Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de EmyLys : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
Dans le cœur de chaque enfant sommeille un héros Dans le cœur de chaque enfant sommeille un héros
Audrey Calviac   
Je ne peux que vous conseiller la lecture de ce livre. J’ai passé un super moment en compagnie de Mathis et de son doudou. L’histoire est bien écrite et entraînante. C’est une aventure triste et belle à la fois. Audrey Calviac nous dit que le destin peut être capricieux mais qu’il ne faut jamais baisser les bras et se battre coûte que coûte. Une auteure que j’apprécie de plus en plus et qui, je pense, ira très loin !

Avis détaillé : https://didiconseils.wordpress.com/2017/05/15/coeur-enfant-sommeille-heros-audrey-calviac/

par JennDidi
Le dernier paradis Le dernier paradis
Antonio Garrido   
L’intérêt de ce livre est qu’il soit basé sur un épisode authentique de l’histoire qui m’est inconnu… Dans ce livre, on parle de l’émigration dans les années 30 de citoyens américains réduits à la famine dans leur pays et qui voient un grand espoir d’une nouvelle vie bien meilleure en URSS.

Mais très vite on se retrouve dans cette vie que l’on peut imaginer : le syndicalisme, la famine, le marché noir, les sabotages, la Guépéou (ancêtre du KGB), tous des faits véridiques repris dans le récit.

Si vous attendez un récit plein de rebondissements ou d’une histoire qui vous tient en haleine, ce livre ne répondra pas à vos attentes.
On y suit la vie de Jack et ses malheurs et on subit quelque peu l’histoire… Les personnages principaux ne m’ont pas paru attachants et des aspects fort invraisemblables tachent un peu l’histoire…

Je suis contente d’avoir lu ce livre qui m’a permis de découvrir une partie d’Histoire qui m’était inconnue (ce qui le rend très intéressant) mais ce n’est certes pas un coup de cœur…



https://www.facebook.com/groups/1293343764042916/

par Nymphae
Marthe et Mathilde Marthe et Mathilde
Pascale Hugues   
Comme d'habitude, ces livres sur mon Alsace, durant la Seconde Guerre, me transporte au plus haut point !

par vivie10
L'immeuble des femmes qui ont renoncé aux hommes L'immeuble des femmes qui ont renoncé aux hommes
Karine Lambert   
Elles s'appellent Simone, Rosalie, Gisuseppina, la Reine, et aujourd'hui c'est avec un pincement au coeur qu'elles accompagnent Carla à l'aéroport pour un voyage de quelques mois à destination de Bombay.
Toutes habitent le même immeuble dans Paris, toutes s'apprêtent à accueillir Juliette, la nouvelle locataire venue occuper provisoirement l'appartement de Carla pendant son absence...

C'est le premier roman de l'auteur et c'est la quatrième de couverture qui m'a incitée à acheter ce livre.
Karine Lambert signe-là un roman fort sympathique qui décrit le parcours de ces femmes qui ont choisi de renoncer aux hommes et qui s'en font une ou plusieurs raisons.
C'est un roman plaisant, écrit avec beaucoup de simplicité, un regard tendre sur des locataires qui évoquent leur enfance, leur passé, leurs déceptions, leur envies. L'occasion d'y faire la connaissance de six femmes âgées de 37 à 70 ans, six femmes que l'on suit à travers leur quotidien, lorsqu'elles font leurs courses, vont à la piscine ou à leur cours de danse, se retrouvent les unes chez les autres pour jouer aux cartes, écouter de la musique, cuisiner, savourer un thé, se rouler un pétard, bricoler... une vie de routine, en somme, que l'auteur nous raconte avec beaucoup d'affection et un attachement pour ces femmes qui s'entendent comme larrons en foire, chantent à tue-tête et n'autorisent aucun homme dans leur vie... à part Jean-Pierre ce brun-roux poilu, aux yeux couleur d'ambre, à la queue en panache et agile sur ses... pattes.

J'ai pris un plaisir certain à être en compagnie de ces "phénomènes", mais ce que j'attendais aussi, c'était de voir de quelle façon la nouvelle venue allait mettre la révolution dans l'immeuble. Car Juliette, pour qui une vie sans hommes est "une vie sans sel, sans sucre, sans piment, sans miel", ne conçoit pas du tout que ces cinq copines puissent se passer de la présence d'un homme dans leur vie. Mais tout se fait en douceur, le rythme est posé, tranquille... et c'est sur ce point précis que j'ai été un tout petit peu déçue, je m'attendais à plus d'effervescence... dans un autre tome peut-être...
En tout cas, c'est un premier roman bien sympa et un auteur qui gagne à être connu.

par SuperNova
Une larme m'a sauvée Une larme m'a sauvée
Angèle Lieby    Hervé De Chalendar   
Troublant, saisissant, poignant et tellement réaliste... je parle au nom de la soignante en réanimation que je suis, ce livre m'a ouvert les yeux sur beaucoup de choses et nous appelle à se remettre en question. On se met aussi très facilement dans la peau de cette femme. Respect pour son courage et sa force, ainsi que celui de son entourage. A lire absolument...
Le Pavillon des enfants fous Le Pavillon des enfants fous
Valérie Valère   
Un livre que j'avais lu adolescente et que je redécouvre aujourd'hui!!
Il est vrai qu'il est dure de suivre le rythme du récit, mais l'auteur fait tout pour nous mettre en situation.
Le plus choquant dans cette histoire c'est la manière dont on traite les malades en général et plus spécialement les maladies tel que l'anorexie et la boulimie, on pensait à l'époque que ce n'était qu'une question de volonté et non une maladie.
De plus on a un aperçu des raisons de son anorexie, des parents qui ne s'occupe pas d'elle, qui ne pense qu'à eux-même...
Un livre bouleversant qui vous amène les larmes aux yeux.
A lire

par siegrid
Petit pays Petit pays
Gaël Faye   
Un livre témoin de la fureur des hommes dans un "petit pays", d une plume poétique mais sans langue de bois.
Un quotidien d une enfance blessée à jamais, et une lecture qui vous suivra longtemps.
Un bijou littéraire et un coup de coeur.
La Part des flammes La Part des flammes
Gaëlle Nohant   
https://mademoisellemaeve.wordpress.com/2016/11/21/la-part-des-flammes-gaelle-nohant/

J’ai découvert La part des flammes de Gaëlle Nohant lors de la soirée de remise des prix des lecteurs du Livre de poche. En effet, Gaëlle Nohant a remporté le prix 2016 dans la catégorie littérature et les éditions du Livre de poche ont offert aux jurés présents les livres des gagnants.

Lors de la remise des prix, la présentation du livre donnait très envie, surtout quand on nous a dit que ceux qui n’avaient pas encore lu La part des flammes avaient de la chance, car ils allaient pouvoir le découvrir. J’aime l’idée qu’un livre peut nous changer.Et me dire qu’il y a un avant et un après La part des flammes ne pouvait que me séduire.

Lors de cette soirée, j’ai pu discuter avec Gaëlle Nohant et j’ai eu un coup de cœur pour cette douce et souriante auteure.

La part des flammes n’est donc pas restée longtemps à côté de mon lit, là où j’empile tous mes livres à lire. Je partais donc plutôt enthousiaste car j’aime beaucoup les romans historiques.

L’auteure est tombée sur un article racontant l’incendie du Bazar de la charité de 1897. Plus d’une centaine de femmes, surtout de la bonne société, ont péri dans les flammes, le jour de l’ouverture de cette grande vente de charité parisienne. Il était important pour ces femmes de participer à cette vente, cela permettait de montrer leur appartenance à l’élite.

Dans ce roman, on fait connaissance avec des personnages incroyables et attachants. Certains sont réels (la duchesse d’Alençon par exemple est la sœur de Sissi) et cela rend ce récit follement passionnant. Mais la grande force de La part des flammes est son écriture. On se croit vraiment dans le Paris de la fin du XIXe. Gaëlle Nohant a un talent fou, son roman est haletant, émouvant, dramatique et on ressort de la lecture complètement chamboulé, avec la sensation de quitter des amies.

Je comprends mille fois l’éditrice du Livre de poche qui s’est battue pour publier cette histoire et les jurés qui ont décidé de lui attribuer le prix des lecteurs 2016, c’est entièrement mérité.

Si vous aimez les histoires romanesques et que vous voulez découvrir une très belle plume, foncez !
Célibataire à New York Célibataire à New York
Melissa Senate   
Dure, dure, la vie d'une célibataire à New York...
La mienne menace de virer carrément au désastre ! Voilà trois ans que je travaille à la Posh, une maison d'édition new-yorkaise, où je passe mes journées à travailler sur les biographies de pseudo- stars qui se croient tout permis. Ma vie sentimentale ? A presque trente ans, pas le moindre prince charmant en vue ! Enfin, il y a bien J-le- tombeur, accessoirement mon chef direct. Mais dès qu'il pointe son nez à moins de dix mètres de moi, je deviens rose- framboise ! Et je ne vous ai pas encore dit que ma famille a les yeux braqués sur ma chère cousine Dana, une peste invétérée qui, elle, s'apprête à épouser (on se demande par quel miracle !) l'homme le plus beau et le plus riche de la terre...
Au Plaza, s'il vous plaît. Pas facile d'être célibataire à New York ! Et encore, là ce n'est que le début de l'histoire...
Fais-toi confiance Fais-toi confiance
Isabelle Filliozat   
Un livre guide pour s'apprivoiser et se sentir à l'aise. Mais ce n'est pas un remède miracle, je n'ai guère vu de changement après la lecture de ce livre, ma confiance en moi reste toute relative (ou alors je suis complètement réfractaire, je ne sais pas ;p).
En tout cas, l'auteur met parfois le doigt sur certains comportements, certaines attitudes faciles à mettre en place, qui, sans changer fondamentalement la personne, peuvent donner le change pour le regard extérieur.

par mounzaza