Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Esiil : Liste d'argent

retour à l'index de la bibliothèque
Les Yeux jaunes des crocodiles Les Yeux jaunes des crocodiles
Katherine Pancol   
très agréable surprise! ce n'est pas du tout mon genre de lecture habituellement, mais je me suis laisser transporter dans cette univers de famille déchirer, d'histoires d'amour, de la vie quotidienne! on s'attache très vite aux personnages, surtout les deux soeurs qui ont chacune leurs côtés attachantes et sombres!
un livre que je conseille, même aux fans de fantastiques, sa change un peu!

par aciantar
Les Lames du Cardinal, Tome 1 Les Lames du Cardinal, Tome 1
Pierre Pevel   
Après avoir lu Les Trois Mousquetaires d'Alexandre Dumas, il est difficile d'imaginer le cardinal et ses hommes autrement que comme les "méchants". J'ai été cependant ravie que Pevel me démontre le contraire, et soulagé d'apprendre que les français pouvaient aussi écrire des livres fantastiques dans les deux sens du terme (...).
L'écriture du livre est sublime. On suit l'avancée dans l'histoire de chaque personnage important (à peu près tous! ^^), plus pressé et plus excité à chaque fois à l'idée de découvrir la suite. Dans le premier tome, les rencontres avec les personnages sont mes passages préférés. On a tout de suite un aperçu de leur caractère, et s'attache immédiatement à eux. Les complots au rendez-vous sont époustouflants, et le combat final inoubliable! Pevel a parfaitement compris comment terminer un roman, du moins un premier tome: ré-vé-la-tiooonS! ...comment ne pas vouloir connaître la suite avec ça? ;)

par Bookfile
Sindbad le marin Sindbad le marin
Jacques Cassabois   
Sindbad le marin est un livre que j'ai lu pour le collège et j'ai détesté. Les aventures s'enchaînent sans liens entre-elles, il n'y a pas de fil conducteur et je me suis ennuyée pendant tout le roman. Je ne comprend pas pourquoi on nous fait lire ça, question aventures, il y a vraiment mieux...

par kellogg's
Le Bal des louves, Tome 2 : La Vengeance d'Isabeau Le Bal des louves, Tome 2 : La Vengeance d'Isabeau
Mireille Calmel   
Une suite passionnnante, aussi bien que le 1er volume, l'histoire se fini "bien" malgré toute la tristesse que ça a engendré... L'auteur a su utiliser l'histoire de France de la bonne maniére (la cour de France, François 1er, Catherine de Médecis.... Même les châteaux de Vollore et de Montguerlhe existent vraiment)
Dommage que la boucle soit bouclée, car on aurai bien lu un 3éme tome.... A lire!

par siegrid
Le Bal des louves, Tome 1 : La Chambre maudite Le Bal des louves, Tome 1 : La Chambre maudite
Mireille Calmel   
Je l'ai tellement aimé que je l'ai relu plusieurs fois (au moins trois ou quatre fois). Je trouve cette histoire si belle et si pleine de courage, ça rend fier d'être une femme :-)
ABC de l'ennéagramme ABC de l'ennéagramme
Eric Salmon   
Le mot Ennéagramme vient du grec ennea gramma : figure à neuf côtés. Aujourd'hui, ce mot fait référence à un système d'étude de la personnalité. Il permet d'améliorer ou d'approfondir les relations humaines.

Ses origines sont anciennes. Il repose sur neuf tendances principales de la nature humaine que l'on trouve dans de nombreuses traditions et cultures: la colère, l'orgueil, le mensonge, l'envie, l'avarice, la peur, la gourmandise, la luxure et la paresse. L'ennéagramme est intéressant parce qu'il prend en compte la dynamique de l'homme, son évolution et les différentes facettes de sa personnalité. Il est pratique parce qu'il s'applique aux habitudes de tous les jours.

Education des enfants, vie de couple, vie professionnelle: nous avons tous, un jour ou l'autre, levé les yeux au ciel: «Je ne le comprendrais jamais !" En fait, nous manquons de repères. Les relations humaines deviennent beaucoup plus simples avec des bases claires. L'ennéagramme nous donne des points de repère pour mieux nous connaître et comprendre nos proches. Il offre deux avantages: il est immédiatement utile et il s'applique aux situations du quotidien.

par Cloh
Le parfum du bonheur est plus fort sous la pluie Le parfum du bonheur est plus fort sous la pluie
Virginie Grimaldi   
http://readingissosexy.com/le-parfum-du-bonheur-est-plus-fort-sous-la-pluie-par-virginie-grimaldi/

De quoi ça parle ?

La vie de Pauline n’est plus qu’un champ de ruine depuis que son mari lui a annoncé qu’il voulait divorcer. Après 15 ans de vie commune, elle ne s’attendait pas à ce qu’il lui avoue ne plus l’aimer. La trentenaire n’a plus qu’une seule solution : retourner vivre chez ses parents avec son petit garçon de 4 ans et tenter de se reconstruire, tant bien que mal.
Elle est cependant certaine que Ben l’aime toujours, mais qu’il a simplement oublié ce qu’il ressentait pour elle. Elle va donc se mettre au défi de lui faire réaliser à quel point ils sont faits l’un pour l’autre en lui écrivant leurs plus beaux souvenirs.
Mais replonger dans le passé ne se fait pas sans douleur…

A quoi faut-il s’attendre ?

Pauline est mise au pied du mur du jour au lendemain lorsque son mari lui annonce qu’il ne l’aime plus. Elle se retrouve donc dans une situation que beaucoup de couples rencontrent un jour ou l’autre. L’auteure aborde donc les thèmes du divorce, de la garde partagée d’un enfant, de la solitude qui suit la rupture. L’héroïne est obligée de se remettre en question afin de comprendre comment son couple en est arrivé là où il est aujourd’hui. Grâce à sa famille et à son psy, elle va parvenir à mettre des mots sur ses souffrances.
Des secrets de famille vont être déterrés, des choses tues depuis trop longtemps vont enfin éclater.
Pauline va découvrir que la vie est loin d’être aussi rose qu’elle n’y paraît pour ses proches. Elle va s’apercevoir que la joie et le bonheur ne sont parfois qu’une façade pour cacher les couches de souffrance de tout-un-chacun.

Les personnages sont attachants et poussent le lecteur à se questionner sur sa vie et sur ses relations avec ses proches.
Pauline, l’héroïne, va se confronter à sa mère, son père, sa sœur cadette et son frère. Elle va comprendre les erreurs qu’elle a commises avec son mari, mais pas seulement.
Chaque personnage apporte à l’histoire son lot d’émotions et d’humour.

Il s’agit, à mon sens, d’un roman qui ne plaira pas aux plus jeunes car il n’est pas adressé à ce public. Il l’est davantage pour les femmes de 30 ans et plus qui ont une vie de famille déjà bien établie.

L’écriture de Virginie Grimaldi est fluide et rythmique, ponctuée de touches d’humour absolument délicieuses. Les pages défilent et on ne se lasse pas un seul instant de cette légèreté !

Mon avis :

Ce roman est un coup de cœur ! J’ai passé un excellent moment en compagnie de Pauline et de sa famille qui m’a fait rire et trembler d’émotion.
J’ai même failli pleurer à la fin du livre… L’auteure est incroyablement douée pour développer les émotions pour, tour à tour, nous faire rire et nous provoquer des frissons dans le corps.
J’ai pu m’identifier par bien des aspects à Pauline, ce qui a certainement joué dans l’appréciation de ce bouquin.
A la lecture de cette histoire, je me rends compte que toutes les familles ont leur lot de secrets et de souffrance. Les apparences sont trompeuses. Souvent, nous avons l’impression qu’un couple, une famille se porte bien, respire le bonheur, mais nous sommes parfois bien loin de la vérité.
Pauline s’est voilé la face pendant longtemps, jusqu’à ce que son mari lui ouvre les yeux en la quittant.
Ce roman nous pousse dans nos retranchements et nous force à observer notre propre vie. C’est ce que j’apprécie dans mes lectures : être forcée à me questionner sur ma vie.
Malgré son caractère un peu dramatique, sachez que cette histoire est drôle et légère. J’ai eu de nombreuses fois le sourire tout au long de ma lecture !

Ma note : 5/5
La guerre de Catherine (BD) La guerre de Catherine (BD)
Claire Fauvel    Julia Billet   
De jolies illustrations pour raconter le récit de la jeune Catherine/Rachel, enfant juive, durant la Seconde Guerre Mondiale. Placée dans une école par ses parents au commencement de cette période tragique, Rachel, de son vrai prénom, va devoir apprendre à vivre sous une autre identité et tout oublier de son ancienne vie. Aidée par les réseaux de résistance, elle rencontre de nombreuses personnes toutes plus bienveillantes les unes que les autres qui prennent soin d'elle chacun leur tour et lui permettent de survivre. Catherine fait preuve de maturité, de responsabilité et de courage, s'adaptant à chacun des changements qu'elle subit. Et c'est à travers la photographie que la jeune fille trouve sa bulle d'air, celle qui lui permet d'affronter et de mémoriser sur sa pellicule la dure réalité dans laquelle elle vit afin que personne n'oublie.

Bien que la Seconde Guerre Mondiale ait fais de nombreuses victimes, beaucoup ayant succombées, aux atrocités commises par d'autres êtres humains, il est bon de découvrir et lire ce type de récit où la solidarité, l'entraide, la bonté et la générosité ce sont organisées ne serait-ce que pour protéger les générations futures.
L'Oracle, tome 1 : L'Oracle L'Oracle, tome 1 : L'Oracle
Catherine Fisher   
Ce livre est impressionnant ! Autant par l'imagination de l'auteur que par l'histoire en elle même. Le premier tome de cette trilogie mènera le suspense jusqu'à ce que l'on achète le deuxième tome. C'est prenant, envoûtant !

par Marie-A
La Chambre des merveilles La Chambre des merveilles
Julien Sandrel   
Depuis sa sortie, cet ouvrage fait fureur sur la blogosphère, il était plus que temps que je me décide à le lire et à me faire ma propre opinion...

Thelma est une femme d'affaires, mère monoparentale d'un fils de douze ans. Sa vie est axée principalement sur sa carrière. Impossible pour elle de passer une journée sans son téléphone. Des urgences, il y en a toujours. Mais à quel prix? Louis est un jeune homme mature pour son âge. Il aime le foot, les Pokémons et comme bien des jeunes hommes de son âge, il est fou de son skate!

Aujourd'hui, c'est la journée brunch avec grand-maman Odette. Pour Thelma, cela ressemble plus à une obligation qu'à un moment passé en famille. Encore une fois, le téléphone sonne. Probablement une urgence à régler pour le boulot malgré que l'on soit samedi. Louis est hors de lui et il est fâché contre sa mère car elle ne prend pas le temps de l'écouter. Il part à toute vitesse sur son skate, mais voilà qu'en bas de la pente, un camion le frappe. Malheureusement pour Louis, il se retrouve dans le coma.

Louis ne se réveille pas, les médecins donnent une date limite à Thelma. Pour elle, tous les espoirs sont permis. Il suffit qu'elle trouve comment l'amener à se réveiller. C'est à ce moment qu'elle découvre son carnet des merveilles. Elle va tenter de réaliser les rêves de son fils afin de lui donner le goût de revenir à la vie... Réaliser les rêves de son fils lui permet également de remettre en question sa vie, sa carrière, mais surtout sa relation avec son fils et sa mère.

Mes attentes étaient élevées pour La chambre des merveilles, et ce, pour plusieurs raisons. Le synopsis annonçait clairement que le sujet abordé serait très délicat. Aborder le sujet d'un enfant dans le coma nous annonce clairement la charge émotive que l'on va ressentir en lisant ce livre et le risque était énorme pour l'auteur. Soit il réussit à nous toucher profondément, soit il passe carrément à côté du sujet. Selon moi, il n'y a pas de juste milieu. Et Julien Sandrel réussit là où plusieurs auteurs ont échoué!

La plume de cet auteur est tout simplement incroyable. Il réussit à choisir les mots avec soin afin de bien faire passer les émotions vécues par ses personnages. Il nous bouleverse, nous faire rire à certains moments et à d'autres, les larmes nous viennent aux yeux.

Malgré ces moments d'émotions intenses, j'ai eu parfois de la difficulté à comprendre le personnage de Thelma. Pourquoi partir si loin de son fils pour réaliser ses rêves au lieu de rester à ses côtés? Mon cœur de mère n'a pas toujours compris, je ne sais pas si j'aurais osé partir à Tokyo ou bien à Budapest. Quant au personnage de Louis, il m'a semblé un peu trop mature pour son âge. Il a une telle sagesse face à la vie et aux émotions d'autrui. Une veille âme que certains diront!

Le sujet est vraiment bien abordé et tout en délicatesse. L'idée du carnet des merveilles est tout simplement géniale. L'auteur aborde également les étapes émotives que vivent les parents face à une telle tragédie. Le déni, l'impuissance, l'espoir, mais également la culpabilité. J'ai bien aimé être dans les pensées de Thelma à ces moments-là. Je me suis sentie proche d'elle.

Quant à la fin, eh bien, j'ai l'impression qu'il manquait un petit quelque chose. Elle est trop rapide, j'aurais aimé que l'auteur développe un peu plus. Trop souvent, les auteurs ont cette tendance à écrire des fins expéditives. J'en aurais pris vraiment plus.

Je suis vraiment passée tout près du coup de cœur. J'ai bien hâte de voir ce que cet auteur écrira dans les années à venir! Un nouvel auteur de talent, à découvrir.

http://alapagedesuzie.blogspot.com

par alapage