Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Encre : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
Oghams, le temps des elfes Oghams, le temps des elfes
Krystal Camprubi   
Voici un très beau livre sur les fées et les Oghams. On plonge dans le journal intime d'Eleonor qui vit seule et dans la mélancolie depuis la mort de sa petite soeur Kathy. Mais selon elle sa soeur n'est pas morte noyée, elle a trouvé un passage qui mène à Elfirie et y est restée pendant toutes ces années, Eleanor tente alors de retrouver sa soeur grâce aux Oghams l'alphabet des arbres.
L'histoire est palpitante même s'il n'y a pas beaucoup d'action on suit les pas d'Eleonor avec ravissement, les dessins sont manifiques et c'est avec une certaine impatience que j'attends la suite :D
Le Prince des vampires Le Prince des vampires
Linda Thomas-Sundstrom   
Une idée de base originale' mais des longueurs... beaucoup trop! J'ai survolé la plus grande partie du livre sans en tirer aucun plaisir, dommage.

par amamliza
Cabonga, Tome 1 : Pour l'Éternité Cabonga, Tome 1 : Pour l'Éternité
Francesca Lo dico   
Une intrigue pas mal, mais peut mieux faire, plutôt young adult en ce qui concerne ce premier tome.

Pour commencer, il faut savoir que cette trilogie est écrite par une auteure québécoise et donc, qu'il y a de nombreux termes difficiles à comprendre car inconnus pour les français de métropole. C'est d'ailleurs un point qui a vraiment gêné ma lecture, surtout au début, c'est pourquoi je tenais à le préciser car on ne me l'avait pas indiqué. Certaines maisons d'édition veillent à modifier le texte pour le rendre plus accessible aux lecteurs Français, là ce n'est pas le cas.

En ce qui concerne l'intrigue, on suit un groupe de jeunes qui partent en vacances dans le réservoir du Cabonga, un lieu particulièrement sauvage et isolé où se trouve un camp de vacances, près d'un lac. Cassy, l'une des filles du groupe, est enchantée de ce voyage qu'elle entreprend avec son meilleur ami, secrètement amoureux d'elle. Mais une fois arrivée, la jeune fille est interpelée par deux maisons isolées, dites hantées, dont elle a rêvé avant leur départ. C'est alors qu'elle fait la connaissance d'Oliver, un garçon au look gothique et à la beauté ténébreuse...

J'ai trouvé que l'intrigue manquait un peu de profondeur dans ce premier tome, même si la seconde partie est bien plus intéressante. Il m'a manqué... la suite sur mon blog : http://cocomilady2.revolublog.com/cabonga-t1-p1372372
Le royaume enchanté Le royaume enchanté
Paul Kidby   
Livre magnifique tant par les illustrations de paul kidby que par les textes de son épouse. A déguster lorsqu'une envie de rêves et de fantastique vous prend...

par Heavy
Ma mère la terre mon père le ciel Ma mère la terre mon père le ciel
Sue Harrison   
Comme les enfants de la terre est ma série préférée, la barre est assez haute concernant les histoires de ce genre. Mais je dois reconnaitre que j'ai dévoré ce premier tôme. Vie bien difficile pour Chagak, pourtant forte et volontaire, j'ai souffert et frémit avec elle. L'auteur fait vraiment bien passer les émotions. La recherche sur les peuples du grand nord est très importante, beaucoup de détails interessants. Je suis emballée.

par mounzaza
Malédiction Malédiction
Julie Miller   
j'ai aimer se livre il ma comme un peu hypnotiser genial mais il a pas retister longtemps celui la avant de l'embrasser malgré la malediction

Nox Nox
Eloise Tanghe   
Je suis mitigée pour ce livre. Autant, il est assez bien écrit, description, dialogue, ... l'histoire se suit même si j'ai découvert parfois des petits couacs dans la logique de l'histoire mais bon, c'est un livre qui se lit plutôt facilement. Je m'attendais à une histoire d'amour et bien ce n'est pas le cas et je m'attendais à une histoire de sorcellerie et... on y est pas vraiment non plus. On nous parle au début du livre des voix que Théa entend dans sa tête mais franchement, mis à part deux trois références à elles dans le cours de l'histoire, elles ne sont pas énormément présentent même si on comprend à la fin du livre qui elle sont et pourquoi elles tourmentent Théa.

[spoiler]La narration de temps en temps par le personnage de la peur est pas mal non plus mais on se demande quand même ce qu'il fait là, quel est son rôle dans cette histoire, sauf le narrateur de ce qu'il s'est passé pour l'ancêtre de Théa.[/spoiler]

Le point "positif" que je peux retenir de ma lecture est que l'on ne s'attend pas à cette fin, ce qui peut surprendre le lecteur et que je considère comme une conclusion intéressante de l'histoire.

Pour finir, je dirais, lisez-le car je pense que l'auteure mérite d'être connue et qu'elle nous surprendra dans ses prochains romans.
Manuel à l'usage de la Salope qui s'ignore mais qui sommeille en chacune de nous ou qui devrait Manuel à l'usage de la Salope qui s'ignore mais qui sommeille en chacune de nous ou qui devrait
Keira Quinsley   
Ava Lansbury a deux terribles défauts. Elle est TRES timide, et elle est TRES gentille. Elle se fait donc tyranniser par sa chef de service (tellement banal...), piétiner par sa famille (déjà vu !), et son amant, un homme marié, la traite comme un paillasson. Jusque là, ce pourrait être un livre de chick-lit ordinaire... Mais quand le fantôme d’une marquise française décide de mettre son nez dans l’histoire, attention les yeux, ça va décoiffer ! Car Victoire-Alexandrine de Lance, marquise de L’Épine, n’a pas que le nom de pointu. Sa langue et son caractère le sont aussi, et bien qu’ayant vécu au 18e siècle — grand siècle du libertinage ! —, elle se révèle parfaitement armée pour affronter le nôtre... Au contact de cette surprenante marquise, Ava va s’épanouir, gagner en assurance, parfois même contre son gré... Tour à tour jubilatoire, provocant, ou émouvant, le Manuel se moque de nos petits — et grands — travers et nous apprend à les aimer. Car comme nous le rappelle si bien la marquise : « La beauté d’une femme sotte est aussi ridicule qu’un anneau d’or au nez d’un cochon » Ce n’est pas elle qui le dit, mais la Bible... Et à nous autres filles, il confirme que certes, on n’est pas féministe pour un sou, mais que parfois, par les temps qui courent, on devrait bien le devenir un peu… ATTENTION: Si vous êtes allergique au chocolat, au parfum, aux lasagnes, à la musique et à la bonne humeur, vous risquez l'oedème de Quincke ! Les autres, régalez-vous !

par joviale57
La pomme d'or La pomme d'or
Julie Kistler   
Comme fascinée, hayley tournait et retournait la petite pomme d'or entre ses doigts. Bien qu'il n'y eut quasiment pas de lumière dans la pièce, sa surface polie étincelait doucement, et on eut dit qu'elle dégageait une douce chaleur, une énergie envoutante. il suffisait a la jeune femme de la regarder pour éprouver un merveilleux sentiment de bien-être, une paix intérieure. un vœu, et la pomme me sera reprise...
elle songea a tous ceux qui cherchaient a s'emparer de ce trésor inestimable,et son cœur se serra. Parmi eux se trouvait Mason Wilder, le séduisant archéologue pour qui elle avait eu un véritable coup de foudre-avant d'apprendre qu'il était, lui aussi, a la poursuite de la fameuse pomme d'Atalante. S'intéresserait-il encore à elle si elle lui révélait qu'elle avait en sa possession l'objet de sa convoitise? ou, comme tant d'autres avant lui, chercherait-il a s'emparer de la pomme pour disparaitre ensuite?
Conversion Conversion
Katherine Howe   
Conversion a été un livre difficile a lire pour moi. J'ai du me forcer à continuer ma lecture et à achever cette histoire.
Je n'ai pas accroché, c'est aussi simple que ça.
Trop de choses m'ont dérangées, voir même effarée. [spoiler]1/ Le comportement d'Ann : mais qu'est ce que cette fille avait dans la tête ? Je veux dire... cette gamine et les autres, elles ont condamnées de nombreuses personnes qui étaient en réalité totalement innocentes, et ça ne les gêne pas? Merde alors. Elles inventent tout ça, pour le fun, prise dans l'hystérie générale(?)....
2/ Toute l'histoire de cette maladie. Toutes ces filles malades, et seule une infirmière, au début, est chargée de résoudre tout ça ? Et les médecins dans tout ça ? A part la mère d'Emma, les médecins semblent avoir été éradiqués de la surface de la Terre.
3/ Toute cette affaire médiatique. Dingue. On avait l'impression d'être dans une foire.
4/ Coleen/Spence. J'ai pas accrochée. Leur rencontre m'avait plu, mais le reste... bof, j'ai trouvé ça plat.
5/ La mère d'Emma. Vraiment étrange cette femme. On pourrait croire que toute cette famille est vraiment une famille de sorcières, mais au final, rien n'est assez expliqué clairement, c'est trop flou, il n'y a pas assez d'explications concrètes.
6/ Ann qui embrasse le révérend ? WTF j'ai pas compris.
7/ Le piaf a la fin, a la fenêtre de Coleen. OK pourquoi pas. On est plus a un élément près, vraiment zarbi de l'histoire hein? [/spoiler]

Bref, pleins de choses trop floues, mal expliquées, totalement aberrantes.
Plus ont se rapprochaient de la fin, plus j'avais envie de me frapper avec ce bouquin. J'avais envie de secouer tous ces personnages et de leur dire "Mais c'est quoi ce bordel putain?!"

Voilà voilà. Je pense que vous aurez compris que j'ai pas accroché à l'histoire. Mais bon, chacun son avis hein :)


par FLTulipe