Livres
439 199
Membres
368 525

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

En nous beaucoup d'hommes respirent



Description ajoutée par natruc 2018-09-02T19:38:31+02:00

Résumé

Le grand roman d'une famille française sur trois générations, de 14-18 aux années 2000. Un texte constitué à partir d'archives familiales exceptionnelles.

Des albums photo, des menus de mariage, des images de com- munion, des dents de lait, des documents administratifs, des centaines de lettres, des journaux intimes… Voilà le trésor que Marie-Aude découvre en vidant la maison de ses parents. En ouvrant les boîtes à archives, les morts se réaniment. Devant elle se déroule ce grand roman familial. C’est l’histoire des Murail qui se dessine. Mais plus encore, celle de toute famille française. En nous beaucoup d’hommes respirent est une enquête intime. Une plongée dans un récit familial, à la fois commun et singulier.

LES MOTS EN HÉRITAGE

Faire le chemin de la mémoire, c’est aussi l’occasion pour Marie-Aude de comprendre d’où vient sa création. De son père poète. De ses lectures, bien sûr. Mais dans les archives – c’est-à-dire en retrouvant sa famille réduite à ses mots –, le langage lui apparaît comme son grand héritage. En nous beaucoup d’hommes respirent est le premier roman adulte d’une auteure best-seller en jeunesse

Afficher en entier

Classement en biblio - 7 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par MiLn 2018-09-13T19:31:39+02:00

Par une de ces boucles temporelles que la vie nous réserve quand nous vieillissons, je me suis retrouvée ce jeudi au CDI du collège Charlemagne, dans le IV° arrondissement de Paris, face à la classe de madame Bouaziz, qui fut la professeure de français de mon fils aîné en sixième et a cette année pour élève l’une de ses filles. Sur le mur du collège, avant d’en franchir le portail, j’ai pu lire cette déclaration tracée à la bombe par quelque ado no future : « En raison de l’indifférence générale, demain a été annulé », ce dont j’ai fait part aux petits sixièmes de madame Bouaziz. « Y a pas piscine alors ? » s’est prise à espérer une rouquine de 11 ans. Je crois que je les aime toujours autant.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Diamant

Voilà un livre comme je n'en ai pas lu depuis longtemps, qui m'a portée, emportée. Je m'y suis retrouvée, reconnue, question de génération sans doute !! Le dialogue de l'auteur avec les différents journaux intimes est juste, particulièrement celui avec elle-même à 18 ans. Elle touche à l'universel dans les thèmes qu'elle aborde. Je recommande vivement cette lecture !

Afficher en entier
Lu aussi

Quatrième livre reçu de la part de Lecteurs.com, il s'agit du dernier chroniqué dans le cadre de la rentrée littéraire 2018 et des explolecteurs.

Je ressors de la lecture de ce livre un peu mitigée. Oui, l’écriture est douce, poétique et cela est agréable pour sa lecture. Mais vu le grand nombre de page, c’est le genre de livre que l’on a parfois envie de déposer pour mieux y revenir plus tard. Lire d’une traite ce récit n’a pas été appréciable pour moi et j’aurais préféré (si je n’avais pas été tenue par le temps, rentrée littéraire oblige), pouvoir parfois le laisser de côté et pouvoir lire des fictions (par exemple) entretemps.

Chronique complète : http://musemaniasbooks.blogspot.com/2018/09/en-nous-beaucoup-dhommes-respirent-de.html

Afficher en entier
Argent

Marie-Aude Murail nous présente cette année un roman qui sort de ses habitudes puisqu’il ne s’agit pas d’un livre jeunesse. En effet, depuis quelques années, elle s’est penchée sur les lettres et les traces de sa jeunesse, des amours et de la vie de ses grands-parents et parents. Le livre commence donc autour de la première guerre mondiale avec la rencontre de ses grands-parents. On voit la manière dont ils se sont rencontrés, écrits pendant la première guerre mondiale, puis enfin leurs retrouvailles et épousailles. Ensuite, on suit l’histoire de la mère de Marie-Aude, sa rencontre avec son père, leur séparation à eux aussi à cause de la guerre, puis lorsqu’ils se sont retrouvés. Et enfin, on découvre la jeune Marie-Aude, avec évidemment sa rencontre avec son mari Pierre (puisqu’il s’agit beaucoup d’amour dans ce livre), la venue de ses enfants, son rapport à l’écriture, etc.

Dans ce livre, des points positifs et négatifs sur le contenu : d’un côté on en a parfois un peu marre des auteurs qui parlent d’eux pour la rentrée littéraire et on rentre en plus dans le très intime de personnes qui ont existé, même si un certain nombre d’entre elles sont mortes depuis longtemps. D’un autre côté, les lettres envoyées sont le reflet d’une époque, en particulier au moment des deux guerres mondiales. Et le fait d’avoir inclus dans le récit les photos de ces lettres, textes, les photographies d’époque, en fait un témoignage à la fois humain et universel. L’honnêteté de Marie-Aude est également très touchante, surtout lorsqu’elle parle de sujets très intimes la concernant.

Ce « petit » livre de plus de 400 pages se lit donc vraiment tout seul. Autre regret, l’arbre généalogique très utile ne se trouve qu’autour des pages 190, il aurait été pratique de l’avoir plus tôt, mais maintenant, vous saurez où le trouver !

C’était donc une lecture agréable, pas forcément celle que je recherche le plus d’ordinaire mais j’ai aimé le côté humain et historique ; ainsi que sur l’époque de l’auteur, son rapport à la vie, à l’écriture, à la sexualité, à la maternité, sans fard et très touchant !

Afficher en entier

Date de sortie

Sortie récente

"En nous beaucoup d'hommes respirent" est sorti 2018-08-29T00:00:00+02:00 en version poche
background Layer 1 29 Août

Date de sortie

En nous beaucoup d'hommes respirent

  • France : 2018-08-29 - Poche (Français)

Activité récente

Les chiffres

Lecteurs 7
Commentaires 3
Extraits 1
Evaluations 3
Note globale 7.67 / 10

Évaluations

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode