Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs
Lire la suite...
<< Voir tous les commentaires
Par le Editer
sorello Diamant
Note : 9/10
Premier livre de Mallory Blackman que je lis. Et quelle claque !
Dans une société revisité par l'auteur, les Primas (les noirs) sont l'élite et les Nihils (les blancs) sont mis a l'écart. En rappel a la ségrégation raciale, ici les rôles sont inversés. et dans cet univers sombre, Sephy, prima fille de ministre et Callum nihil fils de rebel appartenant à la millice se retrouvent toujours, souvent dans le chaos, malgré le tumulte de leurs vies et des statuts sociaux.

La grande force de ce livre, c'est le climat de tension constant, même quand Sephy ne comprend pas encore tout de ce monde hostile, c'est ce côté tellement réel du racisme qui ne laisse pas de place à la romance fleuve qu'on voit si communément, parce que vraiment, Sephy et Callum évolue en fonction de la société et de la place qu'ils y occupent plus qu'en fonction d'eux et de leur amour. Tout au long du livre, ils naviguent plus souvent seuls qu'ensemble.

C'était poignant d'horreur et d'humanité à la fois. De colère, de haine et un brin d'amour mais finalement, pas tant que ça. Le racisme ambiant est presque étouffant tant il est réel, autant d'un côté que de l'autre finalement, puisque Les nihils haissent les primas autant que les primas haissent les nihils.

et finalement, Sephy et Callum sont humains. tellement humains, avec leurs failles, à se haïr parfois pour se qu'ils disent ou juste pour ce qu'ils sont, des "races" différentes dans une société qui les séparent. On assiste à leur combat, autant pour la justice que pour leur histoire. Mais Mallory Blackman ne cherche pas à offrir une belle histoire d'amour, elle cherche à nous montrer la justesse de l'horreur et c'est pour ça qu'on n'est pas si surprit de la fin du livre, c'est pour ça qu'elle est tragique mais qu'elle semblait "normal" dans cet univers-là.

Entre chiens et loups est un livre qui bouscule, qui secoue dans tout les sens, jusqu'aux tripes. Pour Sephy et Callum, pour les Nihils et les Primas, pour les injustice, pour ceux qui se battent et qu'on ne voit pas, pour ceux qui se battent et qu'on ne croient pas. Une tragédie sur le racisme, miroir d'une époque qui fait froid dans le dos.
A lire, vraiment. A LIRE
Inscrivez vous !
▶ Crééz votre propre bibliothèque virtuelle.
▶ Découvrez des conseils de lecture.
▶ Echangez avec des milliers de passionnés de lecture.