Livres
534 289
Membres
559 526

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Commentaires de livres faits par Elyaes

Extraits de livres par Elyaes

Commentaires de livres appréciés par Elyaes

Extraits de livres appréciés par Elyaes

date : 07-11-2016
La poésie, jusque dans l'énigme qu'elle pose, continue à obéir à la définition lapidaire et Synthétique de Saint-John Perse : artisan de surprise, " poète est celui-là qui rompt pour nous l'accoutumance."
Avez vous apprécié cet extrait ? 0
date : 06-02-2016
pour l'amie vigilante des ultimes brumes
" il n'était pas un homme comme les autres "
exception ou portrait idéal sur la cimaise
de l'imaginaire, un multiple d'exigence

les philosophies, sagesse androgyne, qu'importe

il sera toujours l'habit noir des calèches
le gilet blanc des valses la phalène
qui brûle ses ailes aux fêtes des pianos
Avez vous apprécié cet extrait ? 0
Très imaginaire est le corps d'une goélette.
Très imaginaire et très réel.
Avez vous apprécié cet extrait ? 0
date : 08-01-2016
ils dansent
ils vont se quitter
ils se tiennent par la main
Avez vous apprécié cet extrait ? 0
date : 08-01-2016
La parole
a creusé la parole

pour que la pierre
épouse la pierre
Avez vous apprécié cet extrait ? 0
date : 08-01-2016
Et la rue ancienne pavée
Comme une tarte aux pommes
Avez vous apprécié cet extrait ? 0
Barbelés. Cape noire.
Chanvre transversal.
Soleil-cuir-couture.
Trilogie des maillots.

Dans la position du gardien de but.
Avez vous apprécié cet extrait ? 0
Je ne progresse que dans le poème
Avez vous apprécié cet extrait ? 0
date : 08-01-2016
Longtemps, Gertrude Stein s'est couchée de bonne heure. Parfois, avant de s'endormir, elle pensait à tous les noms qu'elle pourrait écrire le lendemain.
Avez vous apprécié cet extrait ? 0
date : 08-01-2016
Après avoir compassé,
coupé,
cousu,
colé et façoné,
cète cassète,
il faudra l'habiller de lètres,
et de silabes,
ou des combinaisons élémentaires;
enjoliver tous les coins
et toutes les bordures
avec du papier doré,
marbré,
ou tel autre
qu'on voudra y mètre,
pour marquer le quaré,
ou le cadre
des faces de la cassète.
Avez vous apprécié cet extrait ? 0
Alors souhaiter.

Souhaiter pour une merveille et quatre siècles. Quatre siècles en une fois. Souhaiter et rester au milieu de quatre fois. Un rafraîchissement s'applique à devenir une longue phrase. Une phrase revient comme dans quatre siècles et une autre merveille.
Continuez, oh continuez à vous enchanter.
Avez vous apprécié cet extrait ? 0
LIKE A BIRD
parce qu'un matin
il est le boucher
Avez vous apprécié cet extrait ? 0
date : 08-01-2016
Il chemine en ses forêts souterraines
Où gitent la perdrix et le granit
Endosse chaque écorce comme un manteau de velours
Sous la cendre éclatent les châtaignes
Au secret des taillis le pouvoir des racines
Avez vous apprécié cet extrait ? 0
date : 08-01-2016
Je me souviens de ces dix années
passées parmi toutes ces choses.
Avez vous apprécié cet extrait ? 0
" dernière lettre en boucles d'enfance j'ai tout le ciel dans la gorge "
Avez vous apprécié cet extrait ? 0
date : 08-01-2016
Dans la distance.
Ou constante intérieure.

Alors, dit-il : " embrasse-moi ".
Avez vous apprécié cet extrait ? 0
il a beaucoup de mal avec les mots
& la route qui se déploie sous sa main
est sans attrait
Avez vous apprécié cet extrait ? 0
date : 08-01-2016
Underwood enchaînée.
Underwood crucifiée.
Underwood ressuscitée.
Avez vous apprécié cet extrait ? 0
Si près du vertige
elle garde encore
le choix des couleurs
Avez vous apprécié cet extrait ? 0
Lilas : je sais que la décision ne m'appartient pas
Lilas : c'est une question de survie
Lilas : quand il est si difficile d'en finir avec les impuretés
Lilas : comme terre ou rivière
Lilas : si loin des affaires du monde
Avez vous apprécié cet extrait ? 0
" Sire, enfin je vous trouve... Votre présence parmi nous est un honneur pour...
- Je n'ai pas de temps à perdre... De quoi s'agit-il ?
- De votre succession, il s'agit de votre succession, sire... "
Avez vous apprécié cet extrait ? 0
date : 15-06-2015
Griffith : " Le rêve nous renforce et nous tourmente, il nous fait vivre et il nous tue. Et même s'il nous abandonne, ses cendres traînent toujours au fond de notre cœur jusqu'à la mort. Quand on naît homme, voilà le genre de vie auquel on devrait aspirer. Une vie de martyre, dédiée à un dieu répondant au nom de ' Rêve ' . "
Avez vous apprécié cet extrait ? 0
date : 15-06-2015
Griffith : "Il y a ceux qui rêvent de dominer le monde, qui consacrent toute leur vie à forger une épée. Et s'il existe un rêve pour lequel on peut tout sacrifier, il existe aussi un rêve qui, pareil à la tempête, balaie des milliers d'autres rêves. "
Avez vous apprécié cet extrait ? 0
date : 21-05-2015
"Si l’on pouvait seulement goûter son néant, si l’on pouvait se bien reposer dans son néant, et que ce néant ne soit pas une certaine sorte d’être mais ne soit pas la mort tout à fait.
Il est si dur de plus exister, de ne plus être dans quelque chose. La vraie douleur est de sentir en soi se déplacer la pensée. Mais la pensée comme un point n’est certainement pas une souffrance.
J’en suis au point où je ne touche plus à la vie, mais avec en moi tous les appétits et la titillation insistante de l’être. Je n’ai plus qu’une occupation, me refaire."

Extrait de la section " Le Pèse-Nerfs "
Avez vous apprécié cet extrait ? 0


Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode