Livres
482 159
Membres
468 783

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Eugène Onéguine



Description ajoutée par Hillja 2019-05-01T10:20:59+02:00

Résumé

Le plus célèbre roman de la littérature russe, et qui a produit un chef-d'œuvre de l'opéra, était d'abord un poème, en strophes rimées. L'auteur y a mis sa vie - et sa mort. L'héroïne, Tatiana, tombe amoureuse d'un héros byronien, qui tue en duel le fiancé de la sœur de celle-ci. Les années passent, Onéguine revient, découvre qu'il aime passionnément Tatiana, maintenant mariée ; elle l'aime aussi ; que choisira-t-ellle ? « Et le bonheur était si proche, si possible » chante Pouchkine.

Un jeune homme qui s'ennuie, la plus touchante des jeunes filles, un poète de dix-sept ans, un vieux mari, des créatures de rêve. C'est le roman des rencontres manquées, des amours perdues, des remords sanglants. C'est aussi, comme dit Nabokov, « une des œuvres les plus brillantes jamais composées, un classique international aussi grand que Hamlet, ou Moby Dick ».

Afficher en entier

Classement en biblio - 64 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par Didie6 2015-02-23T12:31:14+01:00

Pauvre Lenski ! Sous son tombeau,

Au plus profond de l’autre monde,

Le poète s’est-il ému

En apprenant la trahison ?

Ou bien sommeillant, insensible,

Sur les rivages du Léthé,

A-t-il oublié l’inquiétude ?

Le monde est-il trop loin de lui ?

Oui ! l’oubli et l’indifférence

Nous attendent dans l’au-delà.

Voix des amis, des ennemis,

Des amantes, tout se taira.

Sauf la clameur des ayants droit

Réclamant leur part d’héritage.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Lu aussi

J’ai découvert ce classique russe avec Songe à la douceur de Clémentine Beauvais (qui en est une réécriture). L’histoire ne m’était donc pas inconnue et j’ai apprécié voir les similitudes entre les deux.

Eugène Onéguine a le spleen, rien ne le divertit, rien ne trouve grâce à ses yeux. Quand la jeune Tatiana lui écrit une déclaration d’amour, il s’amuse à draguer sa sœur, Olga… qui se trouve être la fiancée de son propre meilleur ami.

Eugène ne fait donc pas de très bons choix, d’autant plus qu’il attend que Tatiana soit mariée pour tomber amoureux d’elle.

L’histoire est donc simple, mais le ton est plus passionné que mon fade résumé ! L’auteur donne son avis sur les personnages, parle de son propre processus d’écriture et de son histoire… Et tout ceci en vers. Apparemment, dans la version originale, il y a des rimes, mais, dans mon édition, le traducteur a privilégié le rythme aux rimes.

Je n’ai pas pu m’empêcher, pour les premières dizaines de pages, de lire à haute voix, tellement le récit est mélodieux.

Une fois encore, sans doute aurait-il fallu que j’étudie ce roman avec un professeur pour pouvoir l’apprécier à sa juste valeur, car j’ai l’impression d’être un peu passée à côté de ce classique, ce qui me désole, car j’étais toute prête à l’admirer !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Lily67 2019-07-04T15:14:03+02:00
Lu aussi

Je l'ai lu pour un cours, et sincèrement, je n'en ai plus aucun souvenir. Il ne m'a donc pas vraiment marqué plus que ça.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par LadyEnjolras 2019-03-25T13:23:32+01:00
Diamant

J'ajoute de nouveau un commentaire avec mon nouveau point de vue après un an.

J'ai été agréablement surprise par la beauté des mots et l'histoire qui paraît simple mais typique à travers les mœurs de l'époque de notre grand poète qu'est Pouchkine !

Magnifique littérature à lire deux fois pour les personnes qui ont du mal à lire les romans en prose ou ne ne connaissent pas très bien la littérature russe. Je ne suis pas déçue de l'ouvrage qui se lit très vite et accrocheur.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par LadyEnjolras 2018-01-20T12:14:52+01:00
Diamant

Quelle belle littérature russe pour une histoire simple et aussi dramatique ! Au début de l'histoire, je me retrouve dans une longueur infranchissable mais à partir du moment où il y a un passage qui devenait intéressant, la lecture était rapide comme une flèche. Un beau livre triste et on s'accroche facilement le personnage principal, Eugène Onéguine, un poète. Un roman en vers à livre.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par nilale 2017-09-18T22:28:34+02:00
Or

une fois lue une réécriture de ce classique, j'avais très envie de découvrir l'oeuvre source de l'histoire d'Eugène et Tatiana et, du même coup, la plume d'Alexandre Pouchkine.

L'expérience s'est révélée tout-à-fait satisfaisante ! L'implication du narrateur (de l'auteur ?) dans le récit m'a par moments surprise, mais dans un sens positif. On y découvre toute la puissance satirique d'Alexandre Pouchkine qui, sans y paraître, raille certains traits de la société russe qui lui était contemporaine. Le narrateur semble ressentir un très grand attachement pour ses personnages. Nous sommes donc, avec ce roman en vers, dans une expérience de lecture différente de ce que nous avons généralement l'habitude de lire, où les barrières entre lecteur et écrivain ne semble pas exister, un peu comme une sorte de Jacques le Fataliste russe. C'est en tout cas l'effet que m'ont fait ces digressions à propos de sujets parfois autobiographiques, comme le souligne la préface.

Cette forte implication dans le livre de la part de l'auteur représente donc une bonne partie de l'intérêt de l'histoire. Le reste de l'intérêt étant l'histoire en elle-même et la forme en vers. Le scénario est somme toute assez simple : dans les campagnes de Russie existe Tatiana, jeune fille aux nombreuses lectures qui la laissent rêveuse. Celle-ci aime Eugène, jeune homme blasé et légèrement misanthrope sur les bords. Ce qui rend cette histoire puissante, c'est les remarques du narrateur ; les émotions qui passent à travers la forme poétique de roman en vers ; c'est un tout.

Eugène Onéguine est un classique que je suis ravie d'avoir pu lire. Il se lit aisément et nous offre un style à la fois original et profond. A découvrir.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par CodeSecret148 2015-05-31T12:09:22+02:00
Argent

J'ai parfaitement conscience que dans la langue originelle la beauté de l'écriture doit être plus flagrante, la maitrise plus saisissable, les nuances plus perceptibles... Mais tant pis, même avec les affectations que peut comporter la traduction, cette lecture ouvre à la fois sur le traditionnel russe, sur un auteur sans équivalent, qui a su faire de l'esthétique le point fort d'un roman poétique. Bravo à cet écrivain qui dépasse les époques pour nous toucher encore. Un point faible subsiste pourtant: la trame amoureuse ne m'avait pas largement captivé. Bien que les éléments diversifient les genres au sein de l'histoire, je les ai trouvé quelque peu simplistes. J'ai donc une appréciation partagée.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Mimori 2014-04-16T16:01:10+02:00
Bronze

La littérature russe est magnifique dans sa langue natale et, presque fatalement, on perd cette superbe qualité dans la traduction française. Néanmoins, l'histoire reste riche et captivante jusqu'à la fin.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Ellia 2012-08-27T14:37:00+02:00
Lu aussi

L'originalité de ce roman est que c'est une histoire en vers, malheureusement en français il n'y a pas de rimes mais on sent un certain rythme. Je n'ai personnellement pas trop aimé ce livre mais les personnes qui s'intéressent à la poésie sans en être complètement fan peuvent lire ce livre sans souci

Afficher en entier

Date de sortie

Eugène Onéguine

  • France : 2005-10-28 - Poche (Français)

Activité récente

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Editeurs

Les chiffres

Lecteurs 64
Commentaires 8
Extraits 47
Evaluations 18
Note globale 7.82 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode