Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Elyas : Ma PAL(pile à lire)

retour à l'index de la bibliothèque
L'entre-deux-guerres, Tome 2 : Le Boucanier du Roi L'entre-deux-guerres, Tome 2 : Le Boucanier du Roi
Raymond E. Feist   
Comme "Prince de Sang" j'ai d'avantage apprécié ce tome que ceux que j'ai lu précédemment. Je pense que cela est du au rythme de lecture. Cependant, il y a parfois des phrases que je trouve quelque peu ridicules, mais peut-être n'est-ce qu'un problème de traduction.
La Symphonie des siècles, Tome 2 : Prophecy, première partie La Symphonie des siècles, Tome 2 : Prophecy, première partie
Elizabeth Haydon   
Dans ce volume, Rhapsody prend de l'importance car elle se trouve initiée à de nombreux secrets concernant l'histoire du monde entre le moment où elle l'a quitté et celui où elle est revenue, mais aussi au sujet des premiers temps du monde et de la naissance des premières races (et de l'ennemi qu'elle combat). également, elle va apprendre de nombreuses choses concernant sa destinée et celle de ses amis, qu'elle est à la fois guérisseuse et guerrière, vouée à défendre et aimer les innocents, mais aussi à vaincre et tuer le Mal où qu'il se trouve.
La Symphonie des siècles, Tome 2 : Prophecy, deuxième partie La Symphonie des siècles, Tome 2 : Prophecy, deuxième partie
Elizabeth Haydon   
Elizabeth Haydon nous a laissé de nombreux indices et plusieurs pistes dans les précédents volumes afin de nous préparer aux révélations qu'elle nous fait ici concernant les forces maléfiques à l'oeuvre dans cette trilogie. Et pourtant on se refuse à croire l'impensable concernant le F'Dor, sa créature le Raksaas, et Ashe, trois êtres liés dans une macabre farce du destin.
Rhapsody et ses compagnons décident d'éliminer une fois pour toute la menace que représente la créature engendrée par le F'dor, encourant par la même occasion le risque de lui donner satisfaction en le payant de leur vies, ou en en protégeant pas le secret caché dans les entrailles du royaume bolg, ce que recherche à tout prix le F'dor, le moyen de détruire le monde.
Ainsi commence le combat entre les Trois de la prophétie et le Mal, par une bataille contre son héraut.
Ce livre est fort en émotions car il est imprégné de souffrances nombreuses aussi bien physiques que psychologiques pour les personnages qui doivent affronter la mort, les souvenirs, la violence, le goût du sang... une partie bien sombre de l'histoire qui promet de nombreux combats, doutes et souffrances avant d'espérer voir le monde sauvé.
Amber Farrell, Tome 3 : La Piste du loup Amber Farrell, Tome 3 : La Piste du loup
Mark Henwick   
Je ne sais pas si ça vient de moi, de la traduction ou tout simplement de l’écriture mais plus on avance dans les tomes, plus je suis perdue! Entre les Athanates (qui se divisent en 2 catégories qui elles mêmes sont composées de Maisons qui comportent elles mêmes des clans), les Adeptes qui ne veulent pas côtoyer les Athanates (sauf les Gardiens) et qui forment des communautés, les Metamorphes, les différentes agences gouvernementales ect, l’auteur part dans trop de directions différentes et même si le pitch de base est intéressant, ça devient lassant.

Clairement pas le genre de livre à lire le soir après une dure journée car il faut un maximum de concentration pour suivre toutes ces ramifications.

par aurel63
Nightrunner, tome 4 : Le Retour des Ombres Nightrunner, tome 4 : Le Retour des Ombres
Lynn Flewelling   
Comme je me refais la série, autant mettre mes vieilles critiques en ligne, comme ça ça sera fait ! ^^

Avec ce tome 4, nous revenons un peu plus à l'esprit du 2 (qui reste mon préféré à ce jour, juste après le 1), et c'est très agréable à mes yeux il faut bien l'avouer.

Même sans grande surprise, nous ressentons assez bien l'impuissance des personnages, devenus esclaves contre leur gré et cherchant le meilleur moyen de s'échapper mais surtout de se retrouver.

Le maitre d'Alec, Yhakobin, est un personnage assez intriguant, on a du mal à savoir si dans le fond c'est une bonne âme (autant que peut l'être un esclavagiste, et j'ose espérer que ça a existé) ou s'il est juste complètement fou à lier.

Khenir, quant à lui, a été facile à cerner, un peu trop peut-être ? Je n'en dirai pas plus pour le pas spoiler, mais il ne réserve aucune surprise.

Seregil est pas mal mis à l'écart je trouve, le livre se concentrant plutôt sur les expériences faites sur Alec, et c'est assez dommage parce qu'au final, on a l'impression qu'il ne sert pas à grand chose, à part à être malade, se révolter une page ou deux, puis être à nouveau cloué au lit...

Ilar en revanche, est un personnage qui m'a grandement déçue. Je sais, il y a une véritable explication à son comportement, mais je l'imaginais plus imposant, plus charismatique, plus intelligent et finalement... il n'est même pas l'ombre de ce qu'il aurait dû être. Il sait cependant mettre le chaos sur son passage, donc il est toujours fidèle à lui-même quelque part.

Sebrahn ne m'a pas convaincue, mais le personnage a encore pas mal de choses à nous faire découvrir, donc je n'en dirai pas plus. Juste que je ne suis pas vraiment attachée à lui (elle?) à ce point.

Pour en revenir à Alec et Seregil, il y a toujours la même tension latente entre eux, leurs nombreux non-dits ne les aide pas beaucoup et on attend, encore et encore, le jour où ça fera de vraies étincelles. Pour l'instant, on est juste un peu déçu que cette tension ne donne rien. Et surtout, on reste rassuré en même temps que ça donne rien, parce qu'au moins ils sont toujours aussi proches *clin d’œil*

Au final, très bon livre, qu'une fois encore je préfère au tome 3 qui manquait pas mal d'intrigue à mon goût. Je parle beaucoup des personnages et pas beaucoup de l'intrigue, mais tout est lié.

J'ajouterai quand même que, si j'ai eu beaucoup de mal à suivre les premiers tomes en anglais, celui-ci est d'une facilité surprenante à lire. Je ne sais pas si c'est parce que maintenant je suis parfaitement imprégnée de l'univers ou si c'est parce que l'auteur a mis du temps avant de se remettre à l'écriture et son style a donc changé entre temps, mais ça fait bizarre de lire aussi facilement une auteur qui m'a posée pas mal de soucis.
Nightrunner, tome 2 : Les Traqueurs de la nuit Nightrunner, tome 2 : Les Traqueurs de la nuit
Lynn Flewelling   
Magnifique, enfin un livre qui met les Bardes (à comprendre espion/voleur/assassins/menestrels) à l'honneur, et quel honneur!
Ce livre a tout pour plaire à un lecteur d'héroic fantasy et à un joueur de jeux de rôles (ce qui n'est pas toujours évident de relier les deux), il a tout pour lui.
Des personnages fort attachant, une grande ouverture d'esprit, il est sombre sans être pesant, l'humour est décalé et le scénario n'est pas évident.
Bref si ce livre vous tente, n'hésitez surtout pas, c'est un petit bijoux de fantasy et de littérature, car le style original et la traduction sont de bonne qualité: fluides, accrocheur, imagé.

Le tome 2 est terriblement touchant dans son intrigue amoureuse, ébauchée discrètement dans le 1, une suite agréable et trépidante, achetez les deux ensemble sans crainte.

par EnoriElfe
La Moïra, tome 3 : La nuit de la louve La Moïra, tome 3 : La nuit de la louve
Henri Loevenbruck   
Un final quelque peu prévisible, bien entendu. Cependant, c'est une fin digne d'une belle trilogie de Fantasy. Trilogie dévoré en un été à peine. J'ai adoré mon voyage aux côtés d'Aléa et j'en redemanderais presque.

Cette série a été pour moi une révélation, en tant que lectrice, mais aussi en tant que plume. Elle m'a donné le goût de la lecture, l'amour des mots et l'adoration des livres; bien loin de ces ennuyeuses lectures scolaires qu'on nous impose. Il m'arrive encore parfois de m'y replonger, juste pour retrouver cette magie. Certes, avec le temps, elle me paraît plus enfantine, mais mon attachement profond à cette histoire est toujours là.

D'avoir vu la suite: Gallica, sortir a été une consolation. Car j'ai tellement regretté d'avoir quitter Aléa et ses compagnons d'aventure. Mais même les meilleures choses ont une fin.

par Lyanaa
La Moïra, tome 2 : La Guerre des loups La Moïra, tome 2 : La Guerre des loups
Henri Loevenbruck   
J'avais trouvé le tome 1 sympathique à lire , on avait une bonne fluidité , une histoire classique mais plutôt bien fouillée, si dans ce tome 2 on retrouve les bons éléments du premier tome de cette trilogie , on rencontre un gros problème au niveau du suspens et de la tournure des événements.

Donc on a toujours une bonne fluidité ,mais là n'est pas le problème . Premièrement , je suis d'accord qu'Aléa doit prendre des responsabilités puisqu' elle est devenue le Salmadinach , le "chef" des druides mais l'auteur l'a trop crée en petite fille trop mature pour son âge , il aurait du lui donner 16 ans dans ce cas mais pas 13 !! C'est trop jeune pour l'histoire . Ensuite deuxième problème , Aléa est trop puissante , beaucoup trop , et ceci gâche une partie de l'histoire quand les compagnons sont poursuivis par des soldats ça se termine par : " et elle lança des éclairs et les soldats moururent et bla bla bla .."

Ensuite l'histoire n'a plus aucun suspens ! On regarde les événements qui passent l'un après l'autre en devinant la suite dans les grandes lignes . Mais le pire de tout c'est la fin !! Pour moi elle est bâclée : [spoiler]non mais sérieux c'est quoi ces combats de me**e avec Galiad contre Natalien et le capitaine d'Harcourt ? Le total de pages de ces 2 combats " épique" fait 3 pages !!! Ensuite, la bataille des loups contre les gorguns , 2-3 pages !! Les loups sortent de nulle part !! Aléa et ses compagnons rencontrent l'armée des gorguns et bim !! Les loups arrivent pour les repousser , on sait même pas comment Imala les a rassemblé puisque on l'a quasiment pas vue dans ce tome!! La façon d'ou le druide noir meurt à la fin est nul !! Elle lui parle ( aléa ) 20 secondes et paf !! plus de druide ! ( mais il a tout de même éliminé 2 personnages principaux en passant^^)[/spoiler]. On ne comprend que le sens du titre qu'à la fin du livre .

Donc en bref , un début et milieu de livre qui se lit globalement sans trop de problèmes mais la fin gâche absolument tout !! Et puis on sait très bien qu'Aléa n'aura jamais rien car c'est la " gentille " du livre. Par contre 2 révélations importantes sont révélées dans ce tome 2, on a l'identité d'un membre de la famille d'Aléa et j'ai réussi à deviner qui est (ou était) le père d'Aléa ( c'est plus subtil à trouver mais lisez bien le prologue !! ). Donc une fin globalement décevante pour moi , je m'attend à ce que le tome 3 soit meilleur ...

par fitz
La Moïra, tome 1 : La louve et l'enfant La Moïra, tome 1 : La louve et l'enfant
Henri Loevenbruck   
J'ai bien aimé. Aléa et Mjolln sont attachants, Phelim enigmatique et les petites disputes entre Faith et Galiad amusantes (moi j'dis qu'il y a de l'amour dans l'air). J'ai bien aimé le passage où ils sont à Saî-mina, j'aime bien Erwan, mais le fait qu'il ait bientôt 18 ans, Aléa 13 et qu'ils se soient connus et vus pendant quelques semaines, je trouve leur histoire d'amour un peu tirée par les cheveux. A part ça, j'aime bien les changements de point de vue, l'histoire de la louve, le rapprochement à la fin, et j'ai envie de connaître la suite.

par nidja05
D'or et de Sang : La Malédiction des Valois D'or et de Sang : La Malédiction des Valois
Catherine Hermary-Vieille   
De la mort de François II à celle de la Reine Margot, l'auteur nous entraîne avec elle dans la vie des derniers Valois, avec leurs intrigues, leurs liaisons et leurs trahisons. C'est un cours d'Histoire complet, en 300 pages environ, et sans un seul instant de répit : les pages défilent, le style de l'auteur est très particulier mais entraînant et on saute de personnage en personnage pour suivre sur près de 60 ans le quotidien des enfants d'Henri II et de tous ceux qui ont marqué leur vie. Une très belle lecture, au final, et un résumé détaillé de cette période clé de l'Histoire française, marquant la fin des Valois et l'avènement des Bourbons.