Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Elycya : J'ai lu aussi

retour à l'index de la bibliothèque
Civil War, Tome 2 : Vendetta Civil War, Tome 2 : Vendetta
Joe Michael Straczynski    Marc Guggenheim    Ron Garney    Humberto Ramos   
Vraiment bon. J'adore le dessin de Spider-Man, Wolverine un peu moins mais cool quand même et puis l'histoire n'en parlons pas j'admire l'inventivité des scénaristes.

par Camyy
Civil War, Tome 1 : Guerre Civile Civil War, Tome 1 : Guerre Civile
Mark Millar    Steve McNiven   
Comme pour beaucoup, je suis une grande fan de l'univers Marvel, ne ratant jamais un film. Voulant en savoir plus, toujours plus, je me suis mise petit à petit à lire quelques comics par-ci par-là. Civil War me faisait un peu peur car il met en scène énormément de superhéros. J'en connais une bonne majorité mais pas tous et je savais que le fait d'avoir vu le film Captain America : Civil War allait me perturber.

Du fait d'incidents, de morts et de dégâts matériels monstrueux causés par les superhéros, leur existence n'est plus aussi bien vue qu'avant. Ils sont jugés incontrôlables et dangereux autant pour les gouvernements mondiaux que pour les différentes populations. On entrevoit donc de brider les héros, de les recenser. ça commence alors à vraiment mal tourner: des insultes, des rebellions, des agressions... Deux factions se démarquent: les héros qui sont d'accord pour faire des concessions et d'autres qui pensent qu'il faut garder une certaine liberté d'action. Captain America est le premier fer de lance de la résistance et Iron Man en chef de ceux prêts à se plier aux volontés des gouvernements. Mais qui a raison? Qui a tort? Est-ce qu'une guerre fratricide en vaut la peine?

On retrouve les plus grandes équipes de superhéros Marvel: les Avengers, les X-Men, les 4 Fantastiques, les Nouveaux Vengeurs et plein de personnages solitaires (Dr Strange, Daredevil...). Ce serait bien trop long de dire qui est dans quelle équipe mais voici quelques noms: Team Iron Man (Spiderman, Les 4 Fantastiques (sauf Jane et Johnny Storm), Ant-Man, La Guêpe...) et Team Captain America (Daredevil, The New Avengers, Le Faucon, Black Panther, Tornade, Vision...). Mais ça évolue tout le temps, il y en a qui change de camp comme de chemise et je ne savais plus où donner de la tête. C'est vraiment une guerre à grande échelle! D'ailleurs, la plus grande bataille de ce tome 1 est exceptionnelle, faisant que le groupe de héros rebelles prend d'assaut une prison ultra sécurisée pour sauver des camarades et faisant face à l'équipe d'Iron Man qui leur barre la route.

Il y a malheureusement des pertes comme dans chaque guerre, tous les héros ne gagnent pas toujours. Et il faut un vainqueur et un vaincu. C'est d'autant plus difficile quand les personnages des deux factions sont des héros du bien. Personnellement, je trouve qu'à ce stade (mon avis peut très bien changer à l'avenir) que c'est la Team d'Iron Man qui va beaucoup trop loin (utilisation d'un clone de Thor, fait appel à des vilains prisonniers, enferme beaucoup de super-héros rebelles...). Le final fait que je suis bien embêtée car ai-je choisi le bon camp au final? De grands changements arrivent pour le tome 2, c'est certain!

A peine commencé ma lecture que j'ai l'impression d'être arrivée en cours de route dans une histoire que je ne comprends pas. C'était un peu gênant au début, déroutant mais je me suis prise au jeu, embarquée dans l'histoire et les pages défilaient à une vitesse folle. Il se passait toujours quelque chose de dingue!

C'est un énorme pavé qui est très ambitieux et prenant. Il y a énormément d'action mais j'ai été surprise qu'il y ait autant de dialogues, de points de vue, chaque personnage ayant sa place au sein de l'intrigue et j'ai trouvé ça super chouette!

Le graphisme est moderne et c'est ce que je préfère dans les comics mettant en avant des superhéros. C'est hyper coloré, superbe et ultra-précis dans chaque détail.

Un comics de toute beauté qui ravira les fans et franchement, pas besoin de tout connaître pour arriver à suivre. Un comics que je recommande vivement!

par MaMt
Le Comte de Monte-Cristo, tome 2/2 : La Vengeance Le Comte de Monte-Cristo, tome 2/2 : La Vengeance
Alexandre Dumas   
Critiquer le Comte de Monte-Cristo, c'est se lancer dans une aventure et risquer d'échouer lamentablement. Comment peut-on résumer en quelques lignes un bouquin aussi riche ? Euh... je n'en ai aucune idée ! Alors, comme d'habitude, je vais davantage parler de mon ressenti plutôt que m'essayer à analyser ce livre.

Pfiou, par où commencer ? Le Comte de Monte-Cristo est mon deuxième roman d'Alexandre Dumas. Le premier fut Les Trois Mousquetaires, que j'avais également beaucoup apprécié. Mais je place celui-ci au dessus. Pourquoi ? Pour plusieurs raisons.

D'abord, cette histoire de vengeance extraordinaire. Il n'existe pas de mot plus fort ? Si certainement. Mais une chose à la fois, car le roman se déroule en plusieurs phases.

La première où Edmond Dantès se fait arrêter et emprisonner. Quatorze ans d'emprisonnement. Quatorze années passées à ruminer sa vengeance envers ceux qui ont comploté contre lui. Durant cet emprisonnement, il va également se lier d'amitié avec un autre détenu que l'ont dit fou car il es persuadé qu'un trésor se cache sur l'île de Monte-Cristo. Fou ? Mmmm peut-être pas.Toujours est-il qu'Edmond Dantès s'y fiera lui. Je m'arrête tout de suite pour ne pas trop spoiler. Juste un dernier mot pour vous dire que toute cette partie, si elle peut paraître passive, ne l'est pas du tout. Et tout ce qui arrivera durant cette période aura son importance par la suite.

La suite donc, Edmond finira par s'échapper et commence alors la deuxième phase de ce roman. La préparation de la vengeance. A partir de ce moment, certains passages peuvent dérouter. Parfois, on se demande si certains chapitres servent à quelque chose. Et bien oui ! Comme dit plus haut, rien n'est laissé au hasard et tout a son importance. (Même s'il y a quand même quelques longueurs (oh, de toutes petites ok ?) et c'est le seul point négatif que je peux trouver.)
Et la construction de ce récit, de cette vengeance est magistrale. Edmond Dantès, transformé en Comte de Monte-Cristo (et pas que) est fabuleux. Nous, lecteurs, suivons son ascension au fil des pages, et grâce au style jamais pompeux de Dumas, nous sommes subjugués et surtout, impatients de savoir comment tout se terminera !

Vient enfin la troisième phase et... diantre, elle m'a achevée. Je ne pouvais plus lâcher le livre. Tout s'accélère, les émotions m'ont submergées. Je pense notamment au chapitre du procès-verbal qui est tout simplement grandiose. Bon, je m'emballe un peu avec tous mes adjectifs mais je n'arrive pas à exprimer mon ressenti autrement.

par Elodia
Le Comte de Monte-Cristo, tome 1/2 Le Comte de Monte-Cristo, tome 1/2
Alexandre Dumas   
J'ai adoré ce livre ! Pourtant, même si je lis des classiques, je ne les apprécie pas forcément, mais celui-ci est un pur chef-d'oeuvre qui fait de Dumas un de mes auteurs préférés. L'amour, la trahison, la vengeance, et j'adore quand il est en prison avec l'abbé et qu'il apprend tout plein de choses que l'on retrouve après puisqu'il se fait passer pour un riche seigneur étranger. Je le conseille à tout le monde !
Dresseuses de monstres, Tome 1 Dresseuses de monstres, Tome 1
Mujirushi Shimazaki   
Bof bof, cette lecture ne me laissera pas un souvenir impérissable. Certes, c'est plutôt mignon et tout, mais bon... pas de quoi casser trois pattes à une canard. En vérité, je pense juste que j'ai passé l'âge pour ce genre de lecture.

A un public très jeune, ça pourrait sans doute plaire ! ;)

par Nelouchou
Dresseuses de monstres, Tome 2 Dresseuses de monstres, Tome 2
Mujirushi Shimazaki   
Un manga très doux qui fait réfléchir aux questions d'intégration et de cohabitation.
C'est très agréable à lire et je pense que ça plaira aux plus jeunes.
Les dessins sont très mignons et les sujets abordés sont traités avec maturité.
Enfin c'est une série terminée en deux tomes donc ça change un peu des séries interminables, même si on passe un peu rapidement (forcément) sur certains sujets.

par Elycya
Ikigami, tome 5 Ikigami, tome 5
Mase Motorô   
Au travers de ce tome, nous voyons deux moyens d’être un « dégénéré » c’est-à-dire un dissident de la loi de prospérité nationale. On se rend compte ici ce que donne une frontière aussi tenue uniquement lorsqu’on est dans un état où la liberté d’expression est brimée. Cela donne au lecteur la possibilité de réfléchir sur les dictatures, les propagandes… Si vous lisez ce tome 5, vous en apprendrez beaucoup sur les régimes qui étaient en place pendant la Seconde Guerre Mondiale en Europe. Un très bon tome qui donne envie de lire la suite.

http://labibliodekoko.blogspot.fr/2012/07/ikigami-de-motoro-mase.html

par Kore
Ikigami, Tome 6 Ikigami, Tome 6
Mase Motorô   
Si la première histoire revient un peu vers les débuts du manga, la seconde fait nettement monter la tension et le suspense. La révolution est en marche, de plus en plus présente et Fujimoto se retrouve dans une situation inconfortable.
Le comportement du dégénéré semble avoir précipité les faits, et que ce soit tant au niveau des opposants que des inspecteurs, la lutte se resserre, se fait plus abrupte et menaçante. Fujimoto va devoir prendre une décision, qui nous tarde de découvrir dans la suite.
Ikigami, tome 8 Ikigami, tome 8
Mase Motorô   
Je me suis sentie moins proche de ces personnages, moins « en phase » avec eux. J’ai donc un peu moins été envoutée par ce tome, même si le thème de la série est respecté et que la lecture est très prenante. Les tomes se dévorent, les uns après les autres, avec beaucoup de passion. Le sujet est bon, et il est très bien traité. Un grand bravo à l’auteur pour son imagination.
Ikigami, tome 7 Ikigami, tome 7
Mase Motorô   
Un très bon tome. Je crois que la première histoire avec le photographe est la plus réussie de toutes, jusque là. Le personnage est très humain ce qui le rend d’autant plus touchant.

L’auteur a bien choisi son public : les cibles de l’Ikigami sont les jeunes de 18 à 24 ans. Ce Manga est fait pour cette tranche d’âge (et moins, et même plus, si affinités). Le hip-hop, la photographie, toutes ses passions dévorantes qui nous orientent vers tel ou tel chemin au moment de l’adolescence, voilà qui nous rappelle -peut-être- quelques rêves à réaliser.

Ce Manga est une vraie réussite, tant par son univers que par la profonde réflexion sur la vie qu’il provoque chez le lecteur.