Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de enairolf : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
Les Obscurs, Tome 1 : Leur résister Les Obscurs, Tome 1 : Leur résister
R. Eve   
sympa a lire ,laisse le lecteur dans l'ignorance du qui,ou du quoi
Mais comme souvent se prends et nous prends la tête avec ces j'y vais j'y vais pas
par contre ces livres dont il faut lire la suite pour connaitre le dénouement j'ai personnellement horreur de cela surtout quand après avoir jeter un œil selon mon habitude à la fin du 2 :que je n'ai pas lue je ne sait pas si une suite va arrivée
Par contre les prix sont correctes pour un ebook Ce qui devient des plus rare d'autant que c'est tout un cirque pour que ceux à qui nous voulons les prêtés puissent les lire

par telline
Les Obscurs, Tome 2 : Leur succomber Les Obscurs, Tome 2 : Leur succomber
R. Eve   
La bague en or blanc que Karen vient de me coller sous le nez avec insistance, me paraît très élégante. J’ai du mal à la voir correctement, car elle n’arrête pas de sautiller sur place. — Je n'arrive pas encore à bien m'en rendre compte, dit-elle complètement surexcitée. Il s’est enfin décidé à me demander en mariage. Ce n’était pas trop tôt. A vingt-six ans, je commençais à croire que j’allais finir ma vie sans jamais avoir la bague au doigt. Mais c’est chose faite ! Bientôt, tu pourras m’appeler «Madame Sortere ». ​J’ai l’impression d’avoir une fillette devant moi qui vient d’apprendre qu’on allait l’emmener dans un grand parc d’attractions. Je lui attrape la main pour enfin observer la bague. ​Je découvre alors un ravissant bijou serti d’un diamant d’une petite vingtaine de carats. Elle est fine et très gracieuse. Son motif en cœur tout autour du diamant lui ajoute une petite touche très agréable à regarder. Malgré tout, elle reste un peu kitch à mon goût. — C’est signé d’un grand joaillier, précise-t-elle en jubilant. — Elle a dû lui coûter un bras… ​Je la relâche et lui souris gentiment. Les grands yeux verts de Karen brillent de mille feux. Elle écarte ses longs cheveux blonds en arrière pour me montrer ses boucles d’oreille. — Il t’a offert ça aussi ? ​J’entrouvre la bouche, choquée. Elles sont assorties à la bague et proviennent sans doute de la même grande boutique de bijoux. ​Karen éclate de rire en laissant retomber sa longue chevelure sur sa poitrine. Habillée d’un tailleur très chic, on dirait une grande dame. J’ai toujours beaucoup de mal à retrouver mon amie, simple et sans argent autrefois, quand je vois cette femme toujours sur talons. ​Elle a vieilli et un peu changé, mais notre grande amitié n’a, quant à elle, pas pris une ride. Je m’en réjouis énormément. — Tu as beaucoup de chance d’être avec Simon. C’est quelqu’un de bien, sans parler de sa situation financière.... Je suis vraiment contente pour toi. Quand est-ce que vous allez vous marier ? Vous avez fixé une date ? — Pas encore. Peut-être l’année prochaine ou dans deux ans. On n’a pas encore parlé de tout ça pour le moment. — C’est étonnant de reporter ça de façon aussi lointaine. — Tu n’es pas drôle, Natacha, me lance Karen qui tend sa main gauche tout en admirant sa bague.

par poche
Les Obscurs, Tome 3 : Leur appartenir Les Obscurs, Tome 3 : Leur appartenir
R. Eve   
Suite à l'enlèvement de Karen et ce qui est arrivé à Firiel, Natacha sent le piège se refermer sur elle. Elle voudrait fuir mais après avoir goûté au sang des Obscurs, nul ne peut s'en sortir indemne.

par tisse69
Les Obscurs, Tome 4 : Leur ressembler Les Obscurs, Tome 4 : Leur ressembler
R. Eve   
Ayant conscience de ce qu'elle représente pour les Obscurs, Natacha a fait un choix entre les deux frères Harrons : ce sera Matthew qu'elle tentera de libérer de sa marque. Mais au fond d'elle, une petite voix lui dicte la marche à suivre et espère que cela échouera pour qu'elle goûte enfin aux capacités décuplées de ceux qui la fascinent tant. Monica Torah doit payer cher pour ce qu'elle a fait. Mais le danger n'est pas toujours là où on s'y attend le plus.

par monarch02
Les Obscurs, Tome 5 : Leur faire payer Les Obscurs, Tome 5 : Leur faire payer
R. Eve   
Saga qui nous tient en haleine . Encore un tres bon tome vivement la suite .
Les Obscurs, Tome 6 : Les surprendre Les Obscurs, Tome 6 : Les surprendre
R. Eve   
Peut-être le meilleur de la saga !
International Guy, Tome 1 : Paris International Guy, Tome 1 : Paris
Audrey Carlan   
Voilà une série que j’attendais avec impatience, curieuse de découvrir le nouveau feuilleton mensuel d’Audrey Carlan. Calendar Girl m’avait laissé un assez bon souvenir, malgré quelques défauts qui m’avaient bien fait grincer des dents. Malgré tout, j’avais envie de découvrir ces International Guy…

Parker, Bo et Royce ont formé leur entreprise, International Guy, qui propose de multiples services à ceux qui peuvent y mettre le prix. Parker, le Dream Maker, s’occupe de coacher les clients en matière de vie et d’amour ; Bo, le Love Maker, se charge de vous relooker de la tête aux pieds. Quant à Royce, Money Maker, il transforme en argent le moindre dossier qu’on lui confie. Leurs missions, aussi différentes les unes que les autres, les poussent à voyager aux quatre coins du monde. Parfois seul, parfois à eux trois, quand la situation l’exige.

Ici, je vais vous parler simultanément des deux tomes, que j’ai enchainés. Et heureusement que les deux sortent le même jour car, si je n’avais pas eu le second opus immédiatement sous la main, je ne sais pas vraiment si j’aurais continué la série.

Sur le principe, l’histoire est sympa. J’aime beaucoup les personnages de Bo et de Royce qui apportent un vrai potentiel à l’entreprise. C’est avec Parker, le Dream Maker, que j’ai eu beaucoup, beaucoup de mal. Dès le départ, ça ne la pas fait, du tout du tout, et ce sentiment n’a pas vraiment disparu au cours de ma lecture.

Il faut dire qu’avec Sophie, la cliente du premier opus, ce n’était pas évident non plus. La jeune femme est une petite chose toute tremblante, toute fragile, qui est là pour apprendre de ces trois mâles virils qui vont la transformer profondément en deux temps, trois mouvements. Même pas une semaine pour « transformer » une femme peu sûre d’elle en une croqueuse d’hommes ? J’ai eu du mal à avaler tout ça. Surtout que, nous présenter une femme qui ne peut réussir dans son travail que si elle porte des talons de douze centimètres ou des tenues sexy… J’ai eu un peu mal à mon féminisme…

Mais l’histoire reste plaisante, l’écriture d’Audrey Carlan, toujours aussi addictive, fait le job et, finalement, ce n’est pas vraiment ce qui m’a le plus dérangé.

Comme je le disais, c’est avec Parker Ellis que ça coince. Bo et Royce, au moins, sont directs dès le départ : ils aiment les femmes, ils profitent de leurs charmes et ne le cachent pas. Parker, lui, est soit disant le gentleman par excellence… qui va pourtant emballer les deux premières clients dès le premier jour. Et, pour quelqu’un qui dit ne jamais, jamais avoir couché avec les clientes, bizarrement, c’est ce qui va lui arriver dans les deux premier opus.

Bon, soit. Après tout, c’est de la new romance et, après Calendar Girl, je ne m’attendais pas à quelque chose de tout sage non plus. Mais Parker est une suffisance hallucinante qui m’a fait secouer la tête à de nombreuses reprises. Soit disant le meilleur dans son domaine – même si je n’arrive pas à comprendre à quoi il sert vraiment. Bo et Royce ont des positions bien définies. Parker, lui… Je cherche toujours à comprendre en quoi les leçons de vie qu’il donne sont si indispensables puisque, à part ses parties de jambes en l’air, on ne voit pas trop ses fameuses leçons de vie.

Je me rends compte que ma chronique peut paraitre assez négative. Comme je le disais, si je m’étais arrêtée au premier tome, je ne sais pas du tout si j’aurais continué la série. C’est avec le second tome qu’Audrey Carlan a su susciter mon intérêt pour sa série en installant les prémices d’un fil conducteur à la Mia/Wes. C’est mignon et intéressant et, si ça n’a pas vraiment atténué mes griefs contre Parker, j’avoue qu’Audrey Carlan m’a ferrée et que je suis dorénavant curieuse de voir comment leur histoire va pouvoir s’installer durant les dix mois restants.

Surtout, j’aime vraiment les personnages de Bo et Royce qui, à eux deux, me donnent vraiment envie de voir ce que ça va donner pour ce trio d’amis. Si on enlève l’ego surdimensionné de Parker envers les femmes (oui, oui, promis j’arrête avec lui…!), on sent toute l’amitié fraternelle qui les lie tous les trois. Je suis là aussi curieuse de voir ce que ça va donner pour la suite, si Audrey Carlan va réussir à faire tourner ses effectifs et à ne pas tomber dans la redondance. Mais, après Calendar Girl, je lui fais confiance pour nous surprendre là où on ne l’attend pas… Série à suivre donc…!

https://aliceneverland.com/2018/07/12/international-guy-tomes-1-2-paris-new-york-audrey-carlan/


par Kesciana
International Guy, Tome 3 : Copenhague International Guy, Tome 3 : Copenhague
Audrey Carlan   
https://aliceneverland.com/2018/08/16/international-guy-tomes-3-copenhague-audrey-carlan/

J’attendais de retrouver Parker Ellis et les International Guy avec impatience, ayant été assez irritée par le comportement de Parker dans les deux premiers tomes.

Cette fois, direction le Danemark ! Parker est appelé en renfort par la Princesse Mary dont la fille, Christina, refuse d’épouser le prince héritier du trône alors qu’elle en est amoureuse. Parker va donc devoir comprendre les motivations de la jeune femme et ce qui la pousse à refuser de vivre ce dont toute jeune fille rêverait…

Ce tome m’a bien plus plu que les deux précédents. Sûrement parce que, cette fois, Parker ne peut pas vraiment coucher avec sa cliente. Il tient vraiment son rôle et on peut apercevoir un côté plus tendre chez lui (même si je ne comprends pas en quoi ce qu’il fait mérite d’être payé autant… Le grand mystère de cette série ! ) Du coup, l’histoire en devient plus consistante même si je l’ai trouvée une nouvelle fois trop rapide, ce qui reste logique étant donné le format de cette série.

Mais ce sera aussi l’occasion de retrouver les personnages rencontrés dans les tomes précédents, comme Sophie, Bo et Skyler.. On en apprendra aussi un peu plus sur Wendy, la super et mystérieuse assistante embauchée par Parker.

Et puis le dernier chapitre est arrivé. Et là, patatras, Parker est retombé encore plus bas dans mon estime, ce dernier étant à nouveau le conn*** macho et égocentrique que je détestais dans les deux premiers tomes. J’ai eu mal pour un certain personnage féminin, et je sais déjà que je lirai la suite pour savoir comment cette dernière va réagir….

En somme, Parker est remonté quelque peu dans mon estime avec ce tome que j’ai bien plus apprécié que les deux premiers, beaucoup moins accès sur le sexe et dont l’histoire prend plus de place. Pourtant, les dernières paroles de Parker me laissent un arrière-goût amer… Je ne suis toujours pas convaincue par son personnage qui ne me fait vraiment pas rêver… Mais je serais encore au rendez-vous pour le prochain tome. C’est là tout le dualisme de la plume addictive d’Audrey Carlan !

par Kesciana
International Guy, Tome 5 : San Francisco International Guy, Tome 5 : San Francisco
Audrey Carlan   
Depuis la fin du tome précédent, je me suis mise dans la tête que mes espoirs de voir le devant de la scène partagée par les trois beaux mâles d’International Guy étaient réduits à néant… Parker est le seul à diriger la barque des romans… (mais pourquoiiiiiiii ???)

Dans ce volume, Parker et Royce s’envolent à la rescousse de Rochelle qui a besoin d’eux pour se trouver un mari… La vision de Rochelle peut surprendre et choquer, mais pourtant oui, il y a des femmes qui réagissent comme ça ! Qui veulent privilégier leur carrière et avoir un homme potiche (pourquoi il n’y aurait que les hommes pour faire ça ?). Je n’adhère pas à cette vision, mais ça colle au personnage !

Dans ce tome, Royce est un peu mis en avant… je dis bien un peu, car à part sa relation avec Rochelle, et ses prises de becs avec Parker, il n’y a pas grand-chose de plus sur lui ! Même la trame principale est avalée en partie par l’intrigue secondaire… car il ne faut pas oublier que le fil rouge… c’est la love story entre Parker et Skyler… Et personnellement, pour moi, c’est là où ça pêche !
La suite de mon avis : http://sousmaplume13.canalblog.com/archives/2018/11/10/36855885.html

par LilyFlynn
International Guy, Tome 6 : Montréal International Guy, Tome 6 : Montréal
Audrey Carlan   
Dans ce sixième opus, l’équipe d’International Guy doit partir au complet à Montreal.
Parker, Bo, Royce et Wendy vont devoir enquêter dans une entreprise qui créés des logiciels. La patrone, Alexis, pense qu’une taupe se cache parmi son équipe, une personne qui joue double jeu en envoyant à leurs concurrents leurs projets.
En plus de cela, Parker va devoir vivre avec le sentiment d’être trompé une nouvelle fois. Entre lui et Skyler c’est fini et il se doit de le lui dire.

J’ai beaucoup aimé ce tome, notamment en ce qui concernait l’enquête dans l’entreprise d’Alexis.
Les personnages sont vraiment impliqués et le mystère plane. Alors il est sûr qu’une grande majorité de lecteurs va très vite trouvé qui est la taupe, mais Audrey CARLAN arrive quand même à semer le doute et à nous donner envie de chercher avec les personnages des indices.

Par contre, je n’ai pas du tout aimé le personnage d’Alexis. Elle est tellement caricaturée. Elle représente le cliché de la working girl qui gère son entreprise d’une poigne de fer, qui est canon et qui veut que tous les hommes soient dans son lit.
La façon dont elle drague sans cesse Parker est limite gênante. Sans compter ce dernier qui se laisse faire. Alors oui, avoir le coeur brisé n’aide pas à prendre des décisions logiques, mais j’ai trouvé que Parker était vraiment trop faible et loin de ses idéaux dans ce tome.

La séparation de Skyler et Parker est un thème qui est largement abordé dans ce livre qui est, comme tous les autres : pas très volumineux. Il y a énormément de répétitions dans les scènes, les dialogues et les pensées de Parker. Au final, ça m’a ennuyée de le voir autant s’apitoyer sur son sort.

La fin est quant à elle surprenante.
L’auteur ajoute de l’action et du drame comme touche finale, ce qui entraîne de graves conséquences pour les prochaines tomes à venir. J’avoue avoir été chamboulée et surprise. Je ne sais pas comment ces ultimes évènements vont influer l’intrigue du prochain livre, mais ce que je sais c’est que j’ai hâte de découvrir la suite.


En conclusion, « International Guy, tome 6 : Montreal » est un opus qui m’a dans son ensemble plu. Audrey CARLAN nous offre une intrigue plus prenante, plus développée. Cependant, la relation entre Skyler et Parker a tendance à lasser car il y a énormément de répétitions.
Heureusement la fin nous réveille et nous met sens dessus dessous. Je suis vraiment curieuse de savoir comment vont évoluer les personnages dans le prochain tome.

( https://lectrice-lambda.blogspot.com/2019/01/international-guy-tome-6-montreal.html )