Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de emuze : Ma PAL(pile à lire)

retour à l'index de la bibliothèque
Millénium, Tome 1 : Les hommes qui n'aimaient pas les femmes Millénium, Tome 1 : Les hommes qui n'aimaient pas les femmes
Stieg Larsson   
Excellent livre, avec une superbe ambiance noire. C'est sympa aussi que d'avoir comme cadre la Suède qu'on voit peu souvent dans les livres. J'ai adoré le livre alors qu'à la base je ne suis pas très porté sur les polars. Les personnages ont des personalités fortes et l'intrigue devient de plus en plus prenante au fur et à mesure des pages. J'ai hâte de commencer le tome 2 mais je vais quand même lire autre chose avant, le temps de digerer le premier. :)

par Virgile
Millénium, Tome 2 : La fille qui rêvait d'un bidon d'essence et d'une allumette Millénium, Tome 2 : La fille qui rêvait d'un bidon d'essence et d'une allumette
Stieg Larsson   
WAW ! Si j'avais adoré le premier tome, je suis totalement happée par celui-ci ! Du suspens à revendre, des retournements de situation à la pelle (sans aucun jeu de mot, pour ceux qui ont lu le livre...) ! On est tenu en haleine dès l'ouverture du livre.
Au tour de Mikael de sauver la vie à Lisbeth ! Des aventures journalistiques et policières qui nous transportent dans des enquêtes hors normes...
J'ai adoré le fait que, chacun de son côté, ils menaient l'enquête : Mikael, Salander, la police. Ca permettait de nous faire voir les différents points de vue des personnages et de comprendre des choses que les personnages eux-mêmes ne comprennent pas, je trouve ça fabuleux !
Enfin bref, si vous avez aimé le premier tome, jetez-vous immédiatement sur le second !

par Charlie18
Millénium, Tome 3 : La reine dans le palais des courants d'air Millénium, Tome 3 : La reine dans le palais des courants d'air
Stieg Larsson   
Dommage qu'il marque la fin de la série. L'évolution du personnage de Lisbeth au cours de la sage était vraiment intéressante à suivre, un personnage atypique et torturé qui commençait à s'ouvrir aux autres.

par joe
Une place à prendre Une place à prendre
Joanne Kathleen Rowling   
En tant que fan d'Harry Potter, je me devais de lire le nouveau roman de J.K Rowling qui, on m'avait prévenue, n'a rien à voir. Les thèmes abordés sont très différents, voire opposés. Il faut donc regarder ce livre avec un oeil neuf, un peu comme s'il n'était pas l'oeuvre de l'auteur d'Harry Potter, même si on retrouve un peu le style d'écriture et la pointe d'humour.
Personnellement, j'ai beaucoup aimé et je n'arrivais pas à lâcher le livre, désireuse de connaître le fin mot de cette histoire ! On suit plusieurs personnages en même temps, donc plusieurs histoires qui se rejoignent, mais c'est très facile de suivre et les liaisons entre les changements de "voix" sont bien réalisés. Les thèmes abordées m'ont beaucoup touchée et le ton de l'auteur est très juste, je trouve, dans sa façon de parler de choses "pas évidentes" comme la drogue, le sexe, la politique, l'amour. Sa tonalité est plus juste encore lorsqu'elle parle d'adolescents. Tous les personnages sont très complexes. Vraiment, j'ai beaucoup aimé et je le conseille vivement !

par LightHane
Sacrée famille Sacrée famille
David Safier   
J'ai adoré ce roman plein de bons sentiments et de morale.
Lorsque j'ai commencé ce livre, je l'ai trouvé en dessous des précédents. Effectivement, l'humour oscillait entre bonne blague et "blagounette à deux balles" mais plus on avance dans l'histoire et meilleur c'est.
Les dialogues composés de bonnes réparties sont drôlissimes et je me faisais la réflexion que le rendu en film serait vraiment top.
A ceux qui stagnent dès le début, persévérez car cette histoire en vaut la peine.
Je n'ai trouvé aucun temps mort et le fait que l'histoire soit racontée tour à tour par chacun des personnages rend l'ensemble très vivant et rythmé.
Les dessins sont également très savoureux.
J'ai vraiment passé un super moment de lecture et je le conseille à tous les fans de Safier (vous ne serez pas déçus) et à ceux qui ne le connaissent pas encore, c'est très très divertissant.
Ne vous fiez pas aux évaluations, il y a bien du suspense, de la pédagogie forcément (il y a quand même 2 ados en crise dans cette histoire), de la créativité (comment en douter ? je n'ai jamais lu d'histoire qui ressemble de près ou de loin à celle-ci), et les personnages sont bien détaillés ainsi que leurs émotions, je n'y vois rien à redire...
Miss Peregrine et les enfants particuliers Miss Peregrine et les enfants particuliers
Ransom Riggs   
Fait rare, j'ai acheté ce livre tout juste deux semaines après sa sortie. C'est un magnifique objet, parsemé d'images, décoré... Bref, de très bonne qualité et qui m'a attiré tout de suite de par sa couverture mystérieuse. N'ayant pas vu le résumé à l'intérieur du rabat, je me suis contentée de lire les quelques lignes derrières, disant que nous allions évoquer le nazisme, la persécution des juifs, l'enfermement et l'immortalité. Publié aux Editions Bayard, ce premier roman de Ransom Riggs est à vendre à 14,50€ et je n'ai qu'une chose à dire : de par la qualité et la beauté de l'objet et aussi pour son histoire particulière, foncez vous le procurer !

Je ne vous résumerais pas l'histoire. Un des attraits du roman est justement ce côté mystérieux. Si certains l'ont jugé légèrement inquiétant par sa couverture, il n'en fut rien pour moi et c'est plutôt intriguée que j'ai commencé ce livre. Je ne savais absolument pas à quoi m'attendre ! Et j'ai avalé tout bonnement ces 450 pages.

450 pages qui se lisent relativement vite car nous n'avons pas affaire à de grandes narrations. Les pages sont aérées, la police n'étant pas spécialement grande mais les interlignes sont plutôt espacés. De plus, certaines pages ne comportent qu'une photo, ou le numéro du chapitre.
Puisque j'évoque ces photos, si étranges et si bizarres mais qui attirent immédiatement l'attention, je tiens à préciser, pour augmenter l'étrangeté du bouquin, qu'une note en fin de roman nous apprend que très peu d'entre elles sont truquées. Je serais curieuse de savoir lesquelles !
Ces photos apportent un plus à l'histoire. Elles nous permettent de mieux entrapercevoir les choses, les personnages, les lieux. Elles m'ont permis de mieux me figurer ce "monde".

Les personnages sont attachants mais je ne sais pas trop sur quels pieds danser avec eux. Comme tout dans le livre, ils possèdent leur part de mystères, ce qui les rends difficiles à les cerner, autre que Jacob, notre protagoniste.
Les idées de l’histoire sont très intéressantes, mais encore survolées dans ce premier tome. Ne sachant pas qu'il s'agissait d'une série, j'ai lu ce roman comme un one-shot et j'ai été un peu déstabilisée vers la fin, ne comprenant pas où l'auteur voulait en venir (mais quand j'ai appris que c'était un premier tome, j'ai mieux saisi ^^). On peut reprocher à ce roman, pourtant addictif, les défauts d'un premier tome : une histoire un peu longue à s'installer. C'est vrai et nous ne savons pas grand-chose en refermant le livre : il reste un part entière de mystères à découvrir !
Sans trop vous évoquer l'histoire en elle-même, je tiens à préciser que les horreurs de la seconde guerre, la persécution des juifs ainsi que le nazisme, sont très en arrière-plan dans ce premier tome, mais seront mis certainement davantage en avant dans le second. Contrairement à la classification du futur film (il va peut-être être adapté pour Tim Burton), je ne qualifierais pas ce roman d'épouvante ou d'horreur. Certes étrange, je ne l'ai pas trouvé effrayant, et il demeure dans le genre fantastique pour moi. Mais le film peut être adapté d'une autre manière...

L'écriture n'est pas un atout du livre, elle se fond avec le reste. Fluide, simple et sans attrait particulier, c'est tout de même elle qui nous entraîne, à l'aide des photos. On arrive rapidement au milieu de l'histoire sans s'en rendre compte !

Conclusion :

Pour décrire ce livre, un seul mot me vient : particulier. L'histoire en elle-même n'est peut-être pas innovante, bien que je n’aie jamais lu de roman lui ressemblant. Mais ce livre prend sa force de part un magnifique travail d'édition qui lui a donné une couverture intrigante qui attire l'œil. C'est vraiment un magnifique objet, parsemé de photos authentiques pour la plupart, qui augmentent le mystère. Si on peut lui reprocher quelques défauts d'un premier tome, à savoir un début un peu lent le temps d'installer l'histoire, il n'en fut pas moins une lecture addictive et très mystérieuse ! Le nazisme et la seconde guerre sont plutôt en second plan, mais ils vont prendre de l'avant dans le second tome (la fin le suggère...)
Vous l'aurez compris, ce roman est à découvrir pour tous les amateurs de fantastiques, à ceux qui aiment Tim Burton (ce qui n'est pas mon cas) et à tous ceux qui hésitent encore : laissez-vous tenter !

par Freelfe
Shutter Island Shutter Island
Dennis Lehane   
Quel talent ! Autant dans l'écriture, que dans la psychologie des personnages ou dans l'intrigue ! Tout est contrôlé, l'auteur nous emmène où il le veut, à travers tromperie et faux semblants. Le huis-clos renforce considérablement l'intrigue, et quand commence la seconde partie, on est littéralement scotché. Jusqu'à un final époustouflant, qui nous trotte dans la tête longtemps après la lecture. Un chef-d'œuvre !

par Mystix
Divergente, Tome 3 : Au-delà du mur Divergente, Tome 3 : Au-delà du mur
Veronica Roth   
http://altheainwonderland.blogspot.fr/2013/11/divergent-tome-3-allegiant.html

Je ne sais pas vraiment par où commencer pour parler de Allegiant. Tout simplement car ce tome m'a bouleversée comme Divergent et Insurgent ne l'ont jamais fait. J'ai été émue durant ces deux premiers tomes, plusieurs fois, mais ce n'est certainement rien à côté du torrent d'émotions qu'à provoqué en moi ce roman. Je pense sincèrement que longtemps encore j'y repenserais et serait encore tourmentée par ces événements.

Dans Allegiant nos héros découvrent finalement ce qui se trouve hors de Chicago. Depuis le tome 1 on nous a laissé quelques indices sur l'extérieur de cet univers dans lequel évoluent les personnages, des indices si intelligemment et délicatement distillés que certains lecteurs n'avaient pas forcément bien compris qu'il y avait autre chose que Chicago dans ce monde dystopique et que cet autre chose était appelé à jouer un rôle important dans l'histoire. C'est donc dans ce tome-ci que nos théories se retrouvent confirmées (pour ma part) ou infirmés. Ce changement de décor a un réel impact sur nos héros qui sortent encore un peu plus de la boîte dans laquelle ils ont été élevés, et avec ces découvertes viennent des révélations sur eux-même. Particulièrement chez Tris et Four. En tant que personnages individuels mais également en tant que couple.

Tris se révèle complètement dans cet ultime tome. Quel chemin parcouru depuis le début de la saga ! Elle atteint dans Allegiant un vrai point d'arrivé. Forte et déterminée, elle est beaucoup plus confiante sur ses capacités et ses choix. Elle est également plus réfléchie, bien que toujours un peu impulsive, et on a le réel sentiment qu'elle s'est enfin trouvée au fil de ses aventures. Sa relation avec Four est également touchée par ces changements sur son personnage, principalement car alors que Tris s'épanouit, Four vacille. C'est d'ailleurs déstabilisant pour le lecteur, voir même parfois gênant puisque la narration de son point de vue tâtonne, de voir Tobias perdre pied alors qu'il fut un roc infaillible et implacable tout au long de la trilogie. Four doute, il a du mal à trouver son identité face aux révélations qui lui sont faites alors même que le spectre de son éducation plane encore et toujours au dessus de sa tête. Nos deux héros s'opposent, se défient, se fuient, et finalement se trouvent entièrement et absolument. La dynamique entre Four et Tris n'échappe donc pas aux changements et révélations de cet ultime volet et s'en retrouvera totalement bouleversée.

Parmi toutes ces révélations, les plus importantes concernent bien sur la ville de Chicago en elle-même mais également ce que veux réellement dire être Divergent. Veronica Roth ne se défile par sur ce point qui a rythmé la trilogie par son importance cruciale. Personnellement les explications sur la Divergence et sa valeur ne m'ont pas surprise car elles furent proches des théories que je m'étais échafaudé. J'ai donc trouvé tout l'aspect dystopique et technique de ce dernier tome tangible et satisfaisant. Si l'auteure voulait répondre aux interrogations amenés tout au long de la trilogie, je vois mal quelles autres possibilités lui restaient. Je reste convaincue que beaucoup de lecteurs, si ce n'est la majorité, y retrouveront leur compte et seront satisfaits par les découvertes et développements proposés par Allegiant.

Et si c'est dur de parler de la fin d'Allegiant sans spoiler quoique ce soit, je tirerais tout de même mon chapeau à Veronica Roth. Elle a eu le culot et la force de caractère d'aller au bout de ses idées et de prendre des risques. Là où beaucoup d'auteurs sont tentés de choisir la voie de la facilité, Mrs Roth ne s'est pas défilée et a fait un des choix les plus badass et Dauntless que j'ai pu voir dans la littérature Young Adult. Au final c'est certainement cela qui a tant déplu et déchaînés les passions à la sortie du roman. Tout simplement le fait que Veronica Roth soit allée au bout de SES attentes et non pas de celles que pouvaient avoir les lecteurs. Les réactions négatives sur cette fin en deviennent presque pour la plupart des caprices... un comble après que Tris elle-même ait été tant de fois cataloguée de capricieuse dans les deux premiers tomes !

La trilogie Divergent se conclue dont de la manière la plus percutante qui soit et Veronica Roth fait une entrée fracassante dans la cour des auteurs qui comptent ! Une fois ce roman terminé, tout fait mal et on y laisse une petite part de nous (à se demander si c'est pas un horcruxe). Alors peut-être que ça fait de moi une masochiste mais, malgré toutes ces émotions fortes et ces larmes, Tris, Four, Uriah, Christina et les autres, je suis ravie d'avoir fait ce voyage avec vous. Merci Mrs Roth !

par Althea
Divergente, Tome 2 : L'Insurrection Divergente, Tome 2 : L'Insurrection
Veronica Roth   
Je ne suis pas très douée en anglais, mais attendre encore 6 mois me paraissait infaisable. Je me suis donc lancée dans la VO, et même si certain passage me semblent un peu flou : J'ADORE !!!
Tout comme le premier :)
On retrouve Tris, Quatre, Caleb, Peter et Marcus juste à la fin du premier.
Les 5 se retrouvent dans un train et se dirigent vers le siège des Fraternels.
On découvre le fonctionnement de cette faction, et on aime, ou pas...
On découvre également celui des Sincères qui est...franc... et là aussi ça passe, ou ça casse.
On apprend plus de choses sur ce qu'être Divergent veut réellement dire.
Tris est toujours aussi forte et le deviens plus encore.
[spoiler]Elle est courageuse face à la mort de ses parents, et en particulier à celle de Will. La culpabilité la ronge à tel point que toucher une arme lui devient impossible, ce qui n'est pas spécialement pratique en temps de guerre. De plus quand elle retrouve Christina, la chose devient bien plus difficile.[/spoiler] Mais on retrouve toujours la Tris qu'on aime, têtue, courageuse et amoureuse et bien plus encore.
Tobias est... j'ai envie de dire toujours aussi parfait, mais ce n'est pas le cas. Là aussi on en apprend plus sur lui, sa famille et sur ses pensées.
[spoiler]Je n'aime pas Evelyne, c'est une manipulatrice et on ne peut même pas dire que c'est une mère.
Bien que Quatre l'ait déjà dit : Marcus est un vrai manipulateur.
Y'a pas à dire : Tobias n'a vraiment pas eu de chance avec des parents comme eux.[/spoiler]
La relation Tris/Tobias qu'on pouvait dire basée sur la confiance est en fait pleine de non dits.
J'ai eu plusieurs fois envie des les frapper tous les deux.
Ma grosse déception :[spoiler] Caleb, le sale traître, même si on finit par s'en douter, quand on l'apprend ça fait vraiment mal au coeur[/spoiler]
Je vais m'arrêter là, j'ai trop de chose à dire, et je ne sais pas comment donc je stoppe sur la fin.
Elle est... atroce !
UN AN ! Encore un an d'attente... ça va être une année de souffrances interminables... ;)
C'est un beau cliffhanger que nous fait Veronica Roth !
Vivement Mai 2013 !
Les Enquêtes de Maud Delage, Tome 1 : Du sang sous les collines, Un circuit explosif Les Enquêtes de Maud Delage, Tome 1 : Du sang sous les collines, Un circuit explosif
Marie-Bernadette Dupuy   
quel plaisir de suivre les enquêtes de ce trio, elles se déroulent dans la fin des années 90, bien avant la révolution technologique de la police scientifique (et c'est très rafraîchissant finalement !). Tout se fait par déduction et enquête sur les lieux ou par interrogatoire auprès des témoins. Mais le plus intéressant dans ces histoires reste les relations entre les personnages, on se prend d'amitié pour eux notamment grâce aux dialogues qui sont un régal.
L'autre point fort du roman est la passion de l'auteur pour la région d'Angoulême. Mieux qu'un documentaire ou un guide de voyage, on aurait bien envie d'accompagner les personnages pour découvrir avec eux tous ces lieux charmants et pittoresques.

par emuze