Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Evanswoods : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
Les Chroniques lunaires, Tome 3.5 : Levana Les Chroniques lunaires, Tome 3.5 : Levana
Marissa Meyer   
Quitte à prendre des -1 je vais y aller franco. J'ai aimé cette nouvelle.
Levana est un personnages énigmatique, que le lecteur à du mal à suivre dans ses choix. Moi, je l'ai bien aimé. OK, elle est odieuse et incroyablement superficiel, mais la voir se fragiliser avec[spoiler]Evret, lorsqu'elle découvre son visage. Brisé son regard en face de l'homme qu'elle aimait.[/spoiler] Elle s'endurcit au fil de l'histoire pour obtenir exactement ce qu'elle veut, quitte à en payer le prix.
[spoiler]Savoir que sa propre sœur l'a blessait moralement et physiquement[/spoiler], j'ai eu une peine immense pour elle. C'est peut être dû à son passé chargé, mais je m'accroche à l'idée que même sous ses traits de souveraine intransigeante, elle possède un cœur capable d'être dompté.

par cass9713
L'Épreuve, Tome 1 : Le Labyrinthe L'Épreuve, Tome 1 : Le Labyrinthe
James Dashner   
http://wandering-world.skyrock.com/3126268951-L-epreuve-Tome-1-Le-Labyrinthe.html

Oh god. Ce livre, c'est une bombe ! On a le cœur qui explose, le souffle qui se brise, les mains qui tremblent et le veines gorgées d'adrénaline à chaque chapitre. Purée, quel roman !!! Je ne me suis pas ennuyé une minute ! Mais, genre, vraiment. Pas une seule seconde je n'ai pensé à lâcher L'épreuve. Je peux vous assurez que lire 400 pages en à peine trois jours et en pleine période de cours, c'est vraiment un exploit ! Mais ce fût tellement tellement tellement facile grâce à ce roman... Une fois qu'on commence à lire une page, impossible de s'arrêter. Les lignes défilent pratiquement d'elles-mêmes. On se laisse piéger par le Labyrinthe aussi facilement et docilement que les Blocards, et c'est une expérience tout aussi troublante qu'exaltante.
L'épreuve est définitivement un livre d'action. Seigneur, un nombre incalculable de rebondissements vous attendent ! L'intrigue est juste palpitante ! James Dashner sait réellement comment nous tenir en haleine d'un bout à l'autre de son histoire. C'est tellement impressionnant ! Aucune seconde de répit ne nous est accordée, c'est aussi simple que ça. Chaque chapitre possède son lot de surprises et de retournements de situation. C'en était presque jouissif ! En tournant la page suivante, on sait pertinemment que quelque chose va nous achever, et c'est formidable. On ne se repose pas une seule minute. On reste aux aguets, toujours prêts à affronter la prochaines épreuve... Et BAM, un chose énorme à laquelle on ne s'attendait absolument pas pointe le bout de son nez. Ouaw. Juste ouaw. J'ai été sidéré énormément de fois. L'auteur a doté son récit de milliards coups de théâtre tout en parvenant à mettre en place une intrigue cousue à la perfection. Dans les dernières pages, tout s'imbrique parfaitement. Et c'est un schéma bouleversant auquel nous faisons face ! Ouaw ! Surtout que monsieur Dashner maîtrise aussi l'art de nous donner envie d'avancer dans son récit. En effet, il pose des milliers de questions et n'en distillent les réponses que très lentement ! Un peu plus de temps pour les recevoir, et cela aurait été ennuyant. Mais là, il ne dépasse pas cette limite dangereuse. Il gère tout brillamment. Une plume vive et efficace, qu'il me tarde de retrouver !
Bien évidemment, l'action ne voit pas le jour toute seule... Nous rencontrons, ici, Thomas, un jeune homme envoyé dans un lieu étrange : le Labyrinthe. Dès le départ, j'ai bien senti que l'histoire allait me plaire. Une ambiance oppressante, des créatures étranges, des dizaines d'adolescents déboussolés et des morts à répétition... Une explosion de suspense et de mystère assez rare dans mes lectures. Si l'intrigue m'a énormément plu, je dois bien reconnaître que j'ai eu beaucoup de mal à m'attacher à Thomas, ou à tous les autres protagonistes. En effet, on reste beaucoup trop en surface avec eux, alors que tout le reste est ultra intense. Du coup, le roman ne sera pas un coup de cœur. Il m'a manqué cet attachement si important à mes yeux avec le héros de l'histoire. Si l'auteur a réussi à me renverser avec ses rebondissements, ça n'a pas été le cas avec ses personnages... Dommage.
Heureusement, très rapidement, la situation au sein du Labyrinthe va se compliquer. Une fille va y faire son entrée... et va modifier toutes les convictions des jeunes hommes qui y habitent. Car cette fille, Teresa, est la seule et unique personne de sexe féminin qui a pu accéder au Labyrinthe en deux ans. Et, aux yeux des Blocards ( les personnes vivants dans le Labyrinthe ), c'est un très mauvais présage. Hiiiiiiiiii, je ressens encore toute l'excitation qui m'a traversé en découvrant les nombreuses énigmes qui tournent autour de Teresa mais également de Thomas. On comprend très vite qu'ils sont liés, et qu'un destin inattendu leur est réservé. Démarre alors une folle bataille pour l'espoir, l'amour, l'amitié et la survie.
En parlant d'amour, je me dois de vous avertir que celle contenue dans ce roman est vraiment, vraiment, très légère. Il n'y en a pas vraiment, pour tout vous dire. On pourrait croire que c'est fait très embêtant, mais pas du tout ! Il y a tellement d'autres choses sur lesquelles se focaliser qu'on ne remarque même pas le manque de romance et sentiments amoureux. Et pour que cet aspect ne me manque pas, c'est vraiment que les autres éléments du livre sont décrits merveilleusement bien !
On dévore le roman avec une frénésie difficilement contrôlable. Une fois parvenus aux dernières 100 pages, impossible de refermer le livre avant d'en connaître la fin. La fin... Haaaaa, quelle conclusion explosive !!! Venant de James Dashner, je n'en attendais pas moins. Il répond à toutes nos interrogations et laisse à la fois beaucoup d'énigmes en suspens. Pile assez pour nous donner envie de sauter sur le tome deux, en fait. Les derniers chapitres sont dévastateurs, et ils nous ramènent, comme beaucoup de romans en ce moment, au cœur du genre dystopique. Un peu comme pour Divergent Tome 2 ou The Other Life, on comprend que tout ce qui s'est déroulé ici n'est qu'une infime pièce du puzzle, et j'ai trouvé ça réellement super ! C'est bluffant !
En résumé, L'épreuve Tome 1 est un premier opus vraiment captivant. On plonge dans un univers ensorcelant et effrayant, qui nous prend aux tripes. On se laisse prendre au jeu avec une facilité déconcertante, et il est juste impossible de s'échapper du Labyrinthe avant d'en avoir trouvé la sortie, à savoir le dernier mot du récit. Je suis tellement impatient de lire la suite que je me tâte depuis des jours pour savoir si je ne vais pas la commander en anglais... Pour que j'en arrive à ce point-là, c'est vraiment qu'il s'est passé quelque chose ! Une lecture coup de poing, à la fois haletante et sensationnelle, qu'il ne faut absolument pas louper !

par Jordan
Chroniques de Zombieland, Tome 3 : La Reine des Zombies Chroniques de Zombieland, Tome 3 : La Reine des Zombies
Gena Showalter   
Je viens de le terminer. Juste Wow O.o. C'est vraiment génial. C'était mon premier livre en VO, et je suis contente de ne pas avoir commencer par un autre.
Les personnages étaient tous tellement super, et ce qui arrivent vers la fin m'a tout simplement tuer. Oui, c'est exactement ça. Je suis carrément décédée. Je n'ai pas arrêtée de pleurer. C'était trop trop triste. Et j'ai vraiment hâte d'avoir la suite sur Frosty!!

par Phiness
Chroniques de Zombieland, Tome 1 : Alice au pays des zombies Chroniques de Zombieland, Tome 1 : Alice au pays des zombies
Gena Showalter   
http://altheainwonderland.blogspot.fr/2013/04/alice-au-pays-des-zombies-1.html

Si je ne suis pas particulièrement fan de zombies, j'aime beaucoup Alice au Pays des Merveilles et c'est ce qui m'a inévitablement attirée vers cette lecture. Cependant, malgré que j'ai vraiment beaucoup apprécié ce roman, il faut bien souligner que son rapport avec Alice au Pays des Merveilles est tout simplement inexistant en dehors de son titre et du prénom de son héroïne. Ne partez donc pas dans cette aventure en vous attendant à tomber sur une réécriture ou une adaptation d'Alice, car vous risquez alors d'être déçus.

La première chose à dire sur Alice au Pays des Zombies, c'est que c'est un vrai "page-turner". Il est tout bonnement impossible de le reposer une fois commencé car nous sommes totalement embarqués dans l'histoire, et ce dès les premiers chapitres. De plus, malgré que ce soit un premier tome avec tous les défauts que cela comporte, on s'ennuie très rarement et l'auteure fait un très bon travail pour ce qui est de captiver notre intérêt.

Ce très bon travail concerne surtout les personnages qui sont très attachants et originaux. L’héroïne, Alice, est un personnage auquel il est très facile de s'identifier. Elle est forte, déterminée, sait rester drôle et fraîche malgré les épreuves qu'elle traverse, et sa voix narrative est très accrocheuse. Une héroïne intéressante et attachante est toujours une bonne pierre apportée à l'édifice, mais sans un personnage masculin charismatique pour donner de solides fondations on peut vite se mettre à tourner en rond. N'ayez crainte, l'auteure a pensé à tout et nous offre un parfait contre-balancement à l’héroïne avec le personnage de Cole, un bad boy tout simplement WAOUH ! Tout comme Alice, je suis totalement tombée sous le charme du jeune home dès sa première apparition et ce sans trop savoir pourquoi... Cole est un personnage possédant énormément de charisme dans le roman, et Gena Showalter sait décidément faire transparaître ce charisme au-delà des pages pour qu'il aille cueillir le lecteur. Et le moins que l'on puisse dire c'est qu'on se laisse cueillir avec plaisir ! Les personnages secondaires viennent ensuite terminer d'achever ce travail et sont tous intrigants et attachants dans leurs genres respectifs. Mes petits coups de cœur iront aux deux meilleurs amis des héros, Kat et Frosty, que j'ai tout simplement adorés (surtout Kat) et aux grands-parents d'Alice qui apportent une jolie dose d'humour là où les figures parentales sont souvent oubliés dans ce genre d'ouvrages.

Le second point positif pour moi, réside dans l'originalité de ces zombies. Ici vous ne rencontrerez pas les morts-vivants avides de cerveaux habituels, que les fans de zombies soient dont prévenus ! Ces zombies-là ne peuvent pas être vus par tous et ne peuvent être combattus que dans le monde des esprits, ce que j'ai trouvé très original et rafraîchissant. Ces "nouveaux zombies" sont bien amenés et développés dans l'histoire ce qui en fait donc un vrai point fort et met ce livre à part des autres livres traitants de ces créatures.

Ensuite si je dois trouver des défauts à cette lecture, ça serait surtout dans le fait que ce premier tome est très clairement un tome d'introduction. Alice apprend ce que sont les zombies, comment les combattre, qui sont les méchants et après quoi sont-ils, etc... Bref rien de bien innovant et différent d'autres débuts de nouvelles séries. De plus la plupart des clichés du genre Young Adult sont abordés d'une façon ou d'un autre au fil de ce tome, bien qu'il faut préciser que l'auteur les gère plutôt brillamment et évite de tomber dans les pièges classiques qui peuvent vite rendre un roman de ce genre imbuvable.

En résumé une lecture a laquelle j'ai beaucoup accrochée, principalement grâce aux personnages avec lesquels j'ai passé un très bon moment. Si vous cherchez un bon livre Young Adult qui ne se targue pas révolutionner le genre, je vous le conseille grandement. En tout cas de mon côté j'ai très hâte d'être en Septembre pour la sortie anglaise du tome 2 : Through the Zombie Glass.

par Althea
Le Dernier Royaume, Acte I : Les cendres d'Auranos Le Dernier Royaume, Acte I : Les cendres d'Auranos
Morgan Rhodes   
Juste : waouh.

J'ai tellement hésité avant de me plonger dans ce roman. Et maintenant, je ne comprends pas pourquoi. C'était une si bonne lecture ! Du genre qui vous donne l'impression d'être fort et faible à travers les personnages et leur histoire.

C'était magique, tout simplement.

L'histoire ne perd pas un instant pour commencer. Dès les premières pages tout démarre et rien ne s'arrête avant la dernière. Lorsqu'on arrive à la dernière page, on ne peut que vouloir connaître la suite.

J'ai beaucoup de choses à dire sur ce premier tome mais je ne sais pas par quoi commencer. Peut-être par dire que ce premier tome promet une histoire tout bonnement épique et que la fin promet une suite à sa hauteur.

J'ai beaucoup aimé l'histoire. Elle est bien construire et l'intrigue est très bien menée. C'est captivant, passionnant et sérieusement addictif. Ce premier opus fut entraînant. Chaque fois que j'arrivais au bout d'une page, je me devais de passer à la suivante. M'arrêter pour travailler ou autre n'était pas facile. Loin de là même !

De plus, l'univers est complet et très intéressant à découvrir. J'aime beaucoup.

Avec ça, la plume de l'auteure est agréable à découvrir : fluide, légère et suffisamment descriptive pour que les mots forment des images lorsqu'on les lit.

Suite à cela, j'ai adoré les dialogues entre les personnages. Ils font passer de véritables émotions et j'avais l'impression que l'auteure les avait écrit tout naturellement, sans jamais se forcer. Ce qui est peut-être le cas après tout. ^^ Ces dialogues ont rendu les personnages plus vrais et c'est un très bon point pour moi.

Les personnages sont attachants. Mais plus que tout, ils sont crédibles.

Cléo a tout de la princesse parfaite : belle et gâtée, qui obtient toujours ce qu'elle désire. Mais dès le départ l'auteure nous montre ce qu'il y a sous les apparences et alors nous découvrons une jeune femme avec un cœur pur, qui ferait tout pour les personnes qu'elle aime. Elle est courageuse et intelligente. Je l'ai beaucoup aimé.

J'ai beaucoup aimé Théon aussi (qui est un personnage secondaire). Dès le départ, j'ai su qu'il ne serait pas qu'un simple garde, qu'il avait quelque chose qui le rendait plus que ça. [spoiler]Sa mort m'a surprise autant qu'elle m'a attristé. Je voulais qu'il se passe un truc entre lui et Cléo depuis le début. Ils s'aimaient et au moment où quelque chose commence vraiment à se passer entre eux, il meurt. C'est triste.

Le fait que Magnus soit celui qui ferme les yeux de Théon alors que c'est lui qui l'a tué avait quelque de déplacé mais aussi d'étrangement respectueux.[/spoiler]

[spoiler]Je pense que la mort de Théon, celle de Emilia et du roi Corvin étaient vraiment nécessaires à l'histoire aussi triste que ça soit. Elles rendront Cléo plus forte, c'est certain.[/spoiler]

Ensuite, il y a Jonas. Honnêtement, au début je ne l'aimais pas du tout. Il s’insupportait; j'avais l'impression qu'il ne prenait sérieusement pas le temps de réfléchir et que son comportement le rendait presque détestable. Mais d'un autre côté, je comprenais parfaitement qu'il soit aveuglé par l'envie urgente de vengeance. Aucun doute, si on assassinait l'un de mes frères (sous mes yeux), j'entrerais dans une rage dont seule la vengeance pourrait me sortir.
Au fil de ma lecture, je me suis finalement aperçue qu'il n'a sérieusement pas un mauvais fond. De plus, il a une âme de leader. Et au final, je me suis vraiment attachée à son personnage. Eh ouais, à présent je l'aime beaucoup. ^^
[spoiler]Son obsession pour Cléo même si tout repose sur la haine m'a beaucoup plu. Quelque chose me pousse à croire que la haine pourrait bien se transformer en autre chose entre eux. J'espère ne pas me tromper car j'ai très envie qu'il se passe quelque chose entre Cléo et Jonas malgré la tristesse de la mort de Théon.[/spoiler]

Même s'il n'est qu'un personnage secondaire, je voudrais parler de Aron. Ce mec est si détestable que j'ai eu envie d'entrer dans l'histoire pour le tuer de mes propres mains. Il est pathétique, égoïste et un tas d'autres adjectifs peu glorieux. [spoiler]J'ai attendu qu'il meurt tout au long du roman mais ce moment n'est pas encore venu. Mais je ne doute pas un seul instant du fait que ça finira par arriver. Et même si c'est très cruel et inhumain, j'espère qu'il mourra dans d'atroces souffrances. ^^ Je me demande ce qui lui arrive à la fin du roman... lorsque Cléo le laisse il est prêt à se rendre aux Limériens donc il doit sûrement être toujours vivant à leur lécher les bottes pour ne pas être impolie.[/spoiler]

Lucia est un personnage que j'ai beaucoup aimé, qui se découvre à peine dans ce premier tome mais qui promet de faire des étincelles dans le prochain. Elle paraît douce et fragile. On aurait presque peur qu'elle se brise au prochain coup de vent. Mais rapidement elle montre qu'elle est beaucoup plus solide qu'elle n'y paraît.
Je voudrais découvrir un peu plus de ce personnage dans le prochain opus. Elle m’intrigue et même si pour l'instant elle semble assez facilement manipulable, je suis sûre qu'elle se défera de cela à l'avenir. [spoiler]J'espère seulement que ses pouvoirs ne la détruiront pas; ne la rendront pas mauvaise car elle est si puissante et son père adoptif est tellement sournois et mauvais que cette éventualité n'est pas impossible. Nous verrons bien ! [/spoiler]

Bien-sûr, je ne vais pas rater une occasion de parler de Magnus. Je m'attendais à ce qu'il soit mauvais et qu'il soit aussi froid et manipulateur que son père le roi Gaius ou le roi du sang. Mais en vérité, je trouve qu'il ne s'en sort pas trop mal pour quelqu'un qui a été élevé sous le toit d'un si mauvais personnage. Et je l'ai beaucoup aimé.
J'aime savoir qu'au delà de son air de dur il y a un cœur qui n'est pas aussi glacial que le royaume dans lequel il demeure. [spoiler]Son amour pour Lucia est touchant. Et en même temps je me sens triste pour lui car elle ne l'aime pas comme lui l'aime. Pour Lucia Magnus est son frère. Même si en réalité ça n'est pas le cas, elle l'a cru toute sa vie. Et lui il l'aime d'un amour loin d'être fraternel. Même quand il ne savait pas encore qu'elle n'était pas réellement sa sœur ! Ça m’attriste pour lui de le voir interdit de l'amour de sa vie. J'espère pour lui qu'elle finira par l'aimer comme il l'aime. Ou qu'il trouvera quelqu'un d'autre qu'il saura aimer. Même si je préfère de loin la première solution.
Amia n'aurait pas été trop mal pour le rôle.^^ Quand Magnus l'aide à s'enfuir et lui dit d'être heureuse pour eux deux c'est tellement mignon ! Et ça prouve qu'il n'est pas aussi mauvais qu'il le prétend. [/spoiler]
Je ne sais pas ce qu'il adviendra de ce personnage dans le prochain tome. Je veux dire, je ne sais pas quel côté de son être il choisira. Sera-t-il mauvais, l'héritier parfait du roi du sang ? Ou trouvera-t-il la force et le courage de se battre pour être lui-même soit un personnage loin d'être détestable. Je l'ai adoré. Mais un Magnus brisé peut faire des ravages, je n'en doute pas un seul instant.

Le roi du sang (Gaius) est littéralement ce que mon père appellerait une tête de mort. ^^ Il est encore plus détestable que Aron. Mais sous tout le pouvoir qu'il détient et sous la peur qui est la base de son emprise sur les autres, je le trouve faible. Et ça le perdra, sans aucun doute.

Les sentinelles sont des personnages qui m'intriguent énormément. Ils sont mystérieux et je ne sais pas trop quoi penser d'eux. Je ne sais pas si on peut leur faire confiance mais en tout cas, j'ai hâte d'en découvrir un peu plus sur leur compte dans le prochain tome. J'espère.

Morgan Rhodes n'a pas peur de faire souffrir ses personnages, de leur salir les mains et de briser leur cœur. Elle ne craint pas ce qui peut leur arriver comme s'ils pouvaient affronter le monde entier qu'ils s'en sortiraient quand même aux prix de nombreux sacrifices. J'ai aimé le fait qu'elle n'hésite pas et qu'elle rende ses personnages aussi faibles que forts.

Les trois royaumes sont aussi très intéressants à découvrir. Limeros, Auranos et Paelsia sont très différents. L'un vit un hiver éternel, l'autre est riche de tout et le dernier se décompose à petit feu. J'ai beaucoup aimé ma découverte des royaumes de Mytica.

Malgré le fait qu'il y ait beaucoup de choses qu'on découvre dans ce roman, on n'est pas embrouillés par toutes les informations qui semblent nous venir de tous les côtés. Et même si les personnages sont nombreux, on réussit à ne pas les mélanger. Merci au lexique des personnages qui se trouve au début du roman. Il m'a servi à quelques reprises pour savoir à qui j'avais affaire.

Aussi j'ai bien aimé l'histoire des Quatre sœurs. J'espère qu'on en saura plus là-dessus aussi dans le prochain tome. J'en suis certaine même.

La fin de ce roman est tout simplement explosive et nous donne le besoin urgent de connaître la suite. [spoiler]Auranos et Paelsia ont été conquis par Limeros et le roi du sang. Et nos personnages principaux sont confrontés à différents problèmes. Et autant le dire, ils ne s'aiment pas tous. ^^

Et la pensée d'une probable alliance entre Jonas et Cléo ne me déplait pas. Quelle ironie ! Tous les deux ont fait souffrir l'autre d'une manière ou d'une autre et ils vont finalement devoir se supporter encore un peu. Probablement, en tout cas.[/spoiler]

Dans ce premier tome du Dernier Royaume, les apparences sont sérieusement trompeuses et voir au-delà n'est pas chose facile.

Et quand je pense au fait qu'ils cherchent tous la même chose [spoiler]les Quatre sœurs[/spoiler] et qu'ils vont probablement tous se mettre en quête de cela dans le prochain tome, je me dis que ça va exploser. Et seuls survivront les plus forts dans tous les sens du terme.

En tout cas, j'ai adoré et ça a été un véritable coup de cœur.

par Sheo
L'Ange de la nuit, Tome 1 : La Voie des ombres L'Ange de la nuit, Tome 1 : La Voie des ombres
Brent Weeks   
Voila un livre bien sombre, l'enfance du héros et loin d'être heureuse. Vivant dans des dédales sombres, violentes et décadentes, il fait tout pour survivre mais ne se fera pas épargner pour autant. Il lui reste cela dit une certaine bonté qui ne sera pas s'en rappeler un certain Fitzchevalerie (la prise de tête existentiel en moins)
Les intrigues politiques sont la, les coups durs frappent comme la foudre et la mort omniprésente. La fin de se premier tome de cette trilogie est d'ailleurs vraiment sanglante et ceux qui survivront seront loin d'en sortir indemnes.
Un très bon livre mais à ne pas mettre entre toutes les mains : tortures, viols ou cannibalismes sont d'autant de sujet survolé mais belle et bien présent.

par Caly
Les Loups de Mercy Falls, Tome 1 : Frisson Les Loups de Mercy Falls, Tome 1 : Frisson
Maggie Stiefvater   
Ce livre est un des plus passionnant et ensorcelant que nous a jamais offert la collection Black Moon. Il est magnifique, j'ai passé tout mon temps libre à le lire tant j'étais emporté par l'histoire. Un roman magique, à ne louper sous aucun prétexte.

par Jordan
Les Chevaliers d'Émeraude, tome 1 : Le Feu dans le ciel Les Chevaliers d'Émeraude, tome 1 : Le Feu dans le ciel
Anne Robillard   
Une saga géniale et des personnages très attachants. Il y a certes beaucoup de protagonistes mais l'histoire est toujours portée par les personnages principaux. Et pour ceux qui sont vraiment perdu il y a un lexique avec le nom des chevaliers ainsi que leur génération au debut de chaque tome!!Je suis en train d'attaquer le tome 11 et je suis accro!!!

par Lylie63
Le Cas Jack Spark, Tome 1 : Été mutant Le Cas Jack Spark, Tome 1 : Été mutant
Victor Dixen   
réalité et fantastique, un régale !
Ce livre est tout simplement génial. Partant de problèmes sociaux réels et trop ignoré les gens, Victor Dixen nous entraîne dans un roman remplit de suspense et de rebondissement à chaque chapitre. Le livre paraît certes gros mais il se lit en une traite. On a qu'une envie : connaître la suite. Des sentiments, de l'action, du suspense... voilà les ingrédients qui rendent se livrent parfait ! Je le recommande vivement !

par Freelfe
D.Gray-Man, Tome 1 : Prologue D.Gray-Man, Tome 1 : Prologue
Hoshino Katsura   
Ce manga est tout bonnement sublime ! J'en suis à suivre la sortie japonaise chaque mois à présent. Que dire si ce n'est que l'évolution de l'histoire est très importante (aussi bien en originalité que dans le caractère du personnage principal).

[spoiler]Pour ma part, je me suis doutée avant que les premières indications n'apparaissent que Allen Walker (le protagoniste principal) aurait un héritage qui va lui rendre l'avenir que plus difficile...[/spoiler]

Mais c'est ce tout qui fait que même si vous pensez au début de la lecture de cette saga que c'est peut-être un peu trop innocent, alors vous avez totalement tort ! Le personnage bien que gentil et qui ne souhaite qu'aider tout le monde traversa bien des épreuves, marquant à jamais son âme et le changeant de façon irréversible.

De même, on en apprendra au fur et à mesure de plus en plus sur les personnages secondaires, leur laissant une place importante au fur et à mesure (on pensera surtout à Kanda yuu).

par Lilica