Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Emel1ne : Ma PAL(pile à lire)

retour à l'index de la bibliothèque
L'héritage de Tata Lucie L'héritage de Tata Lucie
Philippe Saimbert   
Je n’ai jamais vraiment lu de roman de chez nous et je me demande si je ne suis pas passé à côté de beaucoup de choses mais L’Héritage de Tata Lucie m’a donné envie d’y remédier.
Haaaa, les plaisirs d’une familles nombreuses, c’est charment le temps d’une réunion de famille mais lorsqu'il s’agit de vivre entassé ensemble pendant un mois, ce n’est plus la même chanson. Surtout lorsque l’on compte autant de personnalités différentes que de membres dans la famille et tatie Lucie, bien que décédée, met son grain de sel dans l’affaire. Dure à gérer pour un garçon en pleine crise d’adolescence.
Caricature pas forcement si éloigné de la réalité, si l’on met entre parenthèses notre très sympathique tante, c’est surtout un bon moment de rire et qui finalement nous fait peut être un peu réfléchir par rapport à notre propre famille.
Finalement, c’est une chasse au trésor familiale qui caresse nos oreilles de jolis jurons bien français et qui nous fait passer le temps par le rire.

par Tajiro
La Guerre des elfes, Tome 3 : La Reine du royaume La Guerre des elfes, Tome 3 : La Reine du royaume
Herbie Brennan   
En cours de lecture, je me disais "j'aime bien ce tome, mais sans plus". Parfois, je trouvais que c'était un peu "trop". Mais quand, à la fin, chaque élément s'explique et s'imbrique avec les autres pour former un superbe retournement de situation, et donner la fin qui est donnée, je ne peux qu'être ravie et me dire que j'ai bien fait de lire cette série, tout en ayant hâte de lire le tome suivant.
La Mémoire dans la peau/ la Mort dans la peau/ La Vengeance dans la peau La Mémoire dans la peau/ la Mort dans la peau/ La Vengeance dans la peau
Robert Ludlum   
Un magnifique roman d'espionnage, haletant et angoissant.
En ce qui concerne le film, bien sûr il diffère, quel film ne diffère pas du livre qui l'a inspiré ? Cependant cela un bon film d'action/suspense.

par ChloPlume
Opération séparation Opération séparation
Stephanie Bond   
Léger : Quand la mère d’Annabelle lui apprend qu’elle se marrie dans une semaine avec un ancien acteur collectionnant conquêtes et mariages, elle voit rouge et décide de se rendre auprès de sa mère pour la faire changer d’avis. Quand Clay apprend que son père va se remarier, il quitte Paris pour essayer de dissuader son père de se marier, persuadé qu’il s’agit encore d’une femme qui en veut à son argent. Malgré leur but commun, Annabelle et Clay se méfient l’un de l’autre et luttent contre leurs sentiments contradictoires… Une romance sans prise de tête avec des quiproquos et des situations cocasses mais rien d’extraordinaire.

par Folize
Les Enchanteurs, Tome 3 : 18 lunes Les Enchanteurs, Tome 3 : 18 lunes
Margaret Stohl    Kami Garcia   
Intense. Dévastateur. Palpitant. Voilà ce que je retiendrais de 18 Lunes. Je viens juste de le finir et j'en suis complètement retourné. Écrire un avis cohérent après une telle lecture risque d'être coton... Ce roman, je ne l'ai pas adoré, j'ai fait plus que ça. J'ai totalement succombé à son histoire, à ses personnages et à son univers.
Ouaw. Quelle lecture, franchement. J'avais vraiment hâte de retrouver Ethan, Lena, Link, Ridley, Liv et tous les autres protagonistes. Maintenant que je les ai quitté, j'ai une boule au ventre... Et ce n'est rien comparé à ce que je ressens quand je me dis que je ne plongerai plus dans l'atmosphère unique et palpitante si propre au roman avant l'année prochaine. Parce que c'est vrai, je dois bien me l'avouer, je suis tombé amoureux du sentiment que me procure cette saga... Vous savez, cette sensation de fondre dans chaque page, dans chaque mot, d'être ancré dans l'histoire à peine le roman effleuré. J'avais l'impression de créer des murs encore plus épais que d'habitude autour de moi quand je lisais pour m'enfermer dans l'intrigue si exceptionnelle de 18 Lunes.
Car oui, ici l'intrigue nous étreint sans peine pour nous rendre accro au livre. Pourquoi ? C'est très simple... J'étais déjà fan de la saga après avoir lu 17 Lunes. Je ne pouvais plus attendre pour en lire la suite. J'avais peur qu'en en attendant trop de 18 Lunes, je risquerais d'être déçu. Hé bien en fait, c'est le contraire qui s'est produit. Quel bonheur de lire ce roman. On retrouve Ethan et Lena après les terribles épreuves qu'ils ont traversé suite à l'Appel de celle-ci pendant sa Dix-Septième Lune, et ils sont toujours aussi fous amoureux l'un de l'autre. Sauf qu'après un temps d'accalmie, les choses à Gatlin - comme dans la vie d'Ethan - ont pris une très mauvaise tournure.
En effet, il semblerait que l'Apocalypse soit en train de frapper de plein fouet la petite bourgade tranquille. Entre vagues de chaleur intense, l'apparition d'une infinité de criquets, sécheresses, et le fait que certains Enchanteurs commencent à perdre leurs pouvoirs, aucun de ces signes ne permet de prévoir un avenir certain pour le couple... Et les innocents qui vivent dans le village. Mais qu'est-ce qui cause ces mystérieux changements ? Qui, ou quoi, est à l'origine de tant de bouleversements ? C'est ce que vont tenter de découvrir nos deux personnages principaux, entourés d'Amma, de Macon et de leurs amis.
Mais ce n'est pas tout ! Quelques changements se sont aussi opérés sur deux personnes : Ridley et Link. Haaa ces deux-là, qu'ils m'ont fait rêver ! Entre Link qui est devenu un Incube et Ridley qui a perdu ses pouvoirs de Sirène, ils forment au début du livre un vrai petit couple. Puis quelle joie de les retrouver ! Surtout Link. Il m'aura fait sourire tout le long de ma lecture. Entre la découverte de ses pouvoirs, sa nouvelle popularité auprès des filles et son amour touchant pour Ridley, Link prend de l'épaisseur et devient un personnage touchant et émouvant.
Il en va de même pour Ethan et Lena... Halala, je venais à peine de les découvrir que j'étais déjà emporté dans l'histoire. Ils forment un couple magnifique, attachant et attendrissant. Leur passion transpire presque du livre. A eux deux, ils m'ont fasciné de par leur amour et par la complicité qui les unit. Je ne sais même plus combien de fois j'ai frissonné en lisant les passages dans lesquels ils étaient seuls. A vivre leur idylle, à s'aimer en paix. Jusqu'à ce que tout se corse. Jusqu'à ce que frappe le chaos.
Je dois préciser que le titre VO, Beautiful Chaos, colle parfaitement à 18 Lunes. Nous sommes submergés par le désordre le plus total. Tout a été chamboulé par l'Appel de Lena et ses pouvoirs. L'Ordre des Choses va devoir être revu totalement. Et tant que cela n'aura pas été fait, c'est le chaos et la destruction que tout le monde devra affronter. Lena et Ethan vont donc devoir se battre pour leur survie. Ils vont devoir affronter les choix qu'ils ont fait. Assumer les conséquences de ces derniers. Et comprendre quels sont leurs rôles au sein de cette catastrophe.
18 Lunes est donc un roman qui va tout remettre en question, mais c'est également un ouvrage qui nous permet de remonter le temps et d'en apprendre plus sur des protagonistes encore peu exploités. C'est ainsi que le passé de Sarafine, la mère de Lena, va nous être révélé. Il s'avère qu'avant de devenir Ténèbres, elle était une femme aimante et pleine de Lumière. Enfin, je vais vous laisser découvrir tout ça par vous même, ça vaut le coup.
C'est donc dans ce monde palpitant et à couper le souffle que nous traversons le coeur d'une intrigue frappante et marquante. J'ai complètement fondu pour 18 Lunes... J'adore son univers, les impressions qui sortent du livre, la foultitude de sentiments que tous les héros nous permettent de recevoir. Mais tout cela ne représente qu'une petite partie des sensations que j'ai ressenti face à ce que j'ai éprouvé pendant ma lecture des dernières pages. Là, j'ai réussi avoir les larmes aux yeux et le coeur serré voire même brisé.
Oui, la fin de 18 Lunes est aussi captivante que son contenu : elle provoque le chaos en nous. Je ne me rappelle même plus de ce que l'on m'a dit pendant que j'arrivais au terme de ma lecture. Et je suis sûr que j'ai répondu, en plus... Mais... Comment vous dire... Comment retranscrire les explosions d'angoisse et de fascination qui ont pris possession de mon estomac et de ma gorge face aux ultimes pages ? Je peux juste vous dire que la fin m'a tué. J'en soupire encore... Comment est-ce possible ? Et surtout, comment vais-je faire pour attendre la suite ? Je pense que c'est officiel, patienter pour 19 Lunes va être de la torture pour ma petite personne.
Je pense ne plus rien avoir à ajouter. 18 Lunes, c'est un livre magique, prenant, passionnant et renversant. Que ce soit ses héros, son atmosphère, son histoire ou son chaos le plus total, tout n'est que pur plaisir à découvrir. Puis la fin... Argh, je n'ai pas de mot pour la décrire. Et cette romance entre Ethan et Lena... J'en ai la chair de poule. Bref, j'arrête d'épiloguer. Achetez-vous ce livre. Un point c'est tout.

http://wandering-world.skyrock.com/3039935877-Le-Livre-Des-Lunes-Tome-3-18-Lunes.html

par Jordan
Rose Madder Rose Madder
Stephen King   
Un Stephen King encore excellent.
Cette fois, et assez rarement quand même chez SK, le fantastique n'est pas central. Il reste en arrière plan d'une intrigue dont on ne comprend pas bien l'histoire, un symbole, une métaphore, quelque chose d'autre... Mais tout ça est parallèle à l'histoire de Rosie.
Je ne suis moi même pas une femme battue, et je n'ai rien lu sur le sujet, donc je ne saurais juger de la justesse du récit qui est fait de la vie de Rosie, dans son couple, avec un mari qui la bat. De ses sentiments, ses peurs, etc. Mais en tout cas, j'ai été convaincu. Comme toujours, c'est avec un réalisme froid et sans détours que SK nous fait vivre l'enfer de cette femme, avec son mari, et sans son mari, sachant qu'il est toujours là, quelque part...
Celui-ci est d'ailleurs un personnage brillamment illustré. Sa folie qui prend le pas, sa haine, son obsession... et malgré tout, sa redoutable intelligence, et ses formidables capacités de traqueur.
Le récit est donc centré non pas sur une intrigue fantastique, mais sur Rosie et Norman. Sur l'enfer qui la poursuit, ne lui laissant un répit que pour mieux la surprendre dans son sentiment de paix retrouvée. Sur le courage de cette femme, qui a foutu en l'air son monde, sa réalité, la seule qu'elle connaissait, et qui va essayer de regagner confiance en ce monde qu'elle voit traître et dangereux.
Et puis il y a le tableau. Il y a Rose Madder. Quand même, c'est le titre du livre.
Rose Madder, dont on ne connait rien, qu'on ne peut définir ni placer dans un contexte. Mais qui semble s'intégrer dans l'histoire de Rosie, qui lui donne la force et la soutien. Rose Madder, qui est l'alter ego de Rosie, peut-être, ou bien la déesse des femmes battues, qui sait ? Rose Madder, qui paie ses dettes.
Et les hommes, des taureaux. Des bêtes dangereuses, dont il faut se méfier.
Encore une fois, l'équilibre entre la peur et la confiance est précaire.
Minuit, Tome 1 : Le Baiser de minuit Minuit, Tome 1 : Le Baiser de minuit
Lara Adrian   
Effectivement, cette série n'est pas sans rappeler la Confrérie de la dague noire, je trouve pour ma part qu'il s'agit d'un entre deux entre cette série et la confrérie des Ombres mais en beaucoup moins addictif.
L'histoire possède tout de même quelques particularités qui lui sont propres, mais peut-être pas suffisamment pour qu'elles suscitent mon engouement.
Ce livre est toutefois agréable et se lit facilement. Lucan est de plus en plus attachant au fil des pages, quant à Gabrielle, disons qu'elle garde la tête froide et montre un courage certain, étant donné l'ampleur des révélations qui lui sont faites. Pas vraiment de surprises dans ce scénario mais encore une fois, ce fût une lecture plaisante.
J'espère que le tome 2 sera davantage novateur!

par ccmars
Orgueil et préjugés Orgueil et préjugés
Jane Austen   
Depuis plusieurs mois je me suis découvert une adoration pour la lecture fantastique, mais je me suis promit de lire d’autre style pour ne pas passer a côté d’un bon roman, car mes goûts son assez variés dans presque tout.
Orgueil et préjugés, un livre de 622 pages, si je n’aime pas ça va être long… Mais non je me suis fais avoir ! Malgré d’être loin de mon style de lecture j’ai craqué. (Mais je dois avouer que j’ai du parcourir la moitié du livre pour me sentir aisé, me laisser bercer et enivré par l’histoire).
Le personnage d’Élisabeth m’a charmé. Ici loin d’être une histoire de coup de foudre, mais bien une évolution de sentiments renversés.
Je sais que ce livre est un coup de cœur de beaucoup de personne et qu’il a reçu beaucoup d’éloge, c’est pourquoi je voulais le lire, le mettre au défit de voir si il pouvait me séduire. Il a réussit avec un franc succès.


par vallery73
La Montagne magique La Montagne magique
Thomas Mann   
Comment? Littérature plate, dîtes-vous? Vos pieds touchent le sol et votre esprit aussi! C'est toute l'intériorité de ce personnage de Hans, notre intériorité à tous qui nous est livrée avec un narrateur extérieur, qui ne livre jamais sa pensée mais celle de Hans. Derrière chaque geste du personnage, chacune de ses expressions, de ses mouvements, nous est donné à comprendre un sentiment, un état d'âme de ce personnage terriblement angoissé ( voir le contexte historique) et à fleur de peau. Le sanatorium n'est que la toile de fond du roman et le prétexte qui accueille, au delà de la maladie, la dépression. Je n'ai jamais lu de roman qui décrive aussi bien cet état mental avec autant de subtilité et de sobriété à chaque mot. Si ajoutent les traits d'humour du narrateur (irrésistible!) et le regard que l'auteur porte sur la société allemande de l'époque. Thomas Mann se surpasse avec ce roman.
Libérées ! Le combat féministe se gagne devant le panier de linge sale Libérées ! Le combat féministe se gagne devant le panier de linge sale
Titiou Lecoq   
http://sweetie-universe.over-blog.com/2017/11/essai-liberees-t.lecoq.html

Libérées est un essai féministe, écrit par une féministe qui pourrait être bon nombre d'entre nous. Titiou Lecoq est partie de la chaussette qu'elle ramassait systématiquement chez elle. Et elle s'est rendue compte que son féminisme et les principes qu'elle prônait entraient en conflit direct avec son attitude de ménagère à la maison. Elle a alors essayé de comprendre comment elle en était arrivée là et surtout, elle a cherché des solutions.

J'ai trouvé la lecture de cet essai très intéressante. Titiou Lecoq nous livre sans concession la réalité de bon nombre de ménages, en précisant bien sûr qu'elle ne parle que pour les ménages hétérosexuels. Elle part des faits personnels, dans lesquels je me suis malheureusement souvent reconnue. Elle explique qu'ils sont communs à bon nombre de ménage en donnant des statistiques diverses et variées, à travers les âges. Elle précise également les causes historiques de cette réalité actuelle. j'ai appris beaucoup de choses avec cet essai, notamment en ce qui concerne la dévolution des tâches ménagères aux femmes.

Titiou Lecoq fait ici une chose rare : elle parle avec honnêteté et humour de sa vie. Elle part de l'acceptation par défaut qui fait que socialement, c'est à la femme qu'incombe la prise en charge de la tenue du foyer. Puis elle explique sa prise de conscience. D'ailleurs, je trouve amusant que ce changement ait été causé par une chaussette, alors que c'est un élément marquant de la méthode KonMari (Marie Kondo parle dans son guide des chaussettes, décrites comme fragiles...) qui finalement est aux antipodes de la conception de Titiou Lecoq. Et finalement, il y a les actions. Je dois avouer que j'admire cette femme pour la force de caractère dont elle a fait preuve afin d'accéder à une vraie répartition des tâches. Bien que je ne sois pas aussi forte qu'elle, j'ai moi aussi envie de me lancer dans cette révolution ménagère, de lâcher du lest pour partager le maintien de l'ordre au sein de mon foyer.

Conclusion : ♥♥♥♥ Titiou Lecoq a pris la plume pour libérer la parole au sujet des tâches ménagères, expliquer les raisons de la dévolution de ces tâches aux femmes, mais aussi, et surtout, pour parler de son expérience et inviter les lectrices à changer les choses pour être enfin libérées.