Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Emma1971 : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
Mon djihad Mon djihad
Farid Benyettou    Dounia Bouzar   

A 20 ans, on l'appelle "l'émir des Buttes-Chaumont". Intimement lié à la filière française d'Al-Qaida, il devient le mentor des frères Kouachi. Comment ce jeune homme timide est-il devenu une des têtes pensantes du djihadisme français ? Par quels détours est-il finalement parvenu à se libérer du fanatisme religieux ? Aujourd'hui, pour la première fois, Farid Benyettou raconte son engagement djihadiste et le long chemin de sa déradicalisation. Un témoignage inédit porté par l'analyse lucide et rigoureuse de l'une des plus grandes expertes de l'embrigadement religieux.


par adeleh
Le Visage de Sara Le Visage de Sara
Melvin Burgess   
Ce livre est hallucinant. Que ce soit pour l'histoire comme pour la psychologie des personnages. En effet, Sara est impossible à comprendre et à cerner du fait des différents rôles qu'elle joue et des choix imcompréhensibles qu'elle prend au fil du roman ; elle est impénétrable. Mais ce n'est pas la seule à être décrite ainsi dans ce roman : je pourrais dire la même chose du célèbre Jonathon Heat comme de l'étrange docteur Kaye. Ce roman aborde 3 thèmes : la célébrité d'abord, la chirurgie esthétique ensuite, et la folie enfin. Au fur et à mesure qu'on traverse ce roman, l'histoire en devient déconcertante, jusqu'à terrifiante. J'ai été surprise de l'épilogue qui nous livre à la fois des détails surprenants et des explications que j'attendais.
J'ai aimée la façon dont l'auteur nous raconte l'histoire: sous forme de "roman-reportage". J'ai trouvée ça très original, comme concept.
Pour conclure, je dirais que c'est le suspens et l'envie de connaître le mot de la fin qui m'a poussée à finir ce roman. Cependant, je ne regrette pas cette lecture qui est pour moi originale et bouleversante. Le visage de Sara est donc une histoire peu commune qui, je pense, ne peut pas plaire à tout le monde.

[spoiler]La célébrité que recherche Sara à tout prix, sa maladie du dégoût de son corps, sa folie m'ont plu tout au long du roman jusqu'à la fin où elle prend un choix que je ne comprend pas. Je ne pensais pas qu'elle serait folle à ce point, capable de donner son propre visage à Heat. J'ai été choquée qu'elle ait menti à Mark sur toute la ligne, lui qui voulait seulement la protéger. Tout ça pour au final faire la une de tout les magazines avec en gros titre "Le docteur Kaye vole le visage d'une adolescente de 17 ans." et devenir enfin l'oeuvre d'art qu'elle désirait être depuis si longtemps. Cette opération lui aura permit le réveil à une nouvelle vie, elle lui aura aussi permit de tuer Sara pour devenir Lucy : une personne normale. Mais l'on ne sait pas si Sara est entièrement morte ou si elle somnole et risque de se réveiller à tout moment... Belle fin tout de même.[/spoiler]

par Clarii
Le rêve de sam Le rêve de sam
Florence Cadier   
Je trouve que c'est un très beau livre, on suit le combat de Martin Luther King, son combat contre les lois raciales aux Etats Unis avec comme méthode la non-violence. Je trouve que c'est une bonne idée de suivre l'histoire du point de vu de Sam, orphelin dont les parents ont été tués pour avoir voulus voter, on le voit grandir, murir ...
À la vie à la mort À la vie à la mort
Paule Du Bouchet   
Un livre très touchant.
Il faut savoir que ce livre est composé de plusieurs petites nouvelles. Plus magiques les unes que les autres.
Un livre très poignant.
J'ai adoré

par Bbey
À la vie, à la mort ! À la vie, à la mort !
Célia Bryce   
Un livre où l’émotion vous transperce en plein coeur!
Beau et triste tout simplement.

15 ans, welcome to England ! 15 ans, welcome to England !
Sue Limb   
J ai été très surprise par ce livre,car la couverture est affreuse!!mais l humour des personnages,l ecriture,et l histoire,c était exellent:-)
J ai beaucoup apprécié,magnifique histoire:-)

par manaaa
15 ans charmante mais cinglée 15 ans charmante mais cinglée
Sue Limb   
ça vous est déjà arriver de plus pouvoir vous arrêter de rire à deux heures du mat', dans la nuit, quand vous lisez en cachette alors que le lendemain y a école, et d'être obligée de fourrer la tête dans un coussin pour que votre mère ne vienne pas vérifier si vous n'êtes pas en pleine crise de sobnambulisme hilare fou ? Moi oui, avec ce livre ! Tout est excellent dans ce livre et l'humour par dessus tout ! J'hésitais constament entre "Ouah ! mais d'où elle sort ces idées ?" et "Ouah, quelle shtarbée !"
Seize ans ou presque, torture absolue Seize ans ou presque, torture absolue
Sue Limb   
J'ai lu ce livre et j'ai bien aimé,facile à lire, court.. Je ne lis pas ce style de romans d'habitude,mais j'ai quand même bien aimé.
Moi, Simon, 16 ans, Homo sapiens Moi, Simon, 16 ans, Homo sapiens
Becky Albertalli   
Je suis admiratif face à ce livre : le pire c'est que je m'appelle Simon, j'ais quasi 16 ans et je vous laisse devinez la fin ... enfin bref je vais pas vous raconter ma vie mais sachez que ce livre, il me parle de manière bien concrète et que le message qu'il transmet et aussi fort que génialissime ! C'est quans même formidable que quelqu'un relève enfin la normalité de l'homosexualité !!! Je pense que ce livre mérite d'être lu autant qu'il mérite ma liste de diamant !!

par Simon34
16 ans, 2 étés 16 ans, 2 étés
Aimee Friedman   
Je ne dis jamais non à un petit roman estival, doux, frais et acidulé. Avec 16 ans 2 étés, c’est pile ce que j’ai trouvé. La couverture assez girly ainsi que le résumé percutant promettaient une aventure plutôt originale et aux multiples perspectives. Exactement ce qu’il me fallait.

Summer est une adolescente dont les parents se sont séparés quand elle avait 11 ans. 5 ans plus tard, elle se prépare à quitter les États-Unis pour rendre visite à son père dans le sud de la France. Les plus belles vacances d’été de sa vie se profilent à l’horizon, mais son téléphone sonne et deux choix s’offrent à elle. Soit elle décroche, soit elle ne décroche pas. Et c’est à ce moment précis que l’histoire se scinde en deux et que l’existence de Summer prend des directions différentes. L’auteur nous offre deux versions de l’aventure estivale de Summer : une où elle reste aux États-Unis et l’autre où elle se rend en France.

On s’est tous déjà demandé quelle direction notre vie aurait prise si on avait choisi tel ou tel chemin. De chacun de nos choix découle une succession d’événements qui changent irrémédiablement nos vies. Eh bien dans 16 ans 2 étés, on est en plein dans cette problématique. Si le concept s’est déjà vu ailleurs, il n’empêche que j’étais curieuse de le retrouver ici. Il est très chouette de suivre Summer dans ces univers alternatifs, de voir l’histoire se construire sur des mécaniques différentes. On ne tombe pas pour autant dans l’excès ou la surenchère. Ça reste léger et accessible.

Summer est, comme toutes les adolescentes, une jeune fille qui se cherche encore. Ces deux étés parallèles lui permettent d’en apprendre sur la vie et d’en ressortir grandie. Elle fait ses propres expériences, découvre des secrets de famille et vit des aventures qui la forgent en tant que personne. Plus qu’un simple été, il s’agit d’une quête identitaire, pour elle. Et comme tout adolescent qui se respecte, Summer est en plein dans cette phase où elle aime se plaindre en permanence. Je me suis beaucoup retrouvée dans son caractère et sa hâte à râler pour tout ou rien, mais je n’ai pas pu m’empêcher de m’en agacer par moments.

La construction du récit est le point fort du roman. On alterne entre ces deux étés, ces deux alternatives, ces deux chemins opposés. La façon dont on appréhende l’histoire est assez originale et je me suis tellement pris au jeu que je n’ai lâché le roman qu’à la toute fin.

En résumé, 16 ans 2 étés est une petite histoire fraiche et sympathique qui se laisse lire sans problème. C’est vraiment le livre à emporter avec soi l’été, au bord de la plage ou vautré dans un transat en plein cagnard. Aimee Friedman nous montre qu’en partant d’un choix dérisoire, une vie peut complètement basculer d’un côté ou de l’autre. Au fil de ces deux aventures, Summer grandit, s’affirme et apprend beaucoup de choses sur elle-même et sur ce qui l’entoure. Les histoires de famille côtoient les relations d’amitié et d’amour, dans un charivari de sentiments qui parleront sans nul doute aux adolescents.

Ma chronique : https://april-the-seven.weebly.com/jeunesse---young-adult/16-ans-2-etes-aimee-friedman
  • aller en page :
  • 1
  • 2
  • 3