Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Elsin : Ma PAL(pile à lire)

retour à l'index de la bibliothèque
Arte, tome 1 Arte, tome 1
Kei Ohkubo   
Je doit avouer que même si ce livre me faisait envie, je ne m'attendais pas à être réellement transcendée. Je craignais un peu de tomber sur quelque chose de "trop sérieux", peut être même un manga avec beaucoup de texte pas vraiment accrocheurs comme dans Bakuman, enfin bref.
Hé bien, dès les premières pages, j'ai été littéralement transporté dans ce manga ! Arte est vraiment une héroïne attachante et pleine de vie, que j'ai apprécié très rapidement. Léo, le second personnage principal, m'a beaucoup plu lui aussi. Enfin, comme tous les personnages qui apparaissent dans le premier tome de Arte.
Le scénario est très accrocheur et sympathique.
Ce que j'ai beaucoup aimé dans Arte, c'est qu'il traite de la misogynie, et que Arte est prête à tout pour se faire reconnaitre en tant que femme.
On est donc loin des pensés macho que l'on peut retrouvé dans pas mal de manga, en particulier dan les shojos. J'ai beaucoup apprécié ce côté là du manga !
Le déroulement de l'histoire n'est ni trop rapide ni trop lent, l'histoire avance bien et je suis devenue vite accro (ahah).
De plus, les graphismes sont simplement magnifiques, à la hauteur de "Bride Storie", un autre manga dans le même genre. Plein de détails, je me suis arrêté sur la quasi totalité des cases pour admirer les dessins ! C'est sûrement l'un des gros plus de Arte.

Conclusion, j'ai été enchantée par ma lecture et je vais me précipiter dans une librairie pour acheter la suite !
Au service surnaturel de sa majesté Au service surnaturel de sa majesté
Daniel O'Malley   
https://mademoisellemaeve.wordpress.com/2015/02/28/the-rook-daniel-omalley/

Impossible de lâcher ce roman avant d’être arrivée à la dernière ligne! Il m’a fait beaucoup rire, l’intrigue est captivante, le personnage principal est une héroïne badass super cool et en plus, il y a des vampires, des dragons, des canards qui prédisent l’avenir et des Belges ! J’ai adoré The rook, et j’espère qu’il s’agit du premier tome d’une série, comme Le protectorat de l’ombrelle de Gail Carriger. Il y a en effet quelques similitudes entre Myfawny Thomas et Alexia Maccon, et j’adorerai lire de nouvelles aventures de Tour Thomas. Je conseille à tous les amateurs de surnaturel, qui veulent une lecture fun, un bon roman avec des rebondissements, sans prise de tête. Un excellent premier roman pour cet auteur australien!
Carciphona, Tome 1 Carciphona, Tome 1
Shilin Huang   
J'aime beaucoup l'artiste Shilin en général. Les illustration couleur de ce tome sont d'ailleurs magnifiques! Mais disons que son manga est juste satisfaisant, en tout cas pour le premier tome. Le scénario est assez bien mais manque d'originalité du coup le suspense n'est pas vraiment au rendez-vous... Il manque aussi un personnage masculin : je trouve que ça serait tellement mieux si Veloce était un homme! Enfin j'aimerais quand même découvrir la suite pour voir comment les choses évoluent...

par Swein
Carnaval Carnaval
Ray Celestin   
Ce qui est bien avec les clubs de lecture, c’est qu’on va vers des genres dont on n’a pas l’habitude ou vers lesquels on n’irait pas tout seul. Typiquement, les polars et les thrillers, font partie de cette catégorie pour moi et pourtant j’ai beaucoup apprécié ma lecture.

Ce que j’appréhende dans ce type de livre ce sont les scènes violentes ou gores, les motivations sinistres des coupables. J’ai peur d’être mal à l’aise, choquée ou dégoûtée. Je n’aime pas le sensationnalisme et je n’aime pas avoir peur. Ici, dans Carnaval, il n’y a (presque) rien de tout cela. On se concentre sur l’enquête et tout ceux qui la poursuivent. Cette chorale de personnages bien construits est très agréable à suivre. Chaque nouvel élément faisant avancer l’enquête vient d’un personnage différent ce qui fait que le lecteur a une meilleure vision d’ensemble que les enquêteurs, sans pour autant être en avance sur eux, ce que j’ai beaucoup aimé.

Chaque personnage est attachant. Les épreuves qu’ils ont vécues et leur personnalité sont crédibles et intéressantes, ce sont ces détails qui les poussent à mener l’investigation de façon différente. Ils ont chacun leur propre façon de penser, de suivre les pistes et d’élaborer des hypothèses; c’est bien élaboré et très divertissant.

Mais ce qui fait la véritable force de ce roman c’est l’ambiance, c’est La Nouvelle Orléans, c’est les années 1920. Celestin dépeint la ville comme un personnage à part entière. Ses quartiers, ses habitudes, son mépris des lois. La ville la moins américaine des Etats-Unis, construite sur des marais, frappée d’ouragans. La ville où l’on parle des mélanges de français, créole, anglais, italiens mais où les communautés se détestent. Cette ville qui connait le vaudou. J’ai beaucoup aimé l’atmosphère sombre, humide mais aussi colorée et musicale de ce lieux dangereux et miséreux mais qu’on ne peut pas quitter.

par Keikana
Daffodil, tome 3 : Le monstre Daffodil, tome 3 : Le monstre
Frédéric Brrémaud   
Je ne sais même pas quoi dire de cette BD...Les dessins et la couleur sont vraiment très bien mais l'histoire est très décevante. Elle m'a parue brouillonne et m'a laissé une impression d'avoir un auteur qui ne savait pas trop où il allait dans son univers.

Ici, on voit le mythe des vampires sous un nouveau jour, avec un conseil avec des lords, des agents et censé être régi par des règles. Malheureusement, on n'en apprend pas suffisamment sur cet univers pour le trouver intéressant.

Quant aux personnages, le problème est le même. On ne les connait pas suffisamment pour s'y intéresser. De plus, des pistes sont données sur leur histoire mais tombent vite aux oubliettes.

En bref, tout m'a paru être prétexte à la violence et à l'égorgement de tout ce qui était vivant. J'avais été attirée par les dessins et c'est bien là la seule chose qui vaille vraiment le coup.

par Oceana78
Darkest Mind : Rébelion Darkest Mind : Rébelion
Alexandra Bracken   
Je n’ai pas pu lâcher ce roman. Du début à la fin, j’ai adoré ! A tel point que je l’ai lu en moins de 24h. Premier livre lu de l’année, premier coup de coeur de l’année . J’espère que ça va continuer ainsi

par Tibida
Dédale, Tome 2 Dédale, Tome 2
Takamichi   
Je trouve qu'il manque quelque chose à la fin... Sa serait cool si il y avait une suite

par leugin
Dialogue Dialogue
Karibou   
- Note. Je suis venu, j'ai vu, j'ai vainquit.
- Vaincu, empereur
- Ah ouais? Pas faciles, les verbes du 3ème groupe
- Oui, empereur
- Genre c'est quoi par exemple l'imparfait du subjonctif? Que je vaincusse ?
- Vainquisse, empereur
- Ha Ha, ça change tout le temps, c'est ouf. Enfin j'm'en balek, chuis empereur. Si j'veux j'peux changer...
- Putain j'peux finir d'écrire, là ?!
- Wolàlà calmos, c'est bon
- Bordel
- N'empêche c'est pas logique, vaincU mais vainquisse ? Tu va où ?
- Me jeter aux lions!

par Elsin
Double.Me, Tome 1 Double.Me, Tome 1
Miky Makasu    Otosan   
C'est d'abord la couverture qui m'a attirée ; je la trouve vraiment très réussie et accrocheuse. Néanmoins, en ouvrant le manga, on se rend compte que les graphismes ne sont pas aussi beaux et c'est fort dommage.

J'avoue aussi avoir été un peu sceptique à la lecture des premiers chapitres que je trouvais très gamins, mais au final je me suis laissée prendre au jeu et la seconde partie du tome se révèle bien plus intéressante et accrocheuse, si bien qu'à la fin, j'ai eu envie de lire la suite !

Par ailleurs le thème de l'intrigue est très actuel - les réseaux sociaux, et les ravages qu'ils peuvent faire dans la société, usés à mauvais escient - ce qui rend l'histoire d'autant plus intéressante.

par Nelouchou
Empress of Flame Empress of Flame
Takashi Minakuchi    Shin Araki   
Un one-shot intéressant même s'il est dommage que l'histoire s'arrête là (on ne sait finalement rien de Blade alors qu'on a eu quelques indices).
L'histoire et l'univers sont sympathiques, même s'ils ne sont pas très originaux, tout comme les personnages et les dessins sont agréables.
Je pense que je chercherais le light-novel.
J'ai bien aimé aussi le fait que malgré le côté ecchi, le héros masculin s'en fiche complètement.

par Doudouleo