Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Emilie-137 : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
Comment supporter belle-maman (ou la dézinguer le cas échéant) Comment supporter belle-maman (ou la dézinguer le cas échéant)
Virginie Grimaldi    Caroline Michel   
Sans intérêt , un ramassis de banalités qui ne font même pas rire.
Vulgaire et nul ! Bizarre j'avais lu des romans de Grimaldi plutôt bons !

par GabrielM
Le journal de moi...enceinte Le journal de moi...enceinte
Muriel Ighmouracène   
Je l’avais acheté dans le but d’apprendre peut-être des choses dont je n’étais pas au courant. Au final, je savais déjà tout mais en tout cas j’ai passé un agréable moment à lire ce livre et je l’ai dévoré sur deux jours (j’avoue qu’il me restait déjà pu grand chose à lire à la fin du premier jour).

Ce livre est vraiment bien écrit, sympathique et on se met très bien à sa place. Après je trouve qu’elle a eu de la chance et n’a pas les désagréments que certaines peuvent avoir … J’aurais aimé peut-être que plus de choses lui soit arrivée pour que moi ça me rassure sur ma grossesse. Parce que oui moi j’ai le droit à pas mal de choses qui me font stresser à mort un peu tout le long … Même si, heureusement d’ailleurs, ce ne sont au final que des petits désagréments sans conséquences pour mon petit poulot qui lui se porte à merveille. C’est juste à mon niveau que c’est plus chiant.

J’aurais aimé le trouver plus tôt ce livre peut-être pour le lire avant et me rassurer quand même. C’est vrai qu’une première grossesse c’est toujours du tout nouveau et qu’on appréhende beaucoup. J’aime comment elle aborde les questions que l’on se pose en étant enceinte car je pense qu’on se les ai toutes posées ! Pis ça se lit tellement facilement avec en plus des illustrations super sympa !

Je vous le recommande si vous êtes enceinte (et même si vous l’êtes pas d’ailleurs) !

par LuCioLe79
Comment séduire un vampire (sans y laisser sa peau) Comment séduire un vampire (sans y laisser sa peau)
Vlad Mezrich   
j'adore quand ils écrivent dans le résumer "Vlad Mezrich, vampire de plusieurs siècles" euh 112 ans chez moi ça fais 1 siècle pas plusieurs.... XD


un super livre!!
plein d'humour, ironique, il ne se prend pas au sérieux, c'est génial!
Mes hauts, mes bas et mes coups de cœur en série Mes hauts, mes bas et mes coups de cœur en série
Becky Albertalli   
«'I've had crushes on twenty-six people, twenty-five of whom are not Lin-Manuel Miranda»

«I'm on the toilet at the 9:30 Club and I'm wondering how mermaids pee.» Oui, moi aussi. Enfin, moi aussi je me demande comment les sirènes pissent. Sérieux. COMMENT?!

J'avais besoin de deux choses:

1. une romance que j'aimerai d'amour. ✓

2. un bouquin qui m'aiderait à me remettre du dernier épisode de la saison 4 de The 100. ✓

The Upside of Unrequited m'a donné tout ce dont j'avais besoin, et même plus. Alors je vous présente officiellement mon nouveau crush.

Si vous êtes déjà tombé pour Simon et Blue, vous tomberez sûrement aussi pour Molly et Reid. Très sûrement. Parce que Becky Albertalli sait comment vous faire tomber qu'importe qui vous êtes; que vous soyez gay ou hétéro (ou autre), que vous soyez maigre ou gros (ou entre les deux), que vous soyez blanc ou noir (ou métisse), que vous soyez discret ou bruyant... qu'importe, Becky Albertalli nous rappelle que ça ne fait pas la moindre différence, on aime tous de la même manière; avec des cœurs dans les yeux, la gorge nouée, et des papillons dans l'estomac. #beyourself

OK, tout ça pour dire que j'adooooooooooooooooore Becky et ses romans. #inlove #depuisquandjutilisedeshashtags

DONC. The Upside of Unrequited suit Molly Peskin-Suso (la cousine de Abby Suso que vous connaissez peut-être via Simon vs. the Homo Sapiens Agenda) qui a connu vingt-six crushes mais n'a jamais eu de petit-ami. C'est clair, Molly est incollable quand il s'agit de craquer sur un mec (dans son cas) et de décider qu'il est préférable de le garder pour soi. Mais alors, qu'en était-il d'avoir un copain? Molly meurt d'envie de connaître ça. Sa sœur jumelle Cassie connaît ça, son amie Olivia connaît ça, sa cousine Abby connaît ça... bref, Molly est la seule à ne pas connaître ça. Jusqu'à Will. (Oups, je voulais dire) Reid.

◊ Bon, ça ne vous surprendra peut-être pas mais j'ai adoré les personnages. Ils sont attachants et réalistes, et drôles, et tout ce que vous voulez dans la mesure où c'est gentil. ^^ Et il n'est pas difficile de se retrouver à travers un personnage, quel qu'il soit.

Molly est une adolescente avec des rondeurs. Ce qui ne l'empêche pas d'être jolie et de se sentir bien (la plupart du temps) dans sa peau. C'est une personne très anxieuse, au point d'avoir un traitement (#sœursdemedocs), ce qui ne l'empêche pas d'être drôle et irrémédiablement attachante. Molly a un cœur en or et une âme d'artiste et je l'ai adoré. C'est une de ces personnes simples, qui n'usent pas des artifices et qui n'en sont que plus belles, vous voyez? (le retour du "vous voyez?")

Reid (de la Terre du Milieu). omg. Vous me croyez si je vous dis que je suis tombée amoureuse de Reid dès sa première apparition et que par-la-suite je ne vivais plus que pour une scène avec lui? Eh bien, croyez-le ou non mais c'est vrai. Reid n'est pas un golden boy, et vous avez plus de chances de le croiser dans une cuisine que dans une salle de sport. ENFIN! C'est si rare les gars (dans les romans) qui sont beaux sans ressembler à des mecs tout droit sortis de photoshop. #reidestparfait #reiddelaterredumilieu #fautquejarrêteavecleshashtags

◊ La romance entre Molly et Reid est super mignonne! Et elle leur correspond vraiment. (uh. Quel argument.) J'aime comment les choses se déroulent entre eux, comment leur relation évolue et tout ça. (aka je ne sais pas vraiment quoi dire mais je vous donne l'impression que je sais, coup classique) J'aime leur complicité et il ne m'a pas fallu longtemps pour les ajouter à la liste de tous mes ships (je tiens vraiment une liste).

◊ Becky Albertalli a une plume que j'aime beaucoup. Non seulement parce qu'elle est fluide et claire mais en plus parce que cette auteure ne se contente pas seulement de raconter une histoire. Elle n'entre pas dans les clichés habituels, elle n'a pas peur de nous faire rencontrer des personnages réalistes et par-dessous tout elle y met du cœur.
Becky Albertalli me fait ressentir de ces trucs! Sincèrement, c'est assez rare que j'ai envie de pleurer quand un personnage a envie de pleurer, que j'ai envie de lever les yeux en même temps qu'un personnage, que je ris avec un personnage, etc. Et j'ai adoré l'effet que ça a fait à mon estomac. J'ai l'impression que ça fait bien trop longtemps que ça ne m'étais pas arrivée.

◊ Becky Albertalli est de ces auteurs qui soutiennent la communauté LGBT+ et qui le font à la perfection. Je soutiens la communauté LGBT+ et j'appartiens à la communauté LGBT+ alors quand Becky Albertalli écrit une histoire sur une fille dont la jumelle est lesbienne dont la petite amie est désignée comme pansexuelle (personne qui peut ressentir de l'attirance sexuelle/émotionnelle/blablabla pour une autre personne quelle que soit son sexe et son genre -femme/homme/sans genre/trans/autre-) et qui a deux mères, je suis conquise. Je peux clairement mourir en paix.

◊ Oh et, il y a Simon dans The Upside of Unrequited. OK, une scène et demi. Mais quand-même!

◊ Pourquoi pas 10/10? Je suis une rabat-joie. Et J'AIME être une rabat-joie. Mais ce n'est pas parce que je suis une rabat-joie que je n'ai pas donné 10/10 à The Upside of Unrequited même si ce livre est (presque) parfait. Il y a deux raisons à cela:

1. j'ai eu du mal à me lancer dans cette lecture. Avant que je me lance véritablement dans cette lecture, j'avais déjà essayé de lire ce roman. OK, j'ai lu vingt pages et je me suis arrêtée. Mais j'avais tellement peur que The Upside of Unrequited ne soit pas à la hauteur de mes attentes, qu'il ne soit pas à la hauteur de Simon vs. the Homo Sapiens Agenda que les vingts premières pages m'ont été gâchées et je ressens le besoin de prendre ça en compte. (Je suis une rabat-joie, souvenez-vous.)

2. ce livre a une note de 9/10. Ça signifie que si un jour je décide de le relire, il y a de grandes chances pour que je lui donne finalement le 10/10 qu'il mérite amplement.

◊ En conclusion, j'ai adoré ma lecture de The Upside of Unrequited qui est donc un coup de cœur et j'ai hâte de lire le prochain roman de Becky Albertalli. Tout simplement parce que j'adore son travail. The Upside of Unrequited est un roman qui ne manque pas de moments touchants, drôles, et j'en passe. C'est une lecture addictive et réaliste. C'était génial.

PS: Vous voulez savoir pourquoi il m'a fallu autant de temps (trois heures) pour écrire cette review? Non? Tant pis, je vous le dis quand-même. Entre deux paragraphes, je regardais des vidéos de Bellarke (Bellamy/Clarke - The 100) parce que je ne me remettrai jamais du final de la saison 4 et que la saison 5 me semble bien trop loin. Voilà, vous connaissez à présent ma faiblesse. #fangirl #bellarke #ineedseasonfivenow

«I don’t entirely understand how anyone gets a boyfriend. Or a girlfriend. It just seems like the most impossible odds. You have to have a crush on the exact right person at the exact right moment. And they have to like you back. A perfect alignment of feelings and circumstances. It’s almost unfathomable that it happens as often as it does.»

https://theblacksunshineblog.wordpress.com/2017/05/26/the-upside-of-unrequited-becky-albertalli/

par Sheo
Beautiful Bastard, Tome 1 : Beautiful Bastard Beautiful Bastard, Tome 1 : Beautiful Bastard
Christina Lauren   
Ce livre est présenté comme étant le nouveau "sex-seller" et le livre de l'été, je suis tout à fait d'accord avec ça !! Une fois en main impossible de le lâcher, dès les premières lignes on sait qu'on va aimer, et même en voulant faire durer le plaisir, on se rend compte, bien trop vite, que c'est déjà fini, et on en veut plus, beaucoup plus ! L'histoire est une romance érotique sans secrets, et sans intrigue du fait de la vie sans problèmes de nos deux héros.

Mais attention, ce n'est pas parce que les personnages, Chloé et Bennett, n'ont pas de passé torturé, que l'histoire est fade ou sans intérêt, bien au contraire. Ils ont tous les deux un sacré caractère, et pour notre plus grand plaisir, ils n'ont pas leur langue dans leur poche, ils sont sarcastiques et acerbes à souhait, ils aiment jouer au chat et à la souris, en même temps ils le font tellement bien, nous sommes pile dans le thème "de la haine à l'amour il n'y a qu'un pas", et pourtant cela ne va pas les empêcher de refuser le bonheur qui frappe à leur porte. Vous l'aurez compris leur "relation" ne va pas être des plus simple, ils refusent l'un l'autre de franchir les limites qu'ils ont construites, pas de sexe au travail, mais leur attirance va prendre le dessus, ils se cherchent, se trouvent, se font du mal, ils essaient de résister, et pourtant et ce qui n'était, au départ, qu'un plan cul va se transformer en relation, en amour ... en tout cas pour l'un deux, et pour une fois, ce n'est pas celui qu'on croit ;-))

Par contre je ne comprends pas les comparaisons avec la saga Cinquante Nuances, car ici, il n'y a ni bondage, ni punition, ni SM, et ni passé torturé, juste 2 adultes qui éprouvent une attirance physique mais qui refusent de laisser libre cours à leurs sentiments, et j'avoue aussi encore chercher la ressemblance avec Twilight, car oui ce livre est avant tout promu comme étant une Fanfiction de Twilight ... Heureusement pour nous les auteures ont avoué avoir retravailler le texte pour l'édition :-)

Alors si les termes "fanfiction" et "Twilight" vous rebutaient, mais que vous chercher une romance érotique avec du caractère, du sexe, de la tension, de l'amour et bien foncez, ce livre est pour vous :-) En tout cas moi j'ai adoré et j'aime Bennett !!


par coco69
Pushing the Limits, Tome 3 : Pas sans lui Pushing the Limits, Tome 3 : Pas sans lui
Katie McGarry   
http://leden-des-reves.blogspot.fr/2014/07/crash-into-you-katie-mcgarry.html

À poser ces premiers mots pour la chronique de Crash into you, j’ignore encore s’il me sera aisé ou au contraire compliqué de coucher sur le papier tout ce que j’ai ressenti. J’espère quand même donner envie à certains de se plonger dans cette merveilleuse histoire qui remporte le coup de cœur total chez moi.

Ce troisième opus de Pushing de limits, reprenant le même « univers », le même contexte que les deux premiers tomes, nous permet de découvrir Isaiah, que nous avons déjà croisé auparavant, et Rachel. Isaiah est un jeune des rues, meilleur ami de Noah, qui vit normalement dans une famille d’accueil, sa mère ayant été jugée et incarcérée plusieurs années auparavant. Mais pour pouvoir apporter sa contribution au loyer qu’il paie avec Noah en collocation pour avoir droit à un peu de liberté, il va s’engager dans une course clandestine, une nuit, qui va tout changer. Rachel, elle, est une jeune femme qui cherche absolument à cacher ses faiblesses, puisque dans sa famille, elle semble être celle qui apporte le rayon de soleil. Elle vit presque pour une autre, à la place d’une autre, pour assurer l’entente à la maison. Mais ce n’est qu’une façade. Et un soir, pour oublier, elle va se lancer elle aussi dans une course clandestine.
Aucun des deux n’imagine que cette course d’un soir pourrait les lier bien plus qu’ils ne l’avaient envisagé.

Ahiniiiin ! *pleure* Mon résumé est tellement nul ! En même temps, comment diantre voulez-vous que je réussisse à faire un résumé correct d’un livre que j’ai tellement aimé que j’ai du mal à en trouver les mots ?
Parce que oui, Crash into you est de ces romans qui vous embarquent tellement, qui vous frappent à un point tel que vous vous demandez comment d’autres romans ont pu passer pour des coups de cœur ! Le reste devient dérisoire, et celui-ci se hisse illico dans le top 5 ! (imaginez un peu tout ce que j’ai pu ressentir et ce que je ressens encore)

Crash into you m’a émue, j’ai totalement fondu pour le couple Rachel/Isaiah, je suis tombée amoureuse de ce dernier, et tout était parfait. Pour eux ? Certainement pas. Ils vivent des choses horribles, des deux côtés, mais leur histoire m’a retournée entière. J’avais des papillons, j’avais mal avec eux, pour eux, et chaque instant où ils étaient seulement eux deux me réchauffait intérieurement. Qu’est-ce que c’était bien !

Comme toujours, j’ai énormément apprécié le fond difficile et réaliste que Katie McGarry plante pour son histoire. Les courses clandestines, la domination de certains dans les rues, les dettes qui vous lient à celui qui détient presque votre vie entre ses mains… et de l’autre côté, la famille de façade qui survit après la mort d’un des enfants et qui, consciemment ou non, en fait pâtir les suivants et surtout la dernière qui sert de remplacement. L’auteure a très bien su examiner et présenter ces sujets sans leur ôter leur âpreté, et l’immersion est totale. On ne juge personne. On se contente d’avoir de l’antipathie pour certains, de la pitié pour d’autres… bref, on vit avec Isaiah et Rachel au fur et à mesure des pages.

Les deux héros m’ont énormément plu par leurs caractères hors normes. Isaiah, même s’il est loin d’être un ange et en a conscience, possède de belles valeurs, et son envie de protéger Rachel de tout ce qu’il sait être des dangers dans la rue… Trop chou ♥ Rachel, de même, pense énormément au bonheur de sa famille et s’en veut d’être tiraillée entre celle qu’elle est et ce que ses proches aimeraient qu’elle soit.
Tous les deux ont de merveilleuses qualités et… je soupire encore avec un sourire en repensant à eux. Ils sont vraiment faits pour aller ensemble.

Je me dois de dire aussi que tout l’entourage des deux protagonistes est très bien représenté, on se prend d’affection pour bon nombre d’entre eux, malgré leurs défauts, comme Abby, ou les frères de Rachel, surtout West et Ethan qui m’ont beaucoup touchée. Tout ceci est beaucoup plus prégnant du côté de Rachel, du fait de ses quatre frères et de l’importance que revêt sa famille dans le cœur de la jeune fille, mais Noah, Echo, Abby et les autres m’ont aussi énormément plu. Ahlala…

Ce roman a été un coup de cœur pour d’autres raisons, aussi. La plume de l’auteure, fantastique et criante de vérité, douce et qui a su m’embraser aussi. Me faire oublier que je tiens un livre est une chose : me faire oublier que Rachel et Isaiah sont des personnages de fiction en est une autre. Katie McGarry a réellement su donner vie et âme à ses héros et j’en redemande, encore et encore ! Elle vous emporte dans le tourbillon de ses mots en vous faisant ricocher avec habileté entre la voix d’Isaiah puis celle de Rachel. C’est addictif et vous en redemandez toujours plus !

Une autre raison, encore ? Jusqu’à la dernière minute, j’ai retenu mon souffle. Les surprises se sont faites nombreuses, côtoyant une tension insoutenable et pourtant délicieuse. J’ai vraiment tremblé, dans ce bouquin, craignant le pire tellement j’étais impliquée et surtout, que c’était inattendu. Katie McGarry a réussi le méga tour de force à me pulvériser toutes mes attentes, à me faire peur plus d’une fois, à me faire espérer d’une force inouïe !

Je crois que j’aurais encore tellement de choses à vous dire. Je pourrais épiloguer sur cette magnifique (joli euphémisme) couverture, sur la hardcover en dessous de la jaquette, sur… sur tout le livre. Crash into you fait définitivement partie de mes meilleures découvertes littéraires. Des meilleures histoires que j’ai jamais lues. Elle a trouvé sa place dans ma bibliothèque, dans mes indispensables et possède désormais une place dans mon cœur. Je ne pourrai plus penser à ce couple Isaiah/Rachel sans avoir un sourire et un petit quelque chose en moi.

En conclusion, je ne vous recommande pas Crash into you, ça va bien au-delà ! Si vous avez l’occasion de pouvoir le lire, n’hésitez pas, c’est un bijou en mots, et encore tellement plus. Il a ravi mon cœur, nul doute qu’il saura encore en ravir d’autres ! Vous voulez vivre une histoire, à défaut de la lire et de rester spectateurs ? Plongez dans ce livre, vous ne serez pas déçus, laissez-vous happer par l’histoire magique et si forte de ces deux-là… la vie n’a rien de simple, ils en sont l’exemple même, mais ils montrent que l’amour peut tout surmonter ♥
Ma chronique ne rendra jamais assez justice à tout ce que ce livre m’a fait éprouver et combien il mérite d’être lu et… et… j’en perds mes mots. Je devrais m’arrêter ici.
Sans aucune fausse note à mon goût, ce sera un 20/20 pour moi, voire 21 ;) …
Beautiful Bastard, Tome 1.5 : Beautiful Bitch Beautiful Bastard, Tome 1.5 : Beautiful Bitch
Christina Lauren   
J ai lu sur un site que les 3 nouvelles sortiront en janvier 2014

par emeuh62
Beautiful Bastard, Tome 2 : Beautiful Stranger Beautiful Bastard, Tome 2 : Beautiful Stranger
Christina Lauren   
Bien, mais juste un cran en dessous du premier tome.
Il m'a manqué la petite étincelle qui ferait de ce roman un livre addictif.
j'ai tout de même hâte de connaitre les prochains personnages.

par Adèle
Beautiful Bastard, Tome 2.5 : Beautiful Sex Bomb Beautiful Bastard, Tome 2.5 : Beautiful Sex Bomb
Christina Lauren   
"Very bad trip" version beautiful bastard.
Ce livre est écrit du point de vue de Bennet et Max lors d'un weekend à Las Vegas.
A lire +++

par Adèle
Beautiful Bastard, Tome 3.5 : Beautiful Beginning Beautiful Bastard, Tome 3.5 : Beautiful Beginning
Christina Lauren   
J'adore, j'adore, j'adore
J'ai rigolé tout le long de cette nouvelle sur les derniers jours avant le mariage de Chloé et Bennett.
Rien que d'y penser, j'en ai encore le sourire.
Bennett s'est mis dans la tête de ne plus coucher avec Chloé avant d'être mariés.
Et il va le regretter amèrement, puisque Chloé "le dragon", va tout faire pour le faire craquer.
En découle des situations hilarantes, des déclarations d'amour...
Bref, un plaisir à lire.

par Adèle
  • aller en page :
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4