Livres
428 941
Membres
350 364

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Empathie, de toi j'avais l'espoir



Description ajoutée par Sandrinefear 2018-01-15T02:18:12+01:00

Résumé

Ils l’avaient tous connue, ils l’avaient même eue en eux, cette douce empathie que seuls certains étaient encore capables de montrer. La famille Empathie semblait pourtant la seule à avoir ce don. Perdue dans les sphères de l’individualisme, les dégâts étaient considérables. Il fallait réapprendre mais comment ? Quelle était la recette pour faire revivre l’empathie ? Qui en était encore capable ?

Afficher en entier

Classement en biblio - 1 lecteur

Extrait

Extrait ajouté par Sandrinefear 2018-01-15T02:24:10+01:00

Les gens avaient toujours un élan pour les autres mais la bonté de la famille Empathie semblait avoir disparu. Les personnes qui avaient fait preuve d’empathie au départ semblaient s’être lassés. A la place, une sorte de sympathie s'était installée. Quelle était la différence ? L'empathie est-elle indispensable ?

Mona put rapidement s'en rendre compte lorsqu'elle arriva au travail en retard ce matin. Cela faisait la troisième fois et elle savait que son patron ne la raterait pas :

— Mademoiselle, ici ce n'est pas un club de vacances. Il y a des horaires et ils doivent être respectés !

— Oui je sais, Monsieur mais ma baby-sitter était en retard !

— Ça, ce n'est pas mon problème ! Vous ferez des heures supplémentaires pour rattraper votre retard. Au prochain problème, c'est la porte !

Mona alla ensuite s'asseoir à son poste en se demandant comment elle aurait pu faire autrement. Elle n'allait pas laisser sa fille toute seule quand même ! C'est vrai qu'elle enchaînait les retards entre sa voiture qui était tombée en panne et ses problèmes de santé. Pourtant, tout cela pouvait être facilement compris par les gens mais l'empathie n'était pas le sentiment général.

Ses collègues lui avaient fait signe à son arrivée comme pour montrer qu’elles s'étaient inquiétées. Mona espérait pouvoir avoir de l'écoute de leur part.

Lors de la pause déjeuner, elles étaient parties toutes les trois manger un bon repas dans le snack d'en face. Julie ne tarda pas à lancer :

— Alors raconte, qu'est-ce qui s'est passé ?

— Ma baby-sitter était en retard ce matin mais je ne pouvais pas laisser ma fille toute seule donc j'ai attendu.

— Mais tu as téléphoné au patron ?

— Oui bien sûr mais il n'a pas apprécié et il a dit qu'au prochain retard ce serait la porte.

— Ah bon ? Hé ben ma pauvre, ce serait dommage de devoir se passer de toi.

Mais la discussion s'arrêta là et Mona resta avec sa tristesse, ses angoisses et son stress. Ses copines étaient très sympathiques mais dans le monde du travail, il est rare que les autres aient envie de vous écouter. Toute forme d'expression vous transforme en une personne qui se plaint. Pourtant, simplement vider son sac, une bonne fois pour toutes ne serait-elle pas la meilleure solution ? En tout cas, c'est ce que pensait Mona.

Elle regarda ses amies rire en abordant des sujets plus légers et elle ne comprenait pas. Plus tard dans la journée, elle avait bien eu droit à quelques « ça va ? » mais elle pensait donc que personne ne souhaitait réellement connaître les détails

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par jarnetmelanie 2018-09-13T03:31:52+02:00
Or

Empathie es-tu là ?

Lorsque la famille Empathie emménage à Liberty elle influence les autres par son comportement. Les gens deviennent plus à l'écoute des autres et remisent dans un coin leur égoïsme.

Mais cela peut il durer ?

Je dois bien l'avouer je ne me serais peut être pas intéressée de prime abord à ce livre si son auteure , Sandrine Fear , ne m'avait pas contactée pour me parler de son livre. Ce qu'elle m'en a dit m'a donné envie de tenter l'expérience et de partir à la rencontre des habitants de Liberty.

On rencontre donc la famille Empathie , les enfants Louise et William et les parents , Richard et Cécile.

Chacun à leur manière vont apporter beaucoup aux gens qui les entourent.

Leur façon d'être va inciter les autres à mettre de côté leur individualisme et leur égoïsme pour être à l'écoute de l'autre et pouvoir l'aider.

En découvrant la famille Empathie et les habitants de Liberty, citons par exemple Rose , Marcel, Sophia ou Kevin , on se rend compte combien nos manières d'être et d'agir influent sur ceux que nous côtoyons au quotidien.

À travers cette fiction aux multiples personnages , Sandrine Fear nous propose une analyse sociologique très intéressante.

Les personnages du livre nous ramènent à nous et à ceux que nous côtoyons. Nous pouvons tous nous identifier à l'un des personnages tant ils sont différents.

On voit les personnages évoluer , prendre conscience de ce qu'est l'empathie et de ce besoin fondamental d'être compris par l'autre, de sentir que l'on est pas seul dans les moments les plus difficiles. L'empathie c'est être à l'écoute de l'autre , être capable de ressentir ce que ressent l'autre et d'ainsi pouvoir lui apporter ce dont il a besoin ( une oreille attentive , un petit coup de pouce , un petit rien qui change tout ).

Sandrine Fear nous montre combien tout cela est important et peut être bénéfique pour tout le monde. Un monde empathique est un monde dans lequel l'on a pas peur d'évoluer car l'on sait que l'on peut compter sur les autres.

Mais dans ce livre tout cela est remis en cause par certains personnages . Pour eux l'individualisme et l'égoïsme doivent être plus fort que tout. Qu'importe les autres.

Seul nous mêmes sommes important et malheur à celui qui pense le contraire et se voit ainsi traiter en brebis galeuse.

Ces personnages sont assez représentatifs de ce qu'est parfois notre monde actuel. On ne peut nier que l'individualisme est roi et que pour beaucoup , l'autre n'a que peu d'importance. On se fige dans des postures supérieures oubliant notre humanité.

J'ai beaucoup aimé la façon dont Sandrine Fear aborde tout cela par le biais de la fiction et de cette fameuse et mystérieuse famille Empathie. En personnifiant des émotions et des comportements humains elle les rend beaucoup plus simple à appréhender .

Le texte est volontairement simple ( mais pas simpliste ) pour pouvoir être compris par tous .

Ici pas besoin d'être spécialiste du comportement humain pour comprendre le fond de cette histoire.

Elle met en avant ce qui fait notre humanité , ce qui a tant besoin de renaître chez certains. Elle nous incite à prendre conscience de ce que pourrait être un monde basé sur l'empathie et nous amène à comprendre combien nos vies actuelles ne nous facilitent pas la tâche.

À nous de réussir à concilier cela et à faire en sorte de ne pas céder à la facilité du repli sur soi.

Un livre très intéressant .

Afficher en entier

Date de sortie

Empathie, de toi j'avais l'espoir

  • France : 2018-01-10 - Poche (Français)

Activité récente

Les chiffres

Lecteurs 1
Commentaires 1
Extraits 1
Evaluations 0
Note globale 0 / 10

Évaluations

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode