Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Emilie1702 : Liste d'argent

retour à l'index de la bibliothèque
Mon cher stagiaire Mon cher stagiaire
Anouk Laclos   
A la suite du décès de son mari, Anouk, se voit confié la direction de l’entreprise familiale : Les Champagnes Van Styn, selon les dernières volontés de son mari. La famille de son défunt époux ne voyant pas cela d’un très bon œil, va faire son possible pour déstabiliser Anouk et la discrédité. Et ce n’est pas l’arrivée d’Andrew, un jeune stagiaire Américain, qui facilitera la vie à notre belle femme d’affaire.

Anouk est sans conteste une femme de caractère, persévérante, elle ne se laissera pas faire par sa belle-famille.

On entre dans sa tête. On partage ses doutes, ses envies, son évolution et la redécouverte des plaisirs de son corps. Une femme pétillante, au fort caractère et à la détermination à toute épreuve.

Andrew à tout du parfait Américain puritain et de bonne éducation. Evitant d’être seul avec Anouk au départ, il va tout de même finir par se rapprocher d’elle, allant jusqu’à lui demander des conseils sur sa relation intime avec sa fiancée. Un personnage agaçant par ses manières au début, il vous surprendra bien assez tôt.

L’auteur a une plume fluide et très addictive. Moi qui pensais tomber sur une histoire banale et dont le dénouement serait couru d’avance, j’ai été surprise suite à certaines révélations inattendues. Elle nous offre une romance sensuelle et sexy, avec des scènes de sexe subtil et savamment dosés.

En bref cette romance fut pour moi une belle découverte, une romance agréable et drôle et une plume percutante.

Merci aux Editions Calmann-Lévy et à NetGalley pour ce service presse
Noël, toi & moi Noël, toi & moi
Gwen Delmas   
À quelques jours de Noël, Héloïse fait les magasins pour trouver un cadeau pour sa soeur. Tâche assez ardue étant donné qu’elle n’aime pas réellement cette période et qu’en plus, sa soeur n’est jamais contente de ce qu’elle lui offre. En effet Héloïse a un mode de vie totalement décaler de sa famille. Elle aime lire des romances, elle apprécie les choses simples. Quant à sa famille, ils sont assez protocolaires et l’estime un peu comme le vilain petit canard dévergondé de la famille. J’ai aimé le personnage de Héloïse autant dans ses faiblesses que dans ses forces. Elle travaille dans l’entreprise familiale mais a tenue à garder un peu de liberté sur ce domaine, très douée dans son côté professionnel elle y est pleinement épanouie. D’un caractère assez changeant à cause des pressions que lui font subir son entourage, elle nous offre deux facettes d’elle que j’ai appris à aimer. J’ai éprouvé beaucoup d’empathie envers elle, j’avais envie qu’elle soit enfin heureuse, que sa famille l’apprécie enfin à sa juste valeur.

Au détour d’un rayon elle va croiser un homme. Alexandre. Un homme sexy et qui parait prendre toute cette mascarade de Noël avec autant d’égard que Héloïse. Il se trouve lui aussi dans une situation assez délicate. Si il se trouve dans ce magasin c’est qu’il doit trouver un cadeau pour la fille de son boss. Il n’a pas pu refuser l’invitation de ce dernier au réveillon et maintenant il se retrouve pris au piège. Sa rencontre avec Héloïse pourrait rendre tout cela plus excitant sur bien des points. À l’aide d’un défi ils vont rendre cette chasse aux cadeaux nettement plus intéressante. Ajouter à cela un peu de piment sexuel et cela nous promet un bon petit moment, autant pour eux que pour nous. Alexandre est un homme qui m’a charmé dès sa rencontre, il n’a pas beaucoup de défauts et son entourage est tout à son image. J’aurais néanmoins aimer en apprendre plus sur lui.

La période de fête était vraiment propice pour cette lecture. J’ai passé dans l’ensemble un très bon moment de lecture, mais j’ai été chagriné par deux points. Le premier étant le côté prévisible de l’histoire qui ne laisse pas grand place à la surprise. Le second point étant le manque de développement concernant la personnalité des personnages; j’aurais vraiment aimé en apprendre plus sur eux et leur ressenti. Ces faits n’entache néanmoins pas la lecture, mais pour ma part m’ont laissé un peu sur ma faim.

La plume de Gwen Delmas est très belle et addictive, elle nous embarque vite aux côtés de nos protagonistes en nous narrant leur histoire avec passion et douceur. À maintes reprises, j’ai cru que j’allais m’arracher les cheveux, j’ai voulu entrer dans le livre et mettre des claques à certaines personnes, mais j’ai également eu envie de sourire et d’avoir de la magie dans les yeux. Alors, certes cette lecture ne sera pas un coup de cœur mais j’ai passé un très bon moment et je vous recommande cette lecture. Et j’ajoute un grand bravo à la couverture qui est juste magnifique.
Retiens-moi, Tome 2 Retiens-moi, Tome 2
Lise Robin   
Hantée par son passé nous avions quitté Cecilia dans une drôle de situation. 

Dans ce second épisode on rentre un peu plus dans le vif du sujet. On découvre le lien qui unit nos deux protagonistes. Ils vont devoir faire équipe ensemble. Si Nathan l'a reconnu, Cecilia quant a elle ne sais pas qu'elle fait équipe dans cette dangereuse mission d'infiltration, avec l'homme qui lui a fait passé une nuit magique. 

Dans cette suite j'ai pris beaucoup de plaisir à voir l'évolution de Nathan et Cecilia, cette façon qu'ils ont de ne pas pouvoir se supporter et se balancer des piques, pourtant ils vont devoir jouer au beau petit couple pour mener leur infiltration à bien. Chacun étant doué dans son travail j'avoue partir assez confiante.

Ma lecture s'est faite d'une seule traite. Aussitôt que je l'ai reçu je l'ai devoré. J'aime bien ce sytème d'épisode qui se lit rapide à la pause déjeuner.  Sauf qu'il y a un bémol : la fin. Ma réaction à été : OH p***** et mon coeur à manqué un battement. J'ai été frustré au possible. Maintenant j'attends la suite avec beaucoup d'impatience.
Escort Girl : Diamonds Private Club Escort Girl : Diamonds Private Club
Nina Marx   
Emily à besoin d’argent pour continuer ses études, en effet elle a dût emprunter à sa banque 172 000 dollars pour financer sa scolarité. Elle enchaîne les petits boulots mais le cap est dur à tenir. C’est épuisant et cela lui laisse peu de temps pour se reposer, une chose est sûre elle ne tiendra à ad vitam aeternam dans cette situation. Un jour, alors qu’elle est chez Sonia pour qui elle travaille, elle fait un malaise et finit par lui expliquer sa situation. Sonia va alors lui proposer de venir travailler chez les Diamonds. Si Emily veut absolument s’en sortir sans demander d’aide à ses parents, elle sait aussi qu’elle devra faire des sacrifices. Mais jusqu’où est-elle prête à aller? La rencontre avec son premier client sème le doute dans son esprit, a-t-elle sa place dans ce monde d’Escort Girl?

Emily est un personnage que j’ai apprécié, une jeune femme simple prêt à tout pour protéger ses parents, elle à des projets et fera tout pour les réaliser. Elle à une belle personnalité, ses réactions face à ses problèmes ne sont pas toujours les bonnes et des fois j’avoue avoir eu envie de la secouer pour qu’elle se rende compte de ce qu’elle faisait, mais en même temps c’est ce qui fait son charme.

Avant sa réédition en format poche ce livre me faisait déjà de l’oeil, mais je ne m’étais pas encore laissée tenter. Je suis contente de l’avoir lu, car ce fut pour moi une lecture douce, confortable. Alors, certes on reste toujours dans le cliché de la jeune femme un peu perdue et du milliardaire, mais en même temps pourquoi changer une équipe qui gagne? Cette formule fonctionne très bien et offre un confort de lecture appréciable.

La plume de Nina Marx est fluide et addictive, j’ai eu beaucoup de mal à lâcher ma lecture. Et c’est cela qui me plait dans ce genre de lecture, car comme je le disais plus haut, malgré que l’on se retrouve dans un schéma que l’on connait, c’est tout le travail de l’auteur autour qui nous fait aimer ou non un roman. Et ici pour moi Nina Marx a fait du bon travail, elle a réussi à capter mon attention.

Je vous conseil donc sans hésitation ce livre qui est ce que j’aime à appeler une lecture cocooning, un bon moment en ce début d’hiver (bon pas tout à fait mais en même temps au vu de la météo de ces derniers jours on s’y croirait presque). Je me suis attachée à nos personnages et à leurs histoires. J’ai passé un réel bon moment.

Je remercie Carole des Éditions Addictives pour ce service presse.
On met longtemps à devenir jeune On met longtemps à devenir jeune
Christine Jusanx   
« Le bon livre, le bon endroit, le bon moment. » Voilà tout à fait la phrase qui pourrait résumé ma lecture.

J’ai amené ce livre pour mes vacances, il m’a tenu compagnie durant la première semaine. Je dois dire que je l’ai apprécié et savouré, comme on déguste des petites douceurs à l’heure du thé, avec beaucoup de tendresse et de gourmandise.

Pour son premier roman, Christine Jusanx nous offre une très belle histoire. Celle de Jeanne à la fleur de l’âge, qui décide de bousculer son quotidien en partant à la recherche d’un colocataire pour enfin réaliser son souhait de vivre au pied de la Tour Eiffel.

Son premier colocataire est un jeune étudiant brésilien : Paulo. Un jeune homme haut en couleur qui va littéralement apporter une touche de fraicheur dans la vie de Jeanne. Un personnage très attachant, pour moi il fut le personnage coup de coeur de ce roman. Son lien avec Jeanne est touchant, une véritable amitié prend forme et c’est très enrichissant de voir à quel point ils vont apprendre l’un de l’autre. Mais un beau jour Paulo va retourner au Brésil et Jeanne devra donc de nouveau chercher un colocataire.

De là elle va faire la connaissance de Julien, un homme légèrement perdu. Fraîchement divorcé il a une fâcheuse tendance à se reposer sur les autres, prenant un peu trop sa vie à la légère. Sauf qu’il a deux enfants, il doit donc mettre de l’ordre dans sa vie, prendre ses responsabilités. Leur relation sera différente, mais tout aussi touchante. Une fois de plus, ils vont apprendre beaucoup au contact de l’autre. J’ai un peu moins accroché avec Julien, son côté à trop se laisser aller et à toujours compter sur les autres m’a pas mal agacé. Mais il va faire énormément de bien à Jeanne.

Tout au long de notre lecture c’est avec tendresse que nous allons suivre Jeanne dans sa quête du bonheur. J’ai beaucoup appris aux côtés de Jeanne et de ses comparses, j’ai voyagé, découvert des personnages bien différents, hauts en couleurs, mais qui chacun à leurs manières m’ont touchée. Une lecture toute en légèreté, mais qui nous fait réfléchir sur notre avenir.

Sans hésiter l’auteure à réussi capter mon attention, apportant un regard neuf sur notre vieillesse. Une aventure humaine qui m’a fait passer un excellent moment et que je vous recommande sans hésitation.

Je remercie Camille et les Éditions Michel Lafon pour ce service presse
Textrovert Textrovert
Lyndsey Summers   
J’ai été attirée par la couverture et le résumé qui paraissait sympathique. Je me suis donc lancée dans la lecture de ce roman avec beaucoup de hâte. Et bien je suis loin d’être déçu, je l’ai dévoré à une vitesse fulgurante. Il se lit d’une traite avec beaucoup d’enthousiasme. Je ne connais pas cette auteure et je ne sais donc pas quel âge elle a, mais sa plume colle parfaitement avec le texte qu’elle nous offre. Les échanges de SMS sont vivifiants, addictifs et très drôle. On en vient à attendre ses petits bouts de texte avec autant d’impatience que nos protagonistes.

Pour moi c’est toujours un défi personnel de lire une histoire issue de Wattpad, car c’est tout l’un ou tout l’autre en général. Jusqu’à maintenant je suis tombée sur de bonnes histoires, mais j’ai vécu également de belles déceptions. Mais ici rien à dire, je m’attendais à une belle histoire pour adolescent, fraîche et pleine d’amour et de romantisme et j’ai eu ce que je voulais. Pour moi c’est un sans faute dans son domaine.

N’hésitez pas à vous le procurer pour vous offrir un agréable moment de détente.

Je remercie Camille et les Éditions Michel Lafon pour ce service presse.
La part des anges La part des anges
Patrice Salsa   
L’auteur nous offre ici une belle histoire, celle de quatres adolescents. Leurs évolutions vers la vie adultes. On part à la découverte de ce que l’on aime appelé l’âge ingrat. Des jeunes qui se découvrent, qui font face à leurs doutes, leurs peurs, mais qui aussi découvrent l’amitié, l’amour et la sexualité.

J’ai beaucoup apprécié la plume de l’auteur qui ne prend pas quatres chemins pour nous emmené là où il veut. Et c’est une totale réussite, on se sent plongé dans leurs vies, ressentant chaque émotions.

Je me suis retrouvée quelques années en arrière, revivant des souvenirs, pas toujours par plaisir.

Un tourbillon d’émotions va sans conteste vous emportez, vous faire rire, vous faire pleurer. Je vous conseil donc ce livre, une lecture courte et rapide qui ne rend les émotions que plus intense.

Je remercie l’auteur pour ce service presse.
Emma X, Secrète et insoumise, L'intégral Emma X, Secrète et insoumise, L'intégral
Jessica Lumbroso   
Emma est une jeune femme de 27ans totalement carriériste. Elle est l’assistante du PDG de Holding Corporation, une grande filiale française de commerce internationale. Très strict dans son travail elle a une ambition insatiable, elle veut grimper les échelons et fera tout ce qu’il faut pour y arriver. Entre les murs de l’entreprise où elle travaille, Emma en impose, elle ne se laisse pas marcher sur les pieds, j’avoue avoir eu beaucoup de respect pour cette jeune femme que j’ai découverte. Une femme indépendante et qui n’a pas peur des défis.

Mais Emma n’est pas uniquement cette femme. Elle mène ce que l’on appel une double vie. Deux soirs par semaine elle est danseuse au club « Le Libertin » (néanmoins ne vous fiez pas à son nom pour en deviner l’ambiance) où elle y est afin de mettre l’ambiance, chauffer la salle et faire danser les gens. Deux vies totalement parallèle, qu’elle ne souhaite en aucun cas voir se rencontrer. Il n’y a que sa collègue de travail Cassie et son amie Vicky qui sont au courant.

Mais un soir, au Libertin, elle va faire une rencontre qui pourrait bien changer sa vie. Cet homme est un mystère complet, mais il fait naitre en Emma des fantasmes inavouables et très hot. Mais que faire lorsque ce même homme fait le plus ignoble des chantages?

L’entourage de Emma est également très présent dans notre lecture et apporte une bonne dose de fraicheur est d’humour. J’ai eu un faible pour Vincent, un homme séducteur qu’Emma a connu dans des circonstances assez drôles. Il va devenir très vite un véritable ami pour Emma, devenant un pilier dans sa vie.

Jessica Lumbroso nous offre ici une bonne histoire qui casse les codes des romances habituelles en nous offrant ici une heroïne qui en jette. Elle a de l’ambition, du caractère, elle assume ses deux personnalités et se bat chaque jour pour garder chacune de ses vies dissociées. La plume de l’auteur est agréable, elle nous charme et nous donne chaud.

Ce fut donc une belle découverte, mais je regrette néanmoins quelques petits détails. Comme par exemple la relation entre notre homme mystérieux et Emma que j’aurais aimé être plus approfondi et développer. Mais également l’intrigue qui tire en longueur, mais cela apporte néanmoins un bon point c’est que grâce à cela on apprend à connaitre les personnages secondaires. D’ailleurs j’espère que Jessica Lumbroso nous réserve d’autres tomes sur les personnages secondaires.

Je remercie Carole et les Éditions Addictives pour ce service presse.
Butterfly Dreams Butterfly Dreams
A. Meredith Walters   
Dans un premier temps ce qui m’a le plus plu dans ce livre c’est la couverture, un concentré de douceur et d’émotions sur une seule image.

L’auteure aborde ici des sujets douloureux et émotionnellement forts. L’hypocondrie est une maladie assez perturbante quand on ne la connait pas. Et justement ici au travers de Corin, on en apprend beaucoup plus sur la souffrance que les personnes atteintes de cette maladie doivent vivre chaque jour.

J’avoue avoir eu beaucoup de mal à véritablement rentrer dans l’histoire, j’ai trouvé le début relativement long à se lancer et même une fois partie, je me suis trouvée submergée par les réflexions de nos protagonistes. Pendant un long moment je n’ai pas su quoi pensé de ce livre. Je m’ennuyais un peu, mais je m’étais également attachée aux personnages, donc je ne pouvais pas m’arrêter de lire.

L’un des points forts de cette lecture est sans aucun doute le caractère des personnages, beaucoup d’humour qui donne une touche rafraîchissante à ces sujets si sensibles. Et une fois passé outre les longueurs du départ, nous nous retrouvons dans un récit magnifique, nous apprenons beaucoup de choses au cours de cette lecture et j’avoue mon ennui c’est transformé en plaisir. La complémentarité de nos deux personnages et l’évolution de chacun au contact de l’autre est très enrichissant.

Au final je dirais que malgré un départ difficile qui à failli ne pas me convaincre, j’ai tout de même été transporté par cette belle histoire très enrichissante et emplis d’émotions. J’ai beaucoup appris par cette lecture et je ne regrette pas d’avoir persister. Je vous conseille donc cette belle histoire qui saura vous touchez, vous faire rire et sûrement vous tirez quelques larmes.
Disparue Disparue
Darcey Bell   
Wahou il y a bien longtemps que je ne suis pas sortie d’une lecture aussi sceptique et mitigée. Avec une jolie couverture et un résumé plutôt alléchant, je fondais beaucoup d’espoir et d’attente dans ce livre. J’aime d’une manière générale beaucoup les thrillers, surtout ceux qui vous prennent aux tripes et vous emportent là où vous ne vous y attendez pas. Et je dois dire qu’ici j’ai été servie, l’auteur m’a scotché sur place, sauf que malheureusement ce ne fut pas toujours un point positif.

Stéphanie est maman du petit Miles, cinq ans. Elle l’élève seule depuis la mort de son mari. Elle est également blogeuse consacré aux mamans.Si au départ j’ai beaucoup apprécié cette jeune femme, au fil des pages, j’ai malheureusement changé d’avis. J’ai eu de plus en plus de mal avec ses agissements, ses réflexions, sa façon d’être. Elle a même finit par me faire peur.

Emily est maman du petit Nicky, le meilleur amie de Miles. Femme très active, elle est au antipode de Stéphanie. Elle a tout pour être heureuse, mais malheureusement un jour elle ne reviendra pas. Laissant derrière elle les gens qui l’aime dans une souffrance inimaginable.

Puis, il y a Sean, le mari d’Emily. Un personnage mystérieux, touchant. Je dirais que c’est le seul que j’ai réussi à réellement cerné, il m’a touché et j’ai eu beaucoup de peine face à toutes les souffrances qu’il endure.

La conception de ce livre est assez particulière. Elle se décline en trois parties et sous différents points de vue, mais également nous y retrouvons les billets du blog de Stéphanie. J’ai trouvé que ce type de narration était vraiment un très bon choix au vu du déroulement de toute cette intrigue. J’ai eu vraiment de mal néanmoins à me plonger dans l’histoire. Malgré que la disparition de Emily arrive très vite, la suite est beaucoup plus longue à se mettre en route, ce qui donne un côté superflu à une partie du livre. Je ne mettrais pas cela sur le compte de la plume de Darcey Bell, car pour le coup je l’ai vraiment aimé. L’écriture est très agréable à lire.

En plus je dois dire que les rebondissements sont nombreux et totalement exaltants, inattendus, ils nous poussent à tourner les pages. Mais ils arrivent tard, trop tard. Par contre, une fois que la machine est lancé, cela ne s’arrête plus. On va de révélations en révélations, des situations totalement inattendues nous tombent dessus. Je suis resté scotché face à la tournure que prenait l’histoire et ce fut une sensation des plus agréable. Je me suis dit » ouf enfin ça commence » et comble du bonheur cela ne s’arrête pas. Notre cerveau en prend pleins la tête et on est vite à bout de souffle.

Au final je sors très mitigé de ma lecture à cause des longueurs de début qui ont gâché mon plaisir. Néanmoins si je ne devais donner une note qu’au deux tiers du livre je pense qu’il aurait put finir dans mes coups de cœur. On se retrouve face à des personnages qui font peur, complétement psychopathes, qui font froid dans le dos. En effet les masques tombent et je n’ai pas put m’empêcher d’avoir eu l’impression d’être moi-même manipulé par l’auteur et cela c’est un énorme bon point dans un thriller.

Je dirais donc que passé outre la lenteur du début, j’ai été très surprise par ma lecture et il m’a été difficile de le lâcher une fois que l’histoire est monté en intensité. Je vous conseil donc de le lire et d’essayer de passer au dessus de ce point, je pense que vous ne le regretterais pas.

Je vais donc tout de même attribué une note correct à ce livre car une fois l’engrenage enclenché, il est vraiment difficile de s’arrêter, et d’ailleurs il ne faut pas s’arrêter eu risque de passer à côté de quelque chose de bien.
  • aller en page :
  • 1
  • 2