Livres
515 613
Membres
529 360

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Enfance



Description ajoutée par x-Key 2010-12-05T17:52:30+01:00

Résumé

Ce livre est écrit sous la forme d'un dialogue entre Nathalie Sarraute et son double qui, par ses mises en garde, ses scrupules, ses interrogations, son insistance, l'aide à faire surgir « quelques moments, quelques mouvements encore intacts, assez forts pour se dégager de cette couche protectrice qui les conserve, de ces épaisseurs [...] ouatées qui se défont et disparaissent avec l'enfance ». Enfance passée entre Paris, Ivanovo, en Russie, la Suisse, Saint-Pétersbourg et de nouveau Paris.

Un livre où l'on peut voir se dessiner déjà le futur grand écrivain qui donnera plus tard une œuvre dont la sonorité est unique à notre époque.

Afficher en entier

Classement en biblio - 460 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par x-Key 2010-12-05T17:52:21+01:00

Je regardais les espaliers en fleurs le long du petit mur de briques roses, les arbres fleuris, la pelouse d’un vert étincelant jonchée de pâquerettes, de pétales blancs et roses, le ciel, bien sûr, était bleu, et l’air semblait vibrer légèrement… et à ce moment-là, c’est venu… quelque chose d’unique… qui ne reviendra plus jamais de cette façon, une sensation d’une telle violence qu’encore maintenant, après tant de temps écoulé, quand, amoindrie, en partie effacée elle me revient, j’éprouve… mais quoi ? quel mot peut s’en saisir ? pas le mot à tout dire : "bonheur", qui se présente le premier, non, pas lui… "félicité", "exaltation", sont trop laids, qu’ils n’y touchent pas… et "extase"… comme devant ce mot ce qui est là se rétracte… "Joie", oui, peut-être… ce petit mot modeste, tout simple, peut effleurer sans grand danger… mais il n’est pas capable de recueillir ce qui m’emplit, me déborde, s’épand, va se perdre, se fondre dans les briques roses, les espaliers en fleurs, la pelouse, les pétales roses et blancs, l’air qui vibre parcouru de tremblements à peine perceptibles, d’ondes… des ondes de vie, de vie tout court, quel autre mot ?… de vie à l’état pur, aucune menace sur elle, aucun mélange, elle atteint tout à coup l’intensité la plus grande qu’elle puisse jamais atteindre… jamais plus cette sorte d’intensité-là, pour rien, parce que c’est là, parce que je suis dans cela, dans le petit mur rose, les fleurs des espaliers, des arbres, la pelouse, l’air qui vibre… je suis en eux sans rien de plus, rien qui ne soit à eux, rien à moi.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par missy0504 2020-04-27T15:48:38+02:00
Lu aussi

livre très touchant. j'ai du le lire pour le lycée et il m'a plu.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Ayu_lis_ 2020-04-06T00:32:27+02:00
Lu aussi

Ce n'est pas le livre le plus passionant que j'ai eu à lire pour les cours. En plus de ça, j'ai dû le lire en étant malade pendant ce confinement donc le plaisir était limité.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Kassandra-1 2020-03-10T21:14:33+01:00
Lu aussi

Une autobiographie qui s'écrit sous forme de fragments de souvenirs et de discussion de l'auteur avec elle-même. Cela se lit assez vite et assez facilement.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Chloe-32 2020-02-18T09:16:18+01:00
Bronze

Très bonne lecture. Bien que je l'ai lu pour les cours je suis bien contente de l'avoir fait

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Azza9 2019-11-03T14:03:22+01:00
Bronze

Il y a quelques années, j’avais essayé de lire un roman de Nathalie Sarraute, que j’avais dû arrêter avant même d’atteindre la moitié, car j’étais déroutée par le style du Nouveau Roman. Pour moi, cela était fade et le pronom personnel de la troisième personne du singulier, en plus de termes vagues comme « l’homme » ou juste « elle », m’avait empêchée de plonger dans le récit. J’ai besoin de me sentir proche d’un personnage pour éprouver quelque chose, ou, au moins, d’en apprendre un peu sur lui, pour me repérer dans le récit… Alors, quand j’ai dû lire Enfance pour la Licence, j’avais peur de retrouver cet aspect déroutant, qui mettait le lecteur à distance. Mais j’ai eu une belle surprise, peut-être parce qu’il s’agit d’une autobiographie et que l’écrivaine est obligée de parler d’elle… Au départ, j’étais un peu perdue entre elle et son double narratif, mais, peu à peu, on plonge dans son passé, que l’on voit selon ses deux visions d’enfant et d’adulte. Je trouve que le rapport à la mémoire, qui n’est pas simple à retranscrire, est très intéressant et réaliste, car l’auteure admet qu’elle peut mal se remémorer ou avoir modifié un souvenir. Ce n’est pas une autobiographie dans laquelle l’écrivain se rappelle exceptionnellement bien de tout et ne s’autocritique pas vraiment… C’est un récit sur soi, assez poétique dans sa façon d’écrire et de laisser passer le temps, dans lequel elle s’interroge sur les défauts de la mémoire et va jusqu’à la frontière de l’enfance, un monde à part, où les sensations sont primordiales.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par yacat 2019-05-13T12:41:49+02:00
Lu aussi

J'ai lu Enfance en lecture scolaire.

J'ai eu assez de mal avec le début et le style très " Nouveau roman " n'est pas vraiment pour me plaire.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Bimbogami 2019-03-31T09:31:51+02:00
Argent

Très honnêtement je n'ai pas du tout accroché à ce livre...

Je pense que le genre du nouveau roman n'est pas fait pour moi...

Même si suivre les pensée, les souvenirs de Nathalie Sarrault était intéressant, je me suis vite perdue dans les différents "moi" de l'autrice. J'ai même cru au début de ma lecture qu'il y avait deux personnes...c'est pour vous dire...

Sa plume est très belle, fluide et les événements racontés s’enchaînent très bien mais l'absence réel de personnage classique m'a vraiment perturbé.

En bref, ce n'est pas encore pour moi ^^'

Afficher en entier
Commentaire ajouté par SkeletonGirl 2019-01-15T19:54:07+01:00
Lu aussi

Une autobiographie originale du au fait que le personnage principale - celui de l'autrice - dialogue avec son double. Même si j'ai bien aimé, je ne pense pas le relire si j'en avais l'occasion.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par choupy78 2018-10-18T20:55:43+02:00
Lu aussi

Une bonne lecture, j'ai trouvé le l'idée du dialogue avec soi-même très originale et intéressante. C'est une belle façon de découvrir une autobiographie en entrant ainsi dans le monologue intérieur de l'auteure.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Rayonnante 2018-09-30T09:45:57+02:00
Argent

Récit autobiographique d'une enfance ni particulièrement heureuse ni particulièrement malheureuse, Enfance est un texte touchant et plutôt représentatif du travail mémoriel, laborieux lorsque les souvenirs datent. L'écriture est fluide et les dialogues donnent matière à réflexion, ce qui rend d'autant plus appréciable la lecture.

Je n'aurais sûrement pas choisie cette lecture par moi-même mais c'est une bonne surprise.

Afficher en entier

Date de sortie

Enfance

  • France : 1983-04-13 - Poche (Français)

Activité récente

leabh25 l'ajoute dans sa biblio or
2020-03-29T18:05:53+02:00

Évaluations

On en parle ici

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Les chiffres

Lecteurs 460
Commentaires 57
Extraits 26
Evaluations 104
Note globale 6.67 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode