Livres
466 578
Membres
430 645

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode


Ajouter un commentaire


Liste des commentaires

Commentaire ajouté par Marlene2303 2017-11-08T18:43:25+01:00
Diamant

http://www.lmedml.fr/2017/11/08/etoile-de-brume-lily-r-davis/

Lire ce roman fut intense, très intense. Cette histoire aborde un thème qui me touche de très près. J’ai été confronté à la bipolarité, j’ai ressenti des émotions parfois indéchiffrables pour comprendre mon père qui était bipolaire. Ce roman, il fallait que je le lise, j’ai été de suite attirée par l’originalité du thème traité par l’auteure. C’était un pari très osé de mettre en scène une héroïne bipolaire, et je peux vous dire que ce roman offre au lecteur une palette incroyable d’émotions. Je pense que vous devez vraiment mettre de côté vos a priori sur la bipolarité, souvent très mal perçue par ceux qui ne connaissent en rien les tenants et les aboutissants de cette maladie.

Le résumé m’a tout de suite convaincue que cette histoire allait être abordée avec beaucoup de tact, de sensibilité et d’intensité. Mais j’étais très loin de m’imaginer être totalement emportée dans le tourbillon de la vie de Brume… J’avais envie de la suivre au quotidien, aux prises avec ses démons intérieurs, en proie à un espoir qui pourrait naître de sa rencontre avec Jensen.

Brume, notre héroïne, est une jeune femme exceptionnelle, elle est intelligente, passionnée, un peu fantasque et tout simplement particulière aux yeux des autres, aux yeux de ceux qui ne savent pas qu’elle est malade. Elle pourrait passer pour une originale tant que les médicaments musellent ses phases maniaques et ses phases de profondes dépressions. Brume a besoin de normalité dans sa vie, mais que peut-on qualifier de normal ? Elle va à l’université, elle étudie la philosophie, elle a l’âme d’une artiste qui se perd dans ses peintures, abreuvant ses toiles de tout ce qui la stimule. Et depuis sa rentrée à l’université et sa rencontre avec Jensen, c’est lui qui occupe toutes ses pensées, c’est, malgré tout ce qu’il lui apporte, lui aussi qui fait renaître ses vieux démons, tapis dans l’ombre, n’attendant qu’une incertitude, qu’une crainte ou un choc trop intense pour la faire retomber dans l’excès. Jensen va lui apporter de l’espoir mais aussi faire resurgir certaines peurs, alimenter son instabilité… Mais c’est sans compter sur la force tranquille de Jensen qui sera là au moindre faux pas, à la moindre part d’ombre de Brume.

Ce roman n’est pas une simple romance, ce livre transmet un message de tolérance et d’acceptation. La bipolarité est une maladie méconnue, je sais ce que les gens en pensent, comment ils jugent les personnes atteintes de cette maladie, sans savoir réellement de quoi il est question. Je me suis tout de suite attachée à Brume, et ce, grâce au style singulier de l’auteure. On est comme transporté dans le subconscient de cette héroïne, je vous en convient qu’à certains moments c’est très perturbant car on se retrouve dans sa tête, on vit avec elle son quotidien, ses angoisses, ses peurs et ses espoirs. J’ai été très touchée par son histoire, et sa relation avec Jensen. Cette romance qui flirte avec une réalité saisissante est un véritable coup de cœur pour moi. J’ai été percutée de plein fouet pour ce récit, évident comme un écho à ma propre relation avec cette maladie, j’ai été infiniment compréhensive envers Brume, adoptant un peu l’attitude de Jensen envers elle, j’ai adoré le cheminement de l’histoire, malgré l’aspect déchirant et dramatique de certains rebondissements qui éclairent le lecteur sur ce que cette maladie implique dans la vie du malade.

On début le roman avec une explication très claire de la part de l’auteure, elle nous averti sur le sujet qu’elle traite dans son roman. Elle sensibilise le lecteur dès les premières lignes, et pour tout vous dire, j’ai été suspendue à ses mots du début à la fin, j’ai souffert avec nos personnages, mais j’ai aussi aimé et ressenti énormément d’émotions diverses et variées. J’ai eu de nombreuses pensées pour mon père durant ma lecture, comprenant la vie de Brume, j’avais envie d’être là pour elle, de l’encourager dans ses rêves, en gardant toujours à l’esprit que cette maladie est sournois et qu’elle est difficile à vivre. Les personnages de ce roman nous emmènent dans un récit très complexe. Nos héros centraux sont très importants et apportent leur lot de peines et de joies. Je me suis beaucoup attachée à Finn, le cousin de Brume. Je l’ai trouvé tellement vrai, généreux et aimant. Sa relation avec Brume est très particulière, presque fusionnelle, il est son équilibre, celui à qui elle peut tout dire sans avoir peur d’être jugée. Bien sûr, je me suis aussi attachée à la grand-mère de Brume, j’aurais donné n’importe quoi pour avoir une grand-mère comme elle, tel un phare dans l’obscurité, car c’est ce qu’elle est pour Brume. C’est aussi chez elle que notre héroïne se réfugie quand c’est trop dur d’exister auprès de personnes qui ne sont pas au courant de sa maladie. J’ai aimé chacun des personnages, différemment, car ils apportent tous leur pierre à l’ouvrage. J’ai compris leur réaction, leur personnalité mais j’ai parfois ressenti de l’amertume et de la colère envers certains d’entre eux, tout en comprenant leur façon d’agir et de réagir, car le contexte est particulier, délicat et qu’il faut avoir les épaules solides pour apporter son aide à son prochain, surtout quand la dite personne ne souhaite pas être aider.

L’auteure met en lumière une maladie méconnue dans un scénario exceptionnel. A mes yeux, tout y est ! Elle a fait le tour de beaucoup de situation qui vont survenir dans la vie de Brume, nous mettant face à nos émotions. L’aspect psychologique est très intense, vous vous en doutez vu le thème, l’approche de l’auteure est hypnotique, on se fond dans les méandres de l’esprit de Brume, se déconnectant parfois totalement de la réalité, cherchant du réconfort dans un monde rempli de vide, dans un monde où elle ne serait Brume, la fille bizarre qui vit un peu trop vite, un peu trop intensément. La dynamique de la romance est unique, elle prend en compte énormément de paramètres, elle se développe avec douceur, sensibilité et compréhension. J’ai de suite adoré le personnage de Jensen, même si je vous avoue que j’ai douté de ses intentions vis à vis de Brume. Mais l’auteure nous propose un récit très complet, au fil des pages, au cœur de la tourmente, on apprend beaucoup sur nos protagonistes, sur leur histoire, leur passé et leur façon d’appréhender l’avenir. Elle nous transmet d’autres messages à travers le quotidien des personnages secondaires, toujours en corrélation avec la vie de Brume, car tout les gens qui gravitent autour d’elle se retrouvent inévitablement au cœur de ses démons.

Ce roman, j’appréhendais tout de même de le lire, de mon point de vue, il a forcément eu un goût différent par rapport à un lecteur lambda qui n’a jamais été confronté à la bipolarité dans son entourage. J’ai mon point de vue « extérieur », car j’ai été celle qui vit au quotidien avec une personne ayant cette maladie, je me suis sentie vraiment concernée par la vie de Brume, étant parfois très mal émotionnellement, ce roman m’a rappelé certaines choses de mon passé, et vous savez quoi, je n’ai jamais gardé de mauvais souvenir de mon père, j’ai toujours fait en sorte de me remémorer les bons moments, car après tout, ils étaient nombreux aussi.

La plume de l’auteure est singulière, unique en son genre avec un côté poétique et un peu lyrique. Vivre cette aventure avec Brume c’est poser un regard bienveillant sur quelque chose que l’on est pas à même de comprendre. J’ai aimé le style de l’auteure, sa façon d’emporter le lecteur, sa façon de fondre la réalité avec la fiction. Sa façon d’aborder ce thème si mal perçu. Les détails sont saisissants car ils se fondent dans l’histoire, on ne ressent pas de lourdeur dans l’histoire, on ne tourne jamais en rond, on progresse dans un récit dont il est impossible de deviner l’issue finale. Le roman est scindé en plusieurs parties, comme des étapes dans la vie de Brume. On la suit dans ses phases de manie et de dépression, c’est vraiment percutant. J’ai pleuré à plusieurs reprises, j’ai été assaillie par beaucoup d’émotions jusqu’à parfois ressentir une sensation d’étouffement, comme-ci j’arrivais à ressentir la détresse de Brume. Lily R. Davis ne surjoue pas, jamais, elle nous plonge dans un univers fantasque, très bien exploité pour que le lecteur se sente en osmose avec l’histoire. Comme je l’ai dit, le style est particulier, mais je n’ai eu aucun mal à m’y faire, au contraire, j’ai aimé cette différence, cette écriture à fleur de peau, intense et ô combien représentative de la particularité de Brume. Cette héroïne passionnante, attachante et pleine de fêlures.

L’auteure ne nous vend pas du vent. Elle nous plonge dans une histoire sensationnelle, vous allez très certainement être perdus au milieu des émotions qui se dégagent de cette histoire, car il n’est pas aisé de se positionner face à ce que nos personnages vont vivre. Pour moi, ce roman est un vrai chef-d’oeuvre. Vous allez être secoués, sachez-le, ce récit n’est pas enjolivé, j’ai été frappé par le côté « vrai » et « poignant » de cette romance, les sentiments amoureux viennent sublimer l’ensemble avec beaucoup de douceur qui contrebalance très bien avec le tempérament incontrôlable de notre héroïne et l’aspect dramatique du récit.

J’espère sincèrement que vous aurez envie de découvrir ce roman, pour son unicité et son originalité, pour le message qu’il transmet, pour le thème peut usité que l’auteure a abordé ! J’espère que vous aurez envie de découvrir la vie de Brume, cette jeune femme unique et particulière qui se débat avec ses émotions, sa vie et ses rêves. J’espère aussi que vous aborderez ce roman avec toute la considération qu’il mérite, car je vous assure que vous en ressortirez grandit, ce roman nous « montre » certaines facettes de la bipolarité, j’ai trouvé que l’auteure est restée juste du début à la fin, en restant crédible et cohérente, tout en nous faisant rêver avec son héroïne et son héros hors du commun.

En bref, vous l’aurez compris, ce roman a eu un impact particulier sur moi. Le coup de cœur s’est fait sentir très rapidement, à mesure que j’ai fais connaissance avec Brume, Jensen et tous les autres personnages. La plume de l’auteure est poétique, unique et libre de droit, ce roman sera perçu différemment d’un lecteur à l’autre, Lily R. Davis nous propose une romance percutante, menée tambour battant, mise en scène avec beaucoup de tact, le récit est parfois violant et perturbant, mais toujours avec cette pointe d’espoir et de petits bonheurs à venir. Ce roman restera pour moi particulier, un petit chef-d’oeuvre à découvrir sans aucune idées préconçue sur un thème encore très controversé. La littérature nous prouve que les mots sont de véritables armes mais qu’ils peuvent aussi être source d’un grand bonheur et d’émotions d’une rare intensité. Pour moi, un roman inoubliable et incontournable.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par helayss 2017-12-20T12:01:37+01:00
Lu aussi

Pour le coup, je suis très embêtée.

Autant j'ai adoré ses M/M, autant j'ai eu vraiment beaucoup de mal avec celui-ci. C'est toujours aussi bien écrit, mais l'histoire m'a laissée insensible. Pire, je me suis ennuyée au point de m'endormir. Je n'ai pas accroché avec les personnages ou quoi que ce soit et j'ai fini par lire en diagonal pour m'en débarrasser au plus vite.

Trop mou. Trop long. Trop fade. Soporifique.

Au vu des commentaires élogieux, j'ai vraiment l'impression d'être passé à côté de ce livre ou de ne pas avoir su capter son histoire, sa profondeur ...

Bref, grosse déception, mais Lily Haime reste une de mes auteures favorites. On ne peut pas tout aimer.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par bscmm 2018-12-11T00:11:47+01:00
Diamant

Une lecture qui me fût follement intensive, puissante, fiévreuse, frénétique, et finalement si peu qualifiable .

Absolument tout me marque dans cette histoire, des personnages, à leurs actions, en passant par leurs réactions, ainsi que les détails si beaux si puissants, la force de cet écrit si explosif, exaltant, arrachant, troublant mettant en doute la raison et sa manière de mettre en marche notre monde sur quelque chose de finalement impossible à quantifier.

Une barrière si floue, si éthérée.

Ce livre me touchant de très près, il m'a arraché et subjugué par sa véracité.

En commençant par mettre bien en avant le terme de psychose maniaco-dépressive et non bipolaire, le terme bipolaire ne reflète que si peu toute cette explosion, ses multiples rythmes éreintants, que ce soit pour la personne maniaco-dépressive ou pour son entourage.

Psychose maniaco-dépressif mets tellement plus en évidence les sommets vertigineux atteints, qui donne ce tourbillon ardant incessant d'énergie et de toute-puissance, pour céder à la plus vive et déchirante des chutes.

Brume incarne majestueusement cette lutte inachevable, avec sa nonchalance qu'elle n'a de cesse de vouloir contrôler pour ne pas céder aux pulsions qui lui soufflent à tout moment qu'une partie d'elle se terre, murée par la volonté de ceux qu'ils l'entourent.

Elle montre cette souffrance, ce doute qui taraude son esprit, ceux de ses proches, en ne sachant pas ou la limite d'un esprit malade se trouve par rapport à ce qu'on pourrait attendre d'un esprit dit rationnel.

On se demande ou s'arrête les sentiments, les émotions, les sensations dites normales et quand viennent s'entremêler, grignoter petit à petit cette intensité d'une extrême profondeur euphorique, exaltante, désinvolte, absoute de toutes limites, mélancolique si désillusoire.

Les personnages donnent tout à ce récit.

Il lui donne son essence, sa profondeur, ses sommets, sa passion, ses fulgurances, ses déchirances, ses déchéances, ses peurs, son trouble.

Je ne saurais décrire ce qu'ils éveillent en moi, ce qui est certain c'est qu'ils ne sont pas resté sur le papier, prisonniers des pages mais me sont devenue bien plus réels qu'illusoires.

Comme seule des personnages bouleversants, arrachant peuvent vous marquer.

Leurs relations sont aussi belles que dures, seulement en constatant que ce qui est négatif impacte cinq fois plus je conclue qu'elles sont infiniment éclatantes.

Je marquerais particulièrement le lien de Jensen et Brume.

Absolu, certain, dépendant, si aveugle qu'il illumine tout, tout en étant si lucide.

J'ai trouvé que ce moment où Jensen dit à Brume qu'il la suivra toujours, que ce soit dans ses isolements que dans ses incompréhensions avec parallèlement l'accroche de l'image de Brume se laissant guider dans leurs courses en parfait apaisement et confiance en Jensen résume très justement leurs relations.

En sentant l'importance et l'impact que ce livre allait avoir sur moi, j'ai vraiment voulu prendre mon temps pour me le rendre encore plus particulier qu'il ne l'était déjà.

Plus je poursuivais mon ascension plus j'avais le désir de faire se poursuivre l'histoire encore et encore, la repoussée toujours plus loin mais j'avais parfois tellement l'impression de suffoquer sous cette histoire écrasante, éreintante, vertigineuse que je voulais avancer encore et encore pour en finir au plus vite avec cette lecture étouffante, révélatrice.

J'avais une pression avant chaque retour dans ce livre qui m'empruntait une partie de moi hors de ses pages, et pourtant je replongeais entièrement dedans, aspirée et accrochée.

Je n'ai jamais autant réagi à une lecture, jamais aussi physiquement, avec ses pulsations harassantes, ardentes, paralysantes et douloureuses. Avec ce besoin de prendre absolument le temps de le lire, de l’absorber, le ressentir mais cela en devenait tellement intense, frénétique, que j'avais la nécessité de le finir au plus vite.

On ne peut que se demander tout du long où est la mesure d'une vie, d'une pensée, d'une réflexion, il n'y en a aucune car ça ne peut être.

C'est pages m'ont été et me sont encore tellement obsédante, en me laissant si vides, perdue tout en étant si expansive que la suite va me paraître plus fade tant ce livre a fait ressortir de folles pulsations.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par EmaPiplette 2017-12-24T19:07:37+01:00
Diamant

https://lespiplettespapotent.wordpress.com/2017/12/15/etoile-de-brume-de-lily-r-davis-2/

Un livre de toute beauté…

J’ai pris mon temps pour lire ce livre, je l’ai dégusté et savouré… [...]

« Étoile de Brume », et un livre magnifique, qui va traiter d’un sujet peu connus. En faite, non, d’un sujet que tout le monde CROIT connaitre mais qui en réalité reste inconnu pour la majeure partie d’entre nous. Mais l’auteur ne fais pas que nous éclairer sur une maladie, elle nous transmet des émotions, pour ma part j’ai reçu une claque :

Qui sommes nous pour juger une personne ?

Qui est normale ?

Car qu’est-ce que la normalité ?

Mais, ce livre n’est pas juste une histoire, c’est L’histoire de Brume et de Jensen, une histoire poignante, belle mais avec son lot d’inquiétudes, de douleurs, de souffrances… on va vivre avec eux, à travers d’eux, et l’amour est beau, il est fort…

Comment les proches arrivent-ils à gérer tout cela ?

Comment font-ils face ?

Mais surtout, il ne faut jamais oublier la personne qui a la maladie car c’est elle qui doit vivre avec et surtout qui doit faire face…

Beaucoup d’émotion, et pour cette chronique, j’ai décidé de ne rien vous dire, et je ne l’ai pas écrite de la même manière que d’habitude car je pense que c’est un livre qu’il faut ressentir au plus profond de vous, qu’il faut vraiment lire et se laisser envoûter par la plume plus qu’intense et additive de Lily R Davis… Alors, je laisse le mystère et j’espère vous avoir donné l’envie d’en savoir davantage et de lire ce livre….

#Ema...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Opalinne 2018-05-07T12:46:54+02:00
Or

Comme toujours avec Lily, c'est fort en émotion.

Dans ce roman, elle relate avec justesse la complexité de la bipolarité.

Une histoire difficile, intense qui nous met le cœur à l'envers, qui nous retourne le cerveau et nous fait tomber amoureux des personnages.

De la grande Lily quoi ! ...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par alexiabutler 2018-05-12T19:45:30+02:00
Or

Je n'ai pas aimé ce roman pour son histoire d'amour. Même si, oui, elle est saisissante, magnifique, à couper le souffle... Mais les 100 premières pages, celles qui relatent la rencontre des héros et le début de leur histoire, m'ont quasiment laissée de marbre. Je ne voyais pas ce que la maladie de Brume venait faire là, pire, je me disais même que l'auteur s'était trompée de pathologie et que son héroïne était hyperactive. Et puis il y a eu la chute... et là, je suis tombée amoureuse. De la justesse des mots utilisés, de la poésie qui s'en dégage, du combat mené par Brume et Jensen, de toutes les nuances de la personnalité de l'héroïne, qui la rendent si réelle et si imparfaite. Comme le dit l'auteur au début du livre, "bipolaire" est un mot trop souvent utilisé, et on ne se rend plus vraiment compte de tout ce que ça implique. Ce roman nous l'explique.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par MAMIKAT31 2017-11-14T11:40:48+01:00
Diamant

Une histoire dense, riche. C'est fatiguant par moment, puisqu'on se retrouve dans le cerveau de Brume, à tourner avec ses pensées. On monte avec elle, on plane avec elle et on tombe avec elle. Jensen est juste parfait et tous les personnages pas si secondaires que ça. Bref, quelque soit le pseudonyme, Lily Haime est une auteure magnifique et ses écrits nous emportent. Que ce soit du M/F ou du M/M. A lire, de toute urgence, comme tous ses romans.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par ParadisDLivres 2017-10-14T17:10:35+02:00
Diamant

Méga Coup ♥

http://wp.me/p5AuT9-3do

Une talentueuse auteure que je connais très bien et dont je suis une grande fan dans la romance M-M sous son autre pseudonyme : Lily Haime. Et quand j'ai appris que MxM Bookmark allait paraître son premier New Adult dans la Collection Infinity, j'ai été plus qu'impatiente de savoir ce qu'elle allait me réserver dans son nouveau bébé.... Et la première chose que c'est à dire c'est :

MERCI Lily pour cet éblouissant chef d'oeuvre !

Si vous connaissez l'univers de Lily vous savez qu'elle aborde toujours un sujet bien réel et sensible afin d'apporter un autre regard à ses lecteurs. À chaque fois, grâce à sa prose envoûtante et percutante elle réussit à me faire prendre du recul, à me faire voir les choses différemment, à m'ébranler émotionnellement, à me toucher en plein cœur et à me faire pleurer de tristesse et joie.

Et ce livre ne fait pas exception. Cette fois-ci, elle met en avant avec une grande justesse une maladie très particulière. Mais je dois bien reconnaître que j'avais une vision complètement faussée concernant ce trouble.

Je me suis rendue compte que ces personnes atteintes de cette maladie ne perçoivent pas les choses comme nous et qu'ils sont obligés de se comporter d'une certaine manière pour ne pas blesser les autres. De plus, leur état mental affecte également leur entourage. Par amour certains sont prêts à tous les sacrifices tandis que d'autres sont terrifiés.

Mais ce qui m'avait le plus bouleversée c'est d'être dans la tête de l'un d'entre eux et de percevoir tous leurs sentiments. Et je fois bien avouer que ce fut l'une de ces expériences que je ne suis pas prête d'oublier de sitôt !

Un récit à couper le souffle !

La rencontre de deux belles âmes. L'une est une jeune femme exceptionnelle au grand talent qui doit lutter tous les jours pour empêcher cette manie de refaire surface et qui est coincée entre l’ombre et la lumière. Brume. L'autre est un homme extraordinaire qui pensait ne jamais être capable d'aimer après cette terrible perte. Jensen. Ils vont se lier d'amitié et se rapprocher. Une confiance qui s'installe. Un lien fort qui se tisse mais qui est fragilisé par les démons du passé et cette manie qui peuvent resurgirent sans crier gare.

Que dire des autres personnages ? Tous sont réussis et ont leur importance dans l'histoire. Une famille compliquée avec pleins de secrets et de non-dits mais qui sait rester unie pour affronter les difficultés. Des amis exceptionnels sur qui on peut toujours compter. Bien évidemment il y a quelques exceptions qui vont vous faire sortir de vos gonds comme ces personnages qui jugent et condamnent bien trop vite...

En bref

Pour un premier essai c'est un sans faut pour Lily pour cette histoire poignante d'une très grande beauté. Qu'elle écrive de la romance FM ou MM, je ne suis jamais déçue. Elle nous dépeint à la perfection un amour rempli de sacrifice et de souffrance. Brume & Jensen tiendront à jamais une place importante dans mon cœur. Je finirai en remerciant Lily pour ce magnifique message. Quel que soient les difficultés ou les épreuves, l'amour est la force de guérison la plus puissante qui soit...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Frances2014 2018-03-24T03:28:11+01:00
Diamant

Ce livre est juste INTENSE. C'est un énorme coup de coeur . Moi qui me demandais si Lily Haime pouvait mettre autant d'intensité dans du F/M que dans ses habituels M/M... et bien je ne suis pas du tout déçue. C'est juste magnifique. On peut dire que cet auteur est devenue une valeur sure pour moi et c'est avec beaucoup d'impatience que j'attend ses prochains romans.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Karine-62 2017-11-08T14:23:03+01:00
Diamant

Cette nuit, j'ai achevé "étoiles de Brume".

mais cette nuit, j'aurais été incapable de dire quoi que ce soit. J'étais vidée, perdue, embrouillée.

j'avais des questions. pleins. Et aucune à la fois.

Il y a des lectures qui vous emportent. D'autres qui vous transportent. Certaines dérangent, d'autres font rire ou sourire. font du bien. D'autres font mal - très mal -, elles vous mettent des trucs dans la gueule qui vous mettent KO. vous vident.

il y a les lectures qui vous rendent orphelin. de tout.

ce matin, je suis un peu de tout ça. Et d'autres choses encore.

Tu le sais, je suis "différente", j'ai ma "folie". pas de celles qu'on diagnostique ou qui nécessite un traitement.

Pas que je sache. Mais c'est une "folie" quand même. qui me rend différente. souvent incomprise. très souvent mise de côté, regardée de travers. j'intrigue, j'inquiète. je fais rire aussi par mes excentricités. Dans les mauvais moments, on dit que j'ai un probème.. hum...

Brume... j'ai fait le grand huit avec elle. ça a été épuisant. parfois - souvent - j'avais du mal à la suivre. elle me faisait sourire, rire, rêver. elle me faisait aussi pleurer, rager, m'inquieter. me questionner souvent aussi. oui, des trucs dans la gueule j'en ai pris durant cette lecture. J'ai eu peur... pour Brume. mais pas que pour elle.

Keith, Thivie, tante Del, ses parents Grammy Alinéa, Finn, Desya, Mason, Markus,.... tous. j'ai été émue, touchée... bouleversée.

Jensen... PUTAIN un VIKING !!!

quand il est arrivé, j'ai su. Il est le parfait mélange entre le feu et la glace. la force et la faiblesse. il m'a emporté, transportée. j'ai souris avec lui, flipper avec lui. j'ai eu envie - tout comme pour Brume - de lui retirer un peu de son fardeau pour qu'il aille mieux. pour l'aider.

j'ai voyagé avec eux. c'était plus que je ne le ferais jamais. et c'était merveilleux.

ce matin, je me sens toujours aussi vidée et un peu perdue. ça tourne à mille à l'heure dans ma tête. mes idées partent dans tous les sens. j'essaie de poser des mots. sur le papier. parce qu'à voix haute, je n'ai jamais su faire. je prends le fil invisible et j'essaie de tout relier. de comprendre des mécaniques. sur l'amitié - inexplicable parfois - sur l'amour indéfectible. sur le mot si mal employé - si mal choisi - "la folie".

et... au delà de Brume, de Jensen et tous les autres. il y a toi. tes mots. leur douceur, leur force, leur justesse. même dans les moments les plus sombres, comme à chaque fois, j'avais le sentiments de lire quelque chose de spécial. de magique.

je m'arrête. pourtant, je voudrais écrire plus. mais ça finirait par etre un peu n'importe quoi.

...Comme moi.

Merci Lily <3

ça m'a fait mal. ça m'a fait du bien aussi.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode