Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Commentaires de livres faits par emmaelys

Extraits de livres par emmaelys

Commentaires de livres appréciés par emmaelys

Extraits de livres appréciés par emmaelys

Les plus récents d'abord | Les mieux notés d'abord
date : 09-12
Mon ex, sa copine, mon faux mec et moi de Juliette Bonte

J’ai longtemps hésité à rire DE Chloé, rire AVEC elle ou alors la secouer pour lui faire ouvrir les yeux! Mais franchement, j’ai passé un super moment avec cette lecture! Ca faisait un moment que je n’avais pas autant ri avec une chick-lit!

Chloé, c’est Miss Catastrophe! Sans qu’elle n’y puisse rien, TOUT semble se liguer contre elle et elle s’enlise chaque minute un peu plus. Mais au lieu de se débattre pour arranger les choses, elle en rajoute! Elle est totalement hors de contrôle!

Curieuse, irresponsable, jalouse, menteuse, culottée et sacrément gonflée, Chloé m’a, contre toute attente, totalement séduite! J’ai adoré la voir se débattre dans ses situations rocambolesques qui s’enchaînent à une allure frénétique!

Nick est tout le contraire de la jeune femme! Sérieux, travailleur et honnête, il a tout de même un sacré caractère et a un côté bien autoritaire. Pourtant, il a un coeur en or et n’hésite pas une seconde à aider Chloé à se dépatouiller de toutes ses embrouilles.

L’histoire est vive, bourrée d’humour et de personnages plus ou moins déjantés! Idéal pour se marrer au coin du feu!

Je te ferai aimer Noël de Caro M. Leene

Cette histoire est absolument parfaite pour Noël. Tout simplement parce qu’en la lisant, j’avais l’impression d’avoir le scénario d’un téléfilm de Noël passer sous les yeux! Un régal!

Andie est personnal shoppeuse. Malgré des parents totalement inutiles et irresponsables, elle reste enjouée et joyeuse. Elle a de la répartie et c’est une battante. Elle adore Noël et n’a de cesse de partager cet amour. Aussi, ce nouveau job est taillé sur mesure pour elle!

Joshua est fermé et hermétique à l’effervescence que provoquent les fêtent de fin d’années. Un vrai Grinch! Seule sa jolie nièce parvient à le dérider! Mais avec un bon sens de la répartie et beucoup de persévérence,Andie va aussi se faire une place dans le coeur du jeune homme et dans cette belle famille.

Outre des personnages franchement attachants et un scénario tout doux, j’ai adoré toutes les références à Londres, lieu idéal pour un Noël magique et j’ai vraiment beaucoup ri!

La gourmandise est un joli défaut de David Lange

Cette histoire est particulièrement courte puisqu’elle se déroule sur quelques heures seulement. Du coup, difficile de vraiment se faire une opinion sur les personnages.

Amy paraît timide et gentille et quelque peu maladroite.Pour autant, elle ne se laisse pas longtemps décontenancer! Ses lapsus lorsqu’elle est perturbée et nerveuse étaient très drôles et ajoutaient à la nouvelle une touche de gaieté.

L’histoire se déroulant du point de vu de la jeune femme, il est encore plus dur de savoir quoi penser de Rick. Il m’a parut tout de même sympathique et avenant. Sous le charme de Amy, le fait qu’il tente le tout pour le tout sans savoir comment elle allait réagir m’a semblé charmant!

En bref, l’histoire est plaisante et parfaite pour cette période douce et chaleureuse de Noël!
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Cette histoire est particulièrement courte puisqu’elle se déroule sur quelques heures seulement. Du coup, difficile de vraiment se faire une opinion sur les personnages.

Amy paraît timide et gentille et quelque peu maladroite.Pour autant, elle ne se laisse pas longtemps décontenancer! Ses lapsus lorsqu’elle est perturbée et nerveuse étaient très drôles et ajoutaient à la nouvelle une touche de gaieté.

L’histoire se déroulant du point de vu de la jeune femme, il est encore plus dur de savoir quoi penser de Rick. Il m’a parut tout de même sympathique et avenant. Sous le charme de Amy, le fait qu’il tente le tout pour le tout sans savoir comment elle allait réagir m’a semblé charmant!

En bref, l’histoire est plaisante et parfaite pour cette période douce et chaleureuse de Noël!
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 09-12
Cette histoire est absolument parfaite pour Noël. Tout simplement parce qu’en la lisant, j’avais l’impression d’avoir le scénario d’un téléfilm de Noël passer sous les yeux! Un régal!

Andie est personnal shoppeuse. Malgré des parents totalement inutiles et irresponsables, elle reste enjouée et joyeuse. Elle a de la répartie et c’est une battante. Elle adore Noël et n’a de cesse de partager cet amour. Aussi, ce nouveau job est taillé sur mesure pour elle!

Joshua est fermé et hermétique à l’effervescence que provoquent les fêtent de fin d’années. Un vrai Grinch! Seule sa jolie nièce parvient à le dérider! Mais avec un bon sens de la répartie et beucoup de persévérence,Andie va aussi se faire une place dans le coeur du jeune homme et dans cette belle famille.

REPORT THIS AD

Outre des personnages franchement attachants et un scénario tout doux, j’ai adoré toutes les références à Londres, lieu idéal pour un Noël magique et j’ai vraiment beaucoup ri!
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
J’ai longtemps hésité à rire DE Chloé, rire AVEC elle ou alors la secouer pour lui faire ouvrir les yeux! Mais franchement, j’ai passé un super moment avec cette lecture! Ca faisait un moment que je n’avais pas autant ri avec une chick-lit!

Chloé, c’est Miss Catastrophe! Sans qu’elle n’y puisse rien, TOUT semble se liguer contre elle et elle s’enlise chaque minute un peu plus. Mais au lieu de se débattre pour arranger les choses, elle en rajoute! Elle est totalement hors de contrôle!

Curieuse, irresponsable, jalouse, menteuse, culottée et sacrément gonflée, Chloé m’a, contre toute attente, totalement séduite! J’ai adoré la voir se débattre dans ses situations rocambolesques qui s’enchaînent à une allure frénétique!

Nick est tout le contraire de la jeune femme! Sérieux, travailleur et honnête, il a tout de même un sacré caractère et a un côté bien autoritaire. Pourtant, il a un coeur en or et n’hésite pas une seconde à aider Chloé à se dépatouiller de toutes ses embrouilles.

L’histoire est vive, bourrée d’humour et de personnages plus ou moins déjantés! Idéal pour se marrer au coin du feu!
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 04-12
Une romance doudou comme je les aime tant!

Si Emmerson a tout de la jeune femme riche et superficielle, on sent bien qu‘elle a un fond bien plus profond que ça! Affublée d’un fiancé imbuvable, il est évident qu’Emmerson bride sa véritable personnalité pour plaire à son milieu. Contre toute attente, la recherche de ses origines va lui permettre d’être enfin vraiment elle-même. C’est une jeune femme de caractère et j’ai adoré son sens de la répartie.

Sage est un cow-boy typique. Un peu bourru mais attaché à ses terres, il s’attache rapidement à Emmerson. Cependant, son désir de se protéger lui-même va lui faire commettre quelques maladresses.

L’histoire est cousue de fil blanc (et pleine de bons sentiments), pourtant les révélations au sujet de Emmerson m’ont particulièrement surprises et énormément émue. Et malgré quelques petits détails qui m’ont gênée, comme la répétition « la Californienne » pour désigner Emmerson ou sa relation étrange avec sa cousine Tia pas du tout développée mais qui change du tout au tout sans que l’on ne comprenne pourquoi, j’ai passé un excellent moment sous la neige du Montana!
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 28-11
Déjà avec cette auteure, je savais que j'allais passer un très bon moment. Et même si un infime détails m'a gêné, j'ai vraiment adoré!

J'ai eu un coup de coeur pour Noah. Dès le premier chapitre, le décor est planté et il est impossible de ne pas s'attacher à lui. Il est vraiment touchant. Alors certes, il a une certaine tendance à être un peu trop autoritaire et accro à l'adrénaline. Pour autant j'ai énormément aimé le chemin que lui a fait prendre l'auteure. Je ne m'attendais absolument pas à ça!

Mélissa est tout aussi adorable. Son refus de l'engagement compte tenu de son passif est compréhensible et c'est une battante. Cependant, j'aurai aimé qu'elle ne cède pas aussi facilement aux ordres et aux paris de Noah. Alors bon c'est vrai, je rêve d'une héroïne qui campe sur ses positions et ne cèdent pas à un mec juste parce que c'est un beau gosse, mais franchement, l'histoire aurait du mal à évoluer!

J'ai adoré ce couple. Ensemble, ils ont une relation douce et apaisante. D'ailleurs j'ai aimé le rythme lent de l'histoire. Tout paraît calme et posé. Un contraste total avec la grande passion de Noah pour les courses illégales de voitures! Les moments de tensions prennent une toute autre allure et cette alternance m'a totalement happée et j'ai dévoré rapidement le livre!

Autour de Noah et Mélissa gravitent d'autres personnages secondaires auxquels je me suis attachée. Et je dois dire que je voudrais vraiment avoir une histoire sur Zohra et Christopher! Je refuse de rester sur cette incertitude! Et pourquoi pas développer aussi Terrence, Eden et Jenna! J'ai toujours du mal à quitter la plume de N. C. Bastian tant ses personnages me rendent accro!
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Mon préféré de la trilogie! J’ai particulièrement adoré les personnages dans ce tome.

Précédemment, je dois dire que Hunter m’avait agacée au plus au point. Imbuvable, malgré sa situation, je le trouvais vraiment égoïste et immature. Du coup, je l’attendais au tournant! Et je dois dire que je l’ai adoré! C’est un garçon adorable et prévenant et son comportement précédent s’explique clairement avec son vécu familial. Mais cette fois, je l’ai trouvé vraiment attachant et doux, bref, le petit copain idéal!

Demi est tout aussi attachante! J’ai adoré son humour et son intelligence. Elle sait ce qu’elle veut, elle a un sacré caractère et un drôle de penchant pour la nourriture. Mais sa gentillesse envers les autres va lui jouer des tours. Pourtant, malgré tout elle ne va pas perdre ce côté gentil. Elle a un amour sans limite pour l’être humain et une fascination super glauques pour les tueurs! Atypique, j’ai trouvé qu’elle détonait un peu au milieu des autres héroïnes et c’est clairement l’un des points forts de l’histoire!

Au milieu de cette belle histoire qui va se construire tout doucement et de manière très cohérente, l’infidélité (et les conséquences que cela provoque) est très bien traitée. Sans porter de jugement aucun, les héros y sont confrontés de différentes manières et j’ai trouvé cela super bien emmené. De plus, la psychologie est au premier plan ici et c’est très bien abordé aussi.

Sans oublier la petite pointe d’humour habituelle, Elle Kennedy m’a offert un excellent moment de lecture et je suis vraiment triste de finir cette trilogie. A vrai dire, j’aurais bien aimé poursuivre avec Hollis et Rupi parce que j’ai énormément de mal à comprendre leur couple et que plusieurs fois, la jeune fille a eu une attitude qui m’a un peu mise mal à l’aise. Un tome sur eux ne serait pas de trop!
Avez vous apprécié ce commentaire ? +2
Une  lecture doudou comme on les aime en cette saison!

Entre la plume riche et délicate d’Hélène et les superbes illustrations automnales de Caroline, impossible de ne pas se laisser happer par la jolie histoire que voilà!

Verveine est une adorable petite sorcière. Suivie en permanence par son petit familier Gédéon, elle vit une petite vie tranquille avec ses parents aimants au Bois Bruissant. Pourtant, elle a peur de voler et donc, ne peut assister aux Rencontres Surnaturelles. Mais cette année, Verveine prend les choses en main. Avec pragmatisme et lucidité, elle va affronter sa peur!

REPORT THIS AD

Et quel plaisir de la voir faire! Quel plaisir de voler avec elle, de découvrir son univers et les jolis paysages qui l’entourent!

Comme toujours, Hélène n’a pas son pareil pour nous offrir une belle aventure pleine d’apprentissages et et douceur. Les personnages qui entourent Verveine sont bienveillants et adorables, il y a même une pointe d’humour que j’ai adoré!

A lire seul sous un plaid avec un petit thé chaud à portée de main où à haute voix à son enfant, enfouis sous la couette!
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Merci encore à l’auteure pour cet envoi! J’attendais beaucoup de ce couple car j’ai toujours apprécié le côté léger et drôle de Salem!

Cependant, vu les événements précédents, il faut reconnaître que les conséquences sont lourdes et terribles. Salem n’est plus que l’ombre d’elle même et cela fait peine à voir. Ce qui lui est arrivé est atroce et malheureusement, c’est loin d’être terminé. Traquée, terrorisée, c’est un véritable bras de fer psychologique qui se joue entre la jeune fille et celui qui la persécute. Mais le fait que Austin la repousse de toutes ses forces ne l’aide pas à faire front! Pourtant, la jeune femme va se révéler être une vraie guerrière, pour mon plus grand plaisir!

Austin est assez mystérieux à la base. Mais là, c’est pire que tout. Enfermé dans sa souffrance et sa culpabilité il s’enfonce dans ce que l’on qualifierait de dépression si le lecteur ne connaissait pas le côté bit-lit de cette lecture. Mais le mal est bien là et le jeune homme est lui aussi pourchassé. Tout comme Salem, le combat se passe avant tout dans la tête. Et lui aussi a du mal à faire face!

Tout au long de la lecture, l’atmosphère est pesante. Les ennemis sont vicieux (dans tous les sens du terme) et très forts. La bataille est rude! J’ai beaucoup aimé ce côté psychologique donné à l’histoire. Certes il y a aussi des batailles physiques mais ce n’est pas le principal.

Quant à la fin, elle laisse bien sûr présager un nouveau combat à venir et bien plus terrible encore!
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Premier tome d’une bit-lit qui mêle loups-garous et sorcières, j’ai découvert ici la plume de Audrey S.G. Fluide et facile à lire, elle parvient aussi a créer un univers addictif qui donne envie d’y retourner.

Alors, oui, il y a quelques clichés et quelques coquilles mais pour autant, cela ne m’a pas gênée dans ma lecture. Les personnages sont attachants, et même si leur romance peut paraître trop rapide, les explications données pour la justifier sont tout à fait acceptables.

Ici, nous rencontrons donc Helena une jeune fille normale qui emménage avec son père dans une nouvelle vie. Jamais scolarisée, elle redoute de ne pas se faire d’amis. Bien que parfois ses réactions ont pu m’agacer, il faut dire qu’elle n’est pas épargnée! A 17 ans à peine, ce à quoi elle doit faire face à de quoi déstabiliser!

Valentin lui est l’archétype du garçon populaire fort et sexy. Très doux avec Helena, il ne cache pas son côté ultra-possessif un peu pénible il faut le reconnaître mais totalement représentatif de sa condition.

Les personnages secondaires sont aussi intéressants et attachants mais l’histoire étant assez courte, ils ne sont pas assez mis en avant selon moi. En effet, tout se lit très vite et les situations s’enchaînent rapidement et comme l’histoire est tout de même très sympa, cela frustre un peu.

Bref, malgré quelques légers défauts, j’ai vraiment apprécié la plume de l’auteure qui a su rendre son histoire addictive de part son originalité et par la fin qui laisse à penser que beaucoup de choses vont arriver dans le tome suivant!
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
J’ai passé encore une fois un excellent moment de lecture avec ce second tome! L’histoire est prenante et mets en avant les sentiments ambivalents entre deux personnages que tout oppose, notamment l’entourage!

Brianna est vraiment attachante. Solaire et avenante, elle est drôle, piquante et vraiment gentille. Elle a fait beaucoup d’erreurs lors de son adolescence et elle le paye encore aujourd’hui dans le regard de son père. L’entraîneur de l’équipe de Briar est dur mais je le trouve vraiment droit et juste envers son équipe. Cependant, face à sa fille, il a du mal a rester neutre. Super protecteur, il en fait des tonnes et forcément, ça clashe!

Jake lui est tout aussi attachant. C’est un garçon honnête mais jeune et encore influençable. De mauvais conseils vont lui faire commettre des erreurs mais pour autant je l’ai beaucoup aimé.

L’histoire de ces deux jeunes est vraiment sympa. L’entourage peut vraiment être un poids lors d’une relation. Et a un âge où on se cherche et où on se construit, parfois l’influence des autres est plus forte. Il a donc été intéressant de voir Jake et Brianna mûrir et prendre leurs propres décisions quelqu’en soient les conséquences! Et à côté de ce petit point plus sérieux, la touche d’humour est toujours là, pour mon plus grand plaisir!
Avez vous apprécié ce commentaire ? +1
La plume très fluide de l’auteure m’a permis de lire assez rapidement l’histoire et de m’immerger totalement. Chaque 3 ou 4 chapitres, les points de vus s’alternent, afin de découvrir les deux héroïnes, si différentes mais pourtant avec tant de points communs.

Molly a 17 ans. Ado rebelle, elle ne se sent pas bien chez elle dans sa famille d’accueil. En effet si Ralph est plutôt sympa, il reste faible et j’ai souvent eu envie de le secouer. Quant à Dina, c’est une vraie garce qui lui fait sentir chaque jour qu’elle ne veut pas de Molly chez elle. Malgré tout, Molly ne se laisse pas abattre et garde une certaine force de caractère que j’ai beaucoup apprécié. Son copain et le seul avec qui elle a une relation saine et sincère et il va énormément l’aider.

Vivian à 91 ans, a eu plusieurs vies. Et le moins qu’on puisse dire, c’est qu’elle a énormément souffert. Aujourd’hui, malgré tout, elle semble apaisée et en paix avec son passé, malgré un dernier secret qui la tiraille. A travers son histoire, nous découvrons le sort bien peu enviable de ces enfants qui n’en avaient que le nom. Traités bien souvent comme des animaux, ils connaissent la faim, le froid, les coups et pire encore. Et il apparaît que très souvent, même avant d’être orphelins, ils n’ont que rarement eu une once d’affection. C’était une époque rude pendant laquelle on se souciait plus de ce qu’il allait y avoir dans l’assiette que des sentiments des enfants.

Pour moi, si l’histoire de Molly me semble un peu terne par rapport à celle de Vivian, c’est parce qu’elle est là pour faire le lien entre les deux époques. Avec elle, le passé et le présent se mêlent. Si aujourd’hui, les enfants sont mieux pris en charge, il faut reconnaître qu’ils ont tout de même bien souvent une vie terrible et leur avis compte toujours aussi peu. Dépouillés de tout, d’affection, d’amour, ils perdent en plus de leur innocence, leur identité, et ce, quelqu’en soit l’époque!

Difficile de se construire ainsi surtout au niveau affectif. Et ce manque d’amour va pousser Vivian a prendre une terrible décision plus tard. Comment s’attacher véritablement aux gens qui vous entourent quand on ne sait pas ce que c’est que d’être aimé?

J’ai passé un très bon moment de lecture. Les deux histoires en parallèles sont très bien construites et emmêlées. La fin est d’autant plus surprenante que je ne m’y attendais pas, tant pour Molly que pour Vivian. Ensemble, ces deux femmes abandonnées et mal aimées vont se construire une famille…
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
J’avais gardé un excellent souvenir de la série Off campus de Elle Kennedy. Je me souvenais de surtout de l’humour mais en relisant les résumés et mes chroniques, je me souviens aussi de sujets plus sombres abordés tout en gardant un fond léger. Du coup, j’avais hâte de revenir à la Briar University!

Je n’ai pas été déçue parce qu’en effet j’ai beaucoup rigolé! J’ai aimé retrouver quelques uns des anciens personnages, même si j’ai mis un moment à tout remettre tellement ça faisait longtemps que j’avais lu les livres! De plus, l’auteure nous emmène de nouveaux héros vraiment sympas que je suis sûre d’aimer au fil des tomes.

Ici nous rencontrons Summer, la petite soeur de Dean. Petite princesse gâtée au sein d’une famille extrêmement riche, elle a du mal à se défaire de sa réputation de fille superficielle et immature! Summer n’a aucun filtre lorsqu’elle parle et ne tient pas en place. Elle est belle et adorable et sous ses dehors écervelés, elle cache une grande souffrance. Son complexe, si il est invisible, n’en reste pas moins handicapant au quotidien. Et même si elle est soutenue par des parents aimants, elle n’en reste pas moins fragile à ce niveau-là. Elle cache une grande vulnérabilité mais j’ai apprécié qu’elle soit aussi une véritable battante féministe et sûre d’elle dans certains pans de sa vie.

J’ai aussi adoré le personnage de Fritz. J’ai un énorme faible pour les geeks qui sont largement sous-représentés dans l’univers de la romance. Et là, nous en avons un vrai, concepteur de jeux vidéos! Malgré son statut de star du hockey, le jeune homme reste discret. Il aime se fondre dans la masse, se cacher. Son enfance, avec des parents franchement irresponsables, l’a poussé à se créer une bulle protectrice et il est très difficile de le faire s’exprimer sur ses sentiments.

Alors forcément, la personnalité haute en couleur de Summer va le pousser hors de sa zone de confort et cela ne va pas se faire sans heurts!

Au-delà de la jolie histoire des deux jeunes gens, l’auteure parle aussi du harcèlement sexuel et fait largement référence au scandale qui a frappé Hollywood et des conséquences que cela a eu. Et comme toujours, elle ne mets pas en avant le côté sombre. Préférant garder la légèreté dans ses histoires, elle garde son sens de l’humour en faisant passer malgré tout les bons messages.

J’ai passé un très bon moment avec ce premier tome et j’ai hâte de poursuivre pour en apprendre plus sur les autres personnages!
Avez vous apprécié ce commentaire ? +1
date : 06-11
Tillie Cole a toujours su me toucher. Et cette fois encore, je ne suis pas déçue, et ça a été un joli un coup de coeur. Lu en une soirée, je peux vous dire que cette histoire m’a profondément émue, mais pas comme je l’attendais.

Bonnie est une jeune fille pleine de vie et avec un caractère bien trempée qui dénote avec sa silhouette presque chétive. Lorsque nous la découvrons la première fois, elle semble posée et n’hésite pas à dire ce qu’elle pense, même si la vérité est parfois difficile à entendre. La deuxième fois, elle tient un rôle totalement différent. Elle montre là une facette très touchante d’elle. Elle est là pour la personne qu’elle aime le plus au monde, et ce, malgré le drame qu’elle traverse et qu’elle refuse de partager. Rapidement, j’ai compris que quelque chose ne tournait pas rond. On sent que quelque chose de terrible va se jouer et même si l’on devine ce que c’est, on n’imagine pas l’ampleur que cela va prendre.

Cromwell est un garçon à l’opposé de Bonnie. Renfermé et taciturne, il ne vit que pour sa musique electro. Il cache lui aussi un drame qui l’a rendu si amer et triste. Cependant, Bonnie et la musique vont lui offrir une nouvelle chance de s’épanouir. Je dois dire qu’avec ce personnage, j’ai appris beaucoup de choses. Le « mal » qui le ronge est extrêmement rare et j’ai aimé le découvrir. C’est quelque chose de particulièrement fascinant mais difficile à saisir pour quelqu’un qui ne le vit pas au quotidien.

Ensemble, Bonnie et Cromwell sont des personnages touchants. Cependant, j’ai trouvé les révélations longues à venir. Mais pour moi, c’est bien le seul petit bémol de l’histoire.

Près d’eux, il y a enfin Easton. Personnage presque secondaire mais qui pour moi était incroyablement présent. Et étrangement, c’est lui qui m’a le plus bouleversée. Ce dont il souffre est parfaitement bien écrit. Et penser que des gens subissent réellement ça est absolument horrible. Easton est beau et courageux mais comment supporter tout cela malgré tout l’amour de son entourage?

Enfin, la musique tient une part essentielle dans cette histoire. Elle rythme les pages et le coeur de chaque personnage et donne encore plus d’émotions à l’histoire.

Encore une fois, Tillie Cole a su me surprendre. Elle m’a offert une histoire vraiment originale et m’a fait découvrir beaucoup de choses. Elle maîtrise son sujet et a su me transporter.

Chaque nouveau livre de cette auteure est dans cette trempe. Les sujets diffèrent toujours et les personnages sont soignés et touchants et surtout très réalistes. J’ai déjà hâte de lire à nouveau sa plume!
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Cela fait un moment que je n’ai pas lu une romance MxM aussi plaisante. J’ai tout de suite aimé les deux héros, touchants chacun à sa façon.

Tate est un type adorable, affublé d’une future ex particulièrement odieuse. Pourtant, il refuse de se laisser aller et commence sa nouvelle vie avec beaucoup d’espoir. Sûr de sa sexualité, il n’hésite pas à se remettre en question lorsqu’il se sent attiré par Logan.

Logan justement assume totalement le fait qu’il aime les femmes autant que les hommes. Mais sa rencontre avec Tate va changer totalement la donne. Pourtant, son histoire familiale va l’empêcher de s’investir à fond dans cette relation.

La dynamique du couple est très intéressante. Tate est clairement perdu. Il se retrouve attiré par un homme mais il prêt a explorer ce nouveau pan de sa vie. Et si par moment il manque terriblement de confiance en lui, j’ai aimé le voir affronter la tête haute certains événements et montrer qu’il était prêt à tout. L’auteure explore très bien la psychologie complexe qui découle d’un tel changement. En effet, on se doute qu’un coming-out ne se fait pas du jour au lendemain. Ici l’auteure prend son temps pour faire évoluer les personnages. De même que le passif de chacun et l’entourage amical et familial sont prit en compte. Cela donne d’ailleurs une scène particulièrement dure et pénible.

Logan quant à lui, affiche une belle assurance mais est en fait un garçon très fragile. Et lorsque Tate va le mettre au pied du mur, il va devoir affronter ses craintes et faire un choix.

Je suis assez impatience de lire la suite parce qu’il est clair que la confrontation avec la famille de l’un des deux amoureux va être terrible. Tous les coming-out ne se passent malheureusement pas sous le signe de la bienveillance…
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Ce dernier tome, est original d'une certaine manière. Will et Layken viennent de se marier. Il se retrouvent donc en lune de miel et la jeune femme interroge Will sur son ressenti à partir de leur rencontre. Les brefs moments présents sont donc alternés avec les souvenirs de Will et d'une certaine façon c'est une simple relecture du premier livre du point de Will cette fois. J'ai toujours autant aimé le jeune homme. Il est fort et touchant et son amour pour Layken est vraiment beau. Mais ici encore, elle m'a agacée, se comportant parfois comme une gamine capricieuse.

En fait, cette trilogie est joliment écrite. L'histoire de base est belle et touchante pour autant, je ne retrouve pas la même émotion que j'ai pu trouver dans d'autres romans de Colleen Hoover. J'ai passé un bon petit moment (cela se lit très vite) mais cela ne restera pas un souvenir impérissable!
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Ce deuxième tome est la suite directe du premier mais du point de vue de Will. J'ai ainsi pu l'apprécier encore davantage. C'est vraiment un garçon adorable et entier. Pourtant, Layken m'a tout de même agacée. Alors forcément, vu ce qu'elle traverse, il y a de quoi être perturbée d'autant que Will fait preuve de maladresse. Pour autant, je l'ai trouvée dure et parfois égoïste. C'est dommage parce que l'histoire est vraiment jolie.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Dans ce 1er tome, nous rencontrons Layken, une jeune fille particulière attachante. A tout juste 18 ans, elle se retrouve seule avec sa mère et son petite frère. La relation du trio est très jolie. Compte tenu des circonstances, ils font front ensemble en se serrant les coudes même si ce n'est pas facile.

Lorsqu'elle rencontre Will et son petit frère, évidemment, le lien qui se créé entre eux est tout de suite très fort. Will est d'ailleurs un garçon adorable. Il traîne derrière lui un lourd passif mais l'amour que lui et son frère se portent est particulièrement touchant.

Les circonstances ne vont hélas pas les épargner et leur relation va être mise à mal. J'ai trouvé l'histoire particulièrement belle et pleine de poésie. Le slam fait partie intégrante de l'histoire. Et si je suis totalement hermétique à toute forme de poésie, je ne peux nier que la beauté de l'écriture de Colleen Hoover donne un charme indéniable au roman.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 21-10
Il me semblait savoir à quoi m’attendre en lisant le résumé. L’idée de se retrouver avec un père rock-star me plaisait énormément et je me suis rapidement fait une idée de ce que j’allais lire. Pourtant, malgré un sujet assez simple de base, l’auteure a réussi à me surprendre.

Rachel tout d’abord m’a beaucoup plu. Encore un peu sonnée par ce qu’elle vient de vivre, elle semble se laisser porter par les événements. Pourtant, comme toute jeune fille récemment bouleversée, elle boue intérieurement et elle a énormément de mal à se laisser aller à exprimer sa colère envers ce père absent. J’ai tout même trouvé ses réactions assez cohérentes et j’ai su apprécier son évolution au fil de ma lecture.

Pour ce qui est de Frederick, je l’ai beaucoup aimé malgré ses erreurs passées. Il est clair qu’il est tout aussi responsable que la mère de Rachel de cette situation et pour le coup, il ne se cherche pas des excuses éternellement et assume. C’est un personnage assez complexe dans le sens où il se retrouve a devoir assumer son rôle de père alors que par certains aspects il a l’air d’un adolescent. En effet, tout n’est pas réglé avec ses parents et au lieu de les affronter, il a plus un réaction ado. Malgré tout, il est adorable et va tout faire pour créer une relation avec sa fille.

Justement, au sujet de cette relation, j’ai trouvé que l’auteure la prenait » à l’envers » pour mon plus grand plaisir. En effet, je m’attendais à une confrontation rapide et violente entre Rachel et son père. Aplanir la situation et avouer les secrets me paraissait normal afin de partir sur de bonnes bases et avancer. Mais au lieu de ça, la relation va se construire sur ces non-dits justement. Rachel est fragile et n’ose pas confronter son père qui lui, fait preuve d’une certaine lâcheté. Ainsi, lorsque tout éclate, l’affection est déjà là. Un peu comme si les personnage avec voulu avoir un affectif pour supporter les révélations qui allaient arriver. J’ai beaucoup aimé ce parti pris qui change des autres histoires.

Au delà de tout cela, j’ai aimé l’histoire même si j’ai trouvé que certains points me faisaient penser à une série. Ainsi, la relation de Frederick et sa mère et celle de Rachel et son grand-père ne sont pas sans rappeler celles de Lorelei et Rory dans Gilmore Girls avec les parents Gilmore.

Bref, si je ce n’est pas un coup de coeur, j’ai passé un excellent moment. J’aime beaucoup la plume de Sarina Bowen et elle sait toujours m’offrir des romans originaux et surprenants!
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Je dois dire que le titre me vendait du rêve. Le sujet était vraiment sympa, la thématique ciblée sur la naturopathie original. Pour autant, je suis passée à côté de ma lecture.

Viola vit un véritable drame, je le conçois. Mais elle met énormément de temps à avancer et ses atermoiements tournent en rond. Je l’ai trouvé très égoïste par moment et je n’ai pas toujours compris ses réactions.

En règle générale, j’adore les bad boys. Mais là, Romain est juste un idiot. Je l’ai trouvé vraiment méchant et désagréable, voire même condescendant et ce, sans aucune raison!

Le fait de ne pas m’attacher aux personnages n’a pas du tout aidé à apprécier l’histoire. Je les ai trouvé survolés et sans vraiment de profondeur. Quant à la fin, elle m’a d’autant plus choquée que j’ai trouvé que « la révélation » tombait un peu comme un cheveux sur la soupe! J’adore être surprise pourtant, mais pour le coup ça ne l’a pas fait.

Le petit point positif, c’est la balade parisienne. J’ai aimé me promener au gré des rues de la ville!
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
C’est toujours avec impatience que j’attends chaque année le nouveau roman de Virginie Grimaldi. Elle a toujours le mot juste, la phrases parfaite pour faire vivre à notre coeur les montagnes russes. D’une page à l’autre, elle me fait passer des larmes au rire, les yeux encore noyés.

Cette fois encore je suis tombée amoureuse de ces personnages si touchants. Pour attirer l’attention du public sur leur situation, Marceline se raconte. Mêlants passé et présent, les chapitres courts s’enchaînent à une vitesse folle. Et on à l’impression de vivre dans cette impasse, de connaître chacun des ces habitants depuis toujours.

Entre humour et larmes, nous vivons 63 ans de vie. Avec ses petits bonheurs, ses grands malheurs, les années défilent sous nos yeux, impossible de ralentir le temps pour prendre le temps de souffler. On sent au travers de sa plume que l’auteure à un amour inconditionnel et un profond respect pour ces « octogéniaux ». Et cela a été incroyable de voir Marceline et Anatole changer au fil des ans, s’émanciper chacun à sa manière pour sortir du cadre dans lequel leur éducation et la société les a enfermés. Anatole va devenir un homme plus ouvert, plus à l’écoute de sa femme tandis que Marceline va s’affirmer, devenir une femme libre et épanouie.

A leur façon chaque personnage est touchant. Ils ont vécus tant de choses! Aujourd’hui, ne restent que les souvenirs. Ils subissent le temps qui passe, les corps qui faiblissent, les têtes qui défaillent parfois, les santés qui déclinent. Finalement, ce drame qui les touche va les réunir à nouveau et leur redonner un but. Ils vont se battre jusqu’au bout et cela donne des scènes franchement drôles!

Et en tant que lectrice, je n’ai pas pu faire autrement que de me projeter à leur place. Notre condition de mortel nous revient en pleine figure! Comment seront-nous dans toutes ces années si nous avons la chance d’être encore là? Comment savoir ce que sera notre relation avec nos enfants? L’avenir est tellement incertain… Alors finalement, il n’y a qu’une chose à faire: profiter de chaque jour qui passe et prendre soin de nos aînés, un jour, nous serons peut-être à leur place!
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
J’ai trouvé ce sujet particulièrement original et intéressant. C’est d’ailleurs ce qui m’a attiré dans ce livre. Malheureusement, je reste sur un sentiment en demi-teinte. J’ai eu énormément de mal à m’attacher à l’héroïne.

En fait j’ai eu beaucoup de mal à comprendre ses réactions. Bien souvent, je l’ai trouvée égoïste, notamment avec sa mère. Jubilee est dans le rejet total, elle se renferme et il me semble qu’elle se complaisait un peu dans sa solitude. Le fait qu’elle subisse sa maladie au lieu de la combattre m’a agacée parce que son évolution est terriblement longue. Elle stagne beaucoup trop alors que tout ceux qui l’entourent l’encourage et sont là pour elle.

Pour ce qui est de Eric, je l’ai adoré. Ce père totalement dépassé est un battant. Pas un instant il ne baisse les bras pour ses enfants. Même lorsque la situation semble désespérée, il est là. Et vraiment, il en subit des déboires!

Aja lui aussi est attachant. C’est un petit garçon très intéressant et j’ai aimé les interactions qu’il a avec Jubilee. Ensemble, ces deux s’ouvrent sans même sans rendre compte. Leurs différents troubles les rapprochent et ils ne se sentent pas juger l’un face à l’autre.

L’histoire a une jolie évolution. J’ai aimé la tournure qu’ont pris les événements mais j’ai hélas eu beaucoup trop de mal avec Jubilee.

La fin aussi a été mitigée. J’ai appréciée qu’elle se passe si longtemps après et que tout n’ait pas été parfait pendant cette ellipse. Mais hélas, j’aurais aimé avoir des nouvelles de certains personnages qui ont eu beaucoup d’influence sur la façon d’être d’Eric tout au long de l’histoire.

C’est vraiment dommage parce que cette histoire avait une trame géniale mais je l’ai trouvée mal exploitée.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 18-09
Encore une fois, Clarisse Sabart a su me séduire avec sa jolie plume et son histoire douce et émouvante. C’est le deuxième livre que je lis de cette auteure et j’ai remarqué qu’elle suivait les mêmes codes et plus ou moins le schéma. Pour autant, elle aborde des sujets que j’aime énormément, sait toujours me surprendre alors j’en redemande!

Après le drame qu’a subit Zoé, elle est effondrée. Entourée de précieux amis, elle tente de surmonter ce deuil atroce qui la frappe. La jeune femme n’a plus de famille. Mais pourtant, soudainement, elle prend la décision de tout plaquer pour comprendre ce que sa mère a voulu lui dire. Repartir à zéro pour retrouver ses origines est une décision terrible à prendre. Mais Zoé a du caractère et de l’humour. C’est donc pleine d’espoir qu’elle fonce tête baissée. Pourtant, en plus de devoir affronter les mensonges, elle va tout de même devoir faire le deuil de ses parents et de sa vie passée.

J’ai trouvé la psychologie de Zoé très bien travaillée. Ses réactions sont tout à fait cohérentes compte tenu des traumatismes qu’elle a subit récemment. Et si, je le reconnais, il y a des moments où elle m’a totalement agacée, je peux difficilement juger ses réactions!

Les décors, les personnages secondaires, le passé, tout cela joue un énorme rôle dans l’histoire et dans l’évolution de la jeune femme et j’ai trouvé que l’histoire était vraiment bien construite. J’ai adoré plonger dans le passé de la mère de Zoé, j’ai aimé être surprise lors des révélations, j’ai été émue et fâchée, bref, j’ai vraiment aimé cette histoire!

Il ne fait aucun doute que je vais lire d’autres livres de cette auteure parce que j’adore sa manière de mêler le passé et le présent et de lier tout ça a un personnage complexe et attachant!
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Difficile de parler de ce roman tant il m'a secouée. Ce n'est pas une surprise, je n'en attendais pas moins de Brittainy C. Cherry. Cette auteure a le don pour nous offrir à chacun de ses romans des personnages bouleversants et des histoires originale. Celle-ci ne déroge pas à la règle.

Divisé en deux parties, nous découvrons en premier lieu les deux héros adolescents. Leur rencontre est totalement bouleversante. Je me suis attachée à ces deux êtres si désespérés dès les premières lignes. Et cette rencontre si pure et belle tranche avec l'atmosphère angoissante et pesante qui règne. A chaque page, je sentais le mal qui approchait, qui rodait pour mieux broyer ces victimes innocentes. Et tandis que je ne cessais de m'angoisser pour ce qui allait se produire (sans savoir quoi!) Jasmine et Elliot me montrait à quel point l'amour peut transcender la souffrance quotidienne. Ensemble, main dans la main, ils sont prêts à relever tous les défis. Mais ce ne sont que des enfants, et il ne peuvent pas tout vaincre. 

Si cette première partie, presque étouffante se fini par une séparation, j'ai entamé la deuxième avec un certain soulagement. Le pire était passé (du moins, je l'espérais!). Pourtant, les traumatismes étaient encore là. Profondément seule, Jasmine fini enfin par choisir sa famille et surtout sa musique. Alors que Jasmine fait tout pour trouver son bonheur, Elliot s'enfonce dans la culpabilité et le chagrin. Il a totalement abandonné la musique et l'idée même d'être heureux à nouveau, aussi, il ne voit pas forcément le retour de la jeune femme d'un bon oeil.

A chaque ligne, chaque phrase de l'auteure, la magie opère et l'on est à la Nouvelle-Orléans. Là où la musique soul et le jazz règnent. Et Jasmine et Elliot respirent cette musique. Même à son corps défendant, Elliot ne vit aussi que pour elle.  On est totalement immergés, on vit avec eux, on pleure avec eux, on espère avec eux. Et les nombreux thèmes délicats abordés le sont avec une grande finesse. De quoi faire réfléchir et retourner le coeur...

Ce livre est totalement bouleversant et ne donne qu'une envie, aller écouter la soul, là-bas, à La Nouvelle-Orléans...
Avez vous apprécié ce commentaire ? +1
date : 09-09
Je n’ai pas vraiment compris pourquoi ce tome ne s’inscrit pas dans la série The Point. Puisque, bon, quand même, ça se passe là-bas. Mais bon tant pis, j’adore cet univers, alors je prends ce livre en tant que spin-off et voilà!

L’ambiance est là dès le début, sombre et sale. On est bien à The Point. Et si aucun des anciens personnages ne sont explicitement nommé, certains apparaissent et j’ai trouvé ça sympa de les reconnaître uniquement à travers leurs descriptions.

Solomon apparaît comme le gars solitaire et bourru mais il cache un coeur d’or. Seulement, il est habitué à sa solitude depuis trop longtemps. Sa mère est la seule personne à qui il laisse une place dans sa vie surchargée. La rencontre fortuite avec sa voisine et sa petite fille va chambouler du tout au tout sa vie.

Orley traîne un sacré passif. Elle aurait pu n’être qu’une faible fille, qui regarde avec dégoût The Point et tout ses habitants. Mais pour sa fille, elle va se révéler guerrière. Pour autant, elle connaît ses limites. Et si elle regarde avec méfiance son nouvel entourage au tout début, peu à peu, elle va trouver sa place et apprendre à demander de l’aide.

Encore une fois, j’ai trouvé que la ville avait la part belle, surtout par le biais du personnage de Orley. The Point va happer totalement le coeur de la jeune femme. De son côté, la Orley égarée va apprivoiser la brutalité de cette ville qui laisse voir le pire comme le meilleur et se découvrir une nouvelle famille, une nouvelle maison.

L’histoire est très fluide à lire et très rapide. Les personnages sont vraiment attachants et font corps avec The Point que j’ai toujours beaucoup de plaisir à retrouver. J’espère avoir l’occasion d’y retourner, même si c’est avec de nouveaux personnages.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 05-09
Si il n’y a pas eu de grosse surprise quant au dénouement de l’histoire, il faut reconnaître à l’auteure sa capacité à nous surprendre là où l’on ne s’y attend pas.

Violette et Loan sont adorables et particulièrement attachants. Mais dans leur relation qu’ils ont instaurée au fil des moins, ils sont d’une naïveté confondante. Leur attitude est même perturbante pour leurs amis qui pensent qu’ils ont une relation en cachette.

Mais Violette et Loan sont totalement dans leur monde. Tactiles, aimants, doux l’un envers l’autre, ils ne se rendent pas compte que la seule chose qui manque à cette relation pour la rendre officielle, c’est le sexe. Et lorsque Violette franchie la limite en demandant à son ami de coucher avec elle, cette réalité troublante et ambiguë va leur éclater au visage. Toute leur « amitié » est remise en perspective bien qu’ils fassent tout pour que cela ne soit pas le cas.

En fait j’ai beaucoup aimé la manière dont l’auteure a fait évoluer leur relation mais avant tout les personnages. Car avant d’accepter d’évoluer à deux, ils vont devoir évoluer chacun de leur côté et mettre à plat les traumatismes passés.

La plume de Morgane Moncomble est vraiment agréable à lire. Elle a un excellent sens de l’humour et soigne particulièrement ses personnages, y compris les secondaires. Même si parfois je me suis dit que l’histoire était peut-être un peu longue pour un tel sujet, je ne me suis pas ennuyée une seconde et j’ai dévoré mon livre rapidement! J’ai ri, j’ai pleuré (oui oui, j’ai eu ma petite larme!), j’ai été furieuse, j’ai vécu tous les sentiments de Violette et Loan et j’en redemande!
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0