Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Emeraude10 : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
Éternels, Tome 4 : La Flamme des ténèbres Éternels, Tome 4 : La Flamme des ténèbres
Alyson Noël   
Un quatrième tome de la série Eternels / The Immortals, dans lequel Ever aggrave de plus en plus sa situation sans trouver de remède pour "soigner" Damen. Malgré ses erreurs répétées, celui-ci continuera toujours à pardonner à la jeune fille en la soutenant en permanence.
De son côté, la jeune fille se retrouve de plus en plus isolée : Miles est parti en Italie, Haven ne veut plus la voir parce qu'elle lui préfère Roman, et Sabine sort de plus en plus souvent avec Monsieur Munoz, le professeur d'histoire de Ever (on a d'ailleurs le droit à une scène de dîner "familial" qui prête à sourire.)
Dans ce tome, Damen est laissé de côté, Ever préférant se confier à Jude par peur de décevoir ce premier. Sauf que cela va l'amener à se rapprocher plus du jeune homme, augmentant inconsciemment la compétitivité entre les deux garçons...
Cependant, les personnages restent tout de même assez naïfs, parfois stupides mais surtout très complexe psychologiquement (on pourrait même dire qu'ils sont psychologiquement torturé par l'idée de décevoir l'autre) : Damen avec sa gentillesse infinie, Ever qui manque de réfléxion mais s'angoisse sans arrêt à la pensée de n'être pas aussi parfaite que Damen... Dans ce tome, tous deux pourraient facilement gagner le prix "du personnage qu'on a le plus envie de gifler", inventé par Jasper Fforde dans le troisième tome de sa série Thursday Next, à savoir Le Puit des Histoires Perdues.

par Selenna
Nightshade, Tome 1 : Lune de sang Nightshade, Tome 1 : Lune de sang
Andrea Cremer   
Calla Tor est une Protectrice, elle a le pouvoir de se transformer en louve. Cette dernière sert les Gardiens, d'étranges personnages aux pouvoirs mystiques, qui veillent depuis toujours sur les humains et la Terre. Il faut le dire, les Gardiens ne sont pas tous blancs comme neige et l'abus de pouvoir est un aspect de certains. Néanmoins, les Protecteurs n'ont pas leur mot à dire, après tout, leur maître leurs fournissent le nécessaire et même parfois plus, pas besoin de se plaindre. Étant l'alpha femelle de la meute Nightshade, elle est promise à Ren de la meute Bane. La question sur son avenir ne se pose même pas, Calla le sait depuis presque toujours et cela ne l'a jamais vraiment dérangée : c'est son devoir, elle en est certaine et elle l'accepte. Mais, oui, il y a un mais... En sauvant la vie de Shay, elle ne se doutait pas une seule seconde que tout son monde allait être remis en question. Tout cela est sûrement impossible, rien n'est à remettre en cause, elle sert les Gardiens un point c'est tout. Enfin, c'est ce que Calla pensait...

Nightshade est un petit bijou ! Ca commence fort, avec la fameuse scène où Calla sauve la vie de Shay. Dès ce moment, Calla fait sa première erreur, elle en est certaine. Mais, nous, petits lecteurs, aimons les erreurs, surtout quand elles n'en sont pas vraiment, n'est-ce pas ? Rassurez-vous, c'est la première et pas la dernière.

Parlons des personnages. Un grand éventail de personnages, d'ailleurs. Shay, l'humain qui est tout, sauf normal ; Ren, un alpha joueur et très porté sur la sensualité ; sont les deux jeunes hommes que Calla apprécient (plus qu'apprécie, on s'en doute). Malgré une certaine 'complexité' chez Shay, j'ai trouvé que Ren était trop... tout. Les brutes au grand cœur, je dois avouer que je n'aime pas ça. Il est plus muscles que cerveau (contraire de Shay). Bryn, Ansel, Fey, Dax... j'oublie certains noms, mais jamais on ne se mélange les pinceaux entre eux, tellement leurs personnalités sont différentes. Les personnages secondaires que j'ai le plus apprécié sont sûrement Neville et Logan (qui n'est pas si secondaire que ça... mais bon). Le meilleur pour la fin, la narratrice : Calla ! Même si parfois j'ai du mal à comprendre les réactions agressives de celle-ci (une vraie barbare) elle est l'un des fils conducteurs de l'histoire avec Shay. Je l'ai trouvé drôle et attachante.

Après les personnages, on trouve l'ambiance glauque de la ville de Vail, où rien n'est comme il doit être. Dans cette étrange atmosphère légèrement oppressante, Calla et les autres personnages réussissent néanmoins à faire rire. Pas jusque la fin, bien entendu. Vers une vingtaine de pages avant la fin, je lisais presque en diagonale, changeant de page à toute vitesse en pensant : « Mon Dieu, que c'est terrible ». Et puis la fin ne nous laisse pas le choix, j'achèterais très certainement la suite. Je ne peux que dire une chose : le 13 janvier 2011, annulez les rendez-vous et courrez chez votre libraire !

http://name-in-stone.skyrock.com/3045577619-NIGHTSHADE-1-LUNE-DE-SANG.html

par Happy
Nightshade, Tome 2 : L'Enfer des loups Nightshade, Tome 2 : L'Enfer des loups
Andrea Cremer   
Intense. Explosif. Excitant. Voilà ce que je retiendrai de Wolfsbane. Ce livre, c'est de l'adrénaline à l'état pur. J'ai adoré, ce n'est pas plus compliqué que ça ! On est absorbé par l'histoire ! L'intrigue est violente, explosive et poignante ! Tout ce que j'aime.
Pour commencer, je dois vous avouer que je n'en attendais pas énormément de ce roman. J'avais aimé Nightshade, mais sans l'avoir adoré. Ce tome 2 a donc été une vraie révélation, car il a surpassé mes attentes ! Si vous me posez la question "Est-il mieux que le tome 1 ?" je vous répondrai sans hésiter un grand "oui". Mais d'où vient cet énorme potentiel ? J'ai ma petite idée là-dessus...
Voyez-vous, le premier opus posait l'histoire. On découvrait Calla et Ren, deux alphas, deux chefs de meute, ainsi que Shay, humain lié à leur histoire. Ce tome mettait en place le décor, avec la suite, on entre au coeur de l'action, vraiment. Le roman prend place directement là où la fin du premier nous avait laissés. Calla est enfermée dans le repère des Explorateurs, prise au piège. Mais très vite, elle va se rendre-compte que ces derniers, qu'elle pensait être ses pires ennemis, veulent l'aider et devenir ses alliés. Mais pourquoi ?
La réponse est simple, le moment de "la guerre de tous contre tous" est arrivé. Calla va très vite apprendre que les Explorateurs sont en fait les gentils dans l'histoire, et qu'elle va leur servir d'élément principal pour les sauver. Elle est la pièce maitresse de cette future bataille. Le fait qu'on en apprenne plus sur ses "ennemis" m'a vraiment beaucoup plu ! On découvre une multitude de nouveaux personnages qui permettent à l'histoire de s'approprier plus de profondeur, de suspense et... d'humanité. Car oui, ses nouveaux protagonistes sont plus humains, plus touchants, plus vrais et ça, c'est une énorme qualité pour un roman d'où émane sans cesse une vraie bestialité.
D'ailleurs, on comprend grâce à ce livre le sens de ce mot, "bestialité". Calla va tout faire pour retrouver sa meute, sauver Shay et son frère, Ansel, et pouvoir battre ses vrais ennemis. La pression monte sans cesse, elle nous happe, nous étreint. Entre découvertes de nouveaux lieux, rage, haine et révélations, nous n'avons réellement pas le temps de respirer ! Calla va avoir des choix cornéliens à faire.
On entre vraiment dans un nouvel univers avec ce roman. Les Explorateurs se dévoilent, et j'ai vraiment été transporté dans cette atmosphère enivrante. On suit Calla dans son exploration des lieux, et cela nous fascine ! Entre magie, armes, nouvelles amitiés et tensions, Calla va apprendre à faire confiance aux personnes qu'elle pensait devoir détester. Cet aspect de l'histoire, toutes ces découvertes, m'a juste... Captivé ! Je n'avais rien vu arriver ! Franchement, ce tome est génial !
Derrière tout ce côté "guerre" et formation d'alliés pour se battre, l'histoire m'a fait réalisé quelque chose... Calla m'a manqué. Wolfsbane permet de nous montrer de nouvelles facette de cette dernière. Elle est touchante, émouvante et vraiment unique. Elle apprend que son rôle de chef de meute est dangereux et qu'elle seule peut décider de son destin. Mais ce n'est pas tout. On découvre une Calla hésitante, passionnée et qui doute, qui s'inquiète. Elle m'a vraiment ému et est devenue une héroïne que j'adore.
Mais Andrea Cremer n'a pas fini de jouer avec nos sentiments. Alors que le suspense et la tension grimpe, l'auteure n'a pas oublié son triangle amoureux. Avant toute chose, j'aimerai vous dire que ce triangle là a de vraies raisons d'exister. On sent bien qu'il n'est pas présent pour nous faire plaisir ou parce que c'est la tendance actuelle, non. Là, Andrea Cremer nous plonge vraiment dans une histoire de déchirement entre deux êtres. Rien que d'y repenser, j'ai envie de replonger dans le livre. J'ai eu des frissons en voyant Calla souffrir à cause de ses sentiments. Wolfsbane est aussi un livre poignant à cause de cela. Calla est perdue, totalement. En retrouvant Shay dans le repère de Explorateurs, elle sait qu'il est fait pour elle. On lit des scène entre eux qui sont juste exaltantes et assez hot. Mais au fond d'elle-même, elle ne peut pas oublier Ren, le loup auquel elle était initialement liée. Ses souvenirs de lui la hante sans arrêt, même lorsqu'elle est avec Shay. J'ai ressenti de la peine pour Calla. Éprouver autant de mal pour aimer ne devrait pas être permis. Ce triangle amoureux est un des plus intenses que j'ai jamais connu.
Comme vous l'aurez compris, Wolfsbane est un roman qui vous consume. Il nous permet d'en apprendre beaucoup plus sur l'univers des loups et sur son histoire. On découvre de nouveaux personnages qui sont géniaux, et qui plairont à tout le monde, j'en suis sûr. Trahisons, mensonges, mystères, haine, passion et révélations sont au rendez-vous, le tout mélangés à merveille pour nous servir un cocktail explosif. Ce roman balaye tout sur son passage. Nous sommes plongés au coeur d'une tornade de sensations à couper le souffle. Wolfsbane est saisissant et vraiment extraordinaire, une bataille pour la vie, l'espoir et l'amour, voilà ce qui résume tout.


http://wandering-world.skyrock.com/3025701206-Nightshade-Tome-2-Wolfsbane.html

par Jordan
Nightshade, Tome 3 : Le Duel des Alphas Nightshade, Tome 3 : Le Duel des Alphas
Andrea Cremer   
http://wandering-world.skyrock.com/3063085217-Nightshade-Tome-3-Bloodrose.html

Ouaw. Je viens de finir Bloodrose, et je suis en état de choc. J'ai le coeur serré à l'idée d'avoir quitté l'univers de Nightshade, ainsi que Calla qui me manque déjà atrocement. Ce tome m'a tué. J'ai eu les larmes aux yeux, j'ai tremblé, j'ai eu mal au ventre, j'ai ris, j'ai eu chaud en lisant quelques scènes osées... Bref, je suis conquis. Aussi bien par cet opus que par cette magnifique trilogie qui restera longtemps dans ma mémoire.
Le début du troisième roman nous ramène directement à la fin du second livre. Au départ, j'ai eu un peu de mal à replacer les choses, ainsi que certains personnages. En effet, la saga possède des dizaines de protagonistes différents. J'ai peiné à remettre des visages sur certains prénoms, et cela m'a un peu gêné au départ. Mais ce qui était un petit point noir au début de ma lecture est très rapidement devenu un énorme avantage par la suite. Car oui, tous les héros de la trilogie ont su me toucher. Calla et sa meute forment un groupe solide, drôle, fascinant, émouvant, doux et poignant. Ils me manquent tous. J'ai une boule dans la gorge rien qu'à l'idée de ne plus jamais les retrouver. Passer quelques jours avec eux a été un immense plaisir.
De plus, les trois personnages principaux, à savoir Calla et ses deux prétendants au rôle d'alpha, Shay et Ren, deviennent encore plus merveilleux. Si dans les deux premiers tomes le triangle amoureux était déjà très présent, là il occupe vraiment un place centrale... Et j'ai adoré ça ! Les réflexions entre Shay et Ren fusent, ils se battent sans cesse pour Calla. D'ailleurs, celle-ci va très vite mettre les choses au clair avec eux : elle ne choisira pas son prétendant tant que la guerre pour détruire les Gardiens ne sera pas terminée. Sauf que jusque là, Calla va devoir sérieusement réfléchir, et faire le tri dans ses émotions.
Là, je tire mon chapeau à Andrea Cremer ! L'auteure a réussi à me faire craquer pour Calla ! En effet, celle-ci devient une personne mature, qui doit faire ses propres choix. Elle est déchirée, détruite et dévastée par toutes ses expériences passées et son amour pour Shay et Ren. Sauf qu'elle ne doit pas se laisser abattre. Du moins, pas tant qu'elle et sa meute ne seront pas ressortis vainqueurs de l'ultime bataille qu'ils vont mener.
Haaaaa, et cette guerre... Elle va autant faire de mal aux loups qui y seront présents qu'à nous. Mais je préfère ne pas en parler. Je vais vous laisser découvrir ce qu'elle nous inflige. Car là, je vous promets un tsunami d'adrénaline, de douleurs et de rage. Par contre, je vais vous parler de comment Calla, Shay, et Ren, ont réussi à parvenir jusqu'à ce dernier combat.
Dans Bloodrose, l'action et les rebondissements sont omniprésents. Et pourquoi ? Tout simplement parce que pour gagner la guerre, Shay doit retrouver tous les éléments de l'épée du Scion, seule arme capable de tuer le chef des Gardiens et de le détruire. C'est pourquoi Calla, ses deux amants, et sa meute, vont être embarqués dans un voyage où dangers, passions et tristesses s'entremêlent pour nous en faire voir de toutes les couleurs. D'ailleurs, il n'y a pas seulement l'intrigue qui nous submerge de surprises... Le triangle amoureux, lui aussi, parvient à nous prendre aux tripes !
Et accrochez-vous, car pour qu'on ne les oublie pas, Calla, Shay, et Ren, sont prêts à tout ! Dès le départ, nous avons le droit à une scène assez... Hot. Entre qui et qui ? Ha ça, je ne vous le dirai pas ! Les baisers passionnés et les scènes romantiques s'accumulent tout au long de notre lecture, et c'est un vrai plaisir ! Quelle joie de voir autant d'amour dégouliner des pages du roman au beau milieu d'un climat totalement opposé !
Car oui, l'atmosphère de ce tome est complètement différente des autres. C'est la fin, et on le sent bien. Le chapitre final. Rien que d'y repenser, j'ai les mains moites... Ouaw. Il se passe tellement de choses dans ce roman qu'on en ressort complètement chamboulé. J'ai encore un peu de mal à me dire que ça y est, tout est fini. En plus, j'aurais dû me préparer à la fin de ce roman, car il est peuplé de moments surprenants et à couper le souffle. Tout comme les dernières pages.
Haaaalala, les dernières pages... Comment vous dire ? Encore un "ouaw". Durant les cinquante dernières pages du livre, tout s'accélère. L'ambiance n'est plus pesante, mais terriblement angoissante et oppressante. A tout instant, le monde entier risque de s'écrouler, et nous assistons, impuissants, à la violence d'une bataille sanglante. Il y a des morts, beaucoup. J'ai presque pleuré pour certains d'entre eux. Il y a des injustices qui m'ont mis en colère. Et puis il y a l'espoir. Celui qui va permettre à Calla et sa meute de se battre jusqu'au bout, quoi qu'il ne leur en coûte.
Au final, je suis encore complètement dans le brouillard. Je crois même que je suis en train de faire une petit dépression post-Bloodrose. Ce livre ( et cette trilogie ) m'a juste bouleversé. Je connais désormais les destins de Calla, Shay, et Ren, et je dois bien avouer que je suis conquis par la conclusion de l'auteure. Elle est inattendue, c'est le moins qu'on puisse dire, et elle m'a juste captivé. Merci Andrea Cremer pour cette fabuleuse lecture, merci beaucoup. Avant de finir, j'aimerai dire à Calla et à toute sa meute que les quitter me consume de l'intérieur. Vous resterez longtemps dans ma mémoire, c'est promis. Vous avez bien mérités les vies qui vous attendent.
Maintenant, je suis plus qu'impatient de me plonger dans la duologie préquelle à la trilogie Nightshade dont l'auteure a distillé quelques indices dans le roman. Car je veux à nouveau visiter l'univers magnifique des loups d'Andrea Cremer. Je veux encore frissonner grâce aux protagonistes merveilleux qu'elle nous offre. Et je veux encore et encore me noyer dans un torrent de sentiments violents qui nous brûlent et nous subjuguent, tout comme l'a fait l'excellente trilogie Nightshade.

par Jordan
La Sélection, Tome 3 : L'Élue La Sélection, Tome 3 : L'Élue
Kiera Cass   
Le premier tome m'a fait conclure "c'est génial !", le second "Eh oh, Ame tu te bouges ?" et le troisième "Achevez moi..."
Non mais sérieusement, chacun des attraits de la sélection ont tous fini par disparaître les uns après les autres. J'avais qu'une seule envie : le finir le plus vite possible pour passer à autre chose. Limite je sautais de joie quand je m'approchais de l'ultime page 337.

America est clairement insupportable. Dans le premier tome, je la trouvais fraîche, authentique et drôle. Mais à présent, j'ai l'impression d'avoir affaire à une gamine dont l'immaturité m'a fait perdre patience. Si elle pouvait plutôt se focaliser sur les renégats, sur les castes, au lieu de ses préoccupations futiles qui se résument à ses amours compliqués (et qui m'ennuient franchement).
Ses airs de petites princesses dans son château m'agaçaient à un point ! Elle se tourne en ridicule rien que le premier chapitre.

Au niveau de l'action il ne se passe rien. Et ça c'est une véritable déception. Je pensais qu'il y aurait une guerre, du sang, des morts... au lieu de ça, on a le droit à des soirées pyjamas entre les filles de L'Elite, waouh ! [spoiler]Heureusement, il y a une fusillade pour pimenter le Verdict, avec en plus un prince froid pour qu'il y est un minimum de suspense. C'est le seul moment où je me suis sentie captivée mais ça n'a duré que quelques instants...[/spoiler]

Je reste "team Maxon", faute de mieux, mais je ne suis absolument pas folle de son personnage. Pour un prince soit disant charmant, il ne me fait pas du tout rêver. Autant dans le premier et second tome, je le trouvais attachant et mignon, autant ici, il est fade et énervant. En fait, trouver un personnage qui ne m'énerve pas dans ce tome 3 risque d'être une tâche compliquée.
Peut être Céleste ? C'est la seule qui joue franc-jeu. Kriss, transie d'amour, je la trouvais pathétique. Elise est bien gentille mais sa présence est aussi utile qu'une plante verte dans une salle d'attente.

Que dire d'Aspen ? C'est une source d'ennui ? Je n'ai rien contre lui. Il est ce qu'il est : un garde royal sexy et le premier amour d'Ame. Mais je trouve son personnage tellement peu approfondi que je ne suis pas réellement attachée à lui. Dommage.

Les dialogues sont mortels.
« [...] Je pousse un cri émerveillé.
- Il pleut !
- C'est tellement beau.»
On est au summum de la poésie.

Bref, je trouve ce tome très très très très très très très très très en dessous du premier. Il ne fait qu'érafler tout ce qui est intéressant pour se focaliser sur ce qui est inintéressant. Il manque cruellement d'approfondissement sur des tas de plans. Tout se passe trop rapidement pour être crédible. C'est superficiel. C'est mièvre. Je trouve ça vraiment dommage parce que je ne garderai pas un très bon souvenir de la Sélection... Je dois avouer que je suis contente de comment ça se termine (peut être justement parce que c'est la fin ? ^^) mais j'aurais préféré qu'il se passe des choses AVANT pour que je puisse conclure sur une note rêveuse, plutôt que sortir ma mitrailleuse..

par OnlyLola
La Sélection, Tome 2 : L'Élite La Sélection, Tome 2 : L'Élite
Kiera Cass   
Je veux être en Mai 2014. Je veux le tome 3 de "La Selection". Et je veux, non j'exige que America et Maxon finissent ensemble.

Ce deuxième tome comme le premier est fantastique, on reste dans le même contexte que le premier tome : La Sélection, donc pas vraiment de changement d’environnement ni de grande action mais de toute façon ce roman, n'est pas du tout un roman d'action, personnellement ça ne m'a pas dérangée le moins du monde.
En fait l'histoire en elle-même ce porte plus sur le choix amoureux que autre chose mais ça ne m'a pas gênée non plus.

Concernant les personnages, comment vous dire, je les aimes toujours autant mais j'ai tous eu envie de leurs taper la tête dans un mur plus d'une fois.

America est submergée par le doute, même un peu trop à mon goût, ok Aspen est son premier amour et c'est normal qu'elle ne l'oublie pas facilement mais si cette amour était aussi fort que ça elle ne serais jamais tombée amoureuse de Maxon, c'est un fait. Et quand enfin elle fait un choix, il faut qu'il se passe quelque chose et qu'elle se rétracte. Le problème est qu'elle ne se bat pas assez, le pire c'est qu'elle en a conscience, et je pense que si elle ne se bat pas assez c'est parce-que elle prenait déjà Maxon pour acquis. Heureusement son raisonnement à la fin de ce tome m'emplie d'espoir, fait qu'elle ne change plus d'avis sinon je l'égorge.
Sinon, j'aime toujours autant son humanité et son côté Révolutionnaire, elle pourrait changer le monde si elle s'en donne les moyens. Bref, une héroïne que j'affectionne toujours autant malgré des envies de la secouer parfois.

Maintenant à Maxon - marry me, please -, je l'aime un peu, beaucoup, passionnément, à la folie mais lui aussi parfois j'avais envie de le secouer, car j'ai l'impression que Monsieur baisse vite les bras, il voit que America s'éloigne de lui et qu'est-ce qu'il fait ? Il va en voir d'autres et l'ignore mais mince mon gars, bat toi ! Certes, je comprend parfaitement qu'il puisse en avoir marre et être perdu mais ce n'est pas en restant les bras croisés et à attendre que ça va marcher, en fait lui et America joue au jeu du chat et la souris et à la fin ils se sont un peu brûlés les ailes. Mais Maxon, fort heureusement pour America - et moi - ne lâche quand même pas l'affaire si facilement. Concernant, Maxon et juste Maxon, ce qu'on apprend sur lui est déchirant, il est plus fort que ce que je pensais. Il a aussi une grande humanité en lui, lui aussi pourrait changer les choses si il s'impose, il a grand coeur.

Pour finir, Aspen, mon trouble fête que j'aime bien mais qui gâche absolument tout mes plans, parfois j'ai même eu l'impression qu'il essayer de monter America contre Maxon, à cet instant j'avais envie de le pousser d'une fenêtre. Dans ce tome on en apprend pas plus sur Aspen, il est toujours trop révolutionnaire, un peu ça va, trop ça va pas et il est aussi vraiment tenace. Personnellement, je le vois plus en ami d'America qu'en amant.

Concernant les autres personnages, Celeste est toujours une salope, Kriss n'a beau pas être méchante, je le sens fausse et elle contrarie vraiment tout mes plans. Anne, Lucy et Mary sont toujours aussi marrante et adorable, je l'ai adore ! Et le roi, nous montre une nouvelle facette de lui...
Pour Marlee, [spoiler] mon dieu, le choque, heureusement que Maxon a le coeur sur la main. Surtout que c'est un personnage que j'adore.[/spoiler]

Maintenant, j'attend le tome 3 et j'espère que dans ce tome, nous aurons le choix, le mariage mais aussi un peu d'action, je ne sais pas moi, une espèce de Révolution, que les castes ne soit plus. Bref quelque chose.
Mais j'espère surtout que Maxon et America finiront ensemble, je n'envisage pas autre chose, si ils ne finissent pas ensemble ça gâchera limite toute la trilogie. [spoiler]Le choix ne dépend que de America, à la fin elle choisie Maxon, maintenant il ne faut plus qu'elle se rétracte. Maxon certes à aussi des affinités avec Kriss mais il le lui à bien fait comprendre, c'est juste un plan de secours, son coeur lui appartient - à America -, il faut juste qu'elle gagne sa confiance.[/spoiler]
Vivement Mai 2014. #TeamMaxon & #TeamAmerica.

par Megane84
Twilight, Tome 4 : Révélation Twilight, Tome 4 : Révélation
Stephenie Meyer   
super fin, mais si j'etais decu que ca se finissent!! un peu long a certain moment et j'aurai esperer une vrai bataille entre les volturi et les cullen mais j'ai quand meme adorer
La Sélection, Tome 1 La Sélection, Tome 1
Kiera Cass   
http://wandering-world.skyrock.com/3084867159-La-Selection-Tome-1-La-Selection.html

Mon dieu !!! Mon dieu, mon dieu, mon dieu ! La Sélection, c'est tout simplement une bombe ! Si ce roman n'est pas un coup de coeur ( mais presque ), c'est un énorme coup de foudre ! Je suis complètement fan de ce livre ! En le terminant hier ( à deux heures du matin quand même, c'est vous dire si j'étais pris par l'histoire ), un seul et unique mot résonnait dans mon esprit : "Génial, génial, génial !". J'ai adoré !!!
Nous faisons la rencontre d'America Singer, jeune femme de seize ans, qui est une Cinq. Au début du roman, nous apprenons qu'elle a reçu une lettre indiquant qu'elle doit remplir un formulaire pour participer à la Sélection. Qu'est-ce que la Sélection ? Une émission télévisée où trente-cinq candidates vont devoir s'affronter à coup de robes somptueuses, de coiffures parfaites et de têtes-à-tête avec le prince Maxon pour être couronnée princesse et devenir l'épouse de ce dernier.
Sauf qu'America n'est franchement pas décidée à participer au show. De toute manière, son coeur est déjà pris par Aspen, un Six, qu'elle fréquente secrètement depuis deux ans. Sauf que lorsqu'il va l'obliger à s'inscrire à la Sélection et qu'il va déclarer la fin de leur relation, America va vite changer d'avis. En plus, en faisant partie de l'émission, elle permet à sa famille de récolter des chèques dont elle a énormément besoin pour vivre. Entre obligation pour les gens qu'elle aime et sa propre opinion, America sait qu'elle décision elle doit prendre. C'est donc l'esprit plein d'appréhension et d'angoisse qu'elle va postuler à la Sélection... Et être choisie parmi des centaines de milliers d'adolescentes.
Commence alors une aventure aussi inattendue qu'extraordinaire pour America... Et pour nous ! Dès lors que la Sélection débute, on ne peut plus lâcher le roman ! J'ai été absorbé par l'intrigue comme cela m'est rarement arrivé ! Je ne voyais même plus les pages défiler ! L'univers de Kiera Cass est juste exceptionnel ! Nous sommes réellement plongés au coeur d'un monde dystopique, où les habitants sont classés par castes, où une Quatrième Guerre Mondiale a eu lieu, et où les États-Unis ne sont plus que des ruines. Ouaw, ouaw, ouaw !!! Comment ne pas être conquis, sérieusement ?
Surtout quand l'héroïne que nous suivons nous subjugue complètement ! Si America était en face de moi, je ne lui dirais qu'une chose : "Je t'aime !" ! Non, vraiment. A mes yeux, elle est parfaite ! Drôle, décapante, émouvante, déterminée, elle défend ses valeurs et est adorable. Elle ose parler au prince Maxon comme s'il ne régnait pas sur l'île Illeá ! Parce qu'elle "ne fait aucune différence entre les castes". Sage parole, n'est-ce pas ? Celle-ci nous permet de passer de merveilleux moments lorsque Maxon et America sont ensemble. Entre réflexions piquantes et discours touchants, j'ai adoré voir leur relation évoluer au jour le jour. L'auteure parvient vraiment à rendre leur rapprochement hyper réaliste. Mon dieu, j'en veux encore !!!
Évidemment, un petit triangle amoureux va voir le jour. Même si America tente d'oublier Aspen, il reste irrémédiablement gravé dans sa mémoire. Mais, inévitablement, elle s'attache au prince Maxon. Résultat, les sentiments d'America sont vite confus. Mais, et c'est là que ce personnage fait toute la différence, elle va réussir à faire un choix. Rien qu'avec ça, je proclame ma team : Team America ! Puis même, moi qui ne choisis habituellement pas de protagoniste masculin préféré, je peux, sans hésiter, dire que j'adore Maxon ! Entre Aspen et lui, ma décision est vite prise !
Côté écriture, je dois bien avouer que la plume de Kiera Cass est époustouflante ! On se perd corps et âme dans son récit. De plus, elle parvient à décrire chaque chapitre de façon prenante et haletante. On reste en haleine de la première à la dernière page. Les rebondissements se suivent mais ne se ressemblent pas. On passe du rire à l'inquiétude en quelques secondes ! Puis si on touche à America, je craque ! C'est dingue de voir à quel point je me suis attaché à elle !
Bien sûr, je ne suis pas le seul. Le prince Maxon va également tomber sous son charme. D'ailleurs, leur idylle est un des plus beaux que j'ai pu lire pour un premier opus. A chaque nouveau rendez-vous, j'étais aux anges ! Je poussais des petits cris et mon coeur battait la chamade ! J'étais en train de vivre leurs rencontres avec eux. C'était vraiment fabuleux ! Fabuleux et très, très, rafraîchissant. Dans le fond, je me demande si ce n'est pas ça qui a principalement joué sur mon ressenti : le fait que La Sélection soit un ouvrage décalé, léger, drôle et poignant, tout en étant vraiment passionnant, captivant, et doté d'une histoire d'amour palpitante. Je suis complètement en extase devant ce livre !
En définitif, et je pense que vous l'aurez compris, La Sélection est LE livre à lire ! L'univers dystopique qui y est développé est fascinant, et on rencontre des personnages réellement insolites. America s'est définitivement faite une place au sein de mes héroïnes préférées. Je l'aime ! Le récit que nous offre Kiera Cass est un vrai cocktail de surprises qui possède une romance vraiment mignonne et épatante. Ce roman est divertissant, vivifiant, et nous fait passer de vrais moments de bonheur. Attendre la suite est déjà une vraie torture ! Bref, si vous hésitez à vous procurer La Sélection, foncez vous l'acheter ! J'en ressors plein d'étoiles dans les yeux et l'esprit encore embué par la beauté et la perfection de ce roman !

par Jordan
Twilight, Tome 1 : Fascination Twilight, Tome 1 : Fascination
Stephenie Meyer   
Que dire de plus ???? Moi je l'ai ouvert la première fois dans le train, il était tard, j'avais passé une journée de m.... sur Paris, et là.... je l'ouvre, (le contrôleur a du m'appeler à plusieurs reprises je crois), et pouf j'étais arrivée à la maison ! J'ai dû le finir dans la nuit...
ATTENTION : Addictif +++, le lire entraine une forme d'autisme lectique grave pouvant entrainer agressivité en cas de sevrage trop rapide...

Par contre le film, j'accroche pas vraiment...

par Lilwen
Twilight, Tome 2 : Tentation Twilight, Tome 2 : Tentation
Stephenie Meyer   
Je pense qu'il faut arrêter de mettre des -1 à tous ceux qui ont le malheur d'exposer leur avsi en critiquant ce livre. Il faut garder en mémoire que c'est toujours un avis PERSONNEL, et que vous ne pouvez pas mettre -1 juste parce que la personne à dit j'aime pas. Elle a le droit de ne pas aimer.

On pourrait mettre -1 si un spoiler trop important gachait la lecture par exemple. Mais pas juste pour un "j'ai pas aimé ce livre parce que..."

Mon avis : Je pense que ce livre est le moins bon de la saga. Pourquoi ? Parce que le départ d'Edward montre bien qu'il n'est pas capable de protéger Bella. Rendez-vous compte : votre petit mignon préfère abandonner la pauvre héroine plutôt que la transformer ou la protéger. Il est donc lâche. Oui, lâche. Puisque Bella le veut, il n'a qu'a la transformer. En réalité, on a vraiment l'impression que ce livre ne sert qu'a mettre en valeur Jacob.

Jacob, parlons-en. Jacob, (et ce n'est qu'un avis PERSONNEL) est puéril. Ce n'est pas un personnage très intéressant, jsute là pour créer du piquant. Et Bella, comment peut-elle se demander si Jacob est mieux qu'Edaward. Vous êtes déjà tombée amoureuse. Je veux dire, vraiment amoureuse. Soyons honnêtes, on ne peut pas dire, j'aime follement, passionnément deux garçons. C'est vraiment rare.

Mais le pire, ce qui est catastrophique, et là, je pèse mes mots, [spoiler]c'est que Bella retourne avec Edward malgré le fait qu'il l'ai abandonné.[/spoiler] Franchement, elle est trop bête. Il est lâche, il l'a abandonné, et elle, elle s'est trouvé un nouveau petit ami formidable avec plein de pouvoirs. Donc, Bella est bête. C'est triste.

Le livre ne possède pas des personnages (sur cet opus) incroyables. Mais la qualité d'écriture de Meyer ne peut pas être remise en compte. Elle est vraiment géniale. Vous n'avez qu'à lire "les âmes vagabondes".

Bien, maintenant que j'ai poussé mon coup de gueule, vous pouvez donc reprendre vos habitudes, me mettre -1. Mais j'espère que vous y réfléchirez à deux fois avant de le faire.
En même temps, je ne sais pas si vous l'avez remarqué, mais Twilight était bien mieux sans tous les autres livres qui reprenne son intrigue. Il y a trop de livres de vampires, trop de surf sur cet vague qu'est Twilight. Tous ça n'est qu'une mode, et certain la suive.

Il faut arrêter de nous servir la même sauce avec un nom différent, c'est vraiment agaçant.

par Altanais