Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs
Lire la suite...
Les plus récents en premier
Les plus appréciés en premier


Par le Editer
cdimeythet Or
Note : 8/10
Un très bon roman , une narration polyphonique, un thème très d'actualité : l'embrigadement mental effectué par Daesh, un roman assez prenant, très très bien documenté, petit bémol peut-être limite trop car cela peut nuire à la fluidité du récit.
Par le Editer
JessicaF Argent
Note : 7/10
Et mes yeux se sont fermés raconte l'histoire marquante de Maëlle devenue Ayat. Le roman dresse le portrait d'une ado ordinaire qui chavire sous l'emprise de Daesh, nous prévient des moyens de propagande utilisés par l'organisation et nous montre une réalité encore trop peu connue. Les différents points de vue permettent de comprendre et repérer les changements liés à la radicalisation et d'imaginer ce qui a poussé Maëlle à partir pour la Syrie. Un livre poignant à lire absolument malgré le sujet dur et tragique dont il traite.
Par le Editer
lilisyco Or
Ce livre a été un grand enrichissement pour moi. Fluide, il a su me faire prendre conscience d'une réalité dont on parle peu. J'ai beaucoup apprécié les différents points de vue qui permettent de comprendre l'environnement dans lequel Maëlle a évolué avant de partir, mais aussi la réaction de ses proches. Très marquant, ce livre n'est pas une histoire de jugement, davantage une quête de sens...
Je le recommande à tous car il permet une réconciliation autour d'un sujet encore très tabou.
Par le Editer
Jez_76 Argent
Note : 8/10
Et mes yeux se sont fermés est un livre réel. Il traite d'une façon approprié ce qui arrive dans de nombreuses familles où des adolescents sont embrigadés par Daesh. J'ai beaucoup apprécié ce livre, bien qu'il soit triste, tragique par sa réalité. Les différents point de vue pemettent de comprendre les ressentis des proches -et moins proches- de Maëlle.
Je le conseille vivement à tout ceux qui souhaiteraient avoir une approche autre que celle des médias de la radicalisation.
Par le Editer
Ridley_2001 Argent
Note : 7/10
C'est un très beau livre qui raconte très bien l'histoire de la radicalisation d'une jeune française. A travers les différents points de vue, on ressent les sentiments des proches de Maelle et leur incompréhension...
Je conseille donc ce livre pour une première approche concernant le sujet de la radicalisation.
Par le Editer
Anne-Elisabeth Or
Je ne connaissais absolument pas l'auteur. J'ai emprunté le livre en médiathèque pour le sujet, pour essayer de comprendre comment les adolescents peuvent être embrigadés dans le radicalisme. Très bonne description et beau roman. Il pourrait être vrai. A recommander à celles et ceux qui s'intéressent au sujet
Par le Editer
J'ai trouvé ce livre plutôt intéressant c'était la première fois que je lisais un livre sur la radicalisation. J'ai trouvé intéressant comment les personnages réagissaient en voyant le changement de Mäelle. J'ai bien aimé le fait qu'on lise des points de vue différents. Même si la fin m'a paru un peu fantaisiste. L'écriture est plutôt fluide et cela permet de nous emporter dans l'histoire.
Par le Editer
PlumeVive Argent
Note : 6/10
C'est la thématique de "Et mes yeux se sont fermés" qui m'a intriguée: la radicalisation. Comment peut on embrigader une personne tout à fait ordinaire et la pousser à se battre pour n'importe quelle cause ? Si ce sujet m'a intéressé, c'est qu'il est assez peu courant. En effet je ne me souviens pas d'avoir déjà lu un roman sur ce thème, et je n'avais qu'un léger début de réponse à cette question que tout le monde se pose en ce moment, trouvée avec le roman Kinshasa Dreams.

Cette fois, l'histoire est celle de Maëlle qui du haut de ses 16 ans, décide de partir en Syrie, afin de sauver le monde pense t-elle. Cette jeune fille somme toute assez banale, choisit alors de tout quitter, et de changer de vie.

Racontés à travers de nombreux points de vues différents (Maëlle, sa mère, sa soeur, sa conseillère lors de son retour de Syrie, son ex petit ami, une camarade de classe...) nous découvrons peu à peu le parcours de Maëlle, comment elle en est arrivée là...
Si on considère seulement ce roman, à la façon dont il a répondu à ma question " comment certaines personnes tout à fait ordinaires se font embrigader ?". Je n'ai pas eu de réponse (ce que je n'attendais pas réellement) mais pas non plus de début de réponse (sauf à un léger moment avec la conseillère) et ça c'est un peu plus problématique, car c'était mon horizon d'attente pour ce livre.

Le problème vient essentiellement du fait que nous ne sommes pas souvent dans les pensées de Maëlle et si cela a un avantage, car c'est un autre côté, les réactions de son entourage qui sont mis en avant, cela ne nous permet pas de comprendre psychologiquement son changement !!! Et c'est un peu dommage. Le but de cet auteur n'est donc pas de nous faire comprendre le changement en elle, mais autour d'elle dans son comportement, dans ses relations avec les autres. L'avantage d'un panel aussi large de personnages, et de nous permettre à la fois d'avoir l'avis de sa soeur comme de son prof. Des avis très différents qui nous laisse entrevoir une réalité complexe.

Le cas du personnage de Maëlle est assez intéressent dans le sens où c'est une jeune fille intelligente, curieuse, révoltée, qu'on n'imaginerait pas tomber dans ce piège insidieux.
Et pourtant... J'avoue que j'avais un peu du mal à retrouver dans ce personnage dont on découvre les pensées quelques fois, l'individu décrit par les autres narrateurs de cette histoire. Je n'éprouvais que peu d'empathie pour elle, elle n'avait rien de cette description de jeune fille intelligente, curieuse, révoltée. Sans doute, un choix de l'auteur pour nous montrer à quel point les gens changent?

La partie qui se déroule en Syrie, est assez courte, et peu explicite, tout est vite racontée en quelques pages. Et même si je le comprend car ce n'est pas le sujet du roman, cela m'a un peu dérangé. Cette section manque de description tant dans leurs conditions de vie, que dans leurs motivations et leurs actions.

Pour ce qui est de la fin ( fin où l'auteur a décidé de faire quelque chose que je déteste: réssusciter un personnage) cela ne m'a pas plus dérange que ça. En effet, ce n'est pas la partie la plus intéressante selon moi du roman, et comme je le disais précédemment je m'étais peu attachée à Maëlle. Cette nouvelle ne m'a donc pas ému outre mesure.
http://carnet-de-bord-litteraire.over-blog.com/et-mes-yeux-se-sont-fermes-de-patrick-bard.html
Par le Editer
Marlene2303 Or
Note : 9/10
Chronique complète ---> https://lmedml.wordpress.com/2016/10/26/et-mes-yeux-se-sont-fermes-patrick-bard/

Il y a de ces lectures que l’on ne peut pas oublier, je pense que celle-ci en fera partie. Les personnages sont vivants, l’histoire prenante et terrifiante. Servie par une plume d’une grande intelligence. Je recommande ce roman à tous les lecteurs, tout âge confondu.
Par le Editer
Avec ces récits de plus en plus nombreux, il était temps que je me lance dans la lecture d’un de ces livres. Oui, le sujet n’est pas joyeux ; oui, c’est totalement fou ; oui, ça nous choque. Mais vous savez quoi ? On a besoin de ce coup de pied aux fesses. Et Bard a bien compris comment s’y prendre.

Maëlle a 16 ans et mène une vie ordinaire : mecs, soirées, disputes avec sa mère. Tout ça, elle gère. Et puis, un jour, elle aime une page facebook. Ce que Maëlle ne sait pas, c’est qu’elle met le doigt sur une pieuvre qui la happe. La propagande DAESH est si forte qu’elle part en Syrie. On lui a promis le Paradis et elle découvre l’Enfer sur terre.

Comment est-elle devenue Ayat ? Pourquoi a-t-elle adhéré à une organisation terroriste qui lui est totalement étrangère ? Comment se passe le retour de ces jeunes embrigadés ? Autant de questions que le livre aborde. Patrick Bard donne à son récit des allures de témoignages avec la polyphonie sur le départ en Syrie puis son retour. Chaque chapitre donne la parole à un personnage : Maëlle, sa famille, son prof, son petit-ami, son futur mari de DAESH, son amie radicalisée et restée en Syrie… Tour à tour, P. Bard nous dresse le portrait d’une ado ordinaire, passée de l’athéisme au radicalisme par le biais de facebook, une jeune-fille que l’on a convaincu qu’elle allait sauvait le monde. N’attendait pas de réel récit avec une histoire chronologique : les personnages ne sont pas décrits et certains évènements restent flous. Cela aurait pu me déranger, mais l’auteur fait en sorte que l’on soit véritablement happé par le récit, si bien que l’on s’en fiche. Les thèmes que l’on connaît bien sont abordés mais sous un nouvel angle et d’autres plus inconnus sont développés pour changer notre regard tout en nous prévenant. Radicalisation par Facebook, conditions de vie des femmes sous DAESH, le problème des retours des embrigadés… L’auteur supprime aussi tout pathos pour ne pas tomber dans le mauvais mélodrame et préfère nous laisser nous forger notre avis. La folie DAESH est si bien retranscrite que l’on est gagné par l’horreur devant tant de paranoïa et de lavage de cerveau. On est pétrifiés car nous sommes aussi impuissants que les parents de Maëlle en se disant qu’on aurait pu dire les mêmes choses qu’eux. On ne lit pas ce livre pour se détendre mais pour s’informer. Le livre nous prévient des moyens de propagande de DAESH tout en nous montrant parfaitement où cela mène, nous laissant glacés par l’effroi.

Un extrait ici : http://lecturesdunenuit.blogspot.fr/2016/10/et-mes-yeux-se-sont-fermes.html

N'afficher que les commentaires des booknautes ayant ce livre en liste de :

Ajouter un commentaire

Ajoutez votre commentaire

Envoyer
Spoiler
Max 0/10000 caractères utilisés
  • aller en page :
  • 1
  • 2
Inscrivez vous !
▶ Crééz votre propre bibliothèque virtuelle.
▶ Découvrez des conseils de lecture.
▶ Echangez avec des milliers de passionnés de lecture.