Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Esther27 : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
Judge, Tome 1 Judge, Tome 1
Yoshiki Tonogai   
Je n'ai pas du tout apprécié.

L'histoire est totalement dans le même esprit que la série Doubt, que j'avais moyennement apprécié.
Ici, des adolescent sont enfermés et "jugés" pour des crimes dont ils sont plus ou moins responsable et dont la société ne les a pas punis. Par "jugés", comprenez qu'ils doivent tous élire parmi eux à heure régulière une personne à exécuter.

Alors oui, le scénario laisse un très lourd suspense, c'est un manga d'horreur et qui fait monter la tension chez le lecteur. Lâcher le manga est très dur.
Pourtant, j'ai été écoeurée par l'histoire. Dans Doubt, on bénéficie de l'esprit de la nouveauté, l'histoire se lit. Ici, c'est du déjà vu. Rajoutez à cela le fait que l'histoire est malsaine, faite pour rassasier la curiosité morbide du lecteur.
C'est vrai que dans pas mal de policiers et thrillers, c'est le même schéma, mais ici la mort est présentée comme un jeu. J'ai du mal à l'admettre, ça me dégoûte.
Je ne remet pas en cause les goûts des gens qui apprécient cette histoire, mais pour mes goûts à moi l'auteur dépasse la limite du supportable.

De plus, les gens sont jugés pour des raisons absurdes : "être homosexuel", "avoir décalé l'heure d'un rendez-vous". Mais mince, c'est ridicule comme raison ! C'est le camion qui a écrasé Atsuya, pas Hiro !

Je rajouterais aussi que les 7 péchés capitaux est un thème déjà vu dans Fullmetal Alchemist. Alors pour en plus reprendre les même noms ....

Bref, je ne lirais pas la suite de cette histoire morbide qui n'a aucun sens.

par Grenette
Guerre et Paix Guerre et Paix
Léon Tolstoï   
Guerre et Paix est, plus qu'un roman, une description puissante et profonde d'une société, d'une époque, d'une poignée de personnages qui s'inscrivent dans l'histoire sanglante de la Russie du XIXème siècle. Entre les pages de ce roman s'entremêlent la vie, la mort, qui se confondent et s'entrelacent, le parcours inextricablement croisé de Sonia, Pierre Bézoukhov, André Bolkonsky, Nicolas Rostov... Portés ou entraînés par l'histoire, par la vie, par quelque chose de sublime ou de terrible, ils sont odieux, vils, superbes, héroïques, doux, bons, haineux, fanatiques, toujours humains. Peut-être difficile à attaquer, mais un régal !!!

par Seccotine
Le Rouge et le Noir Le Rouge et le Noir
Stendhal   
Cet ouvrage de Stendhal a fait peur à bien des lycéens.
Pour ma part, ce livre fut comme un défi.
L'histoire est riche en rebondissements et en intrigues, mais il faut le lire rapidement pour ne pas se lasser.
Ce livre reste une de mes plus belles expériences de lecture et certainement un des ouvrages qui m'a poussé à ne pas négliger la littérature classique .


par Gambit
In These Words, Tome 1 In These Words, Tome 1
Jun Togai    Narcissus   
Ah là là ! Difficile d'en parler, celui-là ...
Déjà longtemps que je l'attendais, j'ai encore du mal à me rendre compte que je l'ai entre mes mains.

Difficile de le ranger dans un genre bien défini, tant il tend à pas mal de genres en fait. Bien sûr, même s'il n'est pas à mettre entre les mains de n'importe qui (pour une fois, la mention 'pour public averti' n'est vraiment pas là pour décorer !), il vaut franchement le détour. Et pour cause.

Sans me targuer de le connaître par cœur - quoique je n'en suis plus bien loin maintenant ! - il a vraiment quelque chose d'unique, qui le rend particulier.
L'histoire, même si elle débute d'une manière assez banale, est très prenante, et gérée d'une main de maître, il faut l'avouer. Le suspense est dilué au fur et à mesure de l'avancée dans l'intrigue, et commence à faire effet après seulement quelques pages. On ne peut pas s'empêcher de se poser trente-six milles questions auxquelles, on le sait, on n’aura pas tout de suite les réponses ... Mais tant mieux je dirai ! On sent que tout doucement, il y a quelque chose qui est en train de se mettre en place et la fin du tome le suggère plutôt bien - j'ai bien cru que je n'aurai plus d'ongles ...
Aussi, si je devais rentrer dans le vif du sujet, c'est que non, les scènes de sexe ne sont pas là dans un simple but de 'fan-service'. Je démens ceux qui peuvent penser ça : lisez-le avant de faire des conclusions hâtives. Chacune des scènes à sa propre utilité, sa propre raison d'être là à ce moment précis de l'histoire. Ce n'est pas juste 'du sexe pour du sexe', suivant l'expression. Il y a vraiment quelque chose de particulier, voire de dérangeant qui s'en dégage, et les mangakas l'ont très bien rendu ! C'est ce qui le rend si prenant ... Parce que on se l'avouera, pour l'instant, on attend la petite trace d'amour, qui on espère, ne devra pas tarder à montrer le bout de son nez (dixit la postface).

Les dessins, il faut le dire, sont superbes ! Entre un hyper-réalisme et un manga. Les traits ne sont pas gommés comme dans les mangas traditionnels mais justement ils sont laissés, de sorte que ça donne encore plus d'effets aux graphismes pour l'instant déjà très beaux ! C'est une chose que l'on ne voit pas souvent mais qui après à peine quelques pages de lues, passe inaperçu et surtout ravit en silence les yeux ...

Ah, et les personnages ! Parce que si pour l'instant seuls cinq sont présents, chacun a déjà sa fonction prédéfinie ! Bien que pour certains on hésiterait bien ... Enfin, pour un particulièrement ; Shinohara Keiji. Oui, c'est bien lui le principal antagoniste d'In These Words ; et on ne lui a pas volé son titre ! Certainement le personnage avec la psychologie la plus intéressante et la plus complexe par la même occasion et qui j'espère va se développer encore plus dans les prochains tomes ! La question est de savoir comment ça peut devenir un peu plus romantique ...

La suite !
Je le conseille également, parce qu'il en vaut vraiment le coup, il faut simplement savoir l'apprécier à sa juste valeur.
Un véritable coup de cœur !

par mellyrn
Les Quatre de Baker Street, Tome 5 : La Succession Moriarty Les Quatre de Baker Street, Tome 5 : La Succession Moriarty
Jean-Blaise Djian    David Etien    Olivier Legrand   
Encore un très bon tome : un scénario aux petits oignons supporté par un graphisme d'excellent niveau.
Dans ce tome Holmes repointe le bout de son nez après sa soi-disant mort.
Aidé par sa bande de jeunes, il cherche à couper définitivement la tête de la firme : l'empire de Moriarty.
Les Quatre de Baker Street, Tome 6 : L'Homme du Yard Les Quatre de Baker Street, Tome 6 : L'Homme du Yard
Jean-Blaise Djian    David Etien    Olivier Legrand   
C'est toujours avec un plaisir mêlé de crainte que j'entame tout nouvel album de cette saga.

Plaisir de retrouver cette petite bande de franc-tireurs, mais crainte qu'un jour l'auteur sombre dans la facilité et me ponde un tome où l'ennui serait présent, la fraicheur absente et l'intrigue inexistante.

Bon, ce jour maudit ne sera pas pour le 6ème tome même si le début est un peu lent.

Ensuite, l'action démarrera et finira sur un drame, confrontant nos gamins au deuil difficile.

Niveau dessins, c'est toujours un plaisir pour les yeux : les couleurs, les décors, les bas-fonds, les miséreux, tout cela nous transporte dans le Londres victorien.

L'immersion dans le terrible et dangereux quartier irlandais (où les roussins n'osaient pas entrer) est bien représentée avec ces taudis fait de planches, de bric-et-de-broc et toutes les mines patibulaires des types qu'on ne voudraient pas croiser à minuit au coin d'un bois. Ni nulle part ailleurs, quelque soit l'heure !

Les personnages des enfants ont évolués, Charly s'assume un peu mieux et n'hésite pas à se travestir en ce qu'il est vraiment afin d'aider les copains.

Sherlock Holmes est plus présent aussi, caché à l'insu de tous (sauf de quelques uns), tirant les ficelles depuis son repaire, avec les risques que cela peut comporter pour les autres.

Si les autres tomes peuvent se lire de manière indépendante (ce n'est pas conseillé, tout de même), les tomes 5 et 6 font exceptions puisqu'ils sont une suite et que je subodore que nous aurons la solution dans le tome 7.

Un album comportant de la tristesse, de la violence, du racisme envers les irlandais, des bas-fonds peuplé d'une faune et d'une flore que je ne voudrait pas rencontrer en vrai, de la débrouillardise, des magouilles, du double-jeu, de la trahison.

Un tome 6 qui tient toutes ses promesses et je croise les doigts que les suivants continuent à être d'un très haut niveau.
L'Enfance extraordinaire de Nicholas Benedict L'Enfance extraordinaire de Nicholas Benedict
Trenton Lee Stewart   
J'ai vraiment aimée ce livre ! Je me suis attaché aux personnages et j'ai apprécier la douceur de l'écriture. L'histoire, qui parait anodine au premier abord, est finalement beaucoup plus profonde que ce qu'on pourrait croire. J'ai mis du temps à retourner à la réalité après cette lecture qui m'a fait réfléchir et m'a permis de découvrir que, même si je ne sais pas ce que je voudrais faire plus tard, je sais désormais quel genre de personne je voudrais être. En conclusion cette histoire aura su me toucher et me faire rêver. Je vous la conseille vraiment !
La Lettre de Conrad La Lettre de Conrad
Fred Uhlman   
Malgré que pour ma part, je pensais que l'Ami retrouvé ne demandait pas de suite, c'est toujours avec plaisir que j'ai retrouver Conrad, cette fois, beaucoup plus intimement. On constate que chacun des deux amis avaient une vision opposé l'un de l'autre, ce qui rzjoute encore plus de beauté à leur amitié si naïve et innocente. Ce livre rajoute de la profondeur au personnage de Conrad. Belle suite

par N0EM1E
Axolot, Tome 3 Axolot, Tome 3
Patrick Baud   
Encore une fois, une très bonne BD sur différentes curiosités. Je ne connaissais pas la plupart des histoires, donc c'était cool à découvrir. J'adore définitivement ce que fait Patrick Baud, et toutes les petites anecdotes sont intéressants (et ça permet d'avoir de la culture un peu bizarre à ressortir à table, c'est sympa !)
Certaines BD sont aussi esthétiquement magnifiques, je pense à l'histoire du fantôme criminel ou aux soeurs Fox, que j'ai adoré !

par Rid-kaat
De Cape et de Crocs, Acte 12 : Si ce n'est toi De Cape et de Crocs, Acte 12 : Si ce n'est toi
Alain Ayroles    Jean-Luc Masbou   
Et voilà le dernier tome ! Dans la veine du précédent, on découvre la suite de l'histoire d'Eusèbe qui nous amène peu à peu à découvrir enfin pourquoi il a été envoyé aux galères.

Si ce tome est, comme le onzième, en-dessous des dix autres tomes, cela reste une histoire agréable dont on apprécie les clins d’œil à toute la série. Le petit bémol de ces deux tomes consacrés à Eusèbe reste l'absence de Don Lope et Maupertuis. C'est lorsqu'ils ne sont pas là qu'on se rend compte de la force de ces personnages !

Tout de même, je suis heureuse d'avoir mis un point final sur l'histoire, mais cela donne envie de relire la série !