Vous utilisez un bloqueur de publicité

Cher Lecteur,

Nous avons détecté que vous utilisez un bloqueur de publicités (AdBlock) pendant votre navigation sur notre site. Bien que nous comprenions les raisons qui peuvent vous pousser à utiliser ces outils, nous tenons à préciser que notre plateforme se finance principalement grâce à des publicités.

Ces publicités, soigneusement sélectionnées, sont principalement axées sur la littérature et l'art. Elles ne sont pas intrusives et peuvent même vous offrir des opportunités intéressantes dans ces domaines. En bloquant ces publicités, vous limitez nos ressources et risquez de manquer des offres pertinentes.

Afin de pouvoir continuer à naviguer et profiter de nos contenus, nous vous demandons de bien vouloir désactiver votre bloqueur de publicités pour notre site. Cela nous permettra de continuer à vous fournir un contenu de qualité et vous de rester connecté aux dernières nouvelles et tendances de la littérature et de l'art.

Pour continuer à accéder à notre contenu, veuillez désactiver votre bloqueur de publicités et cliquer sur le bouton ci-dessous pour recharger la page.

Recharger la page

Nous vous remercions pour votre compréhension et votre soutien.

Cordialement,

L'équipe BookNode

P.S : Si vous souhaitez profiter d'une navigation sans publicité, nous vous proposons notre option Premium. Avec cette offre, vous pourrez parcourir notre contenu de manière illimitée, sans aucune publicité. Pour découvrir plus sur notre offre Premium et prendre un abonnement, cliquez ici.

Livres
718 359
Membres
1 031 169

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Commentaire de EamLL

Enfer et tentations


Commentaire ajouté par EamLL 2022-08-06T23:13:41+02:00

!!! Livre lu dans le cadre du Prix des Auteurs Inconnus 2022 !!

« Il faut montrer plutôt que dire », voilà ce qui résume mon avis sur ce texte. Cela s’applique à tout : les personnages superficiels, l’univers sous-exploité, le féminisme de façade… Détaillons cela.

- Pour commencer, le « féminisme » de ce livre. Ce qui est dit : Gabrielle sera la Sénatrice (ie la déesse) du féminisme parce qu’elle y travaille d’arrache-pied (mais on ne la verra jamais travailler dur pour cela). Ce qui est montré : de la drague à coup de menaces de v!*l présentées comme sexy et rigolotes (spoiler, c’est ni l’un ni l’autre) ; le sexisme de Damian jamais remis en question, au contraire, il change d’un coup de baguette magique grâce au pouvoir de l’amour, ce qui véhicule l’image cliché et tout sauf féministe que les femmes sont là pour soigner les mecs problématiques (spoiler, ce n'est pas le cas) ; une flopée de petits détails qui s’accumulent, comme le poncif de Héra présentée comme une mégère acariâtre alors que dans les faits, il s’agit d’une déesse délaissée, humiliée, trompée, qui n’a jamais eu la liberté des frasques de son époux (qui, rappelons-le, est un serial v!*leur), ou encore des phrases comme « y’a pas à dire, même ici, les hommes sont plus simples que les femmes » … On se trouve donc loin du féminisme annoncé par le texte, qui m’a hélas rappelé pourquoi je ne lisais pas de romances.

- Les personnages n’ont que peu de profondeur. Gabrielle, par ses trop nombreuses caractérisations qui peinent à former un tout cohérent, ne ressemble finalement qu’à une Mary Sue sans réelle force de caractère, notamment en commençant par le cliché de l’héroïne timide qui tombe directement amoureuse du beau bad boy dès les premières pages, ce qui manque de subtilité. Elle semble changer de personnalité au gré des besoins des scènes plutôt qu’être un personnage complexe et nuancé, ce qui est dommage dans la mesure où on nous la présente comme une femme forte. Damian a pour unique caractéristique de toujours être sa libido débridée allant de pair avec son appétence pour les orgies, ce qui fait qu’il n’en reste plus grand-chose de concret dans la deuxième moitié du récit. Et à côté d’une Gabrielle trop incohérente et d’un Damian unilatéral, les personnages secondaires se résument uniquement à leur fonction dans l’intrigue.

- Bien qu’au premier abord, j’aie beaucoup apprécié ces principes d’Enfer et de Paradis aux mythologies mêlées, ça a vite été une déception. Les quelques spécificités sont présentées de manière univers dumping, les descriptions sont trop succinctes… Des lois qui sont annoncées comme fondamentales dans ces univers sont brisées sans qu’il n’y ait la moindre conséquence et, carrément, sans que personne ne semble s’en inquiéter réellement…

- Quant à l’intrigue… Une fois passée la grosse déception du cliché du « je-tombe-amoureuse-du-premier-beau-mec-que-l’intrigue-me-montre », ça ne s’est pas vraiment amélioré. Je n’ai jamais réussi à comprendre comment on passait de « j’ai renversé la boîte » à « je dois résister à toutes les tentations de l’Enfer », la légèreté de cette excuse soulignant encore que tout le lore n’est qu’un prétexte aux scènes de sexe. Il y a ensuite beaucoup de redites en narration, avant que l’intrigue elle-même ne devienne répétitive : scènes de sexe, protagonistes qui se persuadent que l’autre ne peut pas l’aimer, et rebelote. À cause de cette dynamique, la scène de dispute entre Damian et Gabrielle n’a causé aucune émotion chez moi.

Bref, grosse déception pour moi. Mais je ne suis visiblement pas le public cible et ce n’est hélas pas ce texte qui aura réussi à me réconcilier avec le genre.

Afficher en entier

Répondre à ce commentaire

Réponses au commentaire de EamLL

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode