Livres
540 136
Membres
570 292

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Bibliothèque de evamahd : Ma PAL(pile à lire)

My Secret Lover My Secret Lover
Iris Hellen   
Tout d’abord merci à Iris Hellen de cet honneur qu’elle fait au blog à chacune de ses sorties. Cette auteure qui trace son chemin avec sûreté depuis Make About You. Après des histoires lourdes de sens avec des thématiques sensibles, aujourd’hui, elle nous offre une histoire en toute légèreté et avouons-le, ce genre d’histoires, on en a besoin en ce moment. My Secret Lover est une romance pleine de douceur, de rire et d’une énergie positive bienvenue. Les personnages nous partagent un peu d’eux, surtout, Magda, qui ne va rien vous cacher de sa haine pour son ex, de son amour pour son adorable Caroline et de son attachement et sa reconnaissance à sa tante.

Magda est une personne à part. Son parler sans filtre lui crée souvent des problèmes. Et ce soir, elle a un peu trop poussé la chansonnette. Mais, il faut la comprendre aussi, sa meilleure amie n’a de cesse de vouloir la caser et qu’importe ce qu’elle en pense. Magda a décidé de se venger et de lui en faire passer l’envie une fois pour toute. Et la victime du jour, elle fera les frais de sa langue de vipère et de sa garce attitude qu’elle maitrise haut la main. C’était trop marrant mais, pas pour Johann, le dernier ex-futur prétendant présumé. Et après tout, ce n’est pas sa faute à elle s’il porte le même parfum que son traître d’ex. Vous vous demandez sûrement où est l’os dans tout cela ? Eh bien figurez-vous, que Johann n’était pas à ce dîner pour se trouver une fiancée mais, surtout pour parler affaires. Magda aurait pu gâcher une opportunité en or et s’est ouvert par la même occasion la porte de l’enfer. Johann est son nouveau client et qu’à cela tienne, si elle a ouvert les hostilités avec quelques méchancetés bien senties, lui, il déclare carrément la guerre. Mettez-vous à l’abri et surveillez vos arrières, on ne sait pas d’où les balles peuvent arriver ni où elles vont atterrir !

Heureusement pour Magda, il lui reste quelques plaisirs pour lâcher la pression. Notamment, cette nouvelle rencontre virtuelle qui va être son rendez-vous nocturne par excellence pour lui remonter le moral après une dure journée. Ce nouveau flirt l’aide à tenir devant la mauvaise foi de son patron et surpasser la difficulté de son dossier en cours. Un échange épistolaire qui adoucit ses humeurs, exacerbe ses sens, la réconcilie avec elle-même et pourquoi pas avec l’amour auquel elle n’y croyait plus.

Faites le plein de sensualité, de beaux sentiments et aussi un plein de rire en lisant My Secret Lover, je vous garantis un excellent moment avec des héros piquants, entiers et à la fois si attachants ! Magda, une tornade de force 5, fonceuse, coléreuse mais au cœur si tendre et si généreux. Elle ne manquera pas de vous émouvoir et vous rallier à sa cause. Passionnée et passionnante et n’en déplaise à son ex ou à son patron, elle est fiable, sincère, belle et adorable quand elle veut bien s’en donner la peine et son rendez-vous secret, il n’a qu’à bien se tenir.

Iris Hellen m’a habituée à un certain luxe dans ses écrits et là non plus, elle ne déroge pas à la règle. Sa plume toujours aussi talentueuse et mâtinée de passion manie le sarcasme et l’autodérision avec brio. Les dialogues, comme à chaque fois, sont riches et enrichis de langage courant et soutenu dans un dosage parfait. On n’a pas le temps de s’ennuyer avec cette énergie qui se dégage d’entre les lignes et aussi de la bonne dynamique que nous offrent les personnages, tous sans exception. Un clin d’œil quand même à Graziella et à Caroline qui étaient le clou de ce merveilleux show aussi touchant que drôle.

Cette histoire originale est un petit bonheur dédié à la confiance en soi, aux amitiés, aux rencontres inopinées et à l’amour ! Ne manquez surtout pas cette gourmandise à croquer et délectez-vous en sans modération.

Merci à Harlequin pour l’envoi du service presse numérique via NetGalley.
Mya
Love is in the snow Love is in the snow
Alfreda Enwy   
J’avais beaucoup entendu parler de ce roman ces derniers temps et c’est avec plaisir que je me suis, à mon tour, plongée dans l’histoire de Juliette et Sawyer. Love is in the Snow est une romance tendre, agréable à lire et à découvrir. On y découvre des personnages qui prennent le temps d’apprendre à se connaitre et laissent le temps à leurs sentiments de se developper. Il s’agit véritablement d’une romance toute en douceur que l’on prend le temps d’apprécier du début à la fin.

J’aime beaucoup le personnage de Sawyer, son côté dur et froid au premier abord mais qui, au fond, cache un énorme coeur et une extrême gentillesse. La belle personne par excellence. À travers ce personnage, l’auteure parvient à nous montrer qu’il est difficile d’être un papa celibataire, sujet tres intéressant qui rajoute un coté touchant à l’histoire. D’ordinaire, mon coeur balance plutôt pour les badboys au fort caractère mais Sawyer est vraiment l’exception qui confirme la règle. Sa douceur et sa gentillesse m’ont fait craqué tout au long du roman.

Et que dire de Juliette? C’est une femme ayant vraiment un coeur en or et qui ne cesse d’offrir de la gentillesse et de la douceur à ceux qui l’entourent. Quant au personnage de Zelda, je dois dire que je l’ai adoré. Cette ado est vraiment formidable et c’est vraiment mon coup de coeur du roman. Elle sait ce qu’elle veut et ne cherche qu’à recevoir de l’amour d’une potentielle mère, ce que j’ai trouvé très touchant. Elle m’a d’autant plus touché à la fin du chapitre 19, fin qui a su me mettre les larmes aux yeux.

Bref, j’ai vraiment adoré les personnages. Même ceux de Millie et d’Ugo et j’espère pouvoir un jour lire une histoire concernant leur relation. C’est le seul élément du roman qui me laisse un peu sur ma faim.

L’autre point fort du roman repose sur les messages que l’auteure fait passer autour de l’adolescence, montrant à quel point il est difficile d’y rentrer et d’affronter tous les changements que cela implique sur son corps ainsi que sur le fait qu’une femme n’est pas obligée de s’épiler si elle ne le veut pas, qu’il s’agit de son corps et qu’elle en fait ce qu’elle veut. Des messages qu’il est très important de véhiculer, surtout auprès des jeunes filles qui sont en pleine découverte de leur nouveau corps.

J’ai véritablement passé un agréable moment avec ce roman. Et je dois même dire que l’auteure est une vraie découverte. J’ai adoré son écriture fluide et prenante et toute la douceur qu’elle a su mettre dans son roman. Sa plume m’a donné la sensation d’être plongée dans un petit cocon de tendresse et de sérénité et j’ai adoré. 
Quarterback versus nerd, Tome 1 : Carter Quarterback versus nerd, Tome 1 : Carter
Anna-Victoria Val   
Encore une histoire signée Anna-Victoria Val et les demoiselles des mots ! Série hebdomadaire de ces derniers mois, j’étais très curieuse de découvrir QVSN. Sauf que je n’ai pas été patiente du tout, et j’ai fini par acheter le bouquin. Que voulez-vous finir sur un cliffhanger un chapitre, je ne pouvais pas tenir.
C’est la deuxième histoire d’Anna-Victoria que je lis, après Collapso. Elle avait réussi à me tirer des larmes avec ce titre, mais franchement avec QVSN, elle a décroché le pompom : rires, larmes, rage, tout était au rendez-vous. Ce livre c’est clairement tout ce que j’aime : du lycée, du sport et du répondant ! De plus, depuis ma lecture avec Collapso, j’ai pu d’autant plus échanger avec Anna-Victoria et, mon dieu, mais allez protéger cette petite autrice. Elle est si adorable et mérite d’être l’étoile montante qu’elle est avec son talent. Vraiment elle est à notre écoute, c’est une vraie pépite.
Outre le fait que ce roman parle de lycée, il traite également de sujets importants : le harcèlement scolaire des populaires sportifs face aux petits intellos, ou encore le fléau des tornades dévastatrices. Je crois que j’ai particulièrement été touché de voir ces sujets.
J'adore la couverture, ce ton rose est vraiment tout doux, je l'aime bien. Malgré tout j'aurais bien aimé voir les cheveux lilas de Carter mais j'imagine qu'avec l'effet, c'était pas possible. J'aime cet effet nuageux au niveau du titre qui annonce discrètement le sujet des tornades. Vraiment je la trouve très belle.
Côté personnage :[spoiler] J’admire Carter, c’est une femme forte avec un caractère incroyable. Elle a des ambitions fantastiques et je suis certaine que ces parents seraient fiers d’elle. Reprendre un flambeau pareil est courageux, en plus d’être sur un double front avec le lycée et le harcèlement de ces camarades.[/spoiler]
[spoiler]Jake, je l’ai détesté au début. Pour moi c’était le Quarterback prétentieux qui menait la danse et voulait juste se donner un genre. Mais je dois avouer qu’il m’a fait de la peine quand il a annoncé ses troubles dys à Carter. Sans compter que cette dernière ne s’est pas démontée et s’est même adaptée à lui. Après ça, je l’ai vu sous un nouveau jour et j’en ai même été surprise qu’il se donne à fond dans ses réussites. Je me suis prise à l’apprécier sans même m’en rendre compte. Et puis je fonds devant son surnom, Lapin ! Au début, il le déteste et à la fin ça en deviendrait presque son deuxième prénom ![/spoiler]
[spoiler]Holly, mais sérieux ? Je voulais lui en flanquer une à plusieurs moments. Elle s’obstine avec son copain rencontré dans une soirée de droguée. Mais stop. Bon en dehors de ça, elle est adorable et j’aime les moments que l’on dit avec Carter. Elle est présente pour son amie et ça fait chaud au cœur. Pour Pierce, c’est sensiblement la même chose : j’avais envie de lui en mettre une après le concours du Math’srathon, avec la façon dont il a traité Carter.[/spoiler]
[spoiler]J’ai été si dévasté par la fin de l’histoire : tout le monde rejette Carter, elle qui a tant perdu. Tout le monde compte sur elle sans penser à elle. Même si elle garde une facette forte et impassible, au fond elle est brisée et j’ai tellement de peine pour elle. Elle voit son monde s’effondrer sans, pour une fois le contrôler. Bien qu’à présent elle a Jake, ça ne rattrape pas tout, car au fond, les souvenirs restent et ce qu’il a fait aux Nerds restent impardonnable. Mais en fin de compte, elle tient à lui et c’est une grande victoire. [/spoiler]
QVSN est un petit coup de cœur pour moi. Il est le cocktail que j’apprécie beaucoup, même si c’est un peu le cliché du sportif et de l’intello, au fond on aime ça. Sans compter que nous avons quand même le fort caractère de Carter pour remonter la balance. J’ai beaucoup appris sur les tornades, l’intrigue est prenante et additive. Je vous conseille fortement cette saga et j’ai hâte de lire le prochain tome.

par ChizaSora
Club de Lecture Happy End, Tome 10 : Un plan désagréable Club de Lecture Happy End, Tome 10 : Un plan désagréable
Kylie Gilmore   
La stratégie de Hailey Adams pour créer une entreprise d’organisation de mariages très prospère porte enfin ses fruits et il est maintenant temps pour elle de se concentrer sur son propre happy end. Après un rejet douloureux de la part de son meilleur ennemi sexy, Josh Campbell, un prince tombe à ses pieds. Son comportement merveilleusement romantique contraste fortement avec le barman bourru qu’elle ne semble pas arriver à quitter.

Le plan qu’avait Josh de garder ses distances avec Hailey déraille lorsque survient la concurrence sous la forme d’un prince play-boy. Il subit un désagrément après l’autre quand il doit ridiculiser un prince, se faire aimer par le chien-rat de Hailey qui le déteste, et empêcher Hailey de se disputer avec lui suffisamment longtemps pour lui montrer que leur avenir est ensemble. Quelle femme impossible !

Ces meilleurs ennemis depuis longtemps parviendront-ils à abaisser leurs défenses à temps pour découvrir leur propre happy end ? Ou bien Hailey sera-t-elle séduite par un conte de fées devenu réalité ?

par carohem
Bien plus forte que toi Bien plus forte que toi
Emma M. Green   
Dès qu'une romance des Emma Green sort, je n'hésite jamais longtemps à vouloir le découvrir ! a a été le cas ici et je n'ai absolument pas regretté !

C'est le genre d'histoire que je redoute de commenter tout en voulant le faire... Eh oui ! Ce n'est jamais simple de réussir à faire transparaitre dans un avis ce qui nous a plu dans une histoire surtout lorsque celle-ci est un COUP DE COEUR !
Vous l'aurez compris j'ai adoré l'histoire de Willa ! Je l'ai dévoré en quelques heures.
Je sais pourquoi j'adore autant les Emma Green. C'est pour leurs messages qu'elles transmettent dans leurs livres. Dans Plus forte que toi les messages ont eu une résonnance toute particulière pour moi qui suis en pleine remise en question et qui tente (comme beaucoup de femmes) de s'accepter telle que je suis dans une société où le culte de la beauté retouchée est maitre !

Vous l'aurez compris le thème de cette histoire est l'acceptation de soi. Et pour nous transmettre ce message, on a droit à une professeure incroyable : Willa ! Jeune femme incroyablement forte (et je ne parle pas de son poids) et qui m'a faite mourir de rire. Elle est incroyable, elle est cinglée ! Et je l'ai adoré !
J'ai adoré le message de tolérance qu'elle véhicule sur les particularités des uns et des autres. C'est une véritable bouffée d'air frais ! Et je ne sais plus quoi dire pour faire comprendre à quel point j'ai adoré son personnage, ses idées et sa façon d'être !
Je suis même un peu jalouse... j'aimerais pouvoir faire ce que j'ai envie sans penser à ce que les autres pourraient penser !

Même si pour moi toute la lumière revient à Willa dans cette histoire, nous avons également un personnage masculin au prénom atypique, agaçant mais non moins sexy : Rio.
Rio est l'archétype du beau gosse : musclé, bon métier, mystérieux... Et une répartie sans pareille face à Willa ! Et c'est pour ça que leur duo est si délicieux à découvrir et à suivre tout au long de notre lecture.
Mais s'il apparait comme sexy et sûr de lui... Rio a bien des blessures cachées ! Willa pourrait même l'aider à assumer (à sa manière tout du moins!).

Je ne savais pas qu'il s'agissait d'un spin off de Ps. Oublie-moi. Du coup j'ai été contente de retrouver par moments les personnages de cette agence atypique Strange & Strong ! C'est un plus qui m'a fait plaisir !

Ce livre s'adresse à absolument tout le monde ! Et c'est pour cela que c'est un coup de cœur et que je sais que je l'achèterais dès sa sortie papier !
Le caractère de Willa, les messages véhiculés sur les particularités (je n'aime pas dire différences) et le féminisme, et les bonnes ondes... j'ai absolument tout aimé ! Je n'ai rien de négatif à relever (et c'est rare croyez-moi XD) !
Je n'ai rien à dire de plus, mis à part que c'est A LIRE DE TOUTE URGENCE !

par Ridley
Les Frères Mayson, Tome 3 : Lilly Les Frères Mayson, Tome 3 : Lilly
Aurora Rose Reynolds   
Chronique de Diana : https://followthereader2016.wordpress.com/2020/11/25/les-freres-mayson-3-lilly-aurora-rosa-reynolds/

J’ai adoré ma lecture, ce tome est un coup de cœur, j’attendais tellement l’histoire de Cash et Lilly. Cash, celui qui avait dû renoncer à son grand amour pour suivre les principes de son éducation.

Mais quand le destin décide de remettre deux amoureux sur le même chemin ça donne une romance parfaite sur le thème de seconde chance.

Quand Cash revoit Lilly des années après leur rupture, il découvre incrédule qu’il est papa d’une merveilleuse petite fille et qu’il a loupé beaucoup trop de moments pour continuer sans tenter de reconquérir sa belle et de construire une famille avec elle.

Je pense que c’est mon personnage préféré des frères Mayson, Cash est parfait. Il est gentil, sexy, fidèle, dévoué à ceux qu’il aime. Sa relation avec Lilly est vraiment belle, il l’a aimé au premier regard mais a pris son temps sans savoir que leur histoire serait détruite avant même de s’épanouir totalement.

Lilly a changé aussi durant leur rupture, elle n’est plus aussi confiante et elle ne compte pas se retrouver à nouveau brisée par l’homme a qui elle a donné son cœur, sans pouvoir laisser un autre tenter sa chance par la suite.

Je refuse de tout vous dire ici, car il y a des points que vous devez découvrir par vous-même. On retrouve les autres frères et leurs familles. Ils sont bruyants mais toujours là pour s’aider et se soutenir. J’ai adoré ma lecture du début à la fin. Je ne m’attendais pas à ça pour le développement de l’intrigue mais je me suis laisser porter d’un bout à l’autre en appréciant chaque passage.

J’aime vraiment beaucoup cette saga et ses protagonistes. Ce sont vraiment des romances contemporaines sympa, qu’on prend plaisir à lire et qui font du bien au moral.
No way ! No way !
Céline Jeanne   
Céline tu peux respirer, ton pari est réussi.

J'ai été habituée à verser une larme dans chacun de ses romans, mais ici elle a fait plus léger.

Attention, je ne dis pas qu'il n'y a pas d'émotions, car il y en a.

Dante s'est fixé un objectif: devenir le prochain Messi (mon chouchou). Etant originaire d'Argentine, il rêvait d'être un grand footballeur, afin d'aider sa famille. Ce rêve il le partageait avec son meilleur ami, mais la vie ne se passe comme prévu. Alors c'est seul qu'il a gravi les échelons, pour se retrouver en équipe B d'un des plus grands clubs européens: le FC Barcelone (Mes que un club!). Oui Le Barca est plus qu'un grand club, il incarne des valeurs, qu'on retrouve dans n'importe quel sport, mais comment vous dire, c'est un tout. Dante veut à tout pris être dans l'équipe A.

Il souhaite que sa famille soit fière de lui. Il s'est éloigné d'elle et il en souffre. Auparavant il était proche de sa petite soeur, et cette dernière n'en fait qu'à sa tête, elle lui reproche d'être le seul héro de la famille, de les avoir abandonnés. Or ce n'est pas le cas, c'est comme si Dante s'empêchait de vivre pour lui. Alors oui il est le capitaine, il aime jouer au foot, mais il se doit d'être irréprochable.

Alors lorsqu'il rencontre Téo, chez elle, dans le plus simple appareil, il commence à comprendre qu'il n'y a pas que le foot dans la vie.

Théo est une jeune fille qui pourrait être normale. Mais loin de là, elle est la soeur jumelle de Jaume, joueur de football. Elle est là pour lui, elle a toujours été là pour lui éviter les frasques. Or, à force de tout contrôler, d'éviter les dérapages, elle aussi, s'est perdue en chemin. Elle pense oui à ses études, mais elle devrait penser un peu à elle.

Entre Téo et Dante c'est explosif, elle l'envoie balader car il est une menace, car c'est le coéquipier de son frère. Et plus il insiste, plus elle perd ses moyens. Avec elle, il n'est pas le footballeur. Il est juste Dante, il lui parle de son passé, de sa famille, et il sait qu'il peut compter sur elle.

Théo peut compter sur lui mais aussi sur sa colocataire Sil. Cette dernière n'hésite pas à lui montrer que même si c'est un sportif, elle peut vivre pour elle, et non pour son frère.

Il ne faut pas qu'elle se sente responsable et coupable des agissements de son frère. Elle ne peut pas tout contrôler, elle ne peut pas sous-vivre. Elle est jeune, elle doit vivre sa vie, même si cela implique tomber amoureuse du coéquipier de son frère.

Donc tous les deux vont apprendre à vivre pour eux avant tout, tout en réalisant leur rêve.
Et on a beau dire, encore une romance sportive, sur le football, il y en a jamais assez. Et puis inclure une iguane rouge-verte dans un roman, il faut le faire. Cet animal vous fera passer de bon moment de rigolade. J'espère que No More verra le jour, pour en savoir plus sur Sil et sur le frère jumeau de Téo

par siss42
Alaska Wild Alaska Wild
K. A. Tucker   
Aussitôt acheté, aussitôt lu ! J'attendais la sortie de ce roman depuis plusieurs mois déjà et je dois dire que je ne suis pas déçue !

Tout d'abord, je trouve que la couverture est particulièrement réussie et très représentative du paysage qui nous est décrit dans le roman avec ses petits avions, ses lacs et ses montagnes.

J’ai beaucoup aimé le soin apporté par K.A Tucker quant aux nombreuses recherches sur l’Alaska. C’est à ce niveau-là qu’on se rend compte que c’est loin d’être une simple New Romance et vous apprendrez pleins de choses sur l’Alaska ! En effet, elle montre aussi bien les splendides paysages à flanc de montagne de l'Alaska mais elle montre aussi le côté plus sombre. Notamment, elle montre la pauvreté et la misère qui peuvent régner dans certains recoins de l’Alaska avec le coût de la vie qui est extrêmement cher (coucou le café à six dollars cinquante) et le fait que certains habitants sont même obligés de déménager à pied parce que l’essence coûte trop cher ! Elle évoque également le problème de l’alcoolisme. D’ailleurs, il est impossible même de trouver de l’alcool dans certaines épiceries puisque c’est interdit !

Les paysages décrits sont splendides que ce soit les avions qui décollent, qui passent au dessus de l’eau ou entre les montagnes ou encore les petits animaux qui gravitent dans cet environnement comme les ratons-laveurs ! J’ai totalement adoré cette immersion en plein cœur de l’Alaska qui change des autres lieux que l’on retrouve habituellement dans du New Adult ! Donc si vous souhaitez passer une journée ou deux en Alaska à moindre coût, lisez "Alaska Wild" de K.A. Tucker et vous ne serez pas déçus !

Par ailleurs, je me suis reconnue dans le personnage de Calla qui tient un blog et un compte Instagram avec sa meilleure amie Dalia. Elles écrivent des articles et se prennent en photo pour leurs comptes respectifs, passent du temps à chercher la description parfaite, les bons hashtags et à répondre aux commentaires. En ce sens, je me suis beaucoup identifiée à elles !

J’ai beaucoup aimé aussi que la romance prenne son temps. D’ailleurs, les deux personnages principaux ne se rencontrent qu’au bout de 80 pages environ ce qui m’a plutôt étonnée puisque d’habitude dans de la New Romance, les personnages se rencontrent souvent dès le premier chapitre ou en tout cas dès le commencement de l’histoire. J’ai tout particulièrement apprécié le fait qu’ils se vouvoient pendant une bonne partie du roman ! C’était également novateur de retrouver des personnages plus âgés que ce que l’on retrouve habituellement dans du New Adult. En effet, Calla a 26 ans et Jonah en a 31. Leurs nombreuses joutes verbales m'ont soutiré de nombreux rires !

"Alaska Wild" n'est tout de même pas un coup de coeur pour plusieurs raisons. Tout d'abord, j'ai trouvé qu'il y avait quelques petites incohérences par moment. Par exemple quand Agnès dit à Calla que Jonah emmènera son père pour ses rendez-vous liés à sa maladie et que quelques pages plus loin Calla demande à Agnès : “Mais il est au courant du coup ?”. Alors s’il emmène son père à ses rendez-vous il est forcément au courant de sa maladie, cela me parait logique ! Outre les incohérences j'ai trouvé également de nombreuses répétitions de l'expression "Un ange passe". C'était trop ! Parfois, cette-même expression était répétée deux ou trois fois sur la même page !

Concernant les scènes érotiques, on aime ou on n'aime pas. Je savais personnellement que K.A. Tucker n'était pas du genre à détailler ces scènes puisque je m'étais déjà fait la réflexion lors de ma lecture de "Respire" de sa saga "Ten Tiny Breaths". Alors ceux qui apprécient les scènes érotiques détaillées, ne vous attendez jamais à ça avec K.A. Tucker puisque c'est une auteure qui suggère les choses mais ne rentre jamais dans les détails.

Enfin, même si la fin m'a mis les larmes aux yeux (j'ai réussi à les refouler, promis), j'ai été déçue de ne pas avoir droit à un épilogue. Certes, nous retrouvons nos personnages deux mois plus tard mais cela n'a pas suffit à étancher ma soif.

En conclusion, "Alaska Wild" a ses défauts, certes, mais qui font finalement partis de son charme. Cela reste une très jolie histoire que vous devriez lire pour vous évader, le temps d'un instant, auprès de Calla et Jonah et tous les autres en Alaska !
Fallen Academy, Tome 1 : Première année Fallen Academy, Tome 1 : Première année
Leia Stone   
Mon ressenti n'a pas cessé d'évoluer au fil de ma lecture, passant d'un intérêt surprenant à un ennui profond. Je suis moi même déroutée d'en venir à faire une critique aussi mitigée alors que le début m'avait beaucoup plu.

Qu'est-ce qui ne va malheureusement pas ?

1. Une histoire simple, revu et manquant cruellement de cohérence.

Oui, qu'on se le dise, l'histoire ne présente absolument rien de nouveau au point qu'on a vraiment l'impression de faire un bon dans le temps. Cette opposition entre les démons et les anges, nous la connaissons en large et en travers. Pour autant, cela ne m'a pas dérangé. Surtout parce que le début de l'histoire était très plaisante à suivre, que ce soit dans la découverte de la véritable nature de l'héroïne ou encore parce qu'il y avait quand même pas mal de péripéties. A ce stade de l'intrigue, j'étais quand même très optimiste et enthousiaste. Mais une fois que Brielle devient membre à temps plein à l'académie, le développement n'a pas arrêté de se prendre les pieds dans le tapis. C'est une accumulation de décisions qui m'ont vraiment laissé désabusé. Entre la courte durée de son contrat de servitude, les décisions assez incompréhensives des archanges concernant sa protection, ou encore les épreuves d'évaluations en équipe. Ça ne tournait vraiment pas rond. Avec un scénario aussi brouillon, ça ne pouvait pas le faire.

2. Une romance qui tombe à l'eau.

Au départ, je pensais que j'allais adoré la romance parce qu'elle semblait présenter tous les ingrédients pour qu'elle fonctionne du tonnerre. J'ai vu le potentiel de Lincoln tomber à l'eau en très peu de temps, passant du gars badass au gars sans plus. Soyons clair, j'ai trouvé que Brielle et lui manquait cruellement de maturité. J'avais l'impression de les voir jouer au jeu du chat de la souris à coup de réplique puéril. Quand on connait en plus la différence d'âge, j'attendais beaucoup plus du personnage masculin. Je n'ai donc ni accroché aux personnages, ni à la romance.

Pour résumé, l'histoire manquait vraiment de profondeur et de recherche. Le début était plaisant malgré les défauts, mais la suite a enchainé les frasques. Jusqu'à cette fin totalement prévisible qui m'a vraiment agacé parce que les archanges ont vraiment pas réfléchi à ce qu'ils faisaient.

[spoiler] Si Brielle est aussi précieuse, pourquoi prendre le risque de la laisser prendre part aux épreuves. Ils savent déjà qu'elle aura une place importante dans la descente en enfer de Lucifer, alors pourquoi l'envoyer directement dans les bras de l'ennemi ? Quelle connerie. [/spoiler]

Je ne pense pas lire la suite de cette saga, beaucoup trop jeunesse à mon goût et pas assez travaillé. Je ne ferais pas non plus de recommandation.
Les Frères Harris, Tome 3 : Attirance Les Frères Harris, Tome 3 : Attirance
Amy Daws   
Attirance, une romance sportive qui porte bien son titre. Ce 3e tome est dans la continuité des histoires des frères Harris, mais un peu différent cette fois-ci ! Si ses ainés ont défrayé les chroniques par leurs frasques à répétition, Booker, le petit dernier de la fratrie, sort du lot. Aussi réservé et discret que ses frères sont espiègles, tapageurs. L’amour vient de taper à sa porte et il ne sait comment gérer ces émotions interdites auxquelles il a déjà succombé mais qui lui ont laissé un goût de rejet et d’amertume. Celle qui fait battre son cœur ne lui est pas inconnue. C’est sa meilleure amie. Et aussi celle qui l’a abandonné jadis sans même un mot d’explication. Et la voilà de retour, encore plus souriante, plus vive et friponne qu’elle l’était à l’adolescence. Et surtout, encore plus désirable qu’avant. Se laissera-t-il aller à ces sentiments qui lui ont rappelé la douleur de l’abandon ? Le rêve est-il permis aujourd’hui alors qu’il était impossible avant ?

Quant à Poppy, si elle est heureuse de rentrer au bercail, l’appréhension de revoir celui qui lui a brisé le cœur n’est pas bien loin. La cohabitation s’annonce sportive entre ces deux-là. Poppy a quitté l’adolescent mais, celui qui se retrouve devant elle, a gagné en muscles, en hauteur, en sexytude mais, aussi en maturité. Si elle n’a pas pu résister à l’adolescent, comment rester de glace devant l’homme qu’il est devenu ? À peine arrivée chez lui que la situation leur échappe. Premier dérapage, encore un rejet. Comment faire face à la honte, à cette attirance inévitable ? Comment regarder son meilleur ami en face et lui avouer la blessure qui lui a infligée ? Ce coup de poignard qui a laissé une cicatrice qui n’a de cesse de la démanger depuis six ans !

De l’amitié à l’amour, il n’y a qu’un pas à ce qu’on dit. Si leur amour d’adolescence a failli détruire leur amitié, leur amour d’adulte fera-t-il mieux ? Réussiront-ils à préserver ce lien qui les a toujours unie ?

Entre non-dits, attirance, crainte et le légendaire jeu du chat et de la souris, Amy Daws nous offre un nouveau et captivant séjour chez les Harris. S’inviter chez cette famille, c’est synonyme de rires et d’émotions à volonté. Les histoires d’amour des Harris sont loin d’être faciles et non dénuées de sel. Garantie d’un bon moment de lecture.

Booker, s’il est différent de ses frères, plus posé, plus mesuré dans ses actes et ses paroles et ne se lie pas facilement, la famille compte beaucoup pour lui. Et il vit mal l’abandon de ceux qu’il aime. Mais s’il veut cette fois-ci garder Poppy et gagner sa confiance, il se doit d’ouvrir son cœur à l’amour et occulter ses peurs. Dépasser cette phobie qui fait barrière entre lui et le bonheur.

Bref, une très belle et attendrissante histoire d’amour, d’amitié et d’une famille unie dans le meilleur que dans le pire, mâtinée de moult émotions et d’humour. Ce tome est de loin mon préféré, Booker a tout pour vous séduire. Il est sensible, protecteur, doux et surtout trop mignon. Son histoire avec sa meilleure amie pourrait bien se rappeler à vos bons souvenirs et vous émouvoir comme elle m’a émue. Les pages tournent non-stop et on ne se rend compte qu’au mot fin tellement c’est fluide et bien écrit.

Cette romance est un moment de bonheur à ne pas manquer.

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode