Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Elsa850 : Ma PAL(pile à lire)

retour à l'index de la bibliothèque
Stars, Tome 1 : Nos étoiles perdues Stars, Tome 1 : Nos étoiles perdues
Anna Todd   
Franchement une perte de temps alors que j'ai ADOREE les After.

Pas d'histoire, c'est plat, pas de romance, rien.

Je me suis forcée a finir parce que je pensais qu'Anna Todd allait nous émouvoir à un moment donné. Mais non.

par Yels
Jane, l'amour, la vie... et les hommes ! Jane, l'amour, la vie... et les hommes !
Mindy Klasky   
un très bon livre , lue d'une traite passionnant et que de rebondissement j'ai beaucoup aimé se livre rafraichissant!
marquise66
Coup de folie sur Manhattan ! Coup de folie sur Manhattan !
Mindy Klasky   
Un livre divertissant mais sans plus : on n'a pas vraiment de surprise, la suite est toujours prévisible mais c'est une belle histoire qui reste agréable à lire sans avoir à se poser de questions ... il faut aussi des livres semblables qui ont pour seul but de faire passer un bon moment sans nécessairement laisser un souvenir impérissable. J'ai apprécié de pouvoir poser ce livre sans ressentir de frustrations : bien pratique dans le train (je n'aurais pas aimé rater mon arrêt).

par Artemyss
Il était une fois dans le métro Il était une fois dans le métro
Karen Merran   
Belle histoire
J'ai bien aimé cette histoire pas de prises de tète, une pointe d'humour. De nos jours certaines personnes devraient le lire pour prendre exemple sur la solidarité, le savoir vivre.
Tout contre lui, l'intégrale : Au mariage du milliardaire Tout contre lui, l'intégrale : Au mariage du milliardaire
Phoebe P. Campbell   
C'était sympa mais pas exceptionnel. Dans le même style que beaucoup d'autres romans, rien de vraiment transcendant.
Mais cela se laisse lire

par Emeline37
Le Jeu du Milliardaire, l'intégral Le Jeu du Milliardaire, l'intégral
Heather L. Powell   
Voilà une histoire sympathique qui aurait pu être agréable mais qui malheureusement souffre de trop de point faible.
D'abord l'histoire est sans originalité, bon là, on va dire que ce n'est pas trop grave puisque de toute façon toutes les romances se ressemblent plus ou moins, ensuite il y a trop d'incohérences dans les situations et dans les changements de chapitres. Et puis surtout, tout va beaucoup trop vite et ça rend tout ceci peu crédible, du coup on arrive pas à s'attacher aux personnages. Comment un milliardaire qui change de femme tous les deux jours devient comme ça du jour au lendemain l'homme d'une seule femme ? Et puis c'est quoi ces crises de jalousie sans queue ni tête ?
Heureusement la plume de l'auteure est agréable à lire et finalement ça se lit vite.
En bref, une lecture qui ne me laissera pas un souvenir intarissable non pas à cause de l'histoire, qui est plutôt sympathique, mais à cause des incohérences et de la rapidité des situations qui rend l'histoire peu crédible.

par coco69
Un amour de jeunesse Un amour de jeunesse
Margot Malmaison   
Ce livre est mignon,comme vous dites. Ce n'est pas de la grande littérature,le langage est familié,parfois les phrases ne sont pas très bien tournées mais c'est mignon.C'est agréable à lire et hormis pour les fans de Margot et MA2X,la fin est quelque peu surprenante.
One love One love
Margot Malmaison   
J'avais lu et beaucoup aimé le premier tome peu de temps après sa sortie, c'est donc tout naturellement que je me suis jetée sur ce deuxième tome dès sa sortie.

L'histoire en elle-même n'a rien d'exceptionnelle. L'histoire d'une fille que le succès de son petit ami va les éloigner l'un de l'autre, pour finalement les faire se retrouver après pas mal de complications. A lire comme ça, on a lu des tas et des tas d'histoires qui ont la même trame. Vu comme ça, je ne vends pas vraiment du rêve. Ce qui fait le charme du livre, c'est que contrairement à beaucoup d'histoires du genre qu'on a pu lire, c'est que celle-ci est vraie.

Sans ça, si cette histoire n'était que pure fiction et étant donné le nombre d'histoires similaires sur fond de trame que j'ai pu lire, je pense que ma note n'aurait pas été au-delà de 12/20, mais beaucoup de choses vont faire en sorte que ma note va en être différente.

Quel que soit le thème, le fait de lire une histoire vraie et non fictive rend tout de suite les choses plus proches. Contrairement à pas mal de livres, je n'ai pas eu en tête de m'identifier à Margot. C'est plutôt comme si je vivais l'histoire en étant proche d'elle. Sans la connaître, à travers ses lignes, on a juste envie de la réconforter à chaque coup dur, de lui dire de rester forte, que les choses vont s'arranger. Ce que j'ai adoré, c'est la mise en page du livre : toutes les photos, proverbes, textos, extraits de pages Facebook, les vidéos, c'est comme nous permettre de connaître un peu plus cette fille, d'une certaine façon de nous rapprocher d'elle.

Contrairement à toutes mes chroniques, je ne noterai pas ce livre. Noter ce livre, ce serait noter sa vie et donc complètement irrespectueux de ma part à mon sens.

Tout ce que je peux dire, c'est que j'ai tout adoré de ce livre.

Je précise également que si je le place dans " J'ai lu aussi " ce n'est pas à titre de notation, mais seulement justement pour ne pas " le noter " mais qu'il apparaisse néanmoins dans ma bibliothèque.
Une robe couleur de vent Une robe couleur de vent
Sophie Nicholls   
Un joli titre, une couverture épurée aux tons pastels, ce premier roman de Sophie Nicholls attire l’œil et l’attention.

Le roman est une histoire de femmes chahutées par la vie. On y retrouve des personnages hauts en couleurs, que ce soit dans leur exubérance, comme Fabia Moreno, cette « Mamma italienne » au comportement extravagant et toujours vêtue de façon originale qui tient une boutique de vêtements vintages, ou dans leur côté mystérieux, comme Ella, la fille de Fabia, une adolescente réservée mais au tempérament bien trempé. Ces deux protagonistes sont la force du roman, les deux femmes sont touchantes, autant dans leurs rapports de mère et fille parfois compliqués, que dans leur amourette respective ou dans leurs difficultés à se faire une place dans cette nouvelle ville de York où elles sont rapidement étiquetées comme étrangères.

Alternant des moments de légèreté et d’insouciance à des sujets plus sérieux, le roman nous expose la difficulté d’être une mère célibataire, de grandir sans père, le poids du passé et des préjugés face à une xénophobie difficilement acceptable. Pourtant, s’il est dur de ne pas se prendre de sympathie pour les protagonistes et qu’on ne peut que reconnaître la belle écriture très imagée de Sophie Nicholls, je dois avouer avoir eu du mal à rester concentrer sur ma lecture en permanence. J’ai lu les premiers chapitres d’une traite, pour ensuite tomber dans une lecture plus nonchalante, la faute à un manque d’uniformité dans le rythme du récit, qui essouffle par moment et s’encombre de longueurs.
La fin de l’histoire, qui arrive de façon très précipitée, m’a également laissée plus que songeuse, je m’attendais à une révélation surprenante, les mystérieux secrets de Fabia sont en réalité assez terre à terre. Ce dénouement ne parvient pas forcément à redonner un nouveau souffle au roman, qui se termine ainsi de façon assez simple et prévisible et déçoit un peu.

Une robe couleur de vent, premier tome de la trilogie Everyday Magic, nous propose une histoire aux senteurs de l’Iran et de l’Italie, une histoire de premiers émois, d’amour renaissant, de souvenirs et de lien entre mère et fille. On ressort de ce roman feel good légèrement déçu par son manque de rythme, mais le fond de l’histoire est très plaisant et en fait un récit distrayant.

https://libellulelivresque.wordpress.com/2017/08/13/une-robe-couleur-de-vent-de-sophie-nicholls/

par x-Key
Le Diable s'habille en Prada Le Diable s'habille en Prada
Lauren Weisberger   
La mode et la presse féminine racontée avec un humour aiguisé comme des talons Louboutin... Une petite merveille^^.