Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de evalee : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
Leonora Kean, Tome 1 : Chasseuse d'Âmes Leonora Kean, Tome 1 : Chasseuse d'Âmes
Cassandra O'Donnell   
OMG, j'ai hâte, rien que cet extrait me donne des papillons dans le ventre, ravie d'avoir enfin la série sur la fille de Rebecca

par karabass
Chasseuse de vampires, Tome 10 : La Vipère de l'archange Chasseuse de vampires, Tome 10 : La Vipère de l'archange
Nalini Singh   
Incroyable histoire sur les deux petits "serpents" de Raphaël !

Le fait que ce livre se déroule en parallèle du livre précédent est très intéressant. La relation entre Aodhan et Illium se précise encore mais du côté d'un Illium de mauvaise humeur cette fois ci. J'ai vraiment hâte d'en savoir encore plus sur eux !!

La relation entre Venom et Holly se développe tranquillement alors que le pouvoir d'Uram commence à se manisfester et que des secrets sont déterrés. La découverte de ces deux personnages est fascinante.

Vers la fin du livre je n'ai pas pu m'empêcher de lâcher quelques larmes.

Encore un tome incroyable de Nalini Singh ! Sur qui sera le prochain ? J'ai le sentiment que c'est encore tôt pour Illium ou Aodhan. Peut être Izak ou Vivek ? Mystère !
Le Monde de Meg Corbyn, Tome 1 : Lac Argent Le Monde de Meg Corbyn, Tome 1 : Lac Argent
Anne Bishop   
Petite dégringolade d'une marche pour ce deuxième cycle qui me faisait tant envie.
Évidemment ce n'est qu'une toute petite chute car l'univers reste toujours aussi unique et j'avoue avoir bien craqué sur deux des personnages, Aggie et surtout celui qui a réussi à me réconcilier avec les vampires, le ténébreux et dangereux Ilya à qui je céderai volontier ma main voir mon cou....
L'intrigue, quant à elle m'a paru bancale, l'insistance des hommes d'affaires face à la colère des Autres et après les premiers morts les places dans la catégorie, suicidaires en sursis, je n'ai pas compris cet entêtement et du coup je n'ai senti aucune tension ni addiction.
J'aurai aimé aussi une héroïne totalement différente de la première, elles se partagent la même douceur et vulnérabilité, avec pour Meg Corbyn une naïveté du à son incarcération dans un hôpital qui la rendait si touchante, du coup je pensais que l'auteur aurait tranché radicalement pour nous créer une jeune femme qui nous étonne, et ce ne fut pas le cas.
Conclusion un univers toujours aussi passionnant, des personnages secondaires bien construits mais une intrigue tirée par les cheveux et une héroïne un peu fade.

La Confrérie de la dague noire, Tome 16 : L'Amant maudit La Confrérie de la dague noire, Tome 16 : L'Amant maudit
J.R. Ward   
(VO) Presque aussi bon que les premiers! (le mot clé étant le "presque")

Vu que l’histoire de Sola et Assail (Asshaut en vf) date, j’avais un peu de mal a me rappeler où l’histoire s’arrêtait.
Je me souvenais juste que Sola était une voleuse et qu’elle surveillait Assail mais ça, je ne savais plus pourquoi. Pour lui, je me souvenais de ses cousins, que c’est un trafiquant, et qu’il a sauvé la vie de Wrath (Kolher) en quelque sorte... Bref, c’était comme commencer une nouvelle histoire et non reprendre une de mes série préféré, le début n’était pas facile dans ce cas. J’ai même hésité à reprendre le tome où on les rencontre mais c’était trop me demander que d’attendre deux, trois jours avant d’écouter celui ci.
L’audio à duré 14h25 mais moi j’ai eu l’impression que ça n’a duré que 2, c’est assez frustrant parce que j’ai déjà envie d’avoir la suite sous la main.

Si je dis qu’il resemble beaucoup aux premiers c’est parce qu’on retrouve des chapitres d’action et ceux du vilain comme quand les Lessers étaient présent. Peut être pas autant qu’avant mais ça m’a fait plaisir d’un côté des retrouver ce rythme là, j'adorais ça. De l’autre, ce n’était pas génial parce que ça semble un peu à du copier/coller au lieu d’apporter du nouveau.

La crise entre V et Jane est assez crédible, comparé à d’autres dans les derniers tomes où je n’y avais pas cru du tout. Malheureusement (ou heureusement suivant les avis), la crise passe très vite et de façon entièrement prévisible.
Mais où est donc l’auteur qui ose?? Celle qui tue la Shellan enceinte d’un frère? Ou fait sauter un frère? Cette série a perdu sa folie du début alors que c’est ce qui la rendait originale ! Ne me comprenez pas de travers, je suis toujours super-fan de cette bande de tarés, super-impatiente quand un nouveau tome doit sortir mais il faut dire ce qui est - ils sont devenus trop sages et tout va « trop bien »!

Assail est Sola sont un couple intéressant et prometteur, pourtant, Ward n’a donné aucune idée du rôle qu’ils joueront pour la confrérie. C’est dommage, elle aurait pu en faire tellement plus que juste un nouveau couple, leur donner un but.

Lassiter fait aussi très peu apparition, son grain de folie manque.
Le fameux Muhrder n’apparait qu’a la fin pour exiger une entrevue avec Wrath, on apprend strictement rien de ce passage, c'est à ce demander pourquoi elle l'a mis.
Throe (Ahffre), c'est un cas celui là et il est parti dans le bon (c'est à dire mauvais) sens. Mais encore une fois, sous exploité à mon gout. On voit bien qu'il a un gros plan pour la confrérie ou même la race entière, pourtant ça n'avance pas beaucoup. Ward a-t-elle peur de ne plus avoir d'idées alors étire le peu qu'elle a au possible? Je ne sais plus vraiment quoi penser...

Nous aurons une nouvelle venue pour un prochain tome, une fille qui est en pleine transition mais qui ne sait pas ce qu'elle est. Comme Beth à son époque. De plus, elle travaille aussi au journal de Caldwell, si ça ce n'est pas du coper/coller, je ne sais pas ce que c'est.

Alors après avoir lu tout ça, vous devez penser quelque chose du genre : mais elle a rien aimé en gros pourquoi elle l'a mis dans sa liste diamant? Et je réponds simplement que c’est la confrérie, même quand je râle, je les adore et je continuerai de lire!
Rendez-vous au prochain épisode...

par deeKi
La Confrérie de la dague noire, Tome 17 : L'Amant déchiré La Confrérie de la dague noire, Tome 17 : L'Amant déchiré
J.R. Ward   
(VO) Enfin du nouveau à se mettre sous la dent! Mon avis va être assez court parce que j’ai adoré ce tome et que je n’ai rien a dire tellement c’était bien. Très contente de retrouver John et Xhex, ça faisait longtemps qu’on ne les avait pas vu. De plus, je n’ai pas eu l’impression qu’ils étaient là juste pour « meubler » comme d’autres anciens couples dans les tomes précédent, l’histoire avance bien avec eux. Les nouveaux arrivants s’intégrèrent bien à la grande famille qu’est la confrérie. Vraiment hâte de connaître la suite...

par deeKi
Les Ombres de la nuit, Tome 14 : Wicked Abyss Les Ombres de la nuit, Tome 14 : Wicked Abyss
Kresley Cole   
Que dire? J'adore cette série en fermant ce livre j'avais l'impression de quitter un bon ami j'ai même eu envie de pleurer. Les autres personnages de la série ne sont pas aussi présent que dans le tome précédent ce qui donne l'impression d'être dans une bulle avec Lila et Abyssian. Bref un livre génial. Je suis impatiente de savoir sur qui sera le prochain tome.

par ines06
Chroniques des Vampires, Tome 11 : Prince Lestat Chroniques des Vampires, Tome 11 : Prince Lestat
Anne Rice   
Je croyais d’abord à une rumeur et je m’étais depuis longtemps résignée à penser que les chroniques des vampires s’étaient finies avec « Cantique sanglant » le tome 10, mais je suis très heureuse de pouvoir me replonger dans l’univers d’Anne Rice et de ses Vampires.

Une plume exceptionnelle et sans pareille, il est nécessaire à mon avis d’avoir lu au moins les 3 premiers tomes pour pouvoir lire « Prince Lestat ». Moi qui est pourtant lu les 10 autres tomes, j’étais parfois perdue.

J’ai eu tout de même un peu de mal à accrocher à la façon dont l’histoire et l’intrigue est amenée, une « Voix » fait trembler le monde des vampires et réveille les Anciens en les poussant à brûler les novices, d’un chapitre à l’autre nous allons rencontrer de trop nombreux nouveaux vampires qui nous révélerons leur passé mais surtout leur lien avec la « Voix ». Nous visiterons l’Histoire avec nos différents vampires toujours aussi romantiques et nostalgiques du temps auquel ils appartiennent.

Nous apprendrons enfin qui est à l’origine de la création du Talamasca mais cette révélation soulève encore plus de questions auxquelles j’espère le prochain tome répondra (s’il y en a un) .

J’ai trouvé un peu difficile à avaler le passage ou l’on découvre qui est Viktor, autant les romans d’Anne Rice sont censés être des récits écrits par de « vrais » vampires et pour ma part en lisant ses romans j’ai pris plaisir à le penser, mais là avec Viktor on nage totalement dans le fantastique et je trouve que ce personnage aurait pu être « créé » autrement. Je ne vous en dis pas plus pour ne pas Spoiler.

Lestat le garnement, la rock star, le rebelle, se retrouve narrateur sur certain chapitre mais trop peu à mon gout, son nom étant sur la couverture on aurait pu s’attendre à en avoir un peu plus.

Malgré tout ce fut une bonne lecture mais j’ai eu du mal à en voir le bout, au quart du livre j’ai compris qui était la « Voix », je me suis dit que non c’était trop évident et que je devais me tromper, mais non pas de revirements à la fin, j’espère que l’on retrouvera Viktor et Rose dans un prochain roman mais j’ai quelque doute car ce tome sonne comme un au revoir, on se sent mélancolique et triste à la fin de ce roman.
Chroniques des vampires, Tome 12 : Prince Lestat et l'Atlantide Chroniques des vampires, Tome 12 : Prince Lestat et l'Atlantide
Anne Rice   
Une Atlantide tout à fait surprenante !

Je remercie NetGalley ainsi que les Éditions Michel Lafon pour l’envoi de ce service presse.

Tout d’abord, je déconseille la lecture de « Prince Lestat et l’Atlantide » à ceux et celles qui n’ont pas lu les tomes précédents. Même en les ayant lus pour la plupart, j’ai eu un peu de mal à entrer dans l’intrigue peut-être parce qu’il s’est écoulé trop de temps avec mes lectures antérieures. Heureusement, Anne Rice nous donne un bref résumé de l’histoire de ses vampires ainsi qu’une explication des termes employés au début du livre et à la fin, dans deux appendices, la liste des personnages avec une brève biographie et des lieux ainsi qu’un Guide officieux des Chroniques. De quoi tout nous remémorer.

J’ai retrouvé Lestat toujours aussi flamboyant et charismatique, mais assagi par ses responsabilités de porteur du Noyau Sacré, l’esprit Amel ainsi que nombre d’autres personnages découverts dans mes lectures précédentes comme Marius, Magnus, Armand et Louis. Nous faisons la connaissance de nouvelles créatures immortelles très attachantes qui viennent de la mythique Atalantaya et qui semblent connaître Amel. Est-ce le même Amel que celui de Lestat ? C’est ce que ce dernier et tous les vampires vont devoir découvrir…

Anne Rice nous offre un nouvel opus foisonnant. Mais alors que je m’étais passionnée pour les aventures précédentes de ses vampires, cette fois-ci la magie n’était pas au rendez-vous. L’intrigue est certes surprenante, le style de l’auteure est toujours aussi original, mais je me suis ennuyée et j’ai eu du mal à venir à bout de ma lecture. Ce peut être dû au fait que cela se passe à notre époque et du coup, cela manquait de crédibilité même en prenant en compte qu’il s’agit de fantastique, de bit lit.

Cela dit, il s’agit de mon ressenti et je pense que cet ouvrage ravira les inconditionnels de l’auteure et de Lestat.

par Goewin
Enclave, Tome 3 : Horde Enclave, Tome 3 : Horde
Ann Aguirre   
Je ressors de cette lecture complétement anéantie ! Complétement ébranlée.
Par ce que que je viens de lire.
Par ce que je viens de traverser à travers les pages de ce livre.

Je crois que j'ai du mal à m'en remettre.
Je crois que je suis encore perdue entre les pages de l'histoire de Trèfle, de Del et des autres personnages.

Le troisième et dernier de cette saga est puissant.
Il est dérangeant.
Complétement déconcertant.
D'une extrême violence.
Mais surtout, époustouflant !

Trèfle est une personne forte qui se bat contre quelque chose de beaucoup trop grand pour elle. Elle se bat pour l'espoir, pour la chimère d'une vie meilleure. Elle se bat parce que personne d'autre ne le fera à sa place.

Ce livre est un ouragan d'émotions. Un ouragan qui détruit tout sur son passage. Tout est réunis pour créer une palette d'émotions qui va vous malmenez, vous faire souffrir, vous réduire en miette.

Ce dernier tome est un appel au courage, un appel à l'humanité.
Ce dernier tome est un sublime final pour une saga exceptionnelle.
Un final qui marquera les esprits pendant un certain temps.

par MissNaais
La Communauté du Sud, Tome 12 : Mort sans retour La Communauté du Sud, Tome 12 : Mort sans retour
Charlaine Harris   
Heu... Je me demande parfois ce qui se passe dans la tête de Sookie. Charlaine Harris fait prendre un virage à 90% à l'histoire. Du coup, elle n'a ni queue ni tête. Tout est tiré par les cheveux !
[spoiler]Entre Sookie qui utilise sa seule chance de sauver son amant, Eric, de son mariage arrangé pour offrir une nouvelle vie à Sam (bon, il est sympa, d'accord, mais je préfèrait de loin à ce qu'elle finisse avec Eric. Quand les gens meure, il faut l'accepter. Qu'est-ce que c'est que cette manie de vouloir ressusciter les gens ?) Et Claude qui devient le méchant de l'histoire, le monde se renverse, et pas forcément en bien. [/spoiler]

Je suis affreusement déçue, j'ai l'impression que l'auteure n'écrit que pour vendre ses tomes. Comme nous sommes des fans, on achète même si c'est vraiment bof.
Je regrette les anciens tomes, là ou je souriais quand Sookie prenait une décision (maintenant, je cris "NON"! Qu'est-ce que tu fais, idiote ?"), quand je lisais l'histoire avec avidité ( maintenant, je rechigne à lire les quelques centaines de pages)et regrettais intérieurement quand je terminais la dernière page . Dommage... J'étais vraiment conquise par cette série. Avant sa descente en enfer, évidemment.
Je ne sais pas si je dois vous le conseiller, à vous de voir.