Livres
487 242
Membres
478 065

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par sandra1973 2020-02-21T23:02:34+01:00

J'avais 43 ans quand j'ai commencé mon château. J'en avais 76 quand je l'ai terminé. Il m'a fallu 33 ans, 10.000 journées, 93.000 heures. - Facteur Cheval

Afficher en entier
Extrait ajouté par sandra1973 2020-02-21T23:02:26+01:00

Maladie chronique. Immobilisme. Absence. Schizophrénie. Agressivité. Déréalisation. Psychose. Délire de persécution. Agitation. Hallucination. Indifférence. Troubles dissociatifs. Angoisse.

Afficher en entier
Extrait ajouté par sandra1973 2020-02-21T23:02:18+01:00

Il vaut mieux, en ce temps-là, être un homme, blanc, cultivé et bourgeois.

Les femmes et les enfants n'ont aucun droit.

Les paysans n'ont plus de terre, ils deviennent pauvres et ouvriers.

Les vieux et les malades gênent, on les préfère isolés et enfermés.

Ils sont toute une population d'exclus : négligeables, corvéables, insignifiants.

Afficher en entier
Extrait ajouté par sandra1973 2020-02-21T23:01:45+01:00

La bande dessinée, en dépit de son acronymie (la BD), opère comme une émajusculation de l'Art, particulièrement bienvenue dans ce feuilleton de l'enfermement et de l'habilitation artistique. C'est l'histoire d'une délivrance - à prendre une fois encore dans son double sens : on délivre un détenu, mais, aussi bien, une lettre en souffrance. - Michel Thévoz

Afficher en entier
Extrait ajouté par sandra1973 2020-02-21T23:01:30+01:00

Les histoires que je vais vous raconter se déroulent entre la fin du XIXe et le début du XXe siècle. Il vaut mieux, en ce temps-là, être un homme, blanc, cultivé et bourgeois. Les femmes et les enfants n'ont aucun droit. Les paysans n'ont plus de terre, ils deviennent pauvres et ouvriers. Les vieux et les malades gênent, on les préfère isolés et enfermés. Ils sont toute une population d'exclus : négligeables, corvéables, insignifiants. Pourtant certains d'entre eux, du fond de leur gouffre, ont été touchés par la grâce.

Afficher en entier
Extrait ajouté par sandra1973 2020-02-21T23:01:20+01:00

Vous savez, c'était une drôle d'époque. L'art était confisqué par la bourgeoisie. […] Pour les bourgeois, un artiste fou, c'est bien plus acceptable qu'un artiste pauvre et sans culture.

Afficher en entier
Extrait ajouté par sandra1973 2020-02-21T23:01:04+01:00

Les sans-soucis de vert clair et de jaune, le jaune est beau pour les rideaux… De fleurs qui éclairent le ciel comme des prés… La musique entre dans l'église par les nuées d'oiseaux de vent. L'empereur est là sur les chevaux de neige, ils emportent l'amour rouge. - Aloïse

Afficher en entier
Extrait ajouté par sandra1973 2020-02-21T23:00:54+01:00

Il y avait beaucoup de place... Mais toujours pas pour moi.

Afficher en entier
Extrait ajouté par sandra1973 2020-02-21T23:00:43+01:00

- Alors on fait croire aux pauvres qu'ils n'ont pas d'imagination, comme ça ils ne font que travailler.

Afficher en entier
Extrait ajouté par marzipannn 2020-02-14T10:16:02+01:00

"Quand on arrive sur terre, on n'a rien demandé à personne. Alors il faut qu'on vous fasse une place, une petite place, parce que c'est toujours possible. Tout le monde y a droit. Ceux qui prennent le pouvoir de vous la refuser sont des monstres."

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode