Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de EvaBraziil : Liste d'Or

retour à l'index de la bibliothèque
La Chimiste La Chimiste
Stephenie Meyer   
L'idée est bonne mais dommage que l'écriture ne soit pas à la hauteur.
Le début est très long, on s'ennuie pendant que l'auteur expose toutes les protections et pièges qu'utilise "Alex" pour fuir et rester en vie.
Vers les premier tier du livre l'histoire commence à bouger mais malheureusement cela ne prend pas.
Durant tout le livre je n'ai été que "spectatrice", je n'ai pas réussi à me plonger dans l'histoire, dans la tête des personnages...
La narration est à la troisième personne ce qui rend encore plus l'histoire impersonnelle.
Alors oui il y a un peu de suspense (heureusement) mais on est très loin du thriller.
Je ne suis pas du tout conquise par l'écriture de l'auteur pour ce roman.

par morfy09
Cœurs insoumis, Tome 5 Cœurs insoumis, Tome 5
Emma M. Green   
Un volume consacré au procès. Un volume qui m'a déçue par son ton trop négatif par Solveig incapable de laisser son ex mari derrière elle. Elle est bien contente d'avoir Dante, elle est soi disant amoureuse de lui mais elle se permet de défendre encore son mari alors qu'elle réalise qu'elle ne l'aimait pas, pire qu'il l'a trompait et pourtant elle est toujours de son côté.

Je ne sais pas si c'est voulu mais les auteures donnent une belle vision de l'argent. Qu'avec on peut tout acheter : faux témoignage, soudoyer, acheter des silence.. mais le pire c'est que j'ai eu l'impression que Solveig voulait aussi sa part du gâteau. La preuve pas une seule fois elle a dit à son avocate de ne pas trop en demander... Bref le pognon..
Emma M Green créées toujours des histoires de mec riches et puissants avec parfois des rebondissements peu crédibles ce qui est dommage.

Je n'ai pas lu entièrement la scène de sexe que je ne trouvais pas approprié pour le thème du volume. Quelque chose de tendre doux fusionnel aurait été mieux que ce jeu.. dès que j'ai vu le mot cravate j'ai soupiré de dépit pour reprendre un peu plus loin.

J'ai eu du mal avec Solveig que je ne comprends pas. Le fait de fouiller dans le téléphone et ensuite s'en servir au procès c'est tellement dégueulasse et indigne..

Cette histoire était un vrai coup de cœur au début, plus ça va plus je déchante. Je n'ose même pas lire le dernier tome sentant d'avance le happy end niais. Dommage il y avait tellement de potentiel au début malheureusement les auteures ont suivi une ligne que je n'ai pas aimé. Tant pis.

par Vidia
Lux, Tome 4 : Origine Lux, Tome 4 : Origine
Jennifer L. Armentrout   
Bon, il est temps que je donne mes impressions sur cette merveille que j'ai lu, à sa sortie en plus (Pourquoi est-ce que je l'ai pas fait avant ? xD)

En bref, c'est du Jennifer tout craché. Elle nous fournit avec Origin un quatrième tome à la hauteur des précédents, un livre qui m'a fait rêver, m'a fait pleurer, rire et presque crier. Un livre que j'ai longuement attendu, pré commandé et attendu encore et encore. Et qui a remplie toute mes attentes.

Elle nous offre avec ce livre une possibilité d'être à la fois dans la tête de Kat mais aussi de Daemon et ça, c'est une expérience unique.
Le livre reprend où le tome précedent nous avez laissé [spoiler]c'est à dire avec Kat détenue et un Daemon fou de rage et de chagrin[/spoiler] et, dès le début, on est envahit par les émotions.
Leur séparation ne dure, à mon grand soulagement, pas très longtemps non plus car l'auteure les fait se retrouver relativement rapidement. Mais les scènes des deux points de vue permet d'approfondir leurs sentiments, notamment durant celle ci, et c'est un véritable bonus.
Retrouvé ces personnages, ça a été comme avalé une bouffée d'air après avoir passé trop de temps sous l'eau. Ils m'avaient vraiment manqué et on peut dire qu'il n'ont rien perdu de leur charme, au contraire.

L'intrigue suit son cours et on ne s’ennuie pas un seul instant, toujours à fond dans l'histoire, happé par les événements et choqué par toutes les révélations et réponses aux questions que ce tome nous offre.

On retrouve avec joie les autres personnages comme Dee, Dawson, Beth, Ash, Andrew ou encore Luc...et on passe des rires aux larmes dans ce petit bijou qu'Armentrout nous a offert.

Vraiment, cette série est essentielle et absolument à lire. :)

par Pixma33
Calendar Girl, Tome 4 : Avril Calendar Girl, Tome 4 : Avril
Audrey Carlan   
Cette série joue un peu au yoyo avec mes nerfs et j’ai du mal à évaluer mon ressenti. C’est indéniable l’addictivité est bien présente et quelque chose me retient d’abandonner complètement. Certes mes sentiments sont mitigés, mais l’histoire associée à la plume suffit à me contenter pour le moment. Dans l’ensemble mon constat est sensiblement le même, à savoir que chaque histoire est trop indépendante et je reste trop accroché à l’intrigue de base pour ne pas y prendre goût.

Dans ce tome j’ai retrouvé une Mia un peu différente et ce changement montre une réelle évolution, ces aventures lui apportent un enseignement et on commence à voir le résultat. Sa mission d’avril va la conduire à Boston, où elle va faire la connaissance de Mason Murphy un joueur chez les Red-Sox et on peut dire que ce jeune homme n’a pas la langue dans sa poche et lui faudra quelques piques de notre jolie escort. Contrairement à ce que j’imaginais, ce tome s’est avéré beaucoup plus positif que l’avait été Février, mais la supportrice en moi qui a succombé au charme de Wes est terriblement frustrée de ne pas avoir sa dose quotidienne et je regrette que son personnage ne soit pas plus récurrent.

J’ai découvert une Mia altruiste, qui va tenter de se mêler des histoires de son client et on peut dire que cette petite histoire m’a beaucoup plu. Seulement deux éléments m’ont perturbé et ont apporté une part de déception, même si dans un sens il y a une part de prévisibilité c’est frustrant en tant que lectrice de n’avoir aucun recours. J’avais tellement adoré le mois de mars, que j’étais persuadé de repartir sur de bonnes bases et même si les personnages secondaires rencontrés au fil des tomes sont touchants, j’aimerais une constante et sentir que ces personnages qui ont compté le temps d’un tome, sont devenu importants pour la suite des évènements. Or pour le moment, aucun lien ne se fait et l’intrigue centrale stagne.

En bref, j’ai du mal à me faire un réel avis malgré quatre tomes et je n’envisage pourtant pas d’abandonner au cours de route. C’est un sentiment très étrange que de se sentir frustrée par sa lecture, mais en même temps de ne pas réussir à décrocher dans l’attente qu’un élément vienne tout changer. Encore une fois Mia nous a prouvé que malgré les doutes, elle va tout donner pour devenir une femme meilleure. Curieuse de découvrir Mai, mais en même temps je préfère baisser mes attentes d’un cran pour éviter la dégringolade, car ce sentiment de frustration s’accroche et j’espère voir le déclic se produire avant décembre.

http://wp.me/p4u7Dl-3cQ

par Luxnbooks
Calendar Girl, Tome 2 : Février Calendar Girl, Tome 2 : Février
Audrey Carlan   
http://wp.me/p7NXJX-2Mz

Aussitôt acheté, aussitôt lu car j’avais très hâte de pouvoir lire cette suite. Comme je l’ai dit dans mon précédent avis, le concept est toujours aussi original : 12 villes, 12 missions à chaque fois, ce qui permet d’éviter une redondance tous les mois et de découvrir de nouvelles villes et protagonistes… De plus, le livre se lit toujours aussi bien et avec fluidité.

Pour autant, j’ai été très déçue par ce tome, si ce n’est agacé. Ce que je redoutais est finalement arrivé : Mia couche avec Janvier et maintenant Février trois jours à peine après avoir quitté son premier client.

J’ai trouvé le comportement de Mia assez aberrant. Dès son arrivée, elle succombe et désire follement Alec et ne rêve que de coucher avec. En précisant au fil de notre lecture, qu’elle a des sentiments pour Wes et pense souvent à lui durant ce mois passé avec Alec, bien sûr.

N’oublions pas que lorsque sa tante lui a proposé ce job, elle a été choquée par cette proposition et s’est mise à revendiquer qu’elle n’était pas une prostituée.. Assez paradoxal comme comportement, je trouve.. Quant à Alec, il ne m’a fait ni chaud ni froid. Je l’ai trouvé assez bizarre, un peu trop vite familier avec Mia alors qu’il ne la connait même pas.

Bref, la seule chose qui m’a réellement plu, ce sont les prises de conscience de Mia sur elle-même et son corps. Apprendre à se voir autrement et à s’aimer à travers le travail d’Alec est assez intéressant quoique pas assez approfondi dû au format du livre qui ne le permet pas.

Je me répète mais on ne peut vraiment enlever à l’auteur d’avoir su trouver le bon filon pour rendre accro les lectrices en créant un sentiment de frustration et d’impatience à chaque fin de tome. Qu’on n’aime ou pas, on vous voudra forcément savoir le fin mot de l’histoire et surtout savoir avec qui Mia finira.

Me concernant, je lirai le tome sur Mars car je l’ai pré-commandé et payé mais si l’histoire est à l’image de février, je passerais mon tour pour les autres mois et lirais peut-être décembre pour avoir le fin mot de tout ça ou je trouverais une chronique bien spoiliante !

par Cassije
Rituel de chair Rituel de chair
Graham Masterton   
un très bon roman qui fait froid dans le dos !!
le père aura beaucoup de courage et de "sacrifices" à faire pour sauver son fils de cette secte très éffrayante
Before After, Saison 1 Before After, Saison 1
Anna Todd   
J'ai débuté cette lecture par plaisir de retrouver Tessa et surtout de comprendre le Hardin de Before After! Et je dois dire que j'ai eue une très agréable surprise! Non seulement, cela permet de mieux connaître les vies des personnages secondaires, mais surtout d'être dans le vécu d'Hardin lors du premier tome de cette bouleversante et marquante saga! Premier tome clé et où on se demande je ne sais combien de fois "mais comment peut il lui faire cela!".
J'attendais un livre tout en sentiments négatifs, plein de colère et de résignation quand à son avenir, et c'est exactement le contraire que j'ai découvert; un récit plein d'émotions et où finalement notre héros voit en Tessa et à travers les sentiments naissants qu'il lui porte, l'espoir qu'il croyait perdu d'être un jour heureux.
Les Apparences Les Apparences
Gillian Flynn   
« Les Apparences » est un thriller extrêmement bien pensé et construit. Les moindres petits détails sont calculés et ont leur importance. J'ai beaucoup aimé la façon dont l'auteur nous plonge au cœur de l'enquête sur la disparition d'Amy.

[spoiler]La psychologie des personnages est assez fascinante. Gillian Flynn arrive à nous dresser des portraits très changeants de ses protagonistes : on déteste Nick avant de se prendre de compassion à son égard ; l'inverse se produit avec Amy, dont la machination la rend méprisable bien que pas moins fascinante. L'idée de nous la faire découvrir dans un premier temps à travers un journal intime, même si factice finalement, nous rapproche d'elle et ne rend la révélation de son simulacre que plus obscène. On se demande comment, nous lecteurs, avons bien pu se faire berner si facilement.[/spoiler]

Il n'y a rien de bien original dans l'écriture de Gillian Flynn, si ce n'est un style toujours clair, direct qui, d'une certaine façon, nous rapproche des personnages par son manque de fioritures : nous sommes vraiment dans la tête des protagonistes.

Le dénouement m'a plu malgré le côté très frustrant d'une fin qui n'est pas celle que l'on aurait pu attendre. [spoiler]La folie d'Amy est détestable autant qu'elle est délectable, et même si le sort de Nick fait peine à voir, j'ai beaucoup aimé la façon dont l'histoire se termine.[/spoiler]

En bref, Gillian Flynn nous livre ici un thriller très prenant, qu'il est fascinant de lire et d'en découvrir les machinations. Pour ceux qui se poseraient la question, l'adaptation de David Fincher, Gone Girl, colle très bien avec le bouquin et est excellente, n'hésitez pas à la découvrir également !

par x-Key
Marked Men, tome 3 : Rome Marked Men, tome 3 : Rome
Jay Crownover   
Jay Crownover sait décidément comment nous rendre accro ! Depuis le premier tome, j'avais vraiment envie de découvrir l'histoire de Rome. Ce grand frère si protecteur, cet ami si important pour Shaw, cet homme engagé pour son pays. Pour tout vous dire, je l’idolâtrais un peu. Même si Rule reste mon chouchou.

Je me suis donc lancée dans cette lecture, certaine quelle me plairait. Je ne me suis pas trompée ! Ce troisième tome est encore meilleur que le précédent et à pas grand chose du premier, qui avait été un coup de coeur !

Ici, nous retrouvons donc Rome, le frère de Rule, et Cora, l'amie de Shaw et de toute la bande d'ailleurs !

Une chose est sûre, la plume de Jay Crownover est hyper addictive ! Et ses personnages sont juste incroyables ! Le personnage de Cora, qui dans les tomes précédents me plaisait déjà beaucoup, est un personnage auquel on s'attache très rapidement. Ce petit brin de fille qui croque la vie à pleines dents malgré son coeur brisé m'a de suite plu ! Elle est une amie fidèle, loyale et prête à tout. Sa personnalité a vraiment fait que j'ai accroché à l'histoire.

Pour Rome, au début j'ai vraiment cru que j'allais lui en vouloir ! Notre revenu de guerre n'est plus le frère qu'il était. Il n'est plus que l'ombre de lui même. Brisé par ce qu'il a vécu, il crache son désespoir sur ses proches. Son comportement, bien que justifié, m'a vraiment fait peur. J'ai cru que je n'allais plus autant l'apprécier ! Mais c'est grâce à Cora qu'il va tout faire pour remonter la pente !

Je n'ai pas eu autant d'émotion qu'avec l'histoire de Rule et Shaw, mais je peux vous dire que celle de Rome et Cora est juste superbe ! Pas mal de passages m'ont fait craquer, avec un sourire tout bête sur le visage, et je ne regrette vraiment pas cette lecture ! D'ailleurs, comme toujours, Jay Crownover nous réserve son lot de surprises et rebondissements en tout genre ! Tenez-vous prêtes !

En conclusion, j'ai adoré cette lecture, et bien sur, je la recommande ! Hâte de lire l'histoire de Nash et Saint que l'on découvre un peu plus !

par Carole94P
Cœurs insoumis, Tome 4 Cœurs insoumis, Tome 4
Emma M. Green   
ATTENTION SPOILER

Nous quittons le couple sur une nouvelle révélation. Suite à ça, Solveig fuit échouant dans une petite chambre tenue par Martha qui va lui lire les cartes. Mais loin de Dante, Sol est confrontée à ses sentiments. Elle va chercher du réconfort là où elle peut avant de revenir auprès de Dante.

A son retour, Dante va lui révéler l'accident, les circonstances sans pour autant que Sol prenne de nouveau la fuite. Elle a le Phoenix dans la peau, dans le coeur et même de gravé dans son âme. S’enchaîne ensuite plusieurs chapitres où ils filent le parfait amour dans leur bulle. Ils font même une superbe randonnée à cheval qui va se solder par un retour à pied, un déluge et le tonnerre s'abattant sur leur tête. Pire encore, une fois dans le ranch, ils vont tomber sur deux agents du FBI qui suivent Dante afin de le faire céder. En effet, Dante est en mesure de faire tomber son père...

En parlant de son père, voilà que le grand Vito fait une entrée en scène très remarquable, très machiavélique avec ses paroles teintées de puissance et d'écrasement envers son fils qui ne baisse pas les yeux... Enfin en apparence, car une fois sur la route, loin de cet homme, Dante craque et cherche du réconfort dans les bras ou plutôt le corps de Sol... Une scène un brin too much mais passons au dessus.

En parlant de too much, je noterai aussi la présence d'un tatouage sur la peau de Dante qui représente Sol, au bout de quelques semaines, c'est un peu trop rapide à mon gout, surtout un tatouage ça reste à vie. Mais bon comme on sait que de toute façon, ces deux là termineront ensemble, plus amoureux que jamais, il n'y a pas beaucoup de risque. L'histoire du bijoux est bien mieux car au moins en cas de souci, il est plus facile de s'en débarrassé...

Un peu trop de clichés à mon goût malheureusement...

Quand à la fin de ce tome, nous laissons nos amoureux ( qui n'ont pas envie d'arrêter leur voyage et de percer leur bulle ) devant le tribunal où durant le procès, ils vont être dans un camp opposé... Ils se promettent que rien ne changera entre eux, s'embrassent pour tomber face aux parents de Preston...

Autant vous dire que ça va faire des remous dans l'histoire. Dans ce tome, on découvre aussi que Preston a bien un enfant, le doute n'est plus permis. Une claque de plus dans la tête de Sol.

Mais la jeune femme passe rapidement au dessus au côté du nouvel homme de sa vie....

Une écriture toujours aussi fluide et entraînante, une Sol aux réactions parfois un peu trop puériles à mon goût, surtout quand elle se lance dans des discours longs et franchement plus drôle au bout d'un moment. Exagération quand tu nous tiens, il faut savoir s'arrêter quand il faut...

J'avais adoré le début avec deux tomes coup de coeur... Je commence à déchanter un peu avec le trois et le quatre. C'est trop facile à mon goût ...

par Vidia