Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Euphrasia : Liste de diamant

retour à l'index de la bibliothèque
La morte La morte
Guy De Maupassant   
Une nouvelle de Maupassant émouvante mais quelque peu étrange. L'histoire se passe après la mort de l'amante du narrateur. Une écriture dans le style de l'époque. Il y a des moments de fantastique.
La Chevelure La Chevelure
Guy De Maupassant   
En quelques mots, comment un homme devient fou. Juste une nouvelle à lire en quelques minutes mais très intéressante sur le côté psychologique

par vero41
La Dame en blanc La Dame en blanc
Wilkie Collins   
Avec ce roman extrêmement bien écrit (style raffiné), on plonge dans une autre époque, l'époque victorienne, dans une ambiance mystérieuse romanesque. L'intrigue est habilement mise en place, le suspens et l'action se dévoilent peu à peu, les événements suivent leur cours... L'histoire est racontée par différents personnages et chacun a sa propre manière et son propre style. La noirceur du roman réside dans la psychologie des personnages et la mentalité de l'époque. La perversité des relations humaines est illustrée à merveille par Collins. Le dénouement est certes prévisible mais c'est le déroulement des faits qui fascine, plus que la solution de l'intrigue elle-même.
La Dame au linceul La Dame au linceul
Bram Stoker   
Pour tous les fans de Bram Stoker. On est retrouvé son style très fluide, très sombre, très romanesque.

par Sarahowl
Spirite Spirite
Théophile Gautier   
Guy de Malivert fréquente une jeune veuve, Mme d'Ymbercourt, sans d'ailleurs éprouver pour elle un sentiment bien profond. Un matin, sa main est prise de fourmillements; et il écrit, comme malgré lui, un billet de rupture.
Tout étonné, il prend le parti de se rendre chez son amie; et, au moment de sortir, il croit entendre un soupir. Quelques heures plus tard, un disciple de Swedenborg, le baron de Féroë, lui donne un avertissement étrange : « Restez libre pour l'amour qui, peut-être, va vous visiter. Les esprits ont l'oeil sur vous ».
De fait, les signes d'au-delà se multiplient. Dès le lendemain, au moment de pénétrer chez Mme d'Ymbercourt, il entend murmurer à son oreille : « N'entrez pas. » Chez lui, dans un miroir vénitien, il voit se former les traits d'une tête de jeune fille qu'il baptise Spirite. Cette apparition, il la retrouve au lac du Bois, dans un traîneau, et il se lance, mais en vain, à sa poursuite.
Spirite, cependant, se révèle de nouveau à lui sous la forme d'une main diaphane qui esquisse le geste d'écrire. Guy comprend qu'il doit servir de médium, et il enregistre une émouvante confession : la virginale apparition est une âme qui attend son jugement; dans sa vie terrestre, elle a follement aimé Guy et elle est morte au couvent, à dix-huit ans.
Guy se rend sur la tombe de la jeune fille, que lui indique le baron de Féroë; et il croit voir s'éloigner une forme svelte et blanche. Dès lors, son existence se scinde en deux parties distinctes, l'une réelle, l'autre fantastique. L'amour de Spirite l'inspire, l'exalte et lui donne même, un moment, l'idée de quitter son enveloppe terrestre. Il prend définitivement congé de Mme d'Ymbercourt et part en croisière vers la Grèce; Spirite voyage à ses côtés. Au cours d'une excursion en montagne aux environs d'Athènes, il disparaît; son guide raconte que des brigands ont attaqué le convoi et ont tué le jeune homme d'une balle, mais qu'à ce moment-là une figure d'une éclatante blancheur et d'une merveilleuse beauté est descendue du ciel pour prendre l'âme du mort et s'envoler avec. elle. Or, au même moment, dans sa chambre, à Paris, le baron de Féroë a senti un avertissement mystérieux; et, levant la tête, il a pu voir s'élever dans le ciel deux points brillants qui finirent par se confondre dans une perle unique.
La Châtelaine de Wildfell Hall La Châtelaine de Wildfell Hall
Anne Brontë   
Ne vous fiez surtout à la couverture qui laisse à désirer, même dans l'édition que j'ai lue, parce que ce classique anglais est juste trop bien, en tant que classique s'entend ! En général, je me tiens loin des livres qu'on appelle communément "les classiques" parce que je cherche de la fraîcheur, de l'aventure et surtout du fantastique quand je lis, mais celui-là m'a totalement convaincu. C'est vrai que j'ai dû le lire pour mes cours, mais c'est bien le seul des bouquins proposés par la prof qui était plus qu'acceptable ! Le thème central est la place de la femme dans la société victorienne. On a donc une Helen Graham qui vacille entre ses devoirs de femme et d'épouse, et ses propres aspirations. Les idéaux de cette société qui réprime la condition féminine sont assez bien représentés à travers les multiples personnages. Anne était la plus prometteuse des soeurs Bronte, la finesse de sa plume dans "the tenant of wildfell hall" montre qu'elle avait un talent monstre. Just read it (à noter que toute fois mon jugement soit altéré par la pression des examens qui approchennnttt) !!
La Chute de la maison Usher La Chute de la maison Usher
Edgar Allan Poe   
J'adore Poe et cette histoire compte parmi mes préférées venant de lui. Angoissante, prenante et poétique, du Poe à l'état pur !
Les fantômes des victoriens Les fantômes des victoriens
Charles Dickens    Wilkie Collins    Joseph Sheridan Le Fanu    Arthur Conan Doyle    Vincent O 'Sullivan   
les histoires sont bien, se sont des classiques de l'epoque, victorienne et elles doivent être lues en VO car cette traduction était specialement mauvaise, ce qui m’étonne de cet éditeur "corti"

par brausten
Jane Eyre Jane Eyre
Charlotte Brontë   
Très joli roman. J'ai beaucoup aimé. Charlotte Brontë n'est pas tout à fait dans le même registre que Jane Austen car Charlotte a un univers beaucoup plus sombre que Jane

par marjolen7
Les Hauts de Hurle-Vent Les Hauts de Hurle-Vent
Emily Brontë   
Un livre poignant, dur, noir mais avec des sentiments tellement intenses. L'écriture est fluide, on se plonge au coeur de ces évenements et de ces personnages torturés et on en ressort pas indemne. Une grand moment de littérature.

par mickaele
  • aller en page :
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4