Livres
528 071
Membres
547 977

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Bibliothèque de EOLY : Mes envies

Deaken Deaken
Matthieu Biasotto   
On ne va pas se mentir... On attendait tous la dernière petite merveille de Matthieu Biasotto, et la voici !
Deaken. Il nous emporte directement en Australie, du côté de la ville de Woonona, en bord de mer.

Nous suivons June, qui a été fortement malmenée par la vie, et qui, un beau jour, voit apparaitre dans son mobil-home, un géant sexy. Tout en lui préparant son petit-déjeuner, il lui affirme être son conjoint depuis un an. Un homme comme Deaken, ça ne s'oublie pas et pourtant, tout lui montre que sa mémoire déraille complètement et que la folie la guète.

D'une main de maitre, Matthieu nous promène à sa guise dans cette histoire incroyable. C'est un voyage en immersion complète dans la tête de Deaken et June. J'ai encore la sensation du sable sous mes pieds, de la mer sur ma peau et l'odeur tenace d'un vieux mobil-home dans le nez.

Loin des clichés, nous voilà propulsés dans une histoire pleine de suspense et qui m'a tenue en haleine pendant des heures.

Vous l'aurez compris, je vous conseille de foncer lire Deaken ! Vous n'en ressortirez pas indemne !

par Celine-E-
Devil's Road, Tome 3 : Exister Devil's Road, Tome 3 : Exister
Iride Salvatore   
Eli et Rick, le biker et la médecin. Rien ne les prédestinaient à s’aimer et pourtant! Après bien des déboires, ils sont enfin heureux. Eli est officiellement la femme de Rick, la régulière du Président des Devil’s. Leur couple est solide, toujours aussi amoureux et passionnés après ces années, leur fils est un petit bonhomme de cinq ans qui s’épanouit sereinement. Mais la vie dans un club de bikers n’est jamais vraiment un long fleuve tranquille, n’est-ce pas? Une nouvelle ombre semble à nouveau planer, telle une épée de Damoclès qui pourrait trancher net le fil de leur histoire. Seront-ils assez forts pour « Exister »?

Depuis la fin du deuxième tome, le temps s’est écoulé assez paisiblement. Rick et Eli ont fait beaucoup d’efforts pour concilier leurs caractères, pour que chacun puisse trouver sa place. Néanmoins certains non-dit pèsent encore sur leur relation. Les agressions dont a été victime Eli ont laissé des séquelles qu’elle surmonte comme elle le peut. La jalousie et la possessivité de Rick font toujours partie de son tempérament, si ce n’est plus depuis les événements.

Une partie d’Eli jubile à l’idée d’être aimée à ce point, une autre a peur d’être étouffée et de ne plus parvenir à exister. Ils ont tous deux un cruel manque de confiance en eux-mêmes, en l’autre aussi. Même l’avenir qui devrait être radieux s’obscurcit de façon étrange. En tenant compte de cette menace latente, on se rend compte que ce couple pourrait ne pas tenir sans communication. Et le moins que l’on puisse dire c’est qu’ils ne savent toujours pas comment faire.

Rick est un impulsif qui peine à se contrôler, Eli voudrait pouvoir s’affirmer et prendre confiance dans son rôle au sein du club. Mais sans partager leurs ressentis parfois contradictoires, c’est presque mission impossible! Eli et Rick sont incapables de se passer l’un de l’autre mais n’ont pas surmonté toutes leurs peurs et cela les empêche d’avancer. Leur amour fusionnel suffirait-il ? La déraison qui les anime provoquera-t-elle leur perte?

Le deuxième opus de la série était plus sombre que le premier, on découvrait véritablement Rick, ses démons, à travers son point de vue. Ce troisième tome est encore différent, l’auteure s’est attachée à nous faire entrer dans les méandres de cette relation aussi passionnelle qu’obsessionnelle, aussi ardente que destructrice. L’amour de Rick et Eli est à l’image d’un combat, d’une lutte incessante entre ce qu’ils voudraient et ce qu’ils devraient...

Ce troisième volet développe également beaucoup les aspects de la vie du club. Tous les rouages, toutes les arcanes parfois chaotiques de son fonctionnement sont présentés. L’ensemble en devient palpitant et intense. Entre fantômes surgit du passé, rebondissements et révélations fracassantes, c’est l’apocalypse qui se profile pour les Devil’s! Et pour une fan d’action telle que moi, c’est un véritable bonus. Avec une montée en puissance de l’histoire amorcée dans les tomes précédents, ce dernier chapitre clôt parfaitement la saga des Devil’s Road, que je conseillerais plus que volontiers.

Si vous aimez les personnages malmenés et entiers, les romances torrides et charnelles, les bikers qui n’ont rien d’enfants de chœur, foncez!
Devil's Road, Tome 1 : Survivre Devil's Road, Tome 1 : Survivre
Iride Salvatore   
Vous aimez les bikers? Oui et bien moi aussi! Bickers donc mais pas que… Ce n’est pas une histoire ordinaire, l’auteure nous emmène loin des lieux-communs que l’on rencontre assez souvent avec ce genre de thème, personnellement c’est ce qui m’a beaucoup plu!

Direction le club des Devil’s road pour faire la connaissance D’Eli et de son beau motard Rick. Eli est médecin, enfin était médecin jusqu’à ce que certains événements la pousse à fuir le plus loin possible de sa ville d’origine… Après s’être déplacée et cachée pendant près d’un an, elle décide de se réfugier chez les Devil’s Road, là où elle sera sûre et certaine de ne pas être retrouvée. Sa vie d’errance et de terreur n’est plus possible. Elle espère, en louant une maison au sein du club et en proposant ses services en tant que praticien, que son existence retrouvera une certaine stabilité. Ce monde ne l’effraie pas, elle en connait les us et coutumes. Elle est la fille d’un ancien président de club: les Son’s of Reaper. Elle n’a pas voulu demander leur protection pour n’impliquer personne. Et puis son père n’étant plus de ce monde, elle n’a pas de famille ni de compte à rendre.

La première rencontre avec les Devil’s ne se passe pas très bien et elle essuie carrément un refus. Mais elle a éveillé la curiosité (et l’envie) du fils et bras droit du président: Rick. Contre toute attente, il fait soumettre sa requête au vote du club. Ils acceptent finalement de lui louer une petite maison qui sert de lieu de stockage et la laisse entrer dans leur cercle. Apres tout les services d’un médecin attitré dans ce style d’organisation est plutôt bienvenue! Tout n’étant pas très légal, les hôpitaux en cas de pépins sont assez contre-indiqués!

Eli va devoir côtoyer les membres du club et surtout se confronter à Rick. Le comportement de celui-ci semble étrange. Il est à la fois le froid et le chaud. Il lui fait bien comprendre qu’elle l’attire mais reste distant. Eli, avec tout ce que son passé suppose, a bien d’autres priorités en tête et s’encombrer d’un homme aussi sexy soit-il ne fait pas partie de ses plans. Pourtant l’attirance entre eux est irrépressible. Va t-elle résister ou succomber? Et si ses secrets les mettaient en danger?

La trame secondaire dans ce roman est vraiment originale. Eli est une héroïne traquée, continuellement sur le qui-vive et dans la crainte, ce qui donne très vite un climat anxiogène à l’histoire. Elle a beau être une femme forte et courageuse, ce qu’elle doit affronter la terrifie. L’auteure a su parfaitement retranscrire cet état de quasi paranoïa du personnage. Eli est secrète, elle lutte contre ses envies pour se protéger et protéger les autres, l’amour et la fuite ne sont pas compatibles.

Rick, le beau bicker aux allures de viking ( personnellement j’y vois un petit clin d’oeil à Jax de Son’s of Anarchy) est assez complexe. Il est difficile à cerner, il veut Eli mais dans le même temps quelque chose le freine. Ses réactions sont parfois limites sans que l’on sache pourquoi. Il faut dire que sans son point de vue c’est légèrement compliqué et j’espère que le prochain tome lèvera ces zones d’ombres.

L’histoire d’amour des personnages est profonde et sincère. Le début est peut-être un peu rapide à mon sens, mais cette impression est vite oubliée grâce à l’omniprésence de l’action et à l’exaltation permanente. C’est comme si le contexte imposait de tout vivre plus intensément. La plume de l’auteure est fluide et facile à lire, elle a su sans mal me faire entrer dans l’histoire et dans la peau d’Eli. Un premier tome que j’ai apprécié et qui m’incite à lire la suite!
Devil's Road, Tome 2 : Lutter Devil's Road, Tome 2 : Lutter
Iride Salvatore   
À la fin du premier tome, nous avions laissé Rick et Eli amoureux et bien décidés à être heureux. Ils avaient vécu bon nombre d’épreuves, Eli tentait de surmonter son enlèvement... ils aspiraient au bonheur...

Quelques années plus tard, force est de constater que tout ne s’est pas bien déroulé. Eli et Rick se sont séparés deux ans auparavant et n’ont presque plus de contacts. La seule chose qui les unit désormais: Gareth, un petit bonhomme qui fait la joie de sa mère et qui appelle son père « tonton Rick »... Eli est redevenue médecin et conjugue son emploi du temps avec sa vie de mère célibataire. Rick a pris la succession de son père à la tête du club et depuis il va de déceptions en désillusions. Tout n’était pas si bien engagé dans la vie des Devil’s Road et il n’a de cesse de tenter de rattraper les erreurs de l’ancien président.

Pour honorer la promesse faite à sa mère, « protéger à tout prix la femme qu’il aime », il a décidé de renoncer à Eli. Il voulait qu’elle parte d’elle-même pour qu’elle n’ait pas de regret, devenant odieux et mauvais avec elle. Seulement il n’a pas réussi à abandonner son enfant. Depuis deux ans, ils se rendent malheureux, Eli incapable de refaire sa vie, Rick incapable de véritablement la laisser partir. Ce que Rick voudrait plus que tout: rétablir le bon ordre dans les affaires du club et récupérer sa famille. Mais Eli saura-t-elle lui pardonner ce qu’il lui a fait endurer? Pourra-t-elle l’attendre en nourrissant un espoir qu’elle pense être vain? Si en plus les deals et les runs font sombrer le club, Rick va tout perdre. Ses frères, sa famille, sa femme...

Ce deuxième tome est bien plus empreint de noirceur. L’espoir n’y a plus vraiment sa place. Même si on retrouve une Eli toujours aussi forte, elle a beaucoup changé. Elle a perdu l’amour de sa vie et s’est résignée à ne plus se battre pour Rick. Son fils est l’unique moteur de sa vie mais elle s’est oubliée en chemin. La femme en elle n’existe quasiment plus pourtant quelque chose, quelqu’un pourrait la réveiller.

Rick que l’on a connu prêt à tout pour celle qu’il aime, apparaît à présent comme un vrai « connard ». Bien qu’il ait eu de bonnes raisons, il s’est conduit de manière atroce et choquante, passant d’un biker un peu brut qui découvre l’amour à une sorte de pourriture capable des pires bassesses pour faire souffrir Eli. Mais tout n’est)il pas qu’une question d’apparences? À vous de le découvrir!

La plume de l’auteure est toujours fluide et facile à lire mais cette fois le coté sombre est mis en exergue. L’écriture se fait plus profonde et plus intense à mesure que l’on entre dans l’histoire. Cela donne encore plus de relief aux émotions et rend l’ensemble encore plus prenant. J’ai aimé détester Rick comme le fait Eli sans pour autant le haïr. Le fait d’avoir le point de vue masculin permet de le comprendre sans toutefois l’excuser.

Un roman que j’ai beaucoup apprécié et que je vous conseille si vous suivez la saga. Une chose est sure, je suis très curieuse de voir ce que l’avenir réserve encore à nos deux héros dans le dernier opus!
Dual Love Dual Love
Shirley J. Owens   
|Instagram : @blogdelyosa|
On a beaucoup aimé lire ce roman grâce notamment à la plume de l'auteure qui est agréable et addictive. L'univers est original. En effet, l'auteure aborde un « thème » peu parlé dans la société. Elle le manie avec quelques libertés, mais en finissant ce roman, on en apprend tout de même davantage sur ce phénomène qui jusque là restait flou et peu connu. Cela donne donc de l'originalité à l'histoire en plus du côté addictif.

Ensuite, les émotions sont très présentes et arrivent à nous transporter. L'auteure a franchement bien réussi à jongler avec les émotions des différents personnages. Les personnages ont aussi bien été créés. le seul point négatif réside dans le changement de comportement de Jessica et de Samantha. En effet, l'auteure l'a fait de manière un peu brusque. On aurait aimé que ce soit apporté de manière plus subtile.

Pour conclure, on conseille vivement ce roman original et addictif.
Pour un avis plus détaillé :

Lien : HTTPS://BLOGDELYOSA.HOME.BLOG/
Écorchés, Tome 2 : Dangereuse attraction Écorchés, Tome 2 : Dangereuse attraction
Carian Cole   
Lu en anglais. Une très belle histoire de rédemption, de reconstruction, d'amour et de pardon. Parfaitement écrite, on ne peut que être touché par l'histoire de Ty et Holly. Fidèle au style de l'auteur, même si complètement différente du premier tome (et tant mieux), cette romance est tout aussi addictive. Vivement le prochain tome.

par Celence
Et puis quoi encore ? Et puis quoi encore ?
Mariana Zapata   
*Belly* | Mon avis sur 'The Wall of Winnipeg and Me' de Mariana Zapata (VO // eBook)
This story is one of my favorites. Vanessa and Aiden are the cutest couple, the slow burn romance between them is so beautiful.

5 stars
/ / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / /
Vanessa était l’assistante personnelle d’Aiden, joueur de football américain surnommé Le Mur de Winnipeg, depuis 2 ans lorsqu’elle décide de démissionner. Elle ne supportait plus le manque de considération de son patron, et les tâches qui lui incombaient.
Ce qu’elle n’avait pas prévu, c’est de retrouver Aiden derrière sa porte quelques jours plus tard pour lui demander de revenir... et pas uniquement dans son rôle d’assistante personnelle.
Je pense que cette description se suffit à elle-même pour décrire l’ambiance du livre.
Vanessa est une fille pétillante, avec la tête sur les épaules et une répartie à toute épreuve. Aiden, c’est la force tranquille, jamais un mot plus haut que l’autre, aussi bien sur les terrains de football qu’en dehors. Tous les 2 forment un cocktail aux antipodes de ce que les romances nous peignent habituellement.
Mais ce qui fait de ce roman un de mes coups de cœur de janvier, c’est que la relation qui lie Vanessa et Aiden est progressive. L’amour qu’ils vont développer l’un pour l’autre se construit au fur et à mesure du livre, par des attentions qu’ils se donnent l’un à l’autre.
Vous l’aurez compris, l’action reste douce et romantique. Pas de scènes de sexe à tous les chapitres, pas de gros rebondissements, de cliffhangers, de disputes qui finissent en réconciliations sur l’oreiller…
Aiden a fait fondre mon cœur tout au long du livre, comme il a fait fondre celui de Vanessa. Et si la plume de Mariana Zapata est de cette qualité à chacun de ses romans, vous pouvez être sûr que ma PAL va bientôt s’enrichir !
En bref, une romance comme on en lit peu, avec des personnages attachants, de l’humour, une lecture agréable et fluide. Un véritable coup de cœur.

Ma note : 5/5
Fiancés, Tome 5 : Première chance Fiancés, Tome 5 : Première chance
Penelope Sky   
J'aime bien le personnage de Damien et encore plus celui d'Annabella. Honnêtement une super histoire avec une fin stressante. Hâte de lire la suite.
Petit plaisir sinon : voir Balto et Heath (d'ailleurs excécrable dans ce tome).
Fiancés, Tome 10 : Vérité Fiancés, Tome 10 : Vérité
Penelope Sky   
Toujours le même schéma avec un héros caid sans scrupules et qui se transforme pour une femme dont il tombe amoureux en guimauve.
Mais ça marche parce que c'est terriblement romantique.

par micaroval

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode