Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de evaescadaa : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
Les Puissants, Tome 1 : Esclaves Les Puissants, Tome 1 : Esclaves
Vic James   
J'avais lu ce roman en SP quelques semaines avant sa sortie et je l'avais adoré. Le tome 2 paraissant très prochainement, j'ai décidé de le relire afin de me remettre dans le bain et me remémorer quelques détails que j'avais oublié. Et heureusement ! Car je me suis rendue compte que j'avais zappé un paquet de trucs et j'ai pris beaucoup de plaisir à redécouvrir cet univers. Je peux maintenant écrire un vrai commentaire plutôt que ces quelques lignes vagues que j'avais rédigé avec mes souvenirs sur cette page après mon inscription.

L'intrigue est un savant mélange de tous mes films/livres/séries préférés. Il y a un côté "Game of Thrones" dans la manière dont le monde des Égaux est organisé, les intrigues en sous-sol, le sort de Chien...mais j'ai aussi trouvé à ce premier tome un certain aspect "Harry Potter". Je visualisais très bien les Malefoy à la place des Jardine. Parfois je me disais "Voilà à quoi pourrait ressembler l'Angleterre si les Mangemorts prenaient le pouvoir". Et bien entendu, il y a aussi un côté "Hunger Games" avec les révolte du peuple, Milmoor etc. Bref, "Les puissants" c'est donc un patchwork de plein de trucs cools brillamment tissé par la belle plume de Vic James.
L'auteure apporte aussi bien sur sa touche personnelle en abordant des sujets jusque là vaguement exploités dans la littérature YA et en plaçant son intrigue de nos jours ce qui est pour moi la grosse originalité et le vrai point fort de ce roman.

Parlons un peu des personnages maintenant. L'histoire nous est présentée à travers les points de vue de différents protagonistes. Luke est un garçon touchant, sympathique mais un peu trop prévisible à mon goût. C'est le héros classique. Il fait exactement ce que le lecteur attend de lui. Je n'évoquerais que brièvement sa soeur, Abi, qui est clairement là pour apporter une touche de romantisme à l'oeuvre. Je n'ai pas du tout adhéré à ce personnage soit disant intelligente mais beaucoup trop neuneu d'après moi. On aurait presque dit qu'elle venait à Kyneston dans l'idée de tomber amoureuse et qu'elle a jeté son dévolus sur Jenner car c'est celui qui ressemble le plus aux héros des histoires à l'eau de rose qu'elle adore. Aucun intérêt. Heureusement, elle n'a pas un très grand rôle dans ce tome. Mes protagonistes favoris sont sans aucun doute les Égaux, car se sont les plus complexes. Silyen m'a littéralement envoûtée. Il est très difficile à cerner. Chacune de ces apparitions m'ont fait retenir mon souffle tant il est intriguant. Bouda est le genre d'heroine féminine que j'affectionne : une garce manipulatrice prête à tout. On ne va pas se mentir, se sont-elles les plus intéressantes, non ? ^^ Enfin, j'ai aussi beaucoup aimé Gavar car je ne savais jamais à quoi m'attendre venant de lui. Tantôt c'est un monstre capable de tuer de sang froid, tantôt c'est un père aimant, sa position par rapport à l'esclavage n'est pas non plus très claire pour moi. Bref j'ai trouvé les personnages des "Puissants" vraiment bien travaillés ce qui est un exploit étant donné le nombre important de protagonistes principaux et secondaires (ceux que j'ai cité sont les plus récurrents mais bien d'autres héros évoluent dans ce roman).

Quelques mots maintenant sur le style du livre. Comme dit plus haut, j'ai trouvé la plume de Vic James très agréable. L'histoire se déroule sur une longue période et certains éléments sont vite abordés mais pour moi, elle est parvenue à trouver le juste milieu entre trop et pas assez. Pour ma part le principal était dit et suffisamment décrit pour me déclencher tout un tas d'émotions. J'ai bien apprécié que chaque chapitre se focalise sur un personnage. Ça permettait de vraiment connaître chacun.

Voilà. Bien d'autres choses encore pourraient être dites sur "Les puissants" mais ce serait vraiment trop long et je pense avoir évoqué le principal. De plus, le tome 2 m'attend !

par Saturna
Phobos, Tome 1 : Les Éphémères Phobos, Tome 1 : Les Éphémères
Victor Dixen   
PHOBOS fait parti de ces livres que vous commencez doucement en vous disant "ouais pas mal ...", et puis au fil des pages vous ne pouvez plus le poser, ça devient addictif, vous tournez les pages plus vite, votre impatience grandit pour arriver à la dernière ligne en vous disant "c'est déjà fini !".
Nous avons là une lecture qui vous renvoie dans l'univers de la télé-réalité et de la fiction. Mais pas que ! Ce n'est pas aussi simple qu'il n'y parait car derrière la recherche du grand amour et d'une nouvelle vie sur Mars, se cache des enjeux politiques et financiers.

En ce qui me concerne, avec PHOBOS je découvre la plume de Victor Dixen et c'est une belle découverte ! C'est clair, c'est précis, c'est riche, c'est détaillé mais sans être redondant, c'est recherché et c'est instructif.
C'est tellement juste et bien écrit que lorsque l'action se déroule dans le Cupido, on s'imagine parfaitement avec les candidats. Tout comme on se voit posé devant notre poste de télé en train de regarder la chaîne Genesis, comme on le ferait pour n'importe quelle émission de télé-réalité ! C'est totalement prenant et déroutant.
Très vite on découvre les dessous et le but de ce programme, mais notre impuissance à venir en aide aux douze candidats nous oppresse, nous stresse, et peu importe qu'on nous dévoile tout, on a quand même la curiosité de voir comment les candidats vont le découvrir et comment ils vont gérer cette nouvelle et cette situation.

La narration peut être déconcertante car nous suivons plusieurs personnages et/ où situations. Mais tout ceci est bien amené et à chaque fois on attend avec impatience de découvrir l'évolution de chacun. Que ce soit le point de vue de Léonor quand nous sommes dans Cupido, qui nous permet de suivre l'évolution des filles. Où que ce soit l'émission H24, qui nous permet de suivre les speed-dating et les aventures des candidats. Où encore Serena, la Directrice de production, et William, le fils de l'un des instructeurs. Tous ont de l'importance !
En résumé, ce Young Adult français fait parti des surprises et des belles découvertes. On peut dire sans risque qu'il n'a rien à envier à ses homologues étrangers.

par coco69
La Quête d'Ewilan, Tome 1 : D'un monde à l'autre La Quête d'Ewilan, Tome 1 : D'un monde à l'autre
Pierre Bottero   
On m'a forcé à lire ce livre...
Et franchement: WOUAH !
WOUAH !!!!!
La suite avec "les mondes d'Ewilan" et "Le pacte des Marchombres" est tout simplement magnifique !!!
J'ADORE LITTERALEMENT !
& Malgré le décès de l'auteur :( J'espère qu'Ewilan & Ellana resteront longtemps dans vos mémoires ! Dans tout les cas, ces personnages resteront trèèèèèès longtemps gravé en moi...


par Fred_93
Seras-tu là ? Seras-tu là ?
Guillaume Musso   
Ce livre est prenant car il offre au héros la chance qu'on voudrait tous avoir un jour : revenir dans le temps et changer le présent !

par Calixta
Marie-Lune Tome 1 : Je dépense donc je suis Marie-Lune Tome 1 : Je dépense donc je suis
Sylvia Douyé   
De superbes dessins, un bon scénario, de l'humour à en revendre .... Une BD hilarante qui mérite d'être lue, avec tout mes plus sincères compliments. Bravo !

par Ronronne
Les Amours de Lara Jean, Tome 1 : À tous les garçons que j'ai aimés... Les Amours de Lara Jean, Tome 1 : À tous les garçons que j'ai aimés...
Jenny Han   
Je n'ai pas pu me passer de ce livre ! On devient addict. Le scénario est très bien construit et original. Ce livre fait partit de mes préférés ! Je l'ai littéralement dévoré ! J'ai hâté de voir la suite. Je recommande ce livre !

par Jessica02
Les Chemins de Poussière, Tome 1 : Saba, Ange de la Mort Les Chemins de Poussière, Tome 1 : Saba, Ange de la Mort
Moira Young   
Je l'ai fini hier et, franchement :Wow... C'est un livre magnifique, qui (normalement) devrait plaire aux lecteurs de Hunger Games.
C'est une histoire puissante et touchante à la fois, ou nous suivons le périple de Saba, devenue l'Ange de la mort...

par L-oon
Maybe, Tome 1 : Maybe Someday Maybe, Tome 1 : Maybe Someday
Colleen Hoover   
http://altheainwonderland.blogspot.fr/2014/04/maybe-someday.html

J'adore les romans de Colleen Hoover, et je pense même d'ailleurs pouvoir dire qu'elle est mon auteure favorite. J'ai adoré la trilogie Slammed, je suis tombée amoureuse de Hopeless (ainsi que de son roman compagnon Losing Hope), et j'attend encore le jour où je serais déçue par un de ses romans. Est-ce que ce jour serait arrivé avec Maybe Someday ? ... Oh que non ! Si vous preniez toute l'adoration que j'ai eu pour Slammed, que vous l'ajoutiez à mon coup de cœur pour Hopeless, et que vous multipliez tout cela par 10, vous atteindriez peut-être l'énorme coup de cœur qu'à été ce roman ! Parce que Maybe Someday c'est une lecture coup de poing et une somptueuse aventure.

Le jour de ses 22 ans, Sydney découvre que son petit ami Hunter la trompe avec sa meilleure amie et colocataire Lori. La jeune femme se retrouve alors à la rue et ne trouve d'aide qu'auprès de Ridge qui n'était jusqu'alors que "le musicien du balcon d'en face". Une étrange amitié s'était liée entre eux alors que le jeune homme jouait de la guitare sur son balcon aux moments où Sydney étudiait sur le sien, s'imaginant ses propres paroles aux mélodies. Face au désarroi de la jeune femme Ridge lui propose de rester dans la chambre habituellement occupée par son frère, alors en tournée avec son groupe Sounds of Cedar, mais en échange il a une petite condition. Puisqu'il est en plein syndrome de la page blanche et que les mélodies ont l'air de tant inspirer Sydney, elle devra accepter de l'aider à écrire les prochaines chansons du groupe...

Une relation entre amitié, attirance palpable, et amour de la musique va se lier entre les deux jeunes gens. Au fil des paroles qu'ils vont écrire pour Sounds of Cedar, ils vont se découvrir et s’apprivoiser sans les habituelles barrières qui sont érigées entre les gens. Forcément, en s'ouvrant cœur et âme dans leurs textes et mélodies, il y a peu de place pour de vrais non-dits... Cependant Ridge a une petite amie, Maggie, et Sydney lutte vraiment pour surmonter la trahison de son ex. Il y a donc bien des obstacles qui se dressent sur le chemin de leur relation que j'ai pourtant adorée. J'ai adoré son évolution, sa douceur, son tragique.

J'ai également adoré Sydney que ce soit dans ses doutes ou ses peurs. La façon dont elle se bat pour surpasser son sentiment de trahison et son attirance naissance pour Ridge ne peuvent que nous parler. C'est un personnage qu'il est très facile d'apprécier et de supporter. On vit toute l'histoire à ses côtés, avec elle, et ses émotions deviennent très souvent les notre. Toutefois au delà de Sydney, j'ai surtout adoré Ridge. Je crois même que je suis un peu amoureuse de lui... et encore "un peu" est un euphémisme.

Il m'est compliqué de réellement trop parler de son personnage sans vous révéler un point fondamental du récit. En effet, Ridge a une particularité qu'il est dur de ne pas évoquer lorsqu'on parle de lui, mais sur laquelle je me refuse de spoiler. Si ce n'est pas un gros secret, et que c'est révélé assez rapidement dans le récit, je ne voudrais gâcher le plaisir de personne et je pense que c'est toujours mieux de garder les petites surprises pour la lecture. Je dirais simplement que c'est une particularité qui forge réellement son personnage et a été un de ces petits plus magique qui est porteur d'énormément de force.

Le fait est qu'au delà des personnages le truc qui fait de Colleen Hoover une auteure si spéciale, c'est qu'elle nous fait tout ressentir avec beaucoup d'intensité. On se prend les personnages et l'histoire en pleine poire, et c'est encore plus flagrant dans Maybe Someday. Ce roman il ne se lit pas, il se vit tout simplement. On est embarqué dans les vies de nos héros et on partage toutes leurs joies et leurs peines comme si elles étaient les notre. Si Ridge a une manière très forte et pure de ressentir la musique dans le roman, c'est avec autant d'intensité et de pureté qu'on ressent ce récit !

Pour tout vous dire, l'immersion est si complète que pour la première fois je n'ai pas réussi à me projeter en avance dans l'histoire. Je ne savais tout bonnement pas qu'elle était la meilleure issue pour ces personnages, ni celle que l'auteure risquait de privilégier. Après tout est-ce qu'une fin heureuse c'est forcément quand les personnages finissent ensemble ? Est-ce que parfois la meilleure fin, la plus satisfaisante, ça ne serait pas autre chose ? Comptez sur Maybe Someday pour remettre toutes vos certitudes à zéro !

En conclusion, Maybe Someday est encore un petit bijou qui nous est offert par Colleen Hoover. Cette auteure a un réel talent pour créer des personnages et histoires captivants et mémorables. J'ai rarement lu des romans qui m'ont autant fait vibrer que les siens, et ce dernier en date atteint réellement une magnifique apogée. A lire absolument !

par Althea
Journal d'un vampire, Tome 1 : Le Réveil Journal d'un vampire, Tome 1 : Le Réveil
L.J. Smith   
Quand j'ai commencé ce livre, (y a un petit bout déja) je m'attendais à un vulgaire remake de Twilight mais non pas du tout ! Et non encore à tous ceux qui disent que L.J Smith à copié sur Stefenie Meyer ce n'est pas vrai ! Le début du tome compte quelques similarités mais ça part vite dans un tout autre sens. De plus, Journal d'un vampire a été écrit avant Twilight donc...
Multiversum, Tome 3 : Utopia Multiversum, Tome 3 : Utopia
Leonardo Patrignani   
J'ai vraiment aimé le concept troublant de Memoria.
«Comme vous le savez, là-bas, les yeux des autres sont comme des portes qui permettent d'accéder à leurs souvenirs.»
Ce troisième tome m'a un peu moins emportée que les deux précédents. Le milieu du livre m'a paru plus policier et ce n'est pas trop mon truc. Mais il y a tout de même plein de passages que j'ai vraiment aimé. Notamment le dénouement, qui est de nouveau magnifiquement écrit avec le récit de Marco.
[spoiler]C'est moi qui ai lancé le dé aux faces infinies.
Ceci est ma réalité. Le cauchemar. Le défi. La création.
Mon Multivers.
Tout ce qui a été, tout ce qui sera - l'horreur, le salut, la fin, la renaissance - est né dans mon esprit, dans l'enchaînement de tous les choix possibles. [/spoiler]
Je vais continuer à suivre Leonardo Patrignani, un auteur à l'imagination débordante et à l'écriture magique.


par Kiriu