Livres
472 232
Membres
443 963

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Entre chien et louve



Description ajoutée par x-Key 2013-11-06T23:51:17+01:00

Résumé

«Je suis mort, d'accord, mais qu'est-ce que je fais dans ce chien ? Ou plutôt, pourquoi SUIS-JE un chien, avec un passé de chien, un instinct de chien, et cependant, intacts, mes émotions, mes désirs, mes souvenirs d'homme ?»

Le souvenir d'Astrid, surtout, la jeune Noire qu'il a jadis ramenée d'Afrique, quand il était Jean. L'amour de sa vie. Astrid, sa veuve qu'il lui faut retrouver même si elle n'est plus qu'une sexagénaire usée par les outrages de la vie. Et il la retrouve. Un chien a ce genre de capacité. Et le voilà adopté par une femme désormais en mal de compagnie qui, bien loin de se douter de la véritable nature de l'animal qu'elle a recueilli, lui parle, lui fait des confidences... Pour Jean, devenu «Fidèle», c'est alors comme un voile qui se déchire. S'ouvrant sur un enfer insoupçonné...

Afficher en entier

Classement en biblio - 20 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par Lyanaa 2018-07-31T09:42:17+02:00

Dans le petit matin, la fourrure de Meisje, cette fourrure de louve, a des reflets cendrés. Ses muscles puissants jouent dessous. C’est une bête splendide.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Do 2017-08-04T21:02:33+02:00
Or

Après sa mort, Jean se trouve réincarné dans le corps d'un corniaud. Il a gardé sa conscience d'homme et les souvenirs de toute une vie qui doivent désormais cohabiter avec l'instinct et la prédisposition canins. C'est en traçant le délicieux fumet de pisse d'une chienne qu'il finit par arriver devant la maison de sa veuve. Astrid, qu'il a jadis enlevé à son Congo natal, n'a jamais aimé les animaux.Mais la solitude et la peur dans ces Hautes Ardennes belges continuellement embrumées lui font accepter ce sac-à-puces en tant que compagnon et confident. Elle le baptise "Fidèle" et décharge son coeur devant lui... Jean-Fidèle, toujours très amoureux d'elle, écoute... et tremble...

Avec Gudule on a l'habitude de lire des histoires (ou courts romans, comme celui-ci) d'horreur, or ici, l'épouvante ne frappe pas tant le lecteur que Jean qui croyait avoir vécu le grand amour pendant presque cinquante ans de vie commune... mais connaît-on jamais vraiment quelqu'un, même au bout d'un demi-siècle ? C'est l'histoire d'un couple, mal-assorti, selon le protocole de société en vigueur à la fin de l'époque du colonialisme. Les confidences d'Astrid qui alternent ingénieusement avec les souvenirs de Jean en font un recit fortement intimiste. Un texte sombre dans lequel l'écriture descriptive et l'art avec laquelle Gudule sait jongler avec les mots et le langage font merveille.

(Roman épuisé, repris dans le recueil "Le club des petites filles mortes ")

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Spika 2015-12-16T20:59:56+01:00
Pas apprécié

Je pensais que ce livre allait receler une douce ironie sur la vie qu'un homme réincarné en chien apprendrait de la bouche de la femme qu'il aimait tant de son vivant, en devenant son confident maintenant qu'elle est seule. Je ne m'étais pas trompée, j'aurais pu vous écrire le scénario entier rien qu'en lisant le résumé. Seulement, je ne m'attendais pas à autant de malsain dans cette lecture.

Je m'explique: c'est du Gudule pour adulte, soit, je le sais, j'en ai déjà lu, et ce n'est pas tendre, je suis au courant. Sauf que là, ce n'est pas du malsain horrifique, mais écœurant, et qui va crescendo jusqu'à la fin.

Spoiler(cliquez pour révéler)Je ne sais pas pour vous, mais un homme dans un corps de chien, avec des instincts et des pulsions de chien et d'homme à la fois, c'est déjà un peu troublant. Qu'il retrouve sa femme avec ses souvenirs d'homme aimant (un peu trop, même) et devant adopté un comportement de chien, passe encore. Sauf que, quand ledit chien-homme commence à être excité toutes les 5 pages par la chienne du voisin, ça devient critique, et quand il pense littéralement à violer son ex-femme devenue sa maîtresse sexagénaire, je suis désolée, ça va bien trop loin pour moi, et ça me dégoûte. Surtout à la fin, quand il fini comme un animal en rut sur la chienne, et que sa femme se réincarne pile à ce moment là dedans. C'est immonde, et je n'ai vraiment pas apprécié.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par x-Key 2014-04-21T07:40:28+02:00
Bronze

Pas ennuyant, mais pas transcendant. L'écriture de Gudule est toujours très fine, très subtile, c'est donc agréable à lire. Après, si l'histoire est bien montée, certains passages sont plus creux que d'autres. Par contre, j'ai bien aimé l'ironie de la situation, surtout dans la scène finale.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Joany13 2013-07-19T14:27:18+02:00

J’ai trouvé cette nouvelle trèèès ennuyante ; il n’y a pas d’action, Astrid ne fait que confier son passé au chien. Spoiler(cliquez pour révéler) Ce dernier, qui est en fait son mari, réalise que sa femme n’était pas du tout heureuse et bla bla bla. Je m’attendais à une explosion pour la fin, mais non ; Astrid gagne le corps de Mesje, et c’est tout.

Franchement, cette nouvelle pourrait être utilisée comme somnifère…

Afficher en entier
Commentaire ajouté par josalamandra 2013-04-30T10:28:44+02:00
Lu aussi

Ce livre met en avant Une leçon de vie au dépens des protagonistes. Tout acte à ses conséquences

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Virginiephenix 2012-10-29T13:24:15+01:00
Argent

Que dire ? J'ai adoré, il se dévore... L'écriture de l'auteur est super selon moi, bien que perplexe sur la fin du livre, mais sinon super. Pas un coup de coeur, mais un bon moment de lecture.

Afficher en entier

Activité récente

Do l'ajoute dans sa biblio or
2017-08-04T20:59:48+02:00

Évaluations

Les chiffres

Lecteurs 20
Commentaires 6
Extraits 24
Evaluations 8
Note globale 6.88 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode