Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de emelinem : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
Myria, Tome 1 : La fille du général Myria, Tome 1 : La fille du général
Mylène Régnier   
Les nouveautés en Urban Fantasy se font rare, alors je reste toujours attentive et très curieuse quand il s'agit de découvrir un nouvel univers. Le résumé m'a de suite alpaguée et la couverture de Fleurine m'a finalement emballée. Myria a beaucoup de qualités mais souffre également de quelques incohérences qui m'ont fait tiquer pendant ma lecture. J'ai passé malgré tout un bon moment de lecture et je serais là pour le deuxième tome. Dans cet avis, je vais plus parler de mes déconvenues que des bons points car ces petits trucs m'ont vraiment chiffonnée.

Le résumé nous préparait à avoir un personnage féminin plutôt superficiel, vénal et avec un objectif précis de vie. Ça change des héroïnes badass du genre, j'ai dis oui. Je regrette néanmoins son absence d'évolution. Alicia a manqué d'empathie à un moment crucial, ce qui a mes yeux est incompréhensible. Un roman doit nous provoquer des pics d'émotions, elle aurait du avoir peur, être désespérée, être en colère... être un tantinet inquiète. #walou

Elle se montre très gamine dans certains de ces comportements, notamment vis à vis du "mec". Leurs réactions sont trop schématisés... c'est un peu agaçant : elle ne voit pas et lui fait semblant d'être en colère. L'auteur souhaite créer le fameux jetaime-monnonplus mais ça manque de subtilité. Il y a eu des moments d'alchimie mais bizarrement ils n'ont pas été exploités. Je ne me suis pas attachée au couple, même si avouons-le il a son petit charme, le monsieur.

Myria est un bon mélange d'urban fantasy et de dystopie. Il s'agit d'un premier tome et il faut appréhender l'ordre nouveau où les Singuliers, des sortes d'Êtres magiques dotés de pouvoirs, ont refait le monde à leur sauce pour parler simplement. Du coup, quand débarque le "méchant", on ne sait même pas qui il est réellement... Je dois avouée que j'ai eu du mal retenir les personnages secondaires, trop nombreux, trop de surnoms peut-être qu'on s'y perd et on laisse ça en arrière plan. Quant au grand secret, on avait l'impression qu'elle n'attendait que ça pour le déballer et quand on croit avoir une grande scène avec son père. il.ne.se.passe.rien. #toussapourça

L'écriture est fluide et les dialogues sont enjoués, Madison donne beaucoup de peps à cette héroïne un peu trop sur sa ligne de conduite. On ne peut s'empêcher de sourire, la dynamique est bonne sauf quand c'est pour entendre le couplable parler, parler, parler et bien expliquer en long en large et en travers l'intrigue que l'on n'a pas vu venir... C'était scolaire, ça cassait le rythme alors que globalement sur tout le reste, le dosage est bon.

Avec quelques ajustements et quelques tics d'écriture en moins, je pense que j'aurais pu vraiment adorer cette histoire. Il y a vraiment une ambiance sympa liée à l'esprit Acadamie/Prof. Myria m'a dans son ensemble plu, il y a un joli potentiel mais il va falloir donner de la consistance à cette héroïne qui manque d'émotions, retravailler la trame lié au père et donner plus de consistance à cet axe politique. Parce que la question que l'on se pose ? Qu'est-ce qu'elle cherche Alicia dans tout ça ?

{ Avis sur Follow The Reader }

par LLyza
Magie Noire, Tome 1 : Charme Malicieux Magie Noire, Tome 1 : Charme Malicieux
Anya Bast   
Euh Mouais sympa mais sans plus.
Une histoire accrochante, j'avoue qu'on veut en savoir plus sur le livre et sur les pouvoir d'Aislynn mais l'histoire d'amour prend trop de place surtout qe l'auteur ne fait que se répéter sans cesse. Bon ok ils se dévorent des yeux, ok ils ne rêvent que de se sauter dessus et de s'arracher leur vêtements, ok elle a pas confiance en lui mais bon c'est pas nécessaire de le répéter toutes les 20 pages non plus on comprend à la fin.
C'est l'histoire d'Aislynn une fae de la cour Seelie qui va etre en charge de Gabriel un mi incube mi unseelie. Officiellement Gabriel veut changer de cour, officieusement il est là pour convaincre Aislynn de changer de cour en se servant de ses pouvoirs d'attraction et du sexe.
Voilà en gros le synopsis. Rien de bien transcendant mais plusieurs histoire s'y greffe ce qui le rend plus attrayant.
Aislynn est mignonne, belle, intelligente mais torturé. Sa vie ne lui convient pas. Elle ne se sent pas a sa place chez les seelies car elle posséde des pouvoirs obscures. Elle est gentille mais son manque de confiance en Gabriel a finit par me soûler. Jusqu'à la fin elle va se poser des questions sur lui je trouve que c'est aller très moins.
Gabriel lui est très grrrrr. Grand baraque, cheveux longs et muscles a gogo. En plus c'est un mi incube donc un dieu du sexe. Que demande le peuple. J'ai aimé son évolution et s apprise de conscience. Franchement il fera preuve d'une patience d'ange avec Aislynn.
Les autres ne sont que des personnages secondaires. Tous intéressants mais à développer .
Une histoire qui mêle amour, sexe, action et fantastique comme on les aimes.

par kaedelia
Crocs et sortilèges, Tome 1 Crocs et sortilèges, Tome 1
Louisa Méonis   
Énorme déception.
La couverture est tellement belle, que je m'attendais à passer un bon moment de lecture mais en fait pas du tout. J'ai détesté cette nouvelle et encore le mot est faible.
Qu'est ce que c'est vulgaire !!
Le premier chapitre résume à lui seul combien cette nouvelle va être vulgaire et écœurante.
Non seulement le vocabulaire est grossier mais on a l'impression que les personnages ne pensent qu'au sexe.
Et l'héroïne m'a fait penser à une parfaite petite idiote. Déjà sa réaction face à l'infidélité de son fiancé est affligeant mais ça ne s'arrange même pas au fil de pages. Ses réactions et son comportement en général, n'ont aucun sens logique.
Et le côté fantastique qui tombe comme un cheveu sur la soupe. Là c'est la goutte d'eau.
C'est très mauvais.

par Avalon
Alys et Tyron : Si tout était possible Alys et Tyron : Si tout était possible
Thaïs L   
Alys est une jeune jeune femme très réservée et solitaire ! Sa maladie l’a privée de sa joie de vivre et de toutes ces belles choses dont jouissent les jeunes de son âge .
Sa vie est fade et sans aucun intérêt. Jusqu’au jour où l’amour frappe à sa porte d’une façon des plus insolites en la personne de Tyron .
Jamais Alys ne s’est sentie aussi en vie ni aussi belle que dans ses yeux ténébreux . Même son pauvre coeur n’a jamais battu à cette cadence infernal, ce son est devenu sa dose d’adrénaline quotidienne depuis qu’elle a rencontrée ce mec tatoué mais beau à tomber .
Alys qui a oublié ses rêves commence enfin à espérer autre chose que vivre assez longtemps . Mais hélas la vie ne lui fera pas de cadeaux, son destin est bouclé car Tyron n’est pas homme à s’arrêter devant une pauvre recluse comme elle, et même si c’était le cas, leur mode de vie est aux antipodes ! Tyron flirte avec le danger, les affaires louches sont son quotidien, très loin de la souris grise qu’elle est ! Il faut dire qu’Alys ne va pas loin qu’à son supermarché à quelques arrêts du car .
Que réserve la vie à ces deux âmes errantes ? Pourront-ils espérer une vie à deux ? Une relation stable où le danger n’a pas sa place ? Ou la fatalité a tranché peur eux deux, et qu’arrêter de rêver à l’impossible n’est pas juste une option .
Thaïs, je te félicite pour cette belle romance très addictive . Il lui manquait juste un petit chouïa de travail de fond et elle aurait fait une jolie dark-romance .
Les personnages ont bien joué leurs rôles . Au fil des pages, leurs personnalités se développent pour laisser place à un tempérament de feu inattendu de la part d’Alys et une grande douceur et tendresse de notre Bad man sensé être dangereux et violent. Des protagonistes qui se sont avérés émouvants et attachants .
En faisant abstraction sur quelques fautes d’orthographe et quelques maladresses de débutante, Thaïs a réussi à me captiver, et lire cette histoire d’une seule traite sans m’ennuyer une seconde !
N’hésitez pas à lire « Si tout était possible », non seulement pour encourager une plume qui promet mais aussi pour passer un très bon moment lecture !
Mya
La Reine des détestés, Tome 1 : Enfer ou paradis La Reine des détestés, Tome 1 : Enfer ou paradis
Ena L.   
Je suis mitigée mais assez positivement n’étant pas fan de Dystopie certes, mais cette histoire est mega addictive, Et en ce temps de confinement & Covid19 , cette histoire prône la tolérance et nous démontre la bêtise humaine et quel sort nous attends si nous prenons pas soins de la terre & des êtres humains
Alors mon gros hic c'est la couverture que je trouve vraiment moche

par nadoss
La Dernière Muse La Dernière Muse
Elle Catt   
Alors tout d'abord, je me permets de pousser un coup de gueule parce que j'en ai marre de lire des romans où à la dernière page, on vous apprend que la suite sera dans un second tome alors qu'il n'était aucunement mentionné qu'il s'agissait d'un tome 1 et surtout on ignore quand la suite paraîtra et ça, ça m'énerve!!!
D'autant plus que j'ai pris beaucoup de plaisir avec cette histoire. La première moitié du roman nous livre une histoire d'amour somme toute convenue, mais sympathique et puis tout à coup on glisse lentement dans la fantasy et alors que l'on rentre vraiment dans l'histoire, que l'on s'attache à ce monde et à ses personnages, ahrr!!! on doit attendre!! Bon j'espère pas trop longtemps, parce que j'ai vraiment envie de connaître la suite.

par PANDORE88
Pour ne pas t'aimer Pour ne pas t'aimer
Céline Musmeaux   
Alors là, c'est un flop pour moi ! J'en suis vraiment désolée mais je n'ai pas du tout mais pas du tout réussi à accrocher, j'ai arrêté à la moitié du livre et déjà pour arriver là, je me suis forcée.
Je trouve que l'on dirait que c'est écrit par une adolescente, c'est répétitif (on a compris qu'elle met des stops et que sa pote a des crush).
Je m'étais dis, attendons de voir Noah ce que ça donne et au final pareil une fois que l'on rentre dans sa tête.

par Manon-46
La Reine des détestés, Tome 2 : Choisis ton roi La Reine des détestés, Tome 2 : Choisis ton roi
Ena L.   
Toujours aussi d’Ena L. Et de sa plume, j’ai adoré ce second tome.
De l’émotion, du sang, de l’amour, de l’amitié, du suspens et du sexe, un mix gagnant, ajoutez a cela une reflexion sur l’état de notre société et de notre planète, bref un excellent moment.
So romantic So romantic
Ena L.   
Avant tout, je réitère ce que j’avais déjà dit pour Not a fucking romance du même auteur : ne lisez pas ce livre dans des lieux publics ; si vous ne souhaitez pas avoir des regards étranges des personnes autour de vous. Ce roman est une superbe bulle d’oxygène pleine d’humour qui n’occulte pas l’histoire que du contraire. Je suis passé par une série d’émotion au cours de ma lecture : de l’envie de meurtre, au fou rire, à l’expression « non, Ena L n’a pas osé faire cela ce n’est pas possible ». Je vous en parle plus de suite :

Milan est un jeune père célibataire. Il est plutôt attirant, son seul défaut qui pour moi est une belle qualité : notre héros est un romantique incurable. Et oui ici nous n’avons pas un biker ou un bad boys, nous avons un sentimental qui veut retrouver l’amour et surtout prouver à son ex qu’il peut le trouver…. Milan va avoir son compte de rencontres les plus improbables les unes que les autres… La question est la suivante : va-t-il trouver l’amour et surtout avec qui ??? Je vais être une vilaine fille, mais je ne vais pas vous le dire… Je vous vois derrière vos écrans, je suis une diablesse…

Alors ici, je vais un peu modifier mon habitude… Je vais vous parler de deux personnages principaux qui auront une grande importance pour notre héros…

•Gala est une mère célibataire qui rencontrera notre héros à l’école de ses enfants. Notre jeune dame va mettre tout en œuvre pour séduire Milan, est-ce que notre romantique se montrera réceptif au charme de notre maman célibataire la question reste entière….

• Seven, un ami de Gala, ce monsieur, est sexy en prof de surf, il entrera en scène à la demande de notre maman célibataire…

J’ai bien entendu mes personnages préférés dans ce roman :

• London et Rio, les frangins surprotecteurs de notre héros, ils aiment leur petit frère au point de se comporter comme des papas poule avec lui ; mais attention, ils sont d’une tolérance et d’une compréhension avec Milan

• Dakota, la sœur de Milan, elle n’hésitera pas à remonter les bretelles de notre romantique….

Nous aurons aussi quelques guest dans ce roman :

• Kamram, nous l’avions rencontrée dans Not a fucking romance, ce monsieur se montrera un chouilla envahissant….
• Také, toujours égale à lui-même, avec son charme fou
• Aly, notre éternel romantique
• Hunter, alors lui, je fais ma demande chieuse maintenant : je veux en savoir plus sur ce monsieur s’il te plait je fais mes yeux de cocker dépressif….
• Jared et Hugo, nos amis, ont également un peu évolué par rapport à la fin de not a fucking romance

Ce livre est une belle bouffée de bonne humeur. Si vous avez lu not a fucking romance, vous comprendrez de quoi je parle. Je dois juste glisser une mise en garde : cette comédie ne se déroulera peut-être pas comme vous le prévoirez, mais ne vous détourner pas de cette histoire pour la cause ; ce roman est doux, une petite perle. J’ai adoré ce roman qui est plein de surprises, on ne s’attend pas aux bouleversements que notre auteur amène avec brio. J’ai été happé par le scénario. J’ai eu envie de secouer certains personnages pour leur remettre les idées en place, d’en consoler d’autres pour leur dire que tout se passerait bien, et j’ai eu aussi des envies de meurtres…. et je ne vous parle pas les messages privés qu’Ena L. a eu de ma part pendant ma lecture… Cette romance est une petite pépite à dévorer sans modération ; et si vous aimez les intrigues qui sortent de l’ordinaire, ce livre est pour vous… C’est une grosse recommandation de ce début d’année.

par Sonia-Noe
L'Amour au clair de lune L'Amour au clair de lune
Céline Musmeaux   
Cette semaine, j’ai pris l’abonnement kindle qui me faisait de l’œil depuis quelques temps et grâce à celui-ci je me suis décidée à lire les œuvres de Céline Musmeaux.

Il y a des années, j’avais déjà tenté l’un de ses young adult et je me souviens de pas avoir adhéré à l’histoire que j’avais trouvé très rapide.

Cependant à l’époque, je n’ecrivais pas et j’étais une lectrice plutôt stricte avec beaucoup d’attente difficile à combler.

Grâce à l’écriture, j’ai revu ma manière d’appréhender les histoires, j’analyse différemment et la construction d’une histoire et la psychologie des personnages m’est devenue très importante dans une histoire.

J’ai donc décidé de revenir vers Céline qui offre des histoires à thèmes, des sujets actuels et surtout, qui ne plombe pas ses romans de scènes de sexe interminables que je ne peux plus voir en peinture.

Alors mon choix s’est donc porté sur sa dernière dystopie : L’amour au clair de lune.

Nous rencontrons Meredith, qui fête ses 18 ans et qui, pour l’occasion, va pouvoir rejoindre le monde duquel elle a été séparée des sa naissance. Effectivement, les enfants de la noblesse dans cette histoire vivent à l’écart, sont élevés et éduqués avant de recevoir une lettre le jour de leur majorité pour leur annoncer leur futur mariage, et surtout leur nouvelle fonction qui déterminera le reste de leur vie.

Meredith à été choisie pour le rôle que toutes les filles auraient aimé avoir. Elle va épouser le fils de l’empereur et être amenée un jour à devenir impératrice. Malheureusement, loin d’être ravie, notre héroïne va souffrir de cette obligation car une autre personne fait battre son cœur. Un garçon avec qui elle échange depuis de nombreuses années, un correspondant que chaque enfant possède durant la durée de son internat. Il est le seul à la connaître réellement et elle le connaît également par cœur. Elle ne sait pas qui il est mais se promet de le retrouver et d’échapper à son destin.

Alors je n’en dirais pas plus pour ne pas gâcher la surprise et il est vrai qu’en lisant le résumé, on peut s’attendre à une lecture sans surprise. Tout du moins, c’est ce à quoi je m’attendais.

Nous avons une première partie sous forme de huit-clos entre Meredith et le prince. Nous apprenons à les connaître, leur réaction l’un face à l’autre mais également ce qui se passe dans leur tête. J’ai apprécié le défi que représente leurs obligations et leur manière de se comporter l’un envers l’autre. J’avoue avoir tout de suite été attirée par Stephan, qui est un jeune homme énigmatique mais qui nous montre par son comportement qu’il est sensible tout en ayant un vrai caractère. Meredith n’a pas eu les mêmes honneurs, elle fait partie de ses personnages qui me donnent envie de les secouer. Pourtant, malgré ses défauts, au fil des pages, je suis parvenue à la comprendre et surtout à l’excuser car bien que agaçante, elle est fidèle à ses sentiments.

J’allais commencer à perdre de l’intérêt lorsque l’histoire à pris un tournant différent, des personnages qui entrent en scène et donnent un regain d’énergie à la situation, obligeant les personnages à se dévoiler davantage et entrer enfin dans le vif du sujet. Finalement, je n’ai pas pu lâcher ma liseuse avant de connaître la fin de ce récit. J’ai beaucoup aimé être surprise dans cette construction de l’histoire et c’est donc sur une note très positive que j’ai fini ma lecture.

J’ai passé un agréable moment, et surtout, la plume de l’autrice m’a vraiment interpellée. Elle n’est pas traditionnelle car elle opté pour des expressions que je ne connaissais pas, et surtout, elle propose beaucoup d’introspections de ses personnages tout au long des chapitres. Ces passages sont en italique et très réguliers. Nous entrons ainsi dans les pensées immédiates des héros, et plutôt que d’user de flash back, c’est grâce à leurs ressentis que nous en apprenons plus sur leurs passés.

L’amour au clair de lune est une première dystopie pour l’autrice, et cela s’est ressenti par moment. Il m’a manqué de temps à autre un peu plus d’approfondissement et d’émotions, mais il y avait le récit est bien construit et agréable à lire. De plus, je tiens à préciser qu’il s’agit là d’un one shot, aucune frustration à avoir.

Malgré les quelques bémols émis sur ce lecture, j’ai apprécié cet univers et surtout, il m’a donné envie d’aller piocher aussitôt un autre titre de Céline Musmeaux dans ses romances contemporaines.

Et je peux vous dire que je ne l’ai pas regretté ! Chronique à suivre …
  • aller en page :
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4