Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de emelinem : Ma PAL(pile à lire)

retour à l'index de la bibliothèque
Le Code arcane, Tome 1 Le Code arcane, Tome 1
Dima Zales    Anna Zaires   
On se laisse facilement emporté dans le cours de l'histoire. C'est cool d'avoir plusieurs point de vus( Gala, Blaise...) Je vous le conseille ! La création de Blaise , cette créature appelée Gala sorti tout droit de la magie d'un sorcier est un bon moment de lecture facile à lire on ne se prend pas la tête. Gala est un être attachant , elle veut découvrir le monde mais ne fait que des boulettes lorsqu'elle voit une injustice et crée des dégâts qu'elle n'arrive pas toujours à maîtriser. Dommage que ce ne soit pas mieux écrit. Ça laisse à désirer ! D'ailleurs je viens de le rétrograder car même si c'est inventif, c'est indigne d'un auteur ! et que le tome 2 dont j'ai fait une critique est une catastrophe !!!

par Lamissa
Myrihandes, tome 1 : Le secret des Âmes-Sœurs Myrihandes, tome 1 : Le secret des Âmes-Sœurs
Meric Guilhem   
Une histoire envoûtante.

Sisam et Helya sont amis d'enfance, unis par un lien à nul autre pareil. Mais un jour tout cela va être brisé en éclat. Helya est enlevée par d'étranges inconnus.
Ils ne se retrouveront que quinze ans plus tard, après des années de souffrance passées loin de l'autre.
Mais leurs retrouvailles n'est que le début d'un grand bouleversement pour eux deux et pour leur univers.
Ils sont bien plus que ce qu'ils semblent être.

Tout ceux qui me connaissent savent à quel point j'aime la fantasy. J'aime être embarquée dans un univers duquel je n'ai point envie de m'évader.
Après m'être lassée de ce genre durant quelques années suite à des lectures peu originales et souvent répétitives , j'ai eu l'occasion depuis plusieurs mois de faire de très belles découvertes, de découvrir des univers qui me donnent envie d'y plonger entièrement.
Et ce fût le cas ici.

Guilhem Méric a su créer un univers étonnant , à la fois riche et complexe mais aussi facile d'accès et passionnant.
Les romans de fantasy peuvent être assez lourds, assez complexes. En effet il faut présenter à la fois une histoire et rendre crédible un monde irréel. Cela peut amener descriptions laborieuses et lourdeurs narratives. Rien de tel pour nous empêcher d'aller jusqu'au bout de ces jolis pavés .
Guilhem Méric, lui, nous entraîne tout en douceur dans son univers.
Il commence par mettre en avant ses personnages pour mieux attirer notre attention , puis une fois qu'il l'a captée il nous fait basculer dans son monde , nous fait découvrir ce qui sera notre monde durant les prochaines prochaines six cents pages.

On découvre donc Sisam et Helya , deux êtres qui sont faits pour être ensemble . Même s'ils ne savent pas encore leurs destins sont liés à jamais. Et cela les met en danger.
Être ensemble est synonyme de danger, de potentielle souffrance mais être ensemble est aussi synonyme de force et de plénitude.
Sisam et Helya sont des âmes sœurs. Pas des âmes sœurs telles qu'on les voit aujourd'hui, non, de vraies âmes sœurs , de celles qui étaient liées ensemble à jamais avant que tout bascule brutalement.

Le mythe des âmes sœurs tel qu'il est décrit dans ce roman est magnifique, pur et passionnant.
On ne peut qu'être fascinés par ce que l'on découvre et par ce qui arrive aux personnages.
Ils vont être mis à mal , bousculer dans leurs convictions et dans leurs êtres , ils vont devoir lutter pour survivre.
Je ne peux bien sûr pas trop vous en dire mais plonger dans ce roman c'est la garantie de passer quelques heures un peu irréelles.
Pour ma part j'ai passé un très bon moment grâce à livre.

Ce livre m'a fait voyager le temps de quelques heures et je dois dire que mon expérience a été encore plus envoûtante grâce à la BO de ce livre. Car oui , une BO de ce roman est disponible et je vous garantis qu'elle vous immerge encore plus dans ce monde.

L'alliance du texte du roman et de la musique met particulièrement en avant les émotions , les sensations.
On sent la passion émanée de tout cela.

Durant quelques heures je n'ai eu aucun mal à m'imaginer auprès de Helya et Sisam, à lutter contre des êtres sans pitié , prêt à tout pour empêcher la réunion des âmes sœurs.
J'ai vécu de multiples péripéties, me suis prise d'amitié pour Oros et Farf, me suis posée quelques questions sur les véritables motivations de certains personnages ( je peux d'ailleurs vous avouer que j'ai encore quelques questions sans réponse ) .

Comme vous l'aurez compris je ne peux que vous recommander ce livre.
J'attends avec impatience de pouvoir lire la suite de cette saga plus que prometteuse.
Myrihandes, tome 2 : Le gardien de l'âpre-monde Myrihandes, tome 2 : Le gardien de l'âpre-monde
Meric Guilhem   
Si je fais une petite rétrospective « lecture de sagas » depuis le début de l’année 2018, le bilan n’est guère glorieux : treize premiers tomes et uniquement deux suites au compteur … L’explication de ce déséquilibre est toutefois assez simple : en général, quand un auteur ou un éditeur propose un tome 1 en service de presse … le tome suivant n’est pas encore sorti, voire pas encore écrit ! Et c’est ainsi que je me retrouve avec une liste de « sagas en attente de publication de la suite » longue comme le bras et que je me languis d’impatience pendant de très longs mois … Vous imaginez donc bien que lorsque j’ai vu que Guilhem Meric proposait les deux premiers tomes de Myrihandes sur Simplement.pro, j’étais absolument extatique : j’allais pouvoir les enchainer sans connaitre cette terrible attente ! Bon, j’admets que maintenant, c’est du tome 3 dont je me languis, mais on ne peut pas tout avoir dans la vie …

Sisam, Helya et leurs compagnons ont tourné le dos à leurs Cités natales pour s’enfoncer au cœur de l’Apre-Monde, ce continent que les légendes affirment être hostile et mortel … Ils le savent, le temps leur est compté : il leur faut trouver Philodendre, l’un des trois Gardiens, avant le terrible Kryom qui entend bien s’emparer de sa Clef afin d’ouvrir entièrement la Porte des Ames. Mais cette quête sera parsemée d’embuches, et le plus grand danger se cache peut-être au cœur-même de l’âme de nos deux Flammes jumelles, qui découvrent que même le plus grand Amour du monde n’empêche pas le doute et la colère de s’immiscer entre eux … Du côté des Trois Cités, l’heure est aux bouleversements : un ambitieux Gouverneur est élu Gouverneur Général afin de « rétablir l’ordre » … Mais Hemerod, fraichement destitué de son rang de Capitaine, ne compte pas le laisser faire : la mort brutale de sa sœur lui a ouvert les yeux et il entend bien désormais soutenir la cause des Ch’Ken au lieu de suivre aveuglément les ordres de sa mère.

Si le premier tome était finalement assez léger, tournant autour des retrouvailles d’Helya et Sisam après quinze années de séparation, l’auteur nous offre ici un opus « plus sombre, plus adulte, plus épique », comme il me le promettait d’ailleurs dans la petite dédicace … Dès le prologue, le ton est donné : l’ambiance de ce second volume sera bien plus pesante que celle qui régnait dans le premier. Machinations politiques, rencontres avec des peuples hostiles, mémorables batailles et esprits tourmentés, voici ce que nous propose Guilhem Meric dans ce récit à double-intrigue ! Tandis qu’Hemerod et ses nouveaux alliés tentent de libérer les Trois Cités du joug ancestral de Kryom, Helya, Sisam et leurs amis traversent les dangers de l’Apre-Monde pour convaincre un Gardien aigri et solitaire de quitter son refuge … Dans un cas comme dans l’autre, les embûches seront nombreuses, et les remises en question douloureuses. Quelques petites pointes d’humour percent toutefois à travers les personnages d’Oros et Farf, dont les interventions sont bienvenues dans ce climat à la limite de l’oppressant ...

L’auteur nous offre une fois encore un gros pavé de plus de 500 pages, et pourtant, on ne voit pas les chapitres défiler. Aucune longueur, aucune lourdeur à déplorer dans ce second tome : du début à la fin, on est happé par cette très belle plume, vraiment polyvalente, qui excelle aussi bien en description qu’en dialogue, en introspection qu’en narration. Cette plume, elle vous fait accepter n’importe quoi, même les retournements de situation les plus inattendus, même les coups de théâtre les plus incroyables … même les cliffhangers les plus frustrants. Sérieusement, c’est de la torture littéraire que de laisser le lecteur sur une fin pareille, dans une telle incertitude, sur une telle tension ! Il faut dire que, progressivement, au fil des pages, des chapitres, cette tension enfle, s’affermit, s’approfondit. Cela commence assez doucement, assez sobrement, assez calmement, et petit à petit, tout s’accélère et surtout, tout s’amplifie. Les combats se font plus sanglants - que de morts, diantre que de morts ! -, l’urgence se fait de plus en plus palpable … et on a sans cesse le sentiment que tout est perdu, que le pire est advenu, alors qu’il semblerait qu’en fait le pire reste encore à venir …

Plus le temps passe, plus on a peur pour nos héros, plus on a leur cœur serré pour eux. Pour Hemerod, déchu de son rang, rejeté des hautes sphères, haï du peuple, qui tente contre vents et marrées de se racheter. Et pour Helya et Sisam, chez qui la belle harmonie du premier tome est brisée, tandis que le doute, la rancœur, la douleur, s’immiscent entre eux. Ils comprennent qu’il va leur falloir apprendre à vivre avec cet Amour inconditionnel et surnaturel, et surtout qu’ils ne doivent pas le tenir pour acquis, qu’ils doivent le cultiver, l’entretenir … Ils doivent apprendre à s’Aimer, à ne former qu’une seul âme, qu’un seul être. Et c’est bien plus compliqué qu’ils ne l’imaginaient, et ils en souffrent, chacun de leur côté, sans se résoudre à en parler à l’autre, et la situation s’envenime … Et le lecteur en est tout aussi chagriné qu’eux-mêmes … Il faut dire qu’ils sont attachants, ces deux-là, et cela d’autant plus qu’ils ne semblent pas être de taille à affronter ce qui les attend à et porter la charge qui est la leur sur leurs frêles épaules !

Bref, un deuxième tome encore plus palpitant que le premier, qui happe le lecteur du début à la fin, qui le fait passer par une myriade d’émotions et qui le laisse complétement abasourdi face à cette apothéose finale qui promet une suite incroyable ! Je me demande toutefois comment l’auteur va parvenir à dénouer l’intrigue en un seul tome … j’avoue avoir un peu peur : cet univers et cette histoire sont tellement riches, tellement complexes, qu’il me semble délicat de s’arrêter au format trilogie sans risquer la « fin trop facile » qui me fait horreur. Jusqu’à présent, l’auteur n’a pas hésité à taper fort, à sortir des chemins battus, à prendre des initiatives vraiment innovantes dans le domaine de la fantasy, et je crains qu’en cherchant à boucler cette intrigue en un seul tome, il ne soit obligé de tomber dans les schémas classiques de résolution … J’ai donc vraiment hâte que le troisième et dernier tome soit sorti afin de savoir si mes craintes sont justifiées ou non … et surtout pour retrouver ces personnages qui me manquent déjà.

https://lesmotsetaientlivres.blogspot.com/2018/05/myrihandes-tome-2-le-gardien-de-lapre.html

par Aryia
Interfeel Interfeel
Antonin Atger   
Un roman que j'ai eu l'occassion de lire grâce à la #MasseCritique de Babelio, merci à eux et à Pocket Jeunesse pour l'envoi. Et franchement, le résumé donne envie, mais le roman est encore plus surprenant à la lecture...

L'histoire est celle de Nathan et de ses amis, qui sont connectés grâce à Interfeel, un réseau social du futur permettant de partager ses émotions. Chaque habitant partage ses émotions avec tous les autres, au même titre que l'on se téléphone actuellement ou que l'on partage des choses sur Facebook, Twitter ou autres.. Mais un événements va se produire et bouleverser Nathan. Et cela va l'amener à faire la rencontre d'une personne "sans-réseaux", qui vit en marge de la société. Nathan et ses amis vont alors vouloir en connaitre plus sur l'univers qui les entoure...

Alors je te le dis tout de suite, je ne pensais pas autant apprécier cette lecture. Mais en plus de l'univers, totalement créé par l'auteur, avec Interfeel, les relations entre les personnes, les gens dans ce monde, je trouve qu'il y a une réelle réfléxion sur les réseaux sociaux de nos jours. Et j'ai apprécié cela, car en plus des aventures qui s'enchaînent pour Nathan et ses amis, il y a vraiment des éléments qui nous font réfléchir à ce que nous apporte nos réseaux sociaux ou pas d'ailleurs. Donc, je peux dire que j'ai trouvé beaucoup plus qu'une histoire dans ce roman, mais plutôt quelque chose d'instructif, qui amène à la réfléxion autour d'un univers créé de toutes pièces, mais qui pourrait être notre futur. Je peux que te le recommander pour toutes ces raisons là.

La fin est surprenante, mais on n'était pas à cela prêt vu que j'ai déjà été surprise à de nombreuses reprises durant ma lecture. A chaque page, quelque chose de nouveau s'imbrique dans l'univers, dans l'histoire. C'est cela qui m'a vraiment emporté.

Nathan est un jeune homme qui se trouve entouré de ses amis au lycée, mais aussi de sa famille chez lui, tous accro au réseau social Interfeel. Je dois dire que je le trouve d'une très grande maturité pour son âge, mais cela m'a plu, car j'ai pu plus facilement m'attacher à lui et à son histoire. Le caractère principal de Nathan, qui a retenu mon attention, c'est qu'il est curieux. Mais pour cela, il est aussi courageux et déterminé, ce que j'aime dans les personnages des romans que je lis. Du coup, j'ai apprécié le suivre dans ses aventures et je trouve qu'en sa compagnie, nous n'avons pas le temps de s'ennuyer pour mon plus grand plaisir. En effet, il cherche toujours à avancer et revient que très rarement en arrière. Bref, c'est le personnage qui a fait que j'ai énormément apprécié cette lecture.

Le style de l'auteur est recherché, posé. Cela m'a beaucoup plu, car j'ai facilement accroché à son univers, qui est bien expliqué et détaillé pour nous permettre de nous projeter dedans. Un vrai plaisir de le lire et surtout de la découvrir.

En général, une histoire autant surprenante qu'intéressante autour d'un réseau social révolution : Interfeel. Je recommande vivement cette lecture entre détente et réfléxion.

>>http://www.fifty-shades-darker.fr/2018/06/interfeel-dantonin-atger.html
SOS Fantasmes SOS Fantasmes
Sara Agnès L.   
Wouaaaaaaw ! Honnêtement je ne sais pas vraiment comment cataloguer ce livre et je ne sais pas vraiment où le placer ! Il est pour le moins très chaud et très original ! Ce livre m'a sorti de ma "zone de confort" niveau lecture romantique érotique.
Si je devais le définir en un mot ce serait : "Très"!!!
Un très long livre, une histoire très lente (il n'a pas beaucoup de rebondissements), mais très bien écrite avec une écriture très agréable et très addictive. L'histoire est très sensuelle, très chaude et très sexuelle, mais aussi très troublante et très touchante. J'ai parfois été très mal à l'aise, mais également très curieuse de connaître la suite. Les personnages sont très attachants, très complémentaires et assez très peu décrit physiquement.
J'ai apprécié ce roman même si on est très loin du "classique"

par lilidip87
U.S. Marines, Tome 1 : Le Temps d'une permission U.S. Marines, Tome 1 : Le Temps d'une permission
Arria Romano   
Écriture assez sophistiquée et description classique, j’ai presque retrouvé le style de Margaret Mitchell dans Autant en emporte le vent.
Finalement, Livia est moins guindée que son éducation pour le laisser paraître, Hudson est parfait et Scarlett (évidemment) apporte un vent de fraicheur à l’ensemble.
Belle histoire dAmour et de fraternité.
Une moto, un sac croco et le type d'Hardelot Une moto, un sac croco et le type d'Hardelot
Léna Lucily   
Une jolie petite romance avec un côté feel-good qui fait du bien en ces temps de confinement.
Daphné est un chouïa agaçante par moment mais les personnages secondaires sont vraiment top. Et puis on aurait bien envie de vivre la même histoire que l'héroïne.
Parfait pour une lecture détente!
Rayon de lumière Rayon de lumière
E. L. Todd   
Quand je lis un new adult en général je cherche pas particulièrement de profondeur. juste à passer un bon moment.

Mais rayon de lumière n'a pas réussi ça. Pour plein de raison. La première étant que tout sonnait faux à mon goût, à avait l'air presque téléphoné par moment. J'avais l'impression d'être devant une pièce de théâtre mal joue ou les acteurs avaient un texte bateau.

J'ai pas aimé non plus les personnage. Rae est une fille qu'on décrit comme ayant du caractère et indépendante moi je l'ai surtout trouve égoïste voir individualiste (ce qu'on fait passer pour"indépendante" ressemblait dans le livre à "si t'es pas content jte quitte") elle était assez immatures dans certaines réactions tout comme ryker. Ryker d'ailleurs qui a autant d'intérêt qu'une plante verte, malheureusement.il est beau. Il est mystérieux. C'est tout. On apprend rien de lui, on ne le comprend jamais.

Idem pour tout les autres personnages. Honnêtement j'ai du mal à croire que personne n'ait rien remarqué au sujet des attirance de zeke ou celle de kayden. C'est comme si on plaçait un énorme truc devant le nez de personnage mais qu'ils ne voyaient rien. Quand à rex, j'ai pas compris l'utilité des chapitres de son point de vue et le personnage est exécrable. C'est une caricature de queutard bordélique rendu volontairement stupide et insupportable.

Et la fin m'a laissé perplexe. J'avais l'impression qu'au final il ne c'était rien passé dans le livre.

Globalement j'ai tout déteste de ce livre malheureusement. Rien ne m'a plu ni les personnages ni les évènements. Dommage

par sorello
Hate me ! That's the game ! Tome 1 : Coup de foudre Hate me ! That's the game ! Tome 1 : Coup de foudre
Emilia Adams   
J'ai eu beaucoup de mal à rentrer dans l'histoire et à m'attacher aux personnages. Tout va trop vite et ça me paraît un peut irréel tout ça. C'est juste mon avis, n'hésitez pas à vous faire le votre.

par loloetore
The Ivy Years, Tome 1 : Notre année trouble The Ivy Years, Tome 1 : Notre année trouble
Sarina Bowen   
https://lmedml.wordpress.com/2016/11/15/notre-annee-trouble-sarina-bowen/

Ce roman m’a été recommandé par Evelyne « La fée liseuse », du blog La fouinothèque. Nous avons généralement les mêmes goûts en matière de romans New Adult, c’est pour cela que j’y suis allé les yeux fermés ^^

Et je peux vous dire que [Notre année trouble] est un sublime Coup de Cœur !

Un roman tout en émotions et en retenue. Une idylle qui va naître de la plus belle des façons. L’auteure a vraiment tout misé sur ses personnages auxquels je me suis de suite attachée..

Corey Callahan a décidé de reprendre sa vie en main en retournant à l’université mais pour elle c’est avec son fauteuil roulant qu’elle va devoir faire sa rentrée.. Suite à un accident elle se doit se faire une raison, le hockey c’est terminé pour elle.. Son arrivée à Harkness va changer sa vie, elle va faire la connaissance de Dana, la fille qui partagera son logement sur le campus. Et enfin l’autre rencontre qui bouleversera sa vie c’est celle avec Hartley.. Ce jeune homme hyper canon qui habite l’appartement d’en face.. Mais Hartley n’est pas libre il est en couple avec l’insupportable Stacia !

Blessé aussi, Hartley se voit contraint de se remettre de ses blessures avant d’envisager de pouvoir reprendre l’entraînement de Hockey, car lui aussi est un joueur et c’est un point commun qu’il a avec Corey, un de ceux qui vont les faire se rapprocher.

Leur duo m’a mit des étoiles plein les yeux ! Le cœur remplit d’un amour sans limite. Leur relation se base sur la confiance et j’ai aimé que l’auteure prenne son temps avec nos héros. Ce roman est un concentré de bonheur que je n’ai pas vu passer tellement j’ai dévoré le roman et je dois vous dire qu’une fois fini j’avais déjà envie de le relire pour retrouver nos personnages.

Corey est une jeune femme incroyablement forte, je l’ai trouvé vraiment attendrissante. J’ai ressenti son trouble face à Hartley, pour elle c’était une évidence dès le début, elle allait tomber amoureuse de lui.. Mais elle avait aussi besoin de se protéger après que tout ait dérapé entre eux.. J’ai admiré son courage du début à la fin, la façon dont elle surmonte son handicap, le regard des autres mais aussi sa façon de gérer ses sentiments naissants envers Hartley!

Hartley, lui je l’aime..J’ai eu un coup de foudre pour lui dès que Corey a posé les yeux sur lui.. Ce jeune homme a tout pour plaire et j’ai aimé sa façon décontractée d’être avec Corey. Il illumine sa vie chaque fois qu’ils sont ensemble. Il l’a met à l’aise et elle prend confiance en elle. Hartley est populaire et pourtant il n’a vraiment pas l’attitude qui va avec son étiquette de tombeur.. Il voit clair en Corey, ils se comprennent sans même avoir à parler ! J’ai senti cette alchimie entre eux et j’avoue que tout au long de ma lecture j’ai eu ce petit sourire niais parce que je kiffais vraiment ce que je lisais. Chaque page a été un enchantement. Les personnages secondaires sont drôles et apportent énormément à l’ambiance du roman. J’adore l’univers universitaire et ici avec tous les messages que l’auteure fait passer ça accentue encore plus mon addiction à ce genre de récit.

Cette histoire est servie par une plume parfaite, addictive, douce, drôle et même très sexy parfois mais totalement différente de ce que l’on a l’habitude de trouver dans les romans New Adult. Sarina Bowen n’a fait aucune erreurs, aucun faux pas dans sa narration. Les points de vue alternés, j’adore ça et avec cette histoire encore plus. Corey et Hartley sont devenus de vrais chouchou pour moi. L’auteure traite des sujets difficiles, et ce avec beaucoup de tact, elle passe à la loupe les moindres sentiments de nos héros et a réussi à me les faire ressentir comme si j’y étais.

[Notre année trouble] est un incontournable du genre. Une pépite qui se déguste encore et encore ! Une histoire riche en émotions mettant en scène des personnages destinés à se trouver. Je suis encore sous le charme plusieurs heures après la fin de ma lecture et je suis vraiment très impatiente de poursuivre cette série qui est juste une merveille.

Cette lecture en trois mots :

Intense, magnifique et addictive.