescente déchirée, morcelée et abattue. Cette dualité en elle m’a vraiment bouleversé. J’ai été très ému par certaines de ses réflexions. Gottie sait prendre du recul lorsque cela est nécessaire mais elle absorbe également tous les sentiments du monde. On la sent à fleur de peau, prête à imploser ou exploser émotionnellement et cela la rend à la fois fragile et fascinante. Gottie se cherche et fait tout afin d’éviter de se noyer dans le torrent de mélancolie qui se déploie en elle. Elle se raccroche à ses espoirs perdus, ses amours qu’elle pensait éternelles et, surtout, aux mathématiques et aux sciences.

En effet, LA RACINE CARRÉE DE L'ÉTÉ est peuplé de références scientifiques au sujet de l’espace et de la matière qui m’ont absolument époustouflé. Je suis un grand amateur de découvertes dans ce domaine-là et ce roman a complètement comblé mes attentes à ce niveau. L’auteur sait précisément de quoi elle parle et ses épisodes mathématiques ou au sujet de l’univers s’imbriquent parfaitement au sein de son récit. Afin de ne pas perdre la tête, Gottie va tout faire pour s’ancrer dans le réel et la stabilité et toutes ses recherches et calculs vont l’aider à avancer. J’ai vraiment adoré ce concept qui apporte à la fois une touche de fraîcheur au roman mais qui le rend également unique et vraiment intrigant.

De plus, LA RACINE CARRÉE DE L'ÉTÉ, c’est de la mélancolie et de la nostalgie à l’état pur. C’est le point qui m’a le plus marqué et renversé, je crois. En effet, Gottie doit surmonter de lourdes épreuves et son chagrin est omniprésent et pesant. Ce livre nous permet vraiment de traverser, avec elle, une sorte d’océan de tristesse qui nous paraît infini quand on entame les premiers chapitres. Je me suis très facilement identifié à elle grâce à cette émotion particulièrement forte qui l’obsède et l’oppresse. La vie semble avancer mais Gottie fait du surplace. Elle refuse énormément de choses et peine à accepter d’autres. Elle doit passer d’un ancien chapitre à un nouveau et cette transition est extrêmement difficile. Gottie se perd, échoue, se noie, souhaite disparaître puis reprend espoir sous nos yeux et c’est un spectacle qui m’a coupé le souffle. LA RACINE CARRÉE DE L'ÉTÉ est vraiment une magnifique leçon de vie qui veut nous faire comprendre que, même que l’univers semble s’être effondré, il faut continuer d’espérer car il finira par se remettre à l’endroit. Toute la métaphore filée qui associe deuil, chagrin, déni et trous noirs est vraiment impressionnante et extrêmement bien trouvée et menée. J’ai été épaté par le travail d’Harriet Reuter Hapgood, honnêtement.

En résumé, LA RACINE CARRÉE DE L'ÉTÉ est une belle lecture qui nous permet de faire les montagnes russes émotionnelle en liant science et sentiments. À l’instar de Gottie avec son univers, nous nous approprions chacune de ses émotions et c’est tout simplement saisissant. J’ai vraiment adoré voyager à ses côtés. Elle est hyper sensible, courageuse, déterminée et pleine de fantômes et cela m’a vraiment serré le cœur. Harriet Reuter Hapgood nous offre ici un récit qui apparaît comme une lumière au bout du tunnel de la tristesse et qui démontre bien que s’en sortir n’est pas une mince affaire. Rien n’est oublié ou enjolivé et c’est ce qui m’a particulièrement plu. Un roman poignant que je vous recommande chaudement.

par Jordan
Charlie + Charlotte Charlie + Charlotte
Shannon Lee Alexander   
On découvre notre héros, Charlie, le narrateur (unique) du récit. Un 100% geek. Un vrai de vrai ! Qui ne jure que par les maths, les équations et les chiffres. Ses amis Greta et James (le petit ami de Greta) sont à son image, des personnages "un peu" décalés. Ce qui donne des scènes souvent incongrues qui prêtent aux sourires.
Malgré tout, le début du récit commence (trop) tranquillement. Même si c'est très sympa à lire et que l'on prend de suite Charlie en sympathie, les premiers chapitres n'étaient pas addictifs pour autant.
Charlie, parfois un peu trop geek à mon goût, m'a filé quelques maux de tête (et complexes) avec ses réflexions.
Et puis, vers le milieu du roman, tout change ! Une révélation vient tout bouleverser.

Suite à cette révélation, l'histoire devient bien plus dramatique.
Le récit se drape alors d'une chape de plomb qui plane au-dessus de nos têtes et nous menace à chaque instant.
Mais heureusement pour nous, l'humour, très présent, allège l'atmosphère et nous permet de respirer librement. Même si l'ambiance se fait beaucoup plus tendue, on continue de sourire et de rire. Parce que oui, en plus d'être un roman très touchant, qui nous émeut profondément, c'est aussi un roman dont le ton, léger, est empreint d'humour.
Sur la quatrième de couverture c'est écrit "les fans de Nos étoiles contraires vont tomber amoureux de Charlie et Charlotte" et je ne peux que plussoyer ces dires. Si l'histoire en elle-même est complètement différente de Nos étoiles contraires, l'ambiance du récit y fait beaucoup penser quand même. Et c'est ce mélange de drôlerie et de tristesse mêlées qui nous fait succomber.

Mais je ne vais pas vous mentir, on finit ce roman en larmes.
Plus l'on approche de la fin et plus c'est oppressant, notre gorge se serre et nos yeux s'humidifient. Et, dans les dernières pages, les digues se rompent...

En bref ? Charlie et Charlotte resteront longtemps gravés dans mon cœur et je vous garantis qu'il en sera de même pour vous aussi une fois que vous aurez fait leur connaissance. Un roman Bouleversant dont on ne ressort pas indemne...
J'ai failli te dire je t'aime J'ai failli te dire je t'aime
Federico Moccia   
Ouaw !!!
Alors là c'est le début d'une grande histoire d'amour entre cet auteur et moi !
Son style, ses histoires et sa façon de nous faire ressentir les sentiments me touche énormément.
Je recommande ce livre à toutes les lectrices en quête d'histoires d'amour actuelles, pas écrites d'avance, qui font tout simplement vibrer. :D

par book30
Little sister Little sister
Benoît Séverac   
https://aliceneverland.wordpress.com/2016/03/17/little-sister-benoit-severac/

Voici un livre assez intriguant, au thème peu abordé jusque là en littérature jeunesse, et pourtant des plus actuel.

J’ai trouvé le point de départ de cette fiction très bien abordé. En effet, il s’agit tout simplement d’une famille normale, qui voit sa vie basculer le jour où elle se rend compte que le garçon ainé n’est pas à Londres pour ses études, mais en Syrie pour faire le djihad. A ce moment là, leur vie bascule ; les amis s’éloignent et se font rares, des inconnus se permettent de les agresser, et la fille cadette ne comprend pas ce qui arrive. Le déménagement est indispensable, une nouvelle identité également pour se cacher des actes de ce fils qu’il ne faut plus nommer…

C’est difficile d’en vouloir à un grand frère qu’on aime.
Difficile aussi d’aimer un frère à qui on en veut autant.

Là où j’ai vraiment apprécié le récit, c’est dans la façon dont l’auteur aborde la douleur de cette famille dont le fils est devenu un fardeau bien trop lourd à porter. Mais aussi comment leur vie tranquille, leurs liens sociaux et familiaux furent tout simplement brisés. On parle souvent de ces français partis en Syrie, mais on évoque beaucoup moins la souffrance que doivent endurer leurs familles qui n’ont rien vu venir, et qui, surtout, ne comprennent pas. Ce « pourquoi ? « qui les accompagne à chaque instant de leur vie, et dont ils ne peuvent s’affranchir… Et c’est un aspect qui m’a vraiment marquée et faite réfléchir.

Mais la grande force de ce roman, c’est qu’il aborde plusieurs points de vue successifs. L’auteur ne se cantonne pas à Lena qui veut toujours croire en l’innocence de son frère, aveuglée par l’amour qu’elle lui porte malgré tout. Cette dernière veut comprendre et veut croire que son grand frère reviendra un jour. Alors quand elle a enfin de ses nouvelles, elle n’hésite pas une seule seconde à partir à sa rencontre. Mais au-delà de cet espoir incessant, les trois autres points de vue aborde, au contraire, les dangers destructeurs de cette situation. L’aveuglement de Lena la conduit à mettre sa vie en danger, et ce n’est que grâce aux trois autres narrateurs qu’elle pourra s’en sortir.

Pour conclure : Little Sister met ainsi l’accent sur la douleur des familles subissant ces départs, mais aussi sur l’espoir continue de les voir revenir un jour, comme si de rien n’était. Benoit Séverac aborde avec habileté un sujet difficile et complexe et arrive pourtant à en sortir quelque chose d’intelligent. Un exercice périlleux réussi avec brio qui permettra de parler aux plus jeunes de cet acte destructeur qu’est le djihadisme.

par Kesciana
Follow Me Back, Tome 1 Follow Me Back, Tome 1
A.V. Geiger   
Wahou! je viens tout juste de finir ce livre et comment dire !! Je suis sans mots! J'ai juste A-DO-Ré!! Un énorme coup de cœur pour cette histoire!

Un énorme coup de cœur pour les personnages, pour le style de l'auteur, pour l'ambiance, pour le rythme, et pour cette horrible fin pleine de suspense!

Follow me Back c'est l'histoire de Tessa, fan inconditionnelle d'Eric Thorne, un chanteur de Pop rock qui fait fureur .. et d'Eric Thorne, qui se crée un faux compte pour troller une de ces fans, qui n'est autre que Tessa ...

Alors qu'Eric est plutôt en colère contre la tournure qu'a pris sa vie dernièrement, il décide de s'en prendre à Tessa, une fan qui n'a fait qu'alimenter, encore une fois, la folie qu'il y a autour de lui sur la toile!

Commence alors des échanges par MP .. qui contre toute attente, finissent par devenir sincères et rassurants, pour l'un comme pour l'autre. Chacun se retrouvant dans l'autre..

Sans en dire trop pour ne pas spoiler .. vous l'aurez compris, Tessa et Eric finissent par se rapprocher grâce à leurs échanges virtuels..

Mais toute cette histoire est entourée d'une histoire plus sombre, dont on a les infos qu'au fur et à mesure de notre lecture.

En effet, une enquête est en cours .. on commence le livre avec un extrait d'un rapport d'audition, dont on déroulera le fil en même temps que l'histoire de Tessa et Eric!

C'est super bien fait ... L'alternance des MP entre Tessa et Eric, et les extraits de l'audition ..

On a hâte d'en savoir plus, un livre IMPOSSIBLE à lâcher ! Mais l'auteur va encore plus loin, avec un déroulement plein de suspense, mais une fin HALLUCINANTE! J'imagine un peu tout sur celle ci mais j'ai une petite idée et j'ai vraiment vraiment vraiment hâte d'avoir le tome 2 pour voir si j'avais raison ou non!

J'ai trouvé les personnages très attachants, et connaissant personnellement quelqu'un touché par l'agoraphobie, le personnage de Tessa m'est apparût très fort ..

Bref, je vous le dis, sautez dessus vous ne serez pas déçue!

http://plusieursvies.eklablog.com/follow-me-back-de-a-v-geiger-a130384436
Pretty Little Liars - Intégrale 1 Pretty Little Liars - Intégrale 1
Sara Shepard   
Gros Gros coup de cœur ❤
J'ai adoré cette nouvelle édition connaissant les précédentes !
Mais une préférence pour celle -ci !
Suis très fan de cette série :
Alors au menu : Amitié ! suspense ! intrigues ! mensonges ! amour ! trahison et tellement des secrets a découvrir...
J'aime tout vivement la suite.❤ ❤
À lire !
Et à faire découvrir en plus de la super série télé !
Un truc truc comme un biscuit craquant Un truc truc comme un biscuit craquant
E. Lockhart   
http://revesurpapier.blog4ever.com/un-truc-truc-comme-un-biscuit-craquant-de-elockhart

Ruby n'a plus de petit ami. Ses amies ne veulent plus lui adresser la parole, à cause de quelques petits malentendus. Sa réputation a pris un coup. Et pour couronner le tout, elle fait des crises d'angoisses et doit voir un psy...



En faisant le point avec sa psy, Ruby nous raconte tout ce qui lui est arrivé en quelques semaines. C'est un peu comme lire son journal intime. Mais, poussée par le docteur K, elle se livre d'une façon originale en listant les quinze garçons qui ont marqué sa vie, d'une façon ou d'une autre. Une simple rencontre, un baiser, un rendez-vous amoureux. Peu importe. Ruby est en pleine analyse de sa vie d'adolescente, et nous fait part de ses déboires amoureux et de ses amitiés qui tournent mal. Le bilan n'est pas bon. Tout le monde lui tourne peu à peu le dos et elle ne comprend pas pourquoi.



Bon, autant vous dire que je n'ai pas tout de suite apprécié notre héroïne. Dans les premiers chapitres, j'ai découvert une jeune fille un peu naïve, qui manquait cruellement de caractère. Mais, j'ai vite réalisé que je l'avais mal cerné. Oups. J'ai réalisé que j'aimais son ton léger, son humour. Ses remarques piquantes et ses grandes réflexions sur des sujets qui paraissent futiles mais qui font le plaisir de la lecture. Sa façon de s'analyser elle-même, qui lui sert un peu de thérapie. Mais surtout, son personnage qui s'affirme peu à peu et qui gagne en profondeur. Et plus on avance, moins elle nous cache ses sentiments. Voilà qui est mieux.



J'ai aussi eu un mauvais départ avec le récit de Ruby. Ruby ne parle quasiment que de garçons tout du long, comme si ils étaient la cause de tous ses maux, et son principal centre d'intérêt. C'est dommage pour une adolescente, non? Je me suis même demandée si cette lecture se résumait à ça. Heureusement, l'auteure a bel et bien un message à faire passer et je n'en ai que plus apprécié l'évolution de Ruby. De ses différentes expériences, elle tire des leçons sur l'amitié et l'amour et vient dans un même temps nous faire sourire avec Le Grand Livre des Garçons et ses multiples règles.



Verdict : Un lecture agréable et pétillante qui parle des petits tracas de l'adolescence, de l'amitié et des garçons. Un roman- thérapie aussi. Ruby essaie de comprendre ce qui ne tourne pas rond dans sa vie et au fil des péripéties, elle apprend de ses erreurs. Alors que son personnage ne m'a pas immédiatement convaincue, j'ai aimé le chemin et les décisions qu'elle prend, seule. Parce que pour avancer, il faut savoir prendre son courage à deux mains, régler ses problèmes, et ne plus laisser les autres choisir à notre place. C'est de cette façon que Ruby grandit, on ne peut alors voir en elle qu'un bon exemple pour les plus jeunes lectrices.