Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Elsa2197 : Liste d'Or

retour à l'index de la bibliothèque
Syrli, Tome 1 : Syrli Syrli, Tome 1 : Syrli
Meagan Spooner   
http://lune-et-plume.fr/syrli-de-meagan-spooner/

Et voila mon deuxième énorme coup de cœur de 2013 !!!
Ce livre est un petit bijou !!
Chapeau bas à l’auteur qui a réussi a m’emmener dans un monde totalement inconnu, mais Oh combien addictif !!
Oubliez tout ce que vous connaissez ! Videz vote esprit, mettez en marche votre imagination et laissez vous emporter !!



U4 : Koridwen U4 : Koridwen
Yves Grevet   
Avis complet sur : http://lesreinesdelanuit.blogspot.com/2015/07/u4-koridwen-de-yves-grevet.html

Dès le début, avant même de commencer ma lecture, j'ai été séduite par ce concept si original. Il me tardait de lire ce roman et franchement, je n'ai pas du tout été déçue.
Nous avons ici une histoire rondement bien menée, qui nous passionne dès les premières lignes. Alors même si l'action à proprement parler met un certain temps à venir, l'auteur retient notre attention par une intrigue captivante et saisissante.
Puis, vient le départ de Koridwen pour Paris et là, c'est un enchaînement de rebondissements.
J'ai été totalement happée par cette histoire, qui m'a paru d'autant plus réaliste qu'elle se passe près de chez moi ! Je n'ai jamais lu de dystopie qui se déroule en France et de surcroît en Bretagne (pour la première partie). Voir les villes telles que Morlaix, Ploumagoar, Yffiniac, St-Brieuc... dévastées et sa population décimée, bouh, ça fait un coup au cœur !
Rarement, je ne me suis sentie aussi proche d'un univers. Le fait que le récit se situe en France change tout, ça nous prend aux tripes.
L'héroïne, elle, loin d'être parfaite, avec un caractère breton bien trempé, (que je reconnais bien) a su m'émouvoir et m'attendrir.

Cette lecture rythmée et entraînante est un régal. Je n'ai qu'une envie, lire au plus vite les autres tomes, connaître l'histoire de Yannis, Jules et Stephane.
Mon seul bémol serait sur le dénouement qui, pourtant génial, est bien trop ouvert à mon goût et me laisse carrément sur ma faim. J'en veux plus !

Un véritable page-turner, palpitant, addictif et innovant, pour ce roman dystopique made in France. Une réussite totale qui en fera la série incontournable de la rentrée.

par toutoun
IRL IRL
Agnès Marot   
http://lireunepassion.blogspot.fr/2016/04/irl-agnes-marot.html

Décidément, on peut dire que cette année, j'enchaîne les coups de cœur ! Et là, quel coup de cœur ! J'ai eu énormément de mal à lâcher ce roman, à tel point que quand je l'ai commencé, j'ai avalé la moitié du roman et j'ai lu très tard dans la nuit. Premier livre que je lis de cette auteure, et certainement pas le dernier (j'ai aussi un défi à tenir, si je ne veux pas parler en alexandrins lors des imaginales :p).

Chloé est une jeune fille qui a grandi à Life City. Un jeu entre « The Truman Show » et « Les Sims ». En fait, un peu un jeu de simulation, mais dicté par les humains, qui prennent le contrôle de leurs personnages grâce à un casque. Mais ce qu'elle ignorait, c'étai qu'elle n'était qu'un personnage parmi tant d'autres, qu'elle n'était, en somme, pas réelle. Qu'elle était, comme tous ses proches, un simple divertissement pour la population, qui la voyait vivre et évoluer. Mais lorsqu'elle apprend la vérité grâce à un inconnu qui lui montre ce qui est vrai, son monde s'écroule. Comme sa rencontre avec Hilmy, un jeune garçon dont elle est tombée amoureuse.

Autant vous dire tout de suite : j'ai été embarqué dans cette histoire atypique et imaginative dès les premières lignes. Dès les premières lignes, j'ai su que j'allais adorer, sans pour autant me rendre compte que cela allait se changer en coup de cœur très vite. Car oui, j'ai tout aimé dans ce roman : l'univers, la plume, les personnages, la persévérance de Chloé. Même s'il est vrai qu'au début j'ai trouvé que la romance arrivait trop vite, je me suis rendu compte qu'elle apportait quelque chose en plus, quelque chose de vrai, qui serait un autre moteur à notre chère Chloé, qui veut sortir de ce jeu et avoir une vraie vie, loin des caméras et de ces curieux qui la voient 24h/24, 7 jours sur 7. Car oui, elle n'a aucune intimité, et très peu de droits de décision.

J'aimerais tellement vous décortiquer tout le roman, vous dire à quel point tel passage m'a plu, telle révolution m'a fait stresser etc. Mais je ne le ferai pas. Pourquoi ? Parce qu'il y a tellement de choses à découvrir par vous-mêmes, que ce serait dommage de tout vous gâcher (parce que oui, évidemment, vous allez l'acheter, ce n'est même pas un conseil, dans ce cas-là). C'est surtout Chloé qui a su me toucher. Bien qu'elle ne soit qu'un personnage de jeu vidéo, elle ressent beaucoup de choses : de l'amour, de l'amitié, de la tristesse, de la joie, de la colère. En somme, comme nous, les humains. Alors quand elle apprend qui elle est vraiment, sa fureur et son envie d'en sortir sont décuplées, à tel point qu'elle est prête à tout pour y parvenir. Même à se mettre en danger. Surtout à se mettre en danger. Même si elle veut aussi sauver ses proches, elle les met dans des situations difficiles et sans retour en arrière possible.

Tout ça, c'est dans la première partie. Et la seule que je vais vraiment vous décrire. Parce que les autres spoileraient quand même un peu beaucoup le roman, et vous savez que je déteste spoiler. La grosse force de ce roman, c'est que, même à travers un jeu de simulation, l'auteure parvient parfaitement à inclure un panoplie de sentiments qui nous prennent aux tripes, nous fait nous rendre compte que tout ceci pourrait être réel. Nous fait voir d'une autre manière les jeux, que même si ce sont des personnages, eux aussi ressentent les choses. Et c'est ça qui m'a le plus touchée dans ce roman : de voir qu'on peut se tromper, faire des erreurs qui peuvent avoir de graves conséquences sur le futur. C'est aussi un beau message qu'elle fait passer : réfléchir avant d'agir.

L'inconnu qui montre à Chloé qui elle est vraiment, m'a intriguée dès le départ. Moi aussi je voulais savoir qui il était, mais surtout pourquoi il voulait l'aider. Puis quand on apprend à le connaître, on se rend compte de plein de choses, qui changent notre avis sur lui. Et oui, je l'avoue, il a fini par me décevoir, dans ses actes, ses paroles, ses pensées et ses choix. Il a finalement une vision des choses bien différente de ce qu'il faisait pourtant passer. Mais c'est là aussi qu'on se rend compte qu'Agnès Marot a crée des personnages avec énormément de psychologie, qu'elle a été au bout des choses, et qu'ils sont loin de rester en surface, comme dans certains romans.

Quant à l'intrigue. Mon Dieu, quelle intrigue ! À vrai dire, pour être honnête, avant de le commencer, je n'avais même pas lu le résumé, je ne savais absolument pas de quoi ça parlait, mais je m'en fichais royalement, parce que je savais que je voulais le lire, et c'était tout ce qui comptait pour moi. Eh bien, pour une fois, j'ai vraiment aimé me plonger dans le total inconnu, ne pas savoir ce qui m'attendait parce que... parce que tout simplement, ce livre est une bombe, et rentre clairement dans mes plus belles découvertes de cette année. D'autant plus que j'aime beaucoup les jeux de simulation, donc il est certain que je le relirai, juste pour le plaisir, même si maintenant je connais la fin.

Parlons un peu de cette fin... Je ne savais pas non plus ce qu'elle nous réservait, et même si elle est parfaite, et que je voulais ce genre de fin, je n'ai pas pu m'empêcher de verser ma petite larme, tant j'ai été touchée. Comme je le disais, Agnès Marot sait manier les mots avec perfection et nous amener sur des chemins très touchants. Encore une fois, les sentiments sont au rendez-vous et... m'ont rendue triste et heureuse à la fois. Contradictoire ? Lisez et vous comprendrez !

En résumé, que dire de plus, à part me répéter et redire que c'est un gros coup de cœur. Un univers totalement atypique, rempli de sentiments, de psychologie hautement menée, de personnages très attachants, d'une intrigue qui tient en haleine du début à la fin. Bref, j'ai tout aimé dans ce roman, et ce ne sera clairement pas le seul livre de l'auteure que je compte lire, ça c'est sûr ! J'ai l'impression de m'être éparpillée dans mon avis, mais je suis aussi frustrée de ne pouvoir vous en dire plus (surtout sur les deux dernières parties), mais ce serait vraiment vous gâcher la surprise, et je ne veux absolument pas que ce soit le cas. Bref, je n'ai plus qu'une chose à dire pour conclure : achetez-le, lisez-le, dévorez-le !

Justine P.

par just2iine
Indiana Teller, Tome 2 : Lune d'Été Indiana Teller, Tome 2 : Lune d'Été
Sophie Audouin-Mamikonian   
Je suis un peu déboussolé à propos de ce deuxième tome. Je l'ai adoré, kiffé, voir même sur-kiffé et c'est aussi pour ça qu'il se trouve dans ma liste de diamant, mais en tournant la dernière page, j'ai un petit goût amer dans la bouche et c'est bien dommage.

Je m'explique : Katerina m'énerve, me tape sur le système nerveux et sincèrement, j'aimerais bien la faire taire une bonne fois pour toute. Indiana à aussi eu ses passages, comme lorsqu'il est un peu trop nais et qu'il dit "ma Katerina". Bon sang, le mec qui ose dire que je lui appartiens, je le bouffe ! Quant à l'intrigue, que dire ? C'est prévisible. Mais alors tout. Je savais ce qui allait se passer et dieu sait que je déteste ça !

Heureusement que la plume de Sophie sauve le tout et que j'aurais, une fois de plus, rigolé -comme une débile- devant certaines répliques/scènes.

J'espère être un peu plus surprise en lisant le troisième tome et qu'Indiana deviendra un peu moins niais et moins romantique. (Car bon, j'ai perdu espoir avec Katerina...)

par Philla
Indiana Teller, Tome 3 : Lune d'Automne Indiana Teller, Tome 3 : Lune d'Automne
Sophie Audouin-Mamikonian   
Je pense que c'est le meilleur des 3! Au début, Indiana est toujours là: ma pauvre Katerina, elle va mourir, bat-toi etc... C'est un peu énervant mais en même temps on peut le comprendre. En revanche une fois l'action vraiment démarrée, le livre est fascinant! On va de rebondissement en rebondissement, de problème en problème, de nouveau plan en nouveau plan... bref, vous l'aurez compris, il se passe plein de trucs! Avec tout le long le même humour des mythes revisités!

par cams0712
Indiana Teller, Tome 4 : Lune d'Hiver Indiana Teller, Tome 4 : Lune d'Hiver
Sophie Audouin-Mamikonian   
j'ai trouvé ce tome encore mieux que les trois autres, avec des choses auxquelles on ne s'attend vraiment pas, et j'ai adoré savoir l'avenir d'Indiana avec le dernier chapitre :3 On peut avoir un tome 5 !?

par Fauva
Déracinée Déracinée
Naomi Novik   
D'après le résumé, j'attendais plus ou moins une romance du style 'La belle et la bête', avec un homme qui se transformerait en dragon les nuits de pleine lune...
Et bien pas du tout !! Déjà, pas de vrai dragon dans ce roman, juste un magicien très puissant, caractériel, grognon, et franchement asocial. En plus, la belle n'est pas vraiment belle, et plutôt que de faire tapisserie, elle se révèle courageuse, têtue et forte.
C'est en fait un très très bon livre de fantasy, qui allie de formidables personnages, une mission remarquable , et une action haletante. A lire !!!

par Migabo
Les 100, Tome 1 Les 100, Tome 1
Kass Morgan   
Un bon livre mais pas assez d'action, il manque de rythme.
De plus j'ai fait l'erreur de commencer à regarder la série TV avant d'attaquer la lecture, du coup, je préfère 100x plus la série que le livre.
Dommage

par Adèle
Les 100, Tome 3 : Retour Les 100, Tome 3 : Retour
Kass Morgan   
Les 100 est une dystopie qui m'a fortement emballée dès le début. J'avais donc vraiment hâte de découvrir le point final de cette trilogie !

On retrouve les 100 sur Terre, alors que les Colons débarquent à leur tour à bord des quatre capsules qui ont pu quitter la station orbitale à temps. Mais alors qu'ils s'attendaient à de joyeuses retrouvailles, c'est une toute autre chose qu'ils découvrent. En effet, les habitants de la colonie sont loin d'avoir été préparés à ce débarquement. Pire encore, le vice-chancelier Rhodes prend le commandement, sans savoir à quoi s'attendre, et fait fi des recommandations de Wells. Afin de sauver la tête de Bellamy, condamné par cette arrivée pour avoir pris en otage le Chancelier Jaha, il fuit, accompagné de Clarke, Glass, Luke, Wells et Sasha, vers la ville des Nés-Terre. Mais l'invasion ne fait que commencer..

J'avoue avoir eu encore une fois beaucoup de mal à me remettre dans le bain. La saison 2 de la série étant passée entre temps, et de trop nombreux points divergeant avec le livre, j'avais oublié un certain nombre d'éléments. Tout doucement tout m'est revenu petit à petit, l'auteure glissant quelques rappels dans ces chapitres, et j'ai rapidement plus profiter pleinement de ce dernier tome.

Les quatre points de vue sont toujours présents, et je me suis régalée à suivre Clarke, Wells et Bellamy. Par contre, concernant Glass, je l'ai trouvée tout simplement inutile ici. Dans les deux premiers tomes, elle nous permettait de savoir ce qu'il se passait dans la Colonie pendant que les 100 étaient sur Terre, et c'était vraiment intéressant. Mais dans ce dernier tome, elle ne sert strictement à rien. Ses points de vue m'ont cassée dans le rythme du roman, interrompant les actions sans rien leur apporter, créant ainsi un déséquilibre entre les personnages. Pour moi elle n'est devenue que secondaire, lui donner ainsi autant d'importance ne bénéficie plus vraiment à l'histoire.

Clarke, Bellamy et Wells m'ont par contre vraiment emballée. Wells surtout, qui prend beaucoup d'ampleur ; on voit à travers lui le futur Chef, le futur Commandant qu'il sera très certainement un jour. L'auteur reste cruelle avec lui, je ne sais pas comment il a réussi à avancer, car elle n'est vraiment pas tendre pour ce personnage. Clarke et Bellamy fonctionne dorénavant en duo, c'est mignon tout plein, même si j'ai trouvé dommage que Clarke soit plus effacée par rapport aux deux premiers tomes.

L'histoire, quant à elle, s'emballe véritablement. Tout s'enchaine et se produit assez rapidement, il faut vraiment suivre. J'avais hâte de connaître le dénouement final, mais en même temps je regrettais de voir la fin se rapprocher, triste d'avoir à quitter cette dystopie. Les flashbacks sont moins présent, heureusement, car j'ai trouvé que dans ce dernier opus ils n'apportaient strictement rien à l'histoire. Et surtout, cela permet aux péripéties de se développer pleinement sans être coupées.

Quant à la fin, j'en garde une légère déception. Beaucoup de questions me sont restées sans réponse, et un épilogue sur la situation à long terme n'aurait pas été du luxe, car au final on laisse les 100, les Colons, les Nés-Terres et les Dissidents sans trop savoir ce qui va leur arriver ensuite. Vont-ils réussir à tous cohabiter ensemble ? Comment vont-ils pouvoir survivre alors que l'hiver approche et que l'auteur nous a décrit que leur réserve d'eau et de nourriture était détruite ? Quid des parents de Clarke ? Tout cela manque cruellement de développement, l'auteur n'est pas allée au bout de son livre, de ses idées, et j'ai eu l'impression qu'elle a ainsi pris énormément de facilités pour finir son livre au plus vite. Alors oui, cette fin m'a déçue, car elle me laisse un arrière goût d'inachevé une fois la dernière page tournée...

Les 100 reste tout de même une très bonne dystopie que je me suis régalée de découvrir. Je pense malgré tout que Kass Morgan aurait pu développer plus d'éléments, mais d'un autre côté cela fournit une histoire plutôt bien rythmée, avec peu de temps morts, et qui s'améliore avec les tomes. La fin reste assez abrupte, ouverte à plein de possibilités différentes, mais gardant aussi certaines réponses sous silence. Je regrette de quitter les 100, même si ce ne sera que pour mieux les retrouver à travers la troisième saison de la série tv !

http://place-to-be.net/index.php/litterature/young-adult/dystopie/2341-les-100-livre-3-ecrit-par-kass-morgan

par Kesciana
Partials, Tome 1 : Partials Partials, Tome 1 : Partials
Dan Wells   
Que dire? Ce livre est une véritable révélation.Je ne comprends même pas pourquoi je n'ai pas mis la main dessus avant. L'histoire est tellement bonne, à certains passages j'en avais des palpitations!

En tout cas, si vous cherchez de l'action, et des personnages qui font bougez de l'air, c'est la meilleure série.

Tout d'abord, l'univers est géniale. Digne de iRobot, des soldats partiellement humain se révoltent et ça dégénère en la plus grosse guerre que l'humanité ait connue.... jusqu'à ce que ca se transforme en la plus grosse épidémie qui masacre 99.996% de l'humanité. Les quelques milliers d'humains restant et mystérieusement immunisés au virus forment une société sur Long Island. Kira avait 4 ans à cette époque, et 11 ans plus tard, aucun bébé né n'a réussi à survivre, et les humains ne sont pas plus proche de trouver une cure que 11 ans plus tôt.

Lorsque Maddison, la soeur adoptive de Kira, tombe enceinte, cette dernière est déterminé à ce que ce bébé soit le premier à survivre, et ce à n'importe quel prix. C'est alors que Kira commence ses propres recherches, et qu'à court de ressource, elle réalise que les seuls à possiblement posséder la cure sont les Parials, que personne n'a vu depuis 11ans. Bien que les autorités soient contre l'idée de Kira, ce n'est pas ça qui va l'arrêté.

MON OPINION
Wow. Ca faisait longtemps que j'avais rencontré un personnage comme Kira. Elle est tellement forte et déterminée. RIEN ne peut l'arrêter. Qu'elle soit seule ou non, ce n'est qu'un détail.

J'ai également beaucoup apprécié Samm. Sa position est assez ambigüe mais je suis convaincue qu'au fond, il est avec Kira.

Pour l'écriture, je n'ai rien à dire, c'était parfait.

Courrez l'acheter :)

  • aller en page :
  • 1
  • 2
  • 3