Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de ElsReader : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
Prêts à tout, tome 2 : En ménage Prêts à tout, tome 2 : En ménage
Hank Edwards   
L’agent spécial du FBI Aaron Pearce se remet de ses blessures subies lors d’une mission à Détroit, coincé dans les bureaux du FBI à faire des recherches de données de base pour les agents sur le terrain. Il s’ennuie, est irascible, et s’en prend à ses proches, y compris à Mark Beecher qui vit avec lui.

Alors que Mark ne peut pas nier le désir qu’il y a entre eux, il peine à trouver sa place à Washington et dans l’appartement de Pearce. Il remarque une voiture qui le suit sur le chemin de son bureau et celui de l’appartement ; il panique, certain que c’est la taupe terroriste Robert Morgan, qui leur avait échappé à Détroit.

Alors que Mark et Pearce tentent d’identifier le conducteur, Pearce mène parallèlement une enquête concernant la disparition de disques de données des employés du gouvernement. Au cours de ses recherches, il découvre que l’entreprise de restauration où Mark travaille est peut-être à l’origine des vols, et lorsque la société est réservée pour organiser une soirée pour un parti prestigieux, Pearce se rend compte que c’est la configuration idéale pour une opération d’infiltration. Il ne réfléchit pas à deux fois avant de désobéir aux ordres qui l’obligent à ne pas travailler sur le terrain, et risque non seulement sa carrière, mais également sa vie pour se joindre à Mark dans une opération d’infiltration qui va changer leur vie à jamais.

par smalad
Broken Dreams Broken Dreams
Jamie Leigh   
Jamie Leigh nous offre là, un roman empli d’émotions tellement fortes, qui m’a bouleversé à me faire verser quelques larmes.

Dès les premières lignes, j’ai été captivée par l’histoire de Théo et Lucas, deux jeunes hommes vivant en couple depuis 8ans, et qui attendent l’arrivé de leur bébé. Malheureusement parfois, la vie ne fait pas de cadeau et le deuil vient frapper cette petite famille.
Ce livre nous montre que l’amour transcende par delà la mort. Que l’amour est plus fort que tout.

Par amour, Théo n’aura qu’un seul but, retrouver l’homme de sa vie et son bébé « sa petite famille ». Par amour, il livrera un combat, il fera des choix, des sacrifices ; il bouleversera l’ordre des choses, mais ne dit-on pas que l’on est prêt à tout par amour ? Dans ce livre Théo, nous le prouve. Je pense être tombée amoureuse de Lucas à travers les yeux de Théo.

Je n’en dirai pas plus car je ne veux pas spoiler cette magnifique histoire, et gâcher votre découverte.

Ce livre bouleverse nos convictions, nos idées reçues, on arrive à accepter des choses justes incroyables. Que cela soit possible ou pas, on ne se pose même pas la question tellement l’histoire est bien écrite, les mots bien choisis. On est captivé du début à la fin.
J’ai eu un pincement au cœur en tournant la dernière page, mais j’avoue être réconfortée avec l’affirmation de l’auteure, qu’il y aura bien un tome 2. Du coup, il est un peu moins difficile de laisser Théo et Lucas.

Je finirai par cette citation qui m’a beaucoup touchée :
« Mon film c’était lui, mon héros c’était lui. Je voulais profiter de chaque seconde que je passais à ces côtés, et bien que ce corps ne fût pas le mien, mon désir pour lui était inchangé »

Ma note : 5/5

Addictions Addictions
Jamie Leigh   
Ce livre est en quelque sorte une addiction à lui tout seul, car une fois ouvert, on le lit très vite tellement on veut connaitre le dénouement …

L’auteure nous offre une romance entre deux hommes, qui doivent faire face à leurs addictions, sous forme d’enquête policière.

Les deux héros devront affronter tout au long des pages, diverses addictions : addiction au jeu, addiction à l’alcool, addiction aux médicaments, addiction au travail, addiction à l’amour ; chacun de leur côté et parfois juste ensemble.

Ce livre nous démontre que nous ne sommes pas à l’abri d’une addiction. Un rien dans notre vie (des doutes, des peurs, des angoisses, une perte) peut tout faire basculer et nous entrainer dans cette spirale infernale.

Pour ma part, c’est le personnage de Shawn qui m’a le plus touchée. Il est attentif aux autres, il à dans son travail une grande force de caractère. Il protège ces collègues, et surtout Hayden qu’il protègera envers et contre tous. Tout au long du livre, on suit son évolution, ses phases de doutes, ses craintes, ses pensées intimes vis-à-vis de ses sentiments naissants, ses certitudes et ses choix. Il n’en est que plus attachant. On attend au fil des mots le dénouement final, la confrontation face à ces décisions.

Même si j’ai pris un réel plaisir à lire ce livre, que j’ai beaucoup aimé Hayden et Shawn, je reste sur un sentiment d’inachevé car :
- certaines enquêtes se dénouent trop vite (notamment celle qui implique Hayden)
- nous n’avons pas de véritable confrontation avec Debbie (alors que je l’attendais …)
- on ne sait pas comment leur relation va évoluer au soin de leur travail et vis-à-vis de leurs collègues
- et surtout nous n’avons pas de véritable « Je t’aime » de la part de Shawn pour Hayden, même si tout est dit dans les regards et les attentions (cela vient de mon côté amoureuse de l’amour, j’ai besoin que ces trois petits mots soient exprimés avec des mots …)

Troublemaker Troublemaker
Rohan Lockhart   
http://wp.me/p5AuT9-PL

Me revoici plonger dans l’univers de GMO-Project de Rohan Lockhart avec « Troublemaker ». Cette histoire est axée sur le personnage d’Evan, le petit frère humain du défunt ambassadeur de la ligue des mutants, Leeroy. Cet « oneshot » se déroule au même moment que le deuxième opus de la saga GMO-Project Next Gen, « Shadow ». Et même si le ton change légèrement, je ne fus pas déçue de ma lecture. C’est plus doux et plus émouvant. Au final, je reste toujours aussi FAN de cet univers.

Nous retrouvons un Evan totalement anéanti quelques jours après ce tragique évènement et abasourdi par l’annonce des dernières volontés de son frère. Il devra partager la moitié de sa maison familiale avec Keith, cet Outlaw ayant participé à la rébellion au sein de la ligue des mutants. Ne comprenant pas le geste de son frère, Evan se retrouve malgré lui coincé à cohabiter avec Keith …

J’ai adoré découvrir le personnage d’Evan. Quand je l’ai rencontré la première fois, il apparaissait comme fragile, peu de confiance en lui et éperdument amoureux de notre mutant Ash. Mais sous cette timidité et cette grande sensibilité se cache un être au grand cœur doté d’une grande patience et de persévérance. Son colocataire c’est une autre histoire. Keith est plus sombre, mystérieux et très peu enclin à la confidence. Mais une chose est sûr il veut retrouver son indépendance et commencer une nouvelle vie. Si leur cohabitation ne commence pas sous de bon augure, au fil du temps cela va s’améliorer. Ils vont apprendre à se connaître, à se faire confiance et se rapprocher petit à petit. Keith va s’ouvrir un peu plus et Evan va réussir à panser ses blessures.

Comme je le disais plus tôt, le ton change ici. La plume de l’auteur est toujours aussi fluide mais avec une certaine tendresse. Rohan Lockhart a surtout mis l’accent sur les sentiments et c’est BEAU. Et grâce au point de vue d’Evan, les pages se tournent toute seule et on passe par toutes sortes d’émotions. On rigole, on sourit de certaines situations, on s’inquiète, on est triste de ce qu’ils ont du subir et à certains moment on a la larme à l’œil. Et on finit par s’attacher à ce petit couple.

Le petit plus, on retrouve certaines scènes de « Shadows » mais sous un autre angle. Et j’ai été agréablement surprise car on comprend mieux certains évènements mais surtout on voit les choses différemment sous le regard d’Evan.

Bref, j’ai passé un super moment avec « Troublemaker ». Une lecture certes plus courte mais tellement addictive et magnifique qu’on en redemande encore. Un petit BIJOU débordant d’émotions ! Ah vivement la suite !
Premier Amour Premier Amour
Sebastian Bernadotte    Maria J. Romaley    Serge Philippe   
Trois nouvelles aussi divertissantes que touchantes, trois premiers amours parfois drôles, parfois tristes, mais dont les mots sont justes et l'amour sincère.
J'ai particulièrement aimé celle de Maria J.Romaley, qui est juste sublime.
Wolves chronicles, tome 2, Wild Wolf Wolves chronicles, tome 2, Wild Wolf
Ven Yam   
Après avoir fini ma lecture du premier tome, qui remonte maintenant au 22 février 2014, je n'avais qu'une hâte une suite. Suite qui fut annoncée et pour laquelle j'ai attendu patiemment. Et maintenant que j'ai lu cette suite, je suis encore plus amoureuse de cette série.

Kerry n'est pas à la fac, il ne sort pas particulièrement, il n'assiste pas aux fêtes et est célibataire malgré son envie d'être aux côtés de Shadow. Il vit une vie paisible, entre sa meute, son meilleur ami et son boulot d'assistant auprès d'un détective privé, Nick. Lorsqu'une nouvelle affaire tombe sur le bureau, le quotidien de Kerry change radicalement.

Je n'ai jamais caché mon amour pour le premier tome de cette série, Lost Wolf. J'étais toute excitée - encore une fois - parce que j'ai adoré Kerry. Un vrai rayon de soleil et quel plaisir de le retrouver. Ce magnifique rayon de soleil qui me fait sourire, rire et qui me touche tout simplement.

Nous découvrons un Kerry plus âgé et plus mature. Sur le coup, j'étais surprise de découvrir Kerry aussi adulte. Loin de son insouciance d'avant et de son brin de folie. Aujourd'hui, nous avons un beau Kerry adulte, mature et très prévenant envers sa meute. Il vit pour elle, travaille pour elle. La meute passe avant son propre bonheur. Kerry est une perle. En plus d'être aussi présent pour la meute, il travaille aux côtés de Nick un enquêteur privé qui se révèle être bien plus qu'un simple mortel au look décalé. La relation entre les deux hommes est amusante, légère et fraîche. Cela n'enlève en rien le sérieux de leur boulot. Kerry n'est pas le seul personnage de l'histoire, en plus de retrouver les anciens - Reagan et Mika, oui encore - nous en apprenons beaucoup plus sur Shadow. Toujours aussi sombre et distant, ce tome nous fait plonger dans les démons de son passé, les cicatrices encore douloureuses qu'il tente de contrôler. Shadow, désormais tatoueur, va pourtant se rapprocher lentement de Kerry quand des problèmes du passé vont soudainement resurgir. Afin d'éviter de révéler un quelconque spoil, je ne vais pas en dire plus.

Même si je viens de dire que je ne dirais pas grand chose, je peux cependant assurer que le scénario est encore une fois excellent. Tant pour les idées que leur mise en scène que j'ai trouvé parfaite sur tous les points. La romance présente est lente et douce ce qui fait que nous nous concentrons beaucoup plus sur le reste de l'histoire, mais c'est là qu'est le meilleur de mon point de vue. La romance se dessine, elle n'est qu'une esquisse imprécise avant que les traits ne deviennent plus prononcés et que les couleurs viennent s'ajouter au rendu final.

Côté écriture... C'est du Ven Yam. Elle frappe sur tous les bons tableaux pour nous offrir une suite superbe avec l'émotion, le mystère, cette pointe de suspense et l'action vraiment bien écrite. Quand à la couverture, elle représente à merveille Kerry.

http://encredeslivres.blogspot.fr/2016/06/wolves-chronicles-tome-02-ven-yam.html

par Linkward
Kaléidoscope Kaléidoscope
Isabelle Wenta   
J'aime beaucoup les nouvelles. Certains n'en sont pas friands parce que c'est trop court, mais j'y trouve quelque chose, un charme que je n'explique pas. J'aime les nouvelles pour l'idée de ce concentrer sur certains détails en particulier. Et parce que c'est toujours agréable de pouvoir lire quelque chose de court et bien écrit. Et je regrette que les ME n'en publient pas d'avantages, parce qu'on le sait, elles ne sont pas amatrices de nouvelles, c'est dommage. Quoiqu'il en soit...

J'ai craqué sur la plume d'Isabelle Wenta et je pense honnêtement que le style dans lequel cette nouvelle est écrite n'est pas innocent. C'est fluide, doux et tendre. On découvre Paul, père de famille, marié vivant une vie fade et sans réelles couleurs. Juste comme s'il faisait son devoir après tant d'années. Puis, un jour il rencontre Arthur, un ami de son fils. Arthur qui est beaucoup plus jeune que lui, mais où l'attirance est immédiate. Et ce n'est qu'en lisant qu'on peut vraiment saisir le titre de cette nouvelle et sa couverture que je trouve simple, mais superbe. C'est court, comme une nouvelle en réalité, mais pour ma part je n'ai pas été déçue. L'essentiel était là.

Une belle découverte, autant pour l'histoire que j'ai trouvé agréable, que pour la plume de l'auteur.

par Linkward
Perfect Imperfections Perfect Imperfections
C. Cardeno   
Hollywood royalty Jeremy Jameson has lived a sheltered life with music as his sole focus and only friend. Before embarking on yet another international concert tour, he wanders into a bar in what he considers the middle of nowhere and meets a man who wins him over with his friendly smile and easy-going nature. Accountant slash bartender slash adventure-seeker Reg Moore has fun talking and drinking with The Jeremy Jameson and can't say no when the supposedly straight rock star makes him a once in a lifetime offer: keep him company on his tour by playing the part of his boyfriend.

Listening to music, traveling the world, and jumping off cliffs is fun. Falling in love is even better. But to stay with Jeremy after the stage lights dim, Reg will need to help him realize there's nothing pretend about their relationship.


par Northstar
Il était une fois... deux hommes Il était une fois... deux hommes
Catherine Epfel   
1-Requiem pour un fou

Connaître chaque trait, chaque envie ou besoin de l'autre, l'observer en silence, retenir parfois ses envies, feindre, être factice en apparence.

Nous avançons entre passé et présent, si au premier abord cela peut paraître déroutant, on finit par s'acclimater rapidement au rythme et à l'ambiance particulière de cette nouvelle.

Les souvenirs douloureux et de bonheur volé, dérobé aux regards des autres. Jeremy exprime avec beaucoup d'émotions ce qu'il a enduré rien que pour être auprès de son univers sans lequel il n'aurait pu respirer.

L'atmosphère qui nous percute est floue, tendue, la douleur est perceptible dans chaque mot, la souffrance, le besoin de se sentir vivant aux côtés de l'autre. De savoir que l'on existe dans son regard, ses gestes, son cœur.

C'est une ode à l'amour, déchirante, une offrande douloureuse, la beauté d'une folie destructrice, de jalousie, d'abandon total, un amour infini.

Un doux suspense se dégage du récit qui tort les tripes, une interlude d'ivresse qui insinue un énorme doute pour au final subjuguer. C'est un secret qui ronge au plus profond, une vie de mensonges peint tel un tableau d'apparences macabres, de plaisirs coupables muselés.

Cette nouvelle est d'une fébrilité intenable jusqu'à la fin, l'auteure de sa narration hypnotisante instaure un malaise qui ne vous quitte pas !



2- Enrique ou une beauté si particulière

C'est dans une ambiance exotique qu'un délicieux et fascinant trouble fait son apparition. C'est le récit d'un constat, que l'âge importe peu, la peur doit laisser place à la plénitude des expériences fougueuses. L'auteure donne vie à une beauté époustouflante de manière magnifique avec grâce et volupté d'une jeunesse éblouissante et innocente.

La conscience s'entrechoque avec la moralité. C'est avec retenue, culpabilité et prise de conscience d'un bonheur éphémère que l'on assiste au partage de la jouissance simple et offerte.

Le choc de la différence d'âge est perceptible, même si l'amour n'a aucune limite sauf peut être le jugement d'autrui, le cœur lui s'emballe sans restriction, l'esprit est le seul a rappelé à l'ordre.

Et aimer, c'est rendre la liberté de l'épanouissement pour permettre l'éclosion d'une personne et l'aider à se trouver, à s'accomplir...



La description des personnages est sublime, chaque détail rend avide de plus. Ce récit m'a transporté, c'est une acceptation des cadeaux qu'offre la vie et donne une autre dimension aux expériences vécues qui libèrent et nous font renaître. C'est puissant, chaque mot amplifie ce cours texte d'une beauté renversante, ce pan de vie étincelant et inoubliable.



3- La véritable aventure d'un croupier peu ordinaire

La captivité forcée libère au gré des pages, on découvre la naissance de la situation jusqu'à l'événement ultime, déclencheur.

Le personnage donne une attrait excitant à la violence, Ruben vogue dans ses souvenirs, expose ses pensées intimes, ses rêves, son besoin d'espace, d'imprévus, d'aventures plus fort que tout et l'empêche d'apprécier la simplicité.

Or, parfois il suffit d'un électrochoc pour enfin réaliser ce qui est important, l'accepter et le vivre, se laisser bercer par ce qui est juste et décisif.

Cette nouvelle est plus palpitante, trépidante avec un soupçon de peur qui lui donne une certaine singularité. Catherine Epfel joue un chassé-croisé entre passé et présent pour un retour à la réalité percutant.



4- La Magie de Noël

Aimer le réveillon de noël et tout son cérémonial est une épreuve pour Mathieu. Une panne qui se reproduit, un dépanneur troublant, un miracle de noël peut être... C'est comme par magie que les souvenirs surgissent, des confidences flagrantes et se rendre compte que rien au final ne peut être refouler, mêmes les premiers doutes.

Malgré une sourde peur qui persiste, elle finit par être annihilée pour trouver un bonheur, ce bonheur qui leur fait défaut !

C'est comme une renaissance avec un désir violent, spontané, naturel et foudroyant.

Cette nouvelle est surprenante et belle, elle donne un regain de joie, de sourire et de confiance en la Magie de Noël avec une puissante note de délices.



5- Il était une fois...

Une vie à ses côtés, les années ont eu raison de l'usure du temps mais pas de l'amour qu'ils se portent. Une existence comblée avec des hauts et des bas comme tout un chacun, peuplé d'allégresse, de sérénité, de souvenirs intenses et troublants jusqu'à la dernière minute même après toutes les épreuves passées, endurées... rien ne peut entacher cette amour éternel qui nous accorde son attention éblouissante.

L'écriture de cette nouvelle est particulière ce qui lui donne toute son importance. Elle est touchante, sensible et fabuleuse devant cette imperturbable destinée et cette remontée en arrière.





L'auteure bouleverse avec ce recueil, les mots sont justes, pénétrants et doux quelquefois troublants.

Chacune à leur manière, elle vous toucheront avec profondeur, de ce réalisme dérangeant avec un Requiem pour un fou, vous perturbera comme Paul par la beauté d'Enrique. Qu'un déclencheur suffit pour ouvrir les yeux sur ce qui nous entoure avec La véritable aventure d'un croupier peu ordinaire, ou encore le simple fait d'accepter les sentiments qui ne demandent qu'à sortir avec La Magie de Noël. Et de vivre tout simplement et consentir à tous les obstacles d'une vie à deux et d'embrasser la destinée dans Il était une fois...



C'est un vrai régal de diversité avec une narration soutenue, des personnages travaillés avec finesse.

La plume est particulièrement saisissante, pertinente et captivante. J'ai été transportée par la sensualité exhibée avec tact et petites touches pudiques.



Je ne peux que vous conseillez de tenter ces 5 histoires entre hommes.

par KarineDS
Les 4 saisons Les 4 saisons
KYOKO    M. G. NEW MOON    Magena Suret    Daniel R. Mac Aseir    V. D. Prin    Viviane Faure   
* "Le Temps de l'âme" - Kyoko ♥♥♥♥♥
Très beau poème, émouvant.
L'âme se décline au fil des saisons, tantôt joyeuse, tantôt pensive, boudeuse, morose ou en devenir, suivant la situation de l’instant.
A lire absolument.
Ce poème m'a touché, car j'adore les poèmes et tout ce qu'on peut exprimer à travers des mots, des images, une sensation de liberté de l'expression et de l'âme.

* "Les poissons exotiques" de Viviane Faure ♥♥♥
Une nouvelle qui se laisse lire facilement.
A travers ce récit, sous forme un peu de journal intime, nous suivons quelques années le parcours sentimental et amical de Pauline. De sa rencontre avec Christa, qui la marquera bien plus que nécessaire, à son amitié ambiguë avec Dom, et à sa liberté avec Anja.
Des rencontres et des histoires qui la feront grandir et réfléchir sur elle, son but, sa vie.
De la déception aux doutes, en passant par l'amour, une vie faite de rebondissements et de quête de soi.
Une fin par contre qui me laisse sur ma faim, mais qui colle finalement bien au personnage, libre et bohème.

* "Fabrice et Thierry : l'album de ma vie" de VD Prin ♥♥♥♥♥ COUP DE CŒUR
Une histoire très émouvante qui vous emporte dans le tourbillon des souvenirs.
Suite au décès du père de Fabrice, lui et Thierry, son compagnon depuis 10 ans, se retrouvent à feuilleter les neuf albums photos de ses parents.
Au fil des pages et des clichés, les souvenirs s'accumulent et refont surface, les instants de joie, la vie qui s'épanouie, qui nous donneront droit à des anecdotes, mais aussi des réponses aux questions de Fabrice.
Cette dure épreuve du décès, puis cette douce escapade avec les albums, va faire évoluer encore plus la relation de Fabrice et Thierry, et leur rappeler ce qu'est l'essentiel.
Ce récit mélange passé, présent et futur pour finalement ne faire faire plus qu'un.
Je vous laisse vous plonger dans l'album de ces vies, un récit fluide, bien construit, doux, émouvant, touchant. Certains passages m'ont rendu les yeux humides. L'émotion est palpable tout au long du récit.
C'est beau, c'est fort, c'est l'amour.

* "De feu et de glace" de Daniel R. Mac Aseir ♥♥♥♥♥
Une mignonne histoire sous fond de légende.
Aziel, le soleil, et Carel, l'hiver. Deux Esprits opposés. Carel, la glace, attiré par Aziel, le feu.
Un récit qui vous fait voyager en plein cœur des saisons, où l'été et l'hiver apprennent à se connaitre. Aziel et Carel sont deux personnages attachants, sont la fougue et le calme.
Suite à une dispute entre eux, Aziel ouvre les yeux sur son compagnon des saisons. C'est alors toute la Nature qui en sera bouleversée, tout autant que leurs cœurs.
J'ai beaucoup aimé ce récit tendre, où le feu illumine et la glace tempère. De jolis sentiments qui s'épanouissent et fleurissent. Une certaine émotion et une nostalgie m'ont envahi à la fin de ma lecture. Je me suis sentie légère, heureuse, et j'ai apprécié.

* "Quitte ou double" de Magena Suret ♥♥♥♥
Un récit plaisant où le sexe est omniprésent, mais pas comme vous le pensez.
Mathias et Justin sont un couple libre, qui finalement sous couverture de cet accord entre eux, cache bien des blessures et désaccords.
Une expérience à trois va les faire réfléchir et donner un nouveau souffle aux braises de leur couple.
Cette histoire est agréable, car finalement, au travers de cette nuit, faite de plaisir charnel, c'est toute la force d'un couple qui resurgit, les non-dits qui sont avoués.
Au milieu de ce plaisir, c'est la tendresse des pensées de Mathias et toute la fragilité de Justin qui sont exacerbées, la prise de conscience de Mathias, mais aussi tout le courage et la force de Justin qui sont révélés par ce sacrifice, par amour.
Une écriture belle, douce, émotive, sexy, qui nous décrit avec émotion cette nuit de luxure où l'amour est le plus fort.

* "Narkissos" de MG New Moon ♥♥♥
Une histoire originale où la chute m'a surprise.
Un jeune homme se prend d'affection pour son reflet dans son miroir. S'ensuit alors plusieurs années d'échanges, de complicité et l'amour naît tout naturellement au fond du cœur du jeune homme, pour cet être enfermé dans son miroir.
Le grand jour arrive, et tout ce que croyait notre jeune homme, Kedgilan, se produit, mais...
Une écriture bien menée, fluide, empreinte de magie, pour nous embarquer dans une histoire où légendes et démons ont la part belle. Il ne faut pas toujours croire ce que l’on pensait et ne jamais faire confiance à une personne dans un miroir !


Voilà, un joli recueil avec des histoires bien différentes les unes des autres. J'ai apprécié ma lecture en général, même si j'ai eu un coup de cœur pour l'histoire de VD Prin, qui m'a beaucoup touchée. J'ai aimé également l'histoire de Daniel R. Mac Aseir, avec Aziel et Carel, deux personnages attachants, dont j'ai apprécié l'histoire particulière de leur amour.
Un très beau poème aussi de Kyoko.
Un petit plus également pour la couverture de ce recueil, que je trouve particulièrement belle.

Merci à tous les auteurs.

par Tikimel