Vous utilisez un bloqueur de publicité

Cher Lecteur,

Nous avons détecté que vous utilisez un bloqueur de publicités (AdBlock) pendant votre navigation sur notre site. Bien que nous comprenions les raisons qui peuvent vous pousser à utiliser ces outils, nous tenons à préciser que notre plateforme se finance principalement grâce à des publicités.

Ces publicités, soigneusement sélectionnées, sont principalement axées sur la littérature et l'art. Elles ne sont pas intrusives et peuvent même vous offrir des opportunités intéressantes dans ces domaines. En bloquant ces publicités, vous limitez nos ressources et risquez de manquer des offres pertinentes.

Afin de pouvoir continuer à naviguer et profiter de nos contenus, nous vous demandons de bien vouloir désactiver votre bloqueur de publicités pour notre site. Cela nous permettra de continuer à vous fournir un contenu de qualité et vous de rester connecté aux dernières nouvelles et tendances de la littérature et de l'art.

Pour continuer à accéder à notre contenu, veuillez désactiver votre bloqueur de publicités et cliquer sur le bouton ci-dessous pour recharger la page.

Recharger la page

Nous vous remercions pour votre compréhension et votre soutien.

Cordialement,

L'équipe BookNode

P.S : Si vous souhaitez profiter d'une navigation sans publicité, nous vous proposons notre option Premium. Avec cette offre, vous pourrez parcourir notre contenu de manière illimitée, sans aucune publicité. Pour découvrir plus sur notre offre Premium et prendre un abonnement, cliquez ici.

Livres
720 221
Membres
1 039 567

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Etage 46



Description ajoutée par Bombgirl 2024-02-24T16:08:11+01:00

Résumé

VOUS NE METTREZ PLUS JAMAIS LES PIEDS DANS UN ASCENSEUR...

Patrick n’a pas d’ennemis. Patrick est apprécié de ses collègues. Patrick est même celui dont l'humour est légendaire. Pourtant, Patrick est coincé dans un ascenseur, pris au piège de quatre murs de tôle dans l’immeuble de son entreprise. Alors Patrick croit d’abord à une mauvaise blague. Mais quand ni lui ni son geôlier ne semblent plus vraiment avoir le cœur à la plaisanterie, il ne lui reste qu’une option : s’évader au risque de se laisser dévorer par ce monstre d’acier. Dans cet immeuble affichant 45 niveaux, la clé de sa survie pourrait bien se trouver à l’étage 46… Dans ce thriller angoissant conté avec un style captivant et cinématographique, vous ne pourrez que vous laisser happer totalement... à vos risques et périls.

Afficher en entier

Classement en biblio - 21 lecteurs


Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par lesfillesduvendredi 2024-05-15T17:47:03+02:00
Pas apprécié

Je n'ai vraiment pas apprécié ce livre. Si le scénario sent le déjà vu, c'est surtout l'écriture qui pèche. Je l'ai trouvé lourde et répétitive parfois. Certaines descriptions me semblent inutilement gores. Certains passages sont très longs... ça manque de rythme dans l'écriture. J'ai failli ne pas le terminer ! (et ça m'arrive très rarement)

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Thrillerschronicles 2024-04-23T15:10:08+02:00
Or

Après avoir lu ce livre, vous ne verrez plus les ascenseurs de la même manière, je vous l'assure. Pour les claustrophobes, peut-être vaudrait-il mieux emprunter les escaliers... Ou peut-être pas...

"Étage 46" est ma première incursion dans l'univers littéraire de Christian Guillerme, et je ne suis pas déçu de cette découverte.

Christian Guillerme nous scotche littéralement, ne nous laissant aucun répit. Nous nous retrouvons prisonniers de cet ascenseur malgré nous, pour toute la durée de notre lecture. Un subtil mélange entre "Piège de cristal" et, pour quelqu'un comme moi, presque dans la cinquantaine (le 16 avril), "La Tour infernale"...

Philippe prend sa retraite, et pour marquer cet événement, il organise un pot de départ au 45ème étage. de nombreux convives sont présents, parmi lesquels Patrick, l'un des collaborateurs les plus proches de Philippe et son meilleur ami. Patrick est le gars sympa, toujours prêt à plaisanter.

Quelques minutes plus tard, Patrick se retrouve coincé dans l'ascenseur, persuadé d'être la cible d'une plaisanterie orchestrée par Philippe pour célébrer son départ. Mais au fil des échanges via l'interphone, l'ambiance change, et une atmosphère oppressante s'installe. Pris de panique, Patrick tente de comprendre qui pourrait lui en vouloir à ce point. Il est impératif de sortir de cette cabine d'ascenseur devenue anxiogène au fil des heures. La folie menace, mais Patrick doit surmonter sa peur. Il lui faut trouver une solution face à cette personne qui semble tout contrôler à distance depuis le PC sécurité. Mais qui est vraiment aux commandes ?

Pris au piège dans cette tour de 45 étages, Patrick parviendra-t-il à trouver une issue à l'étage 46... ?

C'est un huis clos anxiogène et oppressant que nous offre Christian Guillerme dans son thriller. le personnage principal, Patrick, traversant toutes les émotions imaginables dans des conditions extrêmes, est parfaitement exploité.

Et que dire de la conclusion... tout simplement excellente. On reste captivé par cette lecture, une fois de plus, angoissante. Il est difficile de décrocher. Captivant, même si la seconde moitié du livre semble avoir des accents hollywoodiens, je suis convaincu que "Étage 46" pourrait aisément être adapté au cinéma.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Entournantlespages 2024-04-16T20:51:16+02:00
Bronze

Christian Guillerme nous plante rapidement le décor, nous présentant les principaux personnages et en mettant vite son héros en difficulté. Passée la question de savoir qui est le coupable, vient celle du pourquoi. Et c’est bien celle-là qui m’a tenue en éveil pendant toute cette lecture. L’immersion est efficace et la tension est palpable. Malheureusement, j’ai parfois eu du mal à vraiment y croire. Et cela m’a sorti de l’histoire.

J’ai eu du mal à croire que la personne retenant Patrick aille jusqu’à ses extrémités et prépare un plan d’une telle envergure. Comme j’ai eu du mal à croire que l’on puisse cacher l’étage entier d’un immeuble à tous ceux qui y travaillent. Pourtant, l’intrigue est bien tenue avec des moments de tension et d’action satisfaisants. Malheureusement, je n’y ai pas totalement trouvé mon compte.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Lillyunlivre 2024-04-04T08:10:17+02:00
Argent

MON AVIS

Ce que j’ai aimé :

+ Des rebondissements inattendus

+ De la surprise et de l’héroïsme

+ Un puzzle qui fait chauffer les méninges

+ Un suspens bien tenu et une fin digne de Die Hard !

Ce que j’ai moins aimé :

- Un début qui m’a rendu hésitante qui néanmoins explique bien la suite.

Pour la petite histoire :

Patrick fête avec ses collègues le départ à la retraite de Philippe, collègue et ami. La soirée touchait à sa fin sur une note bien heureuse avec Ambre, la nouvelle recrue, quand une mauvaise blague prend des tournures inquiétante.

Philippe est-il vraiment le collègue et ami attentionné de Patrick ?

Comment une simple blague a-t-elle pu tourner en un tel désastre ?

Mon Avis :

Au début de ma lecture, je n’ai pas trouvé mon bonheur. Je me disais que ça semblait long et pourquoi ces deux premiers chapitres ? J’ai rapidement réalisé que chaque chose allait servir pour mieux assembler le puzzle.

C’est une lecture qui captive, tout comme Patrick, le lecteur est amené à de demander pourquoi IL lui en veut autant ! Une blague ? Non ça part trop loin… Une rancœur ? Oui, mais POURQUOI ? On est amené à la réflexion, à se poser ces questions, à présumer, mais en quelques mots, nos convictions basculent, d’autres hypothèses viennent prendre la relève, mais elles aussi finissent par s’évérer incorrectes… J’avoue ne pas du tout mettre attendue à ce dénouement ! BRAVO ! C’est quelque chose que j’adore, être surprise pour le meilleur et pour le pire 😉

Les personnages sont très bien réfléchis, les maladies psychologiques sont à l’honneur, tout comme les petits tracas et comment on y fait face, en sommes l’auteur à bâcher son sujet et nous le propose de manière fluide et bien intégré à l’histoire.

Je dois dire que la fin m’a rendue toute triste… je ne m’y attendais pas, espérant une finalité heureuse, mais on ne peut pas tout avoir et c’est une fin digne de Die Hard, composé d’action dans la douleur XD

En conclusion, ne vous laissez pas duper par les apparences car L’étage 46 détient les réponses cachées dans un coin sombre !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par CharlyyGentlePhoenix 2024-04-02T19:19:09+02:00
Diamant

Étage 46 - Un Livre de Christian Guillerme (Français, 1963) - 366 pages - Ed. L’oiseau Noir – Sorti le 23 Février 2024

« Le point zéro de sa vie » c’est le cumul de la souffrance ?! Violente dépression ! Que faire ? On se tue ? Non, mama compte encore sur nous ! …

« Ça vous amuse ? » l’interloque un de ses meilleurs élèves au sujet d’un devoir. Que peut-il bien avoir en tête ?

« — J’avais déjà remarqué que vous aviez quelque chose contre moi. Dès le début du trimestre, j’ai su que vous alliez me rabaisser à la moindre occasion. »

C’est pas tous les jours facile de se faire exploser la gueule par ses élèves qui jugent avoir un trop mauvais note.

Une personne se retrouve coincée dans un ascenseur « à la Stephen King »ils essaient tout pour s’en sortir, mais les urgences ne répondent pas… Ils seraient retenus par un certain « Patrick »

« Son instinct de survie lui commandait de composer avec son interlocuteur, il n’était plus maître de ses propres choix »

Je n’ai pas particulièrement chopé la peur des ascenseurs… Philippe s’imagine des histoires dans sa tête pour passer le temps.

Entre citations qui sont enfin reléguées au rang de « débiles » qu’elles méritent, autour d'un verre de champagne, Partick et Ambre s’attardent sur Philippe qui leur avait glissé un clin d’œil auparavant (l'histoire est quelque peu dans le désordre).

« Secouant la tête pour revenir au présent, Patrick arracha l’affiche au slogan éculé avant de la rouler en boule et de la jeter au sol. Il sortit en jurant de faire payer très cher ces deux tarés si jamais ils avaient posé la main sur Ambre.

Comment Philippe avait-il bien pu sombrer dans cette folie sans retour ? Tout cela lui paraissait totalement irréel »

« Connais-tu ce qu’on appelle le syndrome d’Hubris ?

Sans attendre de réponse, Patrick continua.

— En gros, c’est lorsque le pouvoir rend fou. On s’imagine au-dessus de tous, car on a un peu de puissance. »

Par un concours de circonstance,

Richard et Patrick vont devenir amis avec une bonne bière…

C’est très « huis clos » ! Je vais vous dire le « huis clos » tel que je l’aime et tel que je l’écris. Il s’agit d’un espace isolé mais pas exigu, comme, une petite île, mais pas déserte. Juste peu peuplée. Je fais entrer en interagir plus de personnages, les héros se déplacent (pas figés dans un ascenseur !) Voilà maintenant vous connaissez mon style qui est certes un « huis clos » moins poussé mais ça reste le genre.

La plupart des Livres commencent bien mais vont decrescendo, celui-ci maintient peu ou prou une certaine qualité.

Au final je me suis surpris à le terminer rapidement en en profitant un maximum, sans beaucoup me forcer. Un gage de succès.

Mais bien sûr il s’agit simplement de mon avis ! Vous pouvez vous faire votre propre avis ; -) …

Phoenix

++

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Enlivre_moi 2024-03-15T18:01:02+01:00
Lu aussi

Patrick s'apprête à partir de sa société pour le week-end, lorsqu'il se retrouve coincé dans l'un des ascenseurs de la tour. Manque de chance, mauvaise blague ou oeuvre d'un psychopathe ?

En tombant sur le résumé de ce roman je me suis dit qu'il était fait pour moi ! En effet, c'est tout à fait le genre d'intrigues que je regarde en film et je me demandais ce que ça allait donner en livre 😊

Et j'ai vraiment passé un très bon moment. On rentre vite dans le vif du sujet (et dans l'ascenseur 😆) et il n'y a pas de temps morts. Une sorte de Piège de cristal à la française (et en moins musclé). D'ailleurs j'ai aimé les références à ce film et à d'autres qui parsemaient le livre.

Nous avons donc un roman sans temps morts, avec de l'action mais aussi du suspense. Je n'ai pas peur de rester coincé dans un ascenseur, par contre être dans un grand immeuble vide la nuit c'est stressant 😱 Pourtant à chaque fois j'avais envie de vite reprendre ma lecture 😏

La fin était vraiment haletante et l'un des éléments m'a surprise, juste j'aurais aimé d'autres explications finales car elles sont quand même peu probables.

Bref, un thriller efficace qui fait passer un très bon moment en huis-clos ! Ascensumophobe (oui c'est le vrai mot !) s'abstenir !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Sophie-581 2024-03-13T13:41:47+01:00
Diamant

Je retrouve avec grand plaisir la plume de Christian Guillerme que j ai eu la chance de rencontrer déjà plusieurs fois

L auteur aime bien les lieux atypiques où installer son histoire puisque cette fois ci, il nous entraîne dans un ascenceur

J ai eu l occasion de prendre l ascenceur dans une des tours de la défense à l occasion d une formation. J ai le souvenir de la sensation lorsque l ascenseur monte dans les hauts niveaux sans s arrêter pendant une vingtaine d étages. Je ne m imagine pas du tout vivre ce que va vivre Patrick 😱

Tout un tas de coïncidences vont entraîner ce pauvre Patrick dans une terrifiante aventure...

L auteur nous prend au piège avec lui dans cet ascenseur puis dans ce mystérieux étage 46 où tout est possible et surtout le pire (quand même je suis intriguée par ces niveaux mystères qui existent dans certains bâtiments et réservés aux détenteurs de la "clef")

Christian Guillerme a une plume qui nous plonge au cœur de l histoire et nous fait totalement vivre les mésaventures de ses personnages

Encore une fois, j ai été embarquée dans l histoire du début à la fin, merci

Belles lectures à tous

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Lecture_en_famille 2024-03-08T11:28:02+01:00
Or

wow je ne sais pas si c'est parce que je ne suis pas rassurée dans un ascenseur, mais j'ai rarement lu un thriller qui m'ait autant oppressée !

Dès les premières lignes l’auteur sait captiver notre attention, je me suis demandée où cela aller nous mener et j’ai eu bien du mal à lâcher ma lecture avant de savoir ! Je peux vous dire que le stress est à son summum , j'ai parfois retenu mon souffle ! L'écriture très cinématographique fait qu'on ressent parfaitement les scènes, on a l'impression d'évoluer aux côtés de Patrick, limite on se surprend à sursauter !

C'est machiavélique à souhait, j'adore ! Les rebondissements sont aussi nombreux qu'inattendus, quand on pense avoir deviné un truc il se produit un autre évènement qu’on n’avait pas vu venir, c’est vraiment bien ficelé ; après cette lecture vous ne regarderez plus vos collègues de la même façon et aurez un petit arrêt avant de prendre l'ascenseur 😅 Je ne suis pas passée loin du coup de cœur mais j'ai trouvé le mobile un peu léger par rapport à la qualité l'histoire (mais de n'est que mon ressenti personnel bien sûr) et ça ne m'a pas empêchée de dévorer cette lecture en 2 jours à peine.

↪️ En bref un thriller haletant qui vous apportera une bonne dose de stress, foncez !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Sorah 2024-03-07T16:10:48+01:00
Argent

Une fête de bureau pour la retraite de son ami Philippe.

Un passage dans l'ascenseur pour partir.

Et voilà un Patrick pris dans un engrenage délirant !

Blague de son collègue ? Ou bien est-ce le début d'une descente aux enfers ?

Voilà un huis-clos haletant et sans temps mort grâce aux chapitres courts et à l'écriture fluide et rythmée.

Christian Guillerme prend le temps d'installer son ambiance. L'angoisse monte peu à peu, la tension monte crescendo jusqu'à arriver à un rythme trépidant où l'on suit la survie de Patrick.

Comme lui, nous sommes dans le brouillard, nous ne comprenons pas les tenants et les aboutissants. On se demande "Mais pourquoi ?"

C'est d'ailleurs le petit bémol que j'aurais à faire sur ce roman. J'ai trouvé les explications un peu décevantes au vu de tout le reste. J'aurais aimé quelque chose de plus machiavélique encore. C'est mon côté psychopathe qui s'exprime 🤣

Idem, certaines choses se devinent facilement mais j'avoue que c'est venu sur le tard.

Je résumerais donc ce livre avec cette phrase:

"Quand survie rime avec folie !"

Je remercie les éditions L'oiseau noir ainsi que NetGalley pour la lecture de ce thriller !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par sagweste 2024-02-28T11:08:29+01:00
Diamant

https://saginlibrio.over-blog.com/2024/02/etage-46-de-christian-guillerme.html

L'effet 'whaou' je l'ai ressenti en lisant ce livre quasiment d'une traite, impossible de lâcher Patrick, coincé dans un building par un psychopathe démesuré!

Deuxième roman que je lis de l'auteur (Transaction en 2021) et je suis scotchée par sa plume hyper addictive, ne laissant aucun répit à ses personnages ou au lecteur de souffler 30 secondes.

Une mauvaise blague, un collègue coincé dans un ascenseur, une voix synthétique qui intervient, et une nuit en enfer s'ouvre... brrr, on se laisse vivre au cœur de cette cabine de l'horreur et cette voix qui semble détenir le pourquoi du comment.

Je me suis beaucoup attachée à Patrick, sa détresse de ne rien comprendre, son angoisse d'être enfermé, de ne pas savoir combien de temps, et si une issue sera possible. Ses envies d'un ailleurs et d'un échappatoire, ses questionnements, sa colère, ses moments où il se sent déconnecté, ses interactions avec la voix...

ET le psychopathe dans tout ça? Je vous laisse le découvrir !!!

Un roman intense, magnifiquement noir! J'ai adoré et bien plus! J'adore tomber sur ce genre de pépite.

Enjoy!

Afficher en entier

Date de sortie

Sortie récente

"Etage 46" est sorti 2024-02-23T23:45:29+01:00
background Layer 1 23 Février

Date de sortie

Etage 46

  • France : 2024-02-23 (Français)

Activité récente

Évaluations

Editeurs

Les chiffres

lecteurs 21
Commentaires 15
extraits 0
Evaluations 14
Note globale 7.86 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode