Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Eurylia : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
La Tour sombre, tome 4 : Magie et cristal La Tour sombre, tome 4 : Magie et cristal
Stephen King   
Ce chapitre nous emmène dans e passé qui a bercé Roland.
De son initiation à devenir Pistolero, jusqu'à son exil pour contrer l'homme de bien, on découvre l'amour de sa vie Suzanna !

Ces amis de l'époque Cuthbert, et Alain sont à ses côtés pour ce récit très instructif sur ce qui fait Roland.

Délicieux.

par Nicolas
La Tour sombre, tome 5 : Les Loups de la Calla La Tour sombre, tome 5 : Les Loups de la Calla
Stephen King   
Je crois que ce thème a été beaucoup exploité, notamment dans les westerns ; des inconnus qui arrivent dans une ville sujette à des vols, crimes, bref en proie à des individus mal intentionnés... et ces inconnus vont les aider.
C'est le cas ici pour Roland et son ka-tet, le tpit dans une ambiance mi-western mi-SF, comme dans l'ensemble de l'histoire. Et on va retrouver ce cher prêtre qu'on a laissé, dans un autre monde, à Salem's Lot. Le serviteur du Blanc.
La Tour sombre, tome 6 : Le Chant de Susannah La Tour sombre, tome 6 : Le Chant de Susannah
Stephen King   
Suzanna a abandonné nos compagnons après la bataille de la Calla pour mettre son bébé au monde.
Elle a traversée la porte et est dans un des mondes. Ils doivent la retrouver pour pouvoir poursuivre, tout en se séparant un groupe doit retrouver le propriétaire de la terre à la Rose pour la proteger !!

A bout de souffle, le tome nous plonge dans l'avant dernière étape de la poursuite de la tour ... elle est très proche !!

par Nicolas
La Tour sombre, tome 7 : La Tour sombre La Tour sombre, tome 7 : La Tour sombre
Stephen King   
Pour toutes les personnes qui connaissent la saga de la tour, bon nombre ( qui sont proche de mon age ... )savent le nombre d'année que nous avons attendu pour terminer ce JUPITER.

Eh oui, à partir du tome 4, King a bien dû nous faire patienter 10 ans avant de revenir sur cette quete.

Cette fin me rend triste, car nous en avons terminé de cette quete. Roland arrive enfin à sa tour, il doit encore affronter le roi cramoisi, et devra encore faire des choix avec ses compagnons toujours présent auprès de lui !!

La fin nous plonge dans une réflexion sur l'infini ...

Accrochez vous !!

par Nicolas
La Tour sombre, tome 8 : La Clé des vents La Tour sombre, tome 8 : La Clé des vents
Stephen King   
J'ai été ravi de replonger dans l'univers de la Tour Sombre de Stephen King. Avant d'entamer ce tome, je me demandais avec quelle difficulté je retrouverai les personnages et l'univers qui m'ont tant marqué il y a une 15aine d'années.
En fait il ne m'a fallu que quelques lignes pour m'y remettre. King a un talent de conteur inné. Ce type de récit (un conte dans un flasbkack dans l'histoire) est du pain béni pour lui.
On n'apprend effectivement que peu de chose sur la quête de Roland et sur la Tour Sombre. Par contre la jeunesse de Roland est à nouveau explorée (en particulier l'après immédiat de Magie et Cristal) ainsi que ses états d'âme après le meurtre de sa mère. D'autre part nous avons le droit à une nouvelle incarnation de Randal Flagg (mais quel but poursuit-il ici?), une apparition de Maerlyn lui-même et on suit également un nouveau Rayon (celui du Lion) en compagnie de Tim Bravecoeur. Bien sûr, comparé au flashbak du "Garou" tout ce qui est issu du conte "La Clé des Vents" est sujet à caution (tradition orale oblige)...
Bref une excellente lecture, à nouveau très bien menée et caractérisée qui s'intercale parfaitement avant la lecture du tome 5 (Les Loups de la Calla).

par tolomas
Le Cycle de Drenaï : Waylander Le Cycle de Drenaï : Waylander
David Gemmell   
Encore un livre que je regrette de n'avoir pas lu plus tôt ! (Décidément...) Contrairement aux histoires de fantasy classiques qui narrent la quête d'un homme ou d'un adolescent, devenu héro presque malgré lui, le personnage de Gemmell, Waylander est l'image même du anti-héro ! Sarcastique, acerbe, asocial, il n'aime personne et le monde le lui rend bien !
De plus, ce anti-héro est même un assassin. Ancien fermier reconverti à la mort de sa femme et de ses enfants, Dakeyras devient finalement Waylander l'Assassin, le Voleur d'Ames, acceptant de tuer n'importe qui contre de l'argent !

Le fait que ce héro malgré lui soit un assassin à la réplique cinglante donne un tout autre goût à l'histoire et nous change vraiment de ce genre de héro un peu stéréotypé que l'on peut retrouver dans les histoires de fantasy.

Dès les premières pages, Gemmell nous entraine dans un univers sombre, où la guerre fait rage. Un univers impitoyable de meutres et de barbarie, décrit d'une manière telle que l'on s'imagine parfaitement le décors. C'est au milieu de ce chaos que Waylander vit, ou plutôt survit, échappant à ses ennemis pour en fuir d'autres. Le style imagé de l'auteur fait que l'on plonge dans l'histoire si bien qu'on a l'impression de vivre les aventures en même temps que les personnages.

La plume de Gemmell est fluide et très agréable à lire. Les scènes sont détaillées de façon à ce que l'on puisse la visionner en même temps qu'on la lit, mais sans plomber le livre. On reconnait son style d'écriture par le vocabulaire qu'il emploi. C'est du lourd ! Il a pas peur des mots et cela se vérifie dans le langage parfois cru qu'il utilise !
J'ai aussi aimé la façon dont il a construit son histoire, les retournements de situation à la dernière minutes. A chaque instant, on pense qu'il va se passer telle chose et finalement, il s'en passe une autre. Un personnage apparaît, mais jamais celui auquel on s'attend !

Pour conclure, je dirais que j'ai passé vraiment un très bon moment à lire cette histoire ! Vraiment un très bon livre !!

par Fantasyae
Le Cycle de Drenaï : Waylander II, Dans le Royaume du Loup Le Cycle de Drenaï : Waylander II, Dans le Royaume du Loup
David Gemmell   
Tout comme le premier, ce tome est très bon. Encore et toujours des péripéties attendront Waylander. Les amis d'hier seront les ennemis d'aujourd'hui et inversement...
De plus, j'ai apprécié que les personnages ne soient pas figés dans le temps, on a pu assisté à leur évolution : Waylander a vieilli, Miriel a grandit.
Sans compter un récit bien mené, Gemmell a fait preuve d'un talent de dialoguiste dans ce tome-ci. Les personnages de Miriel, Senta et Angel ne manquent pas de répartie et ce fut une véritable bouffée d'air frais.
Bref, une très bonne suite.

par Nadia974
Le Cycle de Drenaï : Waylander III, Le Héros dans l'ombre Le Cycle de Drenaï : Waylander III, Le Héros dans l'ombre
David Gemmell   
Encore une bonne suite de Waylander. Ça reste toujours autant un plaisir de lire David Gemmel, il écrit comme à son habitude : sans fioritures.
Waylander se fatigue (il vieillit) mais son expérience fait de lui un homme redoutable et redouté. Les histoires secondaires qui rejoignent l'intrigue globale sont tout aussi sympathiques à suivre et le dénouement final est digne de notre héros.
J'ai vraiment passé un très bon moment de lecture.

par Nadia974
Le Cycle de Drenaï : Druss la Légende Le Cycle de Drenaï : Druss la Légende
David Gemmell   
Gemmell doit vraiment avoir un talent particulier pour me faire lire d'un seul bloc et avec fascination l'histoire d'un personnage que, malgré tout mes efforts, je n'arrive pas à apprécier... Et pourtant, je dois dire que j'ai beaucoup aimé l'histoire de Druss.

par Funambule
Le Cycle de Drenaï : Le Roi sur le Seuil Le Cycle de Drenaï : Le Roi sur le Seuil
David Gemmell   
Si Légende est un Fort Alamo à la sauce héroic-fantasy, le Roi sur le Seuil c'est Les sept samouraïs (Tenaka Khan,Ananaïs, Decado, Païen, Renya, Scaler. Comment ça, y'en a que six ?)
Les personnages très travaillés ont tous un passé assez tragique et un destin immuable.
Tenaka Khan, mi Nadir, mi Drenaï, n'est vraiment accepté nul part et tente de racheter son exil volontaire loin des combats en tentant de mettre un terme au règne d'un tyran, même au terme de sa vie.
Decado, ancien tueur impitoyable, se repend dans un monastère des Trente, à l'abri de la guerre afin de ne pas céder à la folie.
Les autres n'ont pas un passé plus enviable : Renya, mi femme, mi panthère, Ananaïs, le géant blond dont la beauté légendaire s'est envolée quand un Uni lui arracha le visage, Scaler qui ne produit aucun acte évoquant courage et force malgré sa parenté avec Tenaka et Païen, roi venu d'une lointaine contrée et désireux de venger son peuple afin tuer ses propres démons.
Beaucoup d'action, de guerre et de sièges, un solitaire dont la rencontre avec une femme changera le destin et celui du royaume, l'histoire est complexe et les relations amoureuses entre les personnages sont bien orchestrées.
Un Must

Par contre, Le roi sur le seuil, ne cherche pas à donner un bon rôle, ni même un coté un peu honorable, aux "méchants" : ils sont juste une nécessité.

Les hommes étaient vraiment stupides; ils ne comprenaient rien à la réalité de la vie.[...]
Il y aurait toujours des tyrans. Les hommes semblaient incapables de vivre sans. Parce que sans tyran, il ne pouvait pas y avoir de héros. Et un homme avait besoin de héros pour vivre.