Livres
573 729
Membres
634 072

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Et pour le pire



Description ajoutée par annick69 2021-04-21T11:08:27+02:00

Résumé

Bénédicte et Vincent auraient pu vieillir paisiblement ensemble. Malheureusement, le destin en a décidé autrement, il y a vingt ans… Vingt ans. Vingt ans à attendre… à attendre que les assassins de sa femme sortent de prison. Depuis vingt ans, Vincent Dolt n'a qu'une seule idée en tête : venger sa douce Bénédicte… Depuis vingt ans, seule la haine le maintient en vie. Mais une vengeance n'est jamais simple, surtout à 86 ans. Il a vécu le meilleur, il se prépare au pire…

Afficher en entier

Classement en biblio - 22 lecteurs

extrait

Extrait ajouté par Virginie-61 2021-07-02T15:32:57+02:00

Ne pas mourir idiot. Ne pas mourir innocent. Si je me suis trompé et que le dernier jour je me retrouve devant saint Pierre, je vais avoir l'air fin. Je préfère saint Patrick, au moins, chez lui, on boit des bières.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Chantal-28 2021-11-26T04:38:38+01:00
Or

Je remercie les éditions Taurnada pour ce service presse et m’excuse pour le retard de publication.

J'ai découvert Noel Boudou dans Benzos un thriller qui m’avais rendu dingue et retourner le cerveau.

Vincent est sans aucun doute le personnage le plus vieux que j’ai pu voir dans un roman, un papi de 86 ans. Il n'a pas froid aux yeux, ni sa langue dans sa poche, aucun filtre ; à mourir de rire avec ses joutes verbales, il se traite lui-même de vieux con,

Les meurtriers de sa femme Bénédicte vont bientôt sortir de prison. Il a décidé de faire justice lui-même. Mais tout ne pas être aussi simple !

Accrochez-cous car il n’y pas de temps mort, le suspense est présent dès les premières pages, l’auteur à une écriture qui passe tout seul.

Ce livre avait tout pour me plaire, des agressions horribles, des morts, des violences, entre autres.

Un bon roman, qui se lit très vite et avec lequel on passe un bon moment c'est un bon thriller, avec un défaut : le calvaire de Bénédicte m’a quelque peu dérangé.

La vengeance est un plat qui se mange froid, celle-là est congelé !!!!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Aurore53 2021-09-07T19:57:42+02:00
Or

J'aime beaucoup ce que propose cette maison d'édition ( TAURNADA) et notamment le format des livres, qui se sont jamais épais et qui se lisent facilement . Je ne crois pas avoir été déçue par une de leurs parutions . ....ET POUR LE PIRE de Noël Boudou ne fera pas exception . Une histoire de vengeance très originale, intense, des personnages vraiment singuliers, particulièrement le personnage de Vincent, qui attend dans son coin que la mort vienne le chercher ( il a 86 ans) , dont seule l'idée de venger sa femme assassiné dans d'atroces conditions, le fait encore tenir debout ,et qui dans cette quête de vengeance, va se faire de nouveaux amis . dans ce livre , il y a de la tendresse, de la violence, de l'humour, de l'humanité , de l'amitié ... on a vraiment le le temps de s'embêter , c'est rythmé et percutant . S'il y a quelques petites invraisemblances ( notamment dans les références musicales et cinématographiques du héros qui ne me semblent pas toujours en concordance avec son âge) et une fin un peu rocambolesque ( mais remplie d'émotions), ça se lit tellement bien qu'on oublie vite ces petits défauts . Un bon moment de lecture en somme, avec un personnage principal qu'on ne peut pas oublier . Un auteur ( que je viens de découvrir) à suivre assurément .

Afficher en entier
Commentaire ajouté par ChristieFO 2021-06-27T13:35:14+02:00
Lu aussi

Tout d’abord et comme bien souvent, je remercie les éditions Taurnada pour leur confiance renouvelée avec l’envoi de ce énième service de presse.

« Et pour le pire » est un roman qui nous raconte le désir de vengeance d’un homme rongé par la haine. Vincent Dolt ne vit que pour se débarrasser des hommes qui ont violé et tué sa femme, vingt ans auparavant.

L’aspect très intéressant du roman est l’âge de son protagoniste. Et oui, ce n’est pas tous les jours que le « héros » d’un roman est un papy de 86 ans. Un papy que je n’ai malheureusement pas aimé du tout. Comme les autres personnages d’ailleurs. Sauf peut-être Magali. Certes on ne la voit que peu mais « Let the sunshine, let the sunshine in… »

La raison pour laquelle je n’ai pas aimé les personnages est assez subjective puisque je les trouvais irréalistes dans leurs attitudes mais en allant jeter un œil à d’autres chroniques j’ai l’air d’être la seule à le penser.

En réalité, le livre en lui-même m’a semblé assez irréaliste. Beaucoup de situations sortent un peu de nulle part, se règlent étrangement et pouf, c’est comme s’il ne s’était rien passé.

Le style d’écriture de l’auteur en revanche m’a bien plus. Très descriptives, avec un vocabulaire plutôt large, les scènes émotionnelles ne vous épargneront pas. Elles sont détaillées et dures alors âmes sensibles s’abstenir. C’est une obligation. Étant moi-même très sensible, j’ai encore du mal à digérer certains passages.

Il y a eu un court instant dans les premiers chapitres du récit un « pourfendeur de suspens » (anciennement appelé « Antichoc ») fréquemment utilisé par un certain auteur de chez Taurnada également. Pour ceux qui ne savent pas de quoi je parle, il s’agit d’une petite phrase glissée dans le récit pour indiquer subtilement qu’il va se passer quelque chose. Personnellement je n’aime pas ça du tout, d’où les surnoms que j’ai pu donner à cette pratique.

Conclusion : Un livre dur et poignant mais qui ne me convient pas particulièrement. À tenter tout de même, pour l’originalité de son personnage principal et la qualité du style d’écriture de l’auteur.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par CorinneBS 2021-06-24T14:43:40+02:00
Or

J’ai passé un moment agréable (enfin si je peux dire ça étant donné le sujet) .On est très vite plongé dans la noirceur, dans la détresse de Vincent. On comprend son envie de vengeance.

L’auteur a des mots qui frappent, des mots parfois très durs, parfois très tendres. Le rythme est là, avec de l’action et des rebondissements. Au-delà de cette histoire noire, on lit une tranche de vie touchante, la solitude, la vieillesse, la mort de l’autre.

. L’auteur a un style incisif et une plume fluide qui donnent envie de connaître le sort qu’il a réservé à ses personnages.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Audeauffret76 2021-05-26T12:00:19+02:00

...ET POUR LE PIRE de NOËL BOUDOU

Ici il n'y a pas à tergiverser, c'est clair, c'est net et précis, c'est une PÉPITE ce livre, de la bombe, un trésor, bref je pourrais user de maintes synonymes pour le qualifier tellement il est formidable.

Noël Boudou, comment ai-je pu passer à côté de cet auteur jusque aujourd'hui? je dis bravo l'artiste!!!

Un livre fort qui reflète complètement la société dans laquelle nous vivons.

Ce livre m'a profondément ému (vraiment, je dis ça très sérieusement!!!...)

A travers son écriture il arrive à donner ce sentiment à distance qui m'a rappelé mon grand-père( un homme formidable), une espèce d'émotion profonde, qui touche et ça, c'est fort.

L'histoire de Vincent, ou plutôt de Bénédicte et Vincent.

Ils auraient pu vieillir paisiblement ensemble.

Malheureusement le destin en a décidé autrement, il y a vingts ans...

Vingts ans à attendre que les assassins de sa femme sortent de prison avec une seule idée en tête : venger sa femme.

Vingt ans que la haine le maintient en vie.

Sa vengeance devenant l'obsession unique.

Des chapitres courts, des histoires croisées, des voisins, de Vincent, vieux et jeune, de sa vengeance.

Un grand père rebelle, mais un rustre au grand coeur.

Touchant, percutant.

Une volonté tenace de la part de l'auteur de nous montrer la réalité, telle qu'elle est, cette société moderne bien pourrie, le futur c'était mieux avant...

Parce que la vie est parfois injuste, parce qu'elle peut être d'une grande cruauté, parce que l'on a l'impression de vivre dans un pays moderne alors que rien ne va.

Parce que la haine, le manque de fermeté de la justice contraignent à se faire justice soi-même.

J'ai ressenti avec une gravité rarement atteinte chaque émotion de ce cher Vincent.

Une écriture que l'on aime ou que l'on déteste, vraie, brute, juste.

Un livre dur, une lecture terrible, bouleversante, un mal nécessaire pour nous bousculer dans notre petit confort et nous faire réfléchir.

Incontestablement un grand auteur au grand coeur, un grand bonhomme que je ne suis pas prête de lâcher.

Une vraie réussite.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Christele-1 2021-05-24T16:17:56+02:00
Diamant

Une quatrième de couverture qui m avait fortement interpellée, l histoire d une vengeance, vingt ans après le meurtre sauvage de sa femme, Vincent Dolt quatre vingt six ans au compteur est fin prêt à recevoir comme il se doit les assassins de sa femme à leur sortie de prison. Vincent se décrit lui-même comme un vieux con, il faut dire que ressasser pendant vingt ans le calvaire de sa douce Bénédicte et tous les scénarios imaginés de comment il s y prendra pour les faire souffrir à leur tour, ça laisse des traces. Alors oui Vincent est bougon, et pas à prendre avec des pincettes, surtout pas avec le curé du village mais bon, il a des excuses et surtout il a de belles réparties et l humour qui sauve a peu près de tout. J ai éprouvé de l empathie pour ce personnage rapidement, parce qu il est terriblement attachant au vu de tout ce qu il a du enduré mais aussi le fait que ce soit un vieillard y est pour beaucoup. Il a toute sa tête et a conserver son franc parlé mais son corps, sa force, ses reflexe, tout le lâche et c est triste. La destinée est imprévisible et un jour apparaissent de nouveaux voisins, un couple de Sénégalais avec leur deux enfants. A partir de ce moment, je n ai plus posé mon livre et j ai trouvé dans l écriture de l auteur une grande ouverture d esprit et un scénario un brin surréaliste, ce qui ne m a pas empêché d apprécier ma lecture. Parce qu au-delà du côté thriller et du choix de l auteur de nous parler des violences faites aux femmes et de la vengeance, j ai aimé ce qu il y avait caché derrière, sur le thème de la solitude, de la vieillesse, de la décrépitude mais aussi son pendant avec les liens familiaux, l appartenance et l amour. Un thriller original et rien que pour cela merci. Complètement atypique, il ne faut pas passez à côté de cette pépite. Bonne lecture.

Un petit mot sur la couverture que je trouve très belle avec ce graphisme en noir et blanc et le rappel au lion sénégalais.

http://latelierdelitote.canalblog.com/archives/2021/05/24/38964591.html

Afficher en entier
Commentaire ajouté par PLE 2021-05-24T10:05:22+02:00

La mission est toujours difficile, pour moi, de vous donner envie de lire un livre que j ai adoré. Là, je vais avoir du mal à trouver les mots tellement j ai aimé celui que je viens de refermer.

«Et pour le pire » est le troisième roman de Noël Boudou et pour la troisième fois j ai pris une méga baffe. Ce mec est un cœur énorme et cela se ressent dans ses bouquins. Certes, il y a de la violence (sinon, ce ne serait pas un thriller) mais il y a toujours une morale. La violence sert de prétexte pour nous raconter une histoire d amour, la plus belle des histoires d amour, celui où on est prêt à donner sa vie pour l être aimé, celui où on ne pardonne pas quand la personne que l on aime a été massacrée par des barbares.

Bon, j en connais, chez les puristes, qui vont dire : ça n existe pas dans la vraie vie une histoire comme ça, ce n est pas possible. Mais là franchement, on s en fout. Noël nous emmène au plus profond de notre âme, là où c est notre cœur qui parle et pas les règles ni les lois.

Avec ce bouquin, je suis passé par tous les sentiments: la colère, la haine, l envie d en découdre, les larmes mais aussi parfois le sourire et encore et toujours l amour.

Dès son premier bouquin, « Elijah » puis avec le second « Bezos » j avais pressenti que l auteur était un très bon. Avec ce nouvel opus, il entre pour moi dans la cour des grands et dans le cercle très restreint des auteurs dont j achète le livre sans même connaître le sujet car je sais que je ne serai pas déçu.

Résumé :

Bénédicte et Vincent auraient pu vieillir paisiblement ensemble. Malheureusement, le destin en a décidé autrement, il y a vingt ans

Vingt ans. Vingt ans à attendre à attendre que les assassins de sa femme sortent de prison.

Depuis vingt ans, Vincent Dolt n'a qu'une seule idée en tête : venger sa douce Bénédicte

Depuis vingt ans, seule la haine le maintient en vie.

Mais une vengeance n'est jamais simple, surtout à 86 ans.

Il a vécu le meilleur, il se prépare au pire

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Flipbook 2021-05-23T21:22:33+02:00
Diamant

3ème roman de cet auteur que je lis.

3ème coup de cœur.

À suivre...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Armony22 2021-05-20T09:29:24+02:00
Or

Dès les premières pages, j'ai vu un petit air du film Gran Torino de et avec Clint Eastwood. J'ai immédiatement associé le personnage de Walt à Vincent.

Vincent qui a perdu sa douce moitié et se prépare à la vengeance. Ca fait 20 ans et il en a 86. Personnage atypique, bougon et irascible, il devient au fil des pages terriblement attachant. Quand des nouveaux voisins emménagent, il va vite s'en faire des amis et passer sont temps à planifier sa vengeance tout en descendant des bières. (un nombre impressionnant, il faut bien le dire ;) )

La plume est acérée et cash. Le rythme est soutenu, pas un seul temps mort. Peut-être certaines redondances, les atrocités subies par Bénédicte nous sont racontées avec moult détails à maintes reprises. Mais mettons cela sur le fait que Vincent a tendance a rabâcher. Il y a un manque de crédibilité sur certaines scènes, tout arrive un peu trop facilement.

Les personnages sont attachants. Le duo improbable de Vincent et Bao est sympa et très drôle par moments. Il y a beaucoup de violence, certes, mais aussi de l'humour et de la tendresse. Des thèmes comme le deuil, la solitude, le racisme sont abordés et nous poussent à la réflexion.

La fin est attendue, il y a quelques petits défauts mais rien de rédhibitoire. Cela donne un petit côté décalé pas désagréable. Un roman qui dépote et fait bien son job de vous divertir.

Un thriller rythmé qui, malgré quelques petites maladresses, vous fera passer un très bon moment. Idéal pour un après-midi pluvieux..., n'hésitez pas.

https://www.facebook.com/lecturesnoirespournuitsblanches

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Waterlyly 2021-05-19T17:46:31+02:00
Argent

Voilà vingt ans que Vincent vit sans sa Bénédicte. Sa femme a été assassinée et il na plus quune idée en tête, celle de se venger. Mais voilà, comment va-t-il y a arriver maintenant quil est devenu un vieil homme ? Ses nouveaux voisins pourraient-ils laider ?

Jai passé un excellent moment de lecture avec ce thriller. Il sagit du deuxième roman de Noël Boudou que je découvre, et je peux confirmer que lauteur a un vrai talent pour ferrer son lecteur. Même si jai trouvé cet opus quelque peu en deçà du précédent, il nen reste pas moins que jai trouvé la lecture très addictive et que jai eu beaucoup de mal à lâcher mon livre.

Demblée, lauteur nous dresse le portrait dun vieil homme bougon et aux préjugés très nombreux. Les personnages secondaires tiendront une grande place dans lintrigue. En effet, ses voisins mont intriguée dès le départ et jai trouvé que Noël avait su ménager un bon suspense, qui perdure jusquau dénouement.

La plume de lauteur est toujours aussi addictive. Avec un style véloce, le roman va à toute vitesse. Le rythme est très soutenu. Les rebondissements sont multiples. Le choix de la première personne pour la narration est particulièrement judicieux.

Un roman original et qui ne souffre daucune longueur. Lintrigue va à tout vitesse et les pages défilent. À découvrir.

Afficher en entier

Date de sortie

Et pour le pire

  • France : 2021-05-13 - Poche (Français)

Activité récente

Évaluations

Les chiffres

lecteurs 22
Commentaires 19
extraits 2
Evaluations 14
Note globale 8.08 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode